Aller au contenu

Manchester United 4-0 Queens Park Rangers


Ole Gunnar Solskjaer
 Partager

Messages recommandés

ENFIN ! Enfin un vrai match de foot à Old Trafford !

 

Cependant je n'arrête pas de me dire qu'en face c'était QPR, inexistant sur le match offensivement ou défensivement. La seul fois où il était dangereux c'était sur l'incompréhension entre De Gea et Rojo et la frappe de Kranjcar. Et défensivement, aucun pressing sur le porteur du ballon.

Mais c'est peut être le vrai début de saison de United ! J'espère que les joueurs vont continuer sur cette voie et surtout ... qu'on ne joue plus jamais en 3-5-2 ! :united:

mini_473945730531366095797213631000011696464791690625018378n.jpg
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Enfin 3 points et c est ca le plus important

 

malgré une nette domination on c est pas crée un paquet d occasion avant le 1er but , en face c etait tout le monde derriere et c etait QPR qui avant le match etait devant nous au classement !

 

et puis n oublions pas la mésentente Rojo - De Gea a 1-0 je crois qui a failli couter cher , merci Johnny pour le sauvetage car si on les remet dans le match je crains le pire mais bon ca c est pour pas qu on s enflamme !

 

apres le 11 de départ j ai vu personne qui m a décu , quasi tout le jeu etait vers l avant meme les passes en retraites etait surtout pour relancer aussitot vers l avant mais sur l autre coté

 

De Gea sauve un clean sheet et ca , ca va faire du bien , tout le monde parle de Di Maria ( il a été énorme ) mais celui que j ai kiffé le plus BLIND , il va faire une forte concurrence a nos Carrick et Fletcher , un super match il etait partout dans notre moitié de terrain

 

un Grand BRAVO pour cette victoire , faut pas se relacher et restez humble .....c etait QPR en face si on fait les memes matchs niveau jeu et intensité contre le TOP 6 ? ON peut rever plus haut au classement

 

GGMU

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis très très satisfait, encouragé par ce qu'il s'est passé sur le terrain contre QPR.

 

Après, mettons les choses aux claires : ce n'était que les Queens Park Rangers en face, une équipe qui a dû faire pas mal de changements dans son XI et qui venait en tant que vraie victime à Old Trafford. N'empêche qu'une victoire de ce type, rien que dans les intentions de jeu, ça fait beaucoup de bien après tout le marasme survenu l'année dernière et même en début de saison où le bâillement de Sir Alex Ferguson lors de la rencontre à Burnley avait quelque chose d'assez symbolique, comme si United n'avait pas encore réussi à se défaire du spectre Moyes en Angleterre.

C'est maintenant, espérons-le, chose faîte.

 

Il y a déjà eu de grosses victoires sous l'ère Moyes, au niveau du score. Mais jamais elles n'ont approchés la production de l'équipe d'hier, tout simplement. C'est encourageant, et désespérant à la fois, tant cela montre notre niveau déplorable de l'année dernière.

 

Bref !

 

Commençons par le commencement.

Le XI d'abord.

 

De Gea - Rafael, Evans, Blackett, Rojo - Blind, Herrera, Di Maria - Mata - Rooney ©, van Persie.

 

Il s'agissait-là, à peu près, de l'équipe que j'espérais. Il y avait les recrues titulaires, et j'en attendais donc beaucoup, surtout des joueurs à vocation défensive, pour stabiliser et donner un peu de confiance à cette arrière garde d'handicapés depuis trop longtemps. J'attendais aussi beaucoup du retour de Rafael. Devant, j'osais espérer un réveil du trio Mata-Rooney-RvP, parce qu'au vu de leur dernière rencontre, c'était un trio de paillettes mais ... pas plus loin en fait.

 

La rencontre commence alors sur de bonnes bases. United joue haut, fait un semblant de pressing qui désarçonne étrangement, et facilement le QPR de Rio Ferdinand, que j'avais complètement zappé avant le match. (Pour moi Rio est à la retraite hein). Blind se place très bien au milieu, vu qu'Herrera et Di Maria demeurent assez hauts les premières secondes de phase défensive, pour à la fois presser, mais surtout bloquer les solutions de relances courtes et avantageuses pour QPR. Le néerlandais récupère pas mal de ballons grâce à ce simple placement, et ça fait plaisir. Le bloc placé haut, les visiteurs sont alors obligés d'allonger régulièrement le jeu. Evans et Blackett prennent souvent le dessus au niveau aérien, ou alors, le ballon est simplement mal envoyé (je pense à cette longue transversale de Ferdinand en touche ... ouais, RIP vraiment) et United récupère assez vite le ballon.

 

Et lorsque le ballon est en possession, on joue mieux. Très clairement. Il circule déjà plus rapidement : Herrera, tout en simplicité, je donne et je bouge, fluidifie bien le jeu. Di Maria lui donne de la verticalité certaine avec ses rushs qui se terminaient souvent par des passes, faut pas croire ! Et puis bon, l'argentin est aussi, il est vrai, coupable de parfois trop de longs ballons difficiles, donnés en direction de Rooney ou RvP. Ces derniers ont été assez décevants, pesant peu dans le jeu, ne se montrant pas très inspirés ballon aux pieds et assez lents dans tous leurs gestes. Quant à Mata, l'homme qui est censé justement leur fournir le ballon à terre, ou simplement une solution de passe courte, il a un sérieux problème de placement. OLH disait l'autre jour sur son topic que Van Gaal pourrait en faire un attaquant ... bah c'est un peu ça, j'ai envie de dire. L'espagnol décroche certes plus que les deux autres, mais sitôt le ballon donné vers l'arrière, il remonte très haut, trop haut. Sur la même ligne que Robin van Persie pratiquement, voire même plus. Il fait certes de bons appels (sur le centre d'Evans notamment) mais c'est quand même problématique, parce que j'ai du mal à voir quelqu'un d'autre à sa place maintenant que Kagawa est retourné chez lui. Rooney ? Trop peu vif. Di Maria ? Ouais, mais qui à sa place, plus bas ?

 

Mais enfin, les choses sont quand même assez positives. Alors restons dedans. Rojo, que je ne voulais pas juste pour sa tête; me faisait bien terre en bloquant complètement, ou presque, son couloir, et apportant quelques solutions devant. Ça me fait un peu de la peine de le dire, mais ça change vraiment de Patrice Evra.

Et Rafael ... ! Enfin, on retrouve notre brésilien qui nous a tant manqué. À plusieurs reprises il faisait un bien fou devant, rien que par ses déplacements. Même si techniquement il est un peu emprunté en certaines occasions, sa hargne fait du bien et aide aux récupérations hautes, et il a tout de même bien apporté devant. Sa passe pour Ander entre deux joueurs est typiquement ce qu'il n'a pas fait l'année dernière où il centrait juste comme un bourrin.

 

Bref. Di Maria ouvre donc le score sur coup de pied arrêté, et l'équipe est alors libérée. Herrera a vite fait de marquer le deuxième but, même s'il aurait pu servir Robin van Persie (ce qui lui aurait été reproché s'il avait foiré sa frappe, le football est cruel). Et on fait tranquillement tourner le ballon avec toujours l'ami Blind au passage. Le troisième but, celui de Rooney, juste avant la pause, doit être plus beau que 85 % des buts sous l'ère David Moyes. Non en fait, je ne vois aucun but de la parenthèse Moyes qui s'approcherait de ça. Simple, propre, fluide, et efficace (même si Rooney manque un peu son contrôle, il fout la bonne frappe qu'il faut).

 

Le match est tué à la pause. Next.

 

Bon, pas si next que ça parce qu'il y avait aussi une deuxième période. Mais elle fut assez inintéressante à mon sens, puisque United se mettait un peu en mode gestion et que QPR daignait à peine à montrer le bout de son nez devant. Même s'ils ont été dangereux à quelques reprises, deux fois notamment avec des erreurs de David de Gea (sortie manquée en première période, certes) et l'erreur d'appréciation de Blackett qui suit mal un ballon. Ou même trois, vu que notre portier espagnol a sorti une frappe de son pied, comme à la vieille époque.

Devant, nos Red Devils mettent moins de pression, même si sur certaines accélérations, l'équipe montre clairement que déséquilibrer la défense des visiteurs n'est pas chose très compliquée. Di Maria avec son extérieur pour RvP qui rate malheureusement le but. Pareil ensuite pour Januzaj deux fois, d'abord sur le centre en retrait de l'attaquant néerlandais, où il bute sur le gardien, puis après son une-deux très bien effectuée avec Herrera sur la droite, où il choisit malheureusement l'action personnellement au détriment de RvP. On peut aussi citer la frappe à mi-distance d'un Blind très en verve, mal réceptionnée par le gardien, et que Falcao (bordel, Old Trafford faisait autant de bruit pour lui que pour le retour de Cristiano Ronaldo contre Villareal en 2008/2009) aurait pu mettre au fond.

Défensivement, on a bien tenus, avec une bonne satisfaction personnelle à l'égard d'Evans. Mais après, on le répète, ce n'était que QPR. Mais ça fait quand même du bien de faire deux clean sheet de suite.

 

Au niveau des joueurs, plus particulièrement.

 

David de Gea (6/10) : Son erreur sur la sortie manquée m'a fait peur. Autrement, il a fait du DG qu'on aime plutôt, présent dans les quelques autres situations de QPR, et assurant relativement bien ses relances.

 

Rafael da Silva (7/10) : J'en ai déjà parlé, mais il a fait plaisir. Sa hargne dans les duels n'a offert que peu de chances aux adversaires, même s'il lui est arrivé de se faire éliminer. Devant, il a apporté par ses montées, moins stéréotypées que l'année dernière. On retrouve notre brésilien, on y croit.

 

Jonny Evans (6,5/10) : Solide dans les duels, bon dans le placement, où il a su contrer plusieurs tentatives adverses et même effectué un sauvetage sur la ligne après l'erreur de notre gardien. C'est un match rassurant, à confirmer contre meilleure équipe.

 

Tyler Blackett (6/10) : Malgré quelques erreurs de concentration, il a fait son travail derrière, relativement bon dans les airs, dans la relance et dans le placement. En tout cas, c'est une bonne chose que Louis van Gaal continue de lui accorder de la confiance. Ce gamin a peut-être un bel avenir du côté d'Old Trafford.

 

Marcos Rojo (6,5/10) : J'avais très clairement stipulé mon désaccord quant à sa venue, simplement dû au fait que je ne pouvais pas le saquer. Mais là, s'il continue d'être aussi solide défensivement (même s'il y a une action où il se fait bouffer près de la ligne de touche), et s'il continue d'apporter son aide, rien que par son placement, devant, alors je ne dirais plus rien. Parce qu'il est bon sur le terrain, et c'est ce qu'on attend au fond.

 

Daley Blind (7,5/10) : Un match paradoxal où il a su montrer toute son intelligence de jeu en tant que travailleur de l'ombre. Récupérant un bon nombre de ballons, il a su colmater toutes les brèches avant même qu'elles ne se forment, via un placement intelligent. Et ballon aux pieds, il est loin d'être horrible, lui qui a effectué plus de 110 passes réussies hier. Il a su orienter le jeu calmement, sans précipitation. Mais il faut aussi dire que le pressing de QPR sur lui n'avait rien, mais alors vraiment rien d'extraordinaire. Ce qui n'enlève pas le fait qu'il a su apporter une aide précieuse derrière, puisque même dans les duels, il a répondu présent. Très très satisfait.

 

Ander Herrera (7/10) : Il a fait ce que j'ai toujours voulu voir Cleverley faire. Il a apporté énormément dans la construction (même s'il a fait des pertes de balles parfois dangereuses dans notre camp), avec des passes simples, des appels simples, constamment en mouvement. Il défend aussi bien, met le pied quand il le faut. Et son activité ne se limite pas à une simple fluidification des actions, mais elle se traduit aussi de manière concrète devant, où il a crée quelques situations dangereuses par des remises intelligentes, notamment un une-deux avec Januzaj. Il a aussi marqué et fait une assist, donc, c'est un match impeccable.

 

Angel di Maria (7,5/10) : Bien sûr, il y a du déchet dans son jeu, très porté vers l'avant et très friand de prises de risques. Mais on s'en fout au final. Parce qu'il apporte une activité énorme à l'entre-jeu, avec un volume de jeu conséquent, une verticalité qu'on avait perdu depuis un moment, une spontanéité et une capacité à casser des lignes de cette façon, qui devrait nous être très précieuse pour le reste de la saison. Gros match encore. Vraiment, même à 100 Millions pour lui, on aurait fait une bonne affaire.

 

Juan Mata (5/10) : Déjà dit plus haut ... techniquement, il est présent. Devant les buts, il est présent, avec de bons appels ... mais ce n'est pas ce qu'on lui demande. Il est la pierre angulaire de notre milieu, celui qui devrait parfaire la relation entre Ander, Di Maria et nos avants ... mais il ne tient pas sa place et déserte souvent son poste de meneur pour aller plus proche des buts. C'est vraiment quelque chose d'handicapant, parce qu'après, c'est Rooney qui décroche dans ce secteur-là, et sa vivacité actuelle ne lui permet pas de jouer le rôle que Mata devrait tenir en théorie.

 

Wayne Rooney (5,5/10) : Il a fait du Rooney. Un match médiocre techniquement où il ralentit les actions amorcées plus bas à cause de son déficit technique ballon aux pieds, mais il se montre adroit devant les buts. Si Mata tenait mieux son secteur, peut-être ne descendrait-il pas de façon inutile ... quoi qu'il en soit, je ne pourrai jamais me satisfaire de ce Rooney-là.

 

Robin van Persie (4,5/10) : Ma déception. Première période de bien mauvaise qualité où il vole même le ballon à Herrera qui aurait pu ouvrir le score (ce n'est pas entièrement de sa faute, il ne voit pas l'espagnol dans son dos, mais c'est assez symptomatique de son jeu actuellement), où il ne se montre pas très inspiré ballon aux pieds, assez lent, battu dans les duels physiques ...

Du mieux en deuxième période, où il décale notamment Di Maria pour le tir qui arrive jusqu'aux pieds de Mata pour marquer, et effectue de bons appels, notamment celui où le transfuge du Real lui offre un caviar qu'il rate un peu. Il aurait pu marquer d'ailleurs, mais ça n'est pas arrivé, dommage. Je suis déçu, mais je pense vraiment qu'il va pouvoir faire mieux.

 

Les remplaçants, Antonio Valencia, Radamel Falcao et Adnan Januzaj n'ont pas été particulièrement mauvais. L'équatorien va vraisemblablement jouer sur le couloir droit, et ce n'est pas plus mal. Qu'il bosse là-dessus, ça ferait un remplaçant crédible à Rafael. Falcao a eu peu de ballon, et Januzaj a joué peu de temps. Aurait quand même dû être plus collectif je pense, pour RvP lorsqu'il envoie le ballon dans les tribunes.

 

Bref ! Cette victoire m'a donné envie d'écrire ce pavé. Sous Moyes, ça se faisait en deux lignes et ça se résumait à :"dormir, horrible, avion wrong-one, ballon, obus, militaire, balancer ..." et là, très clairement, ça fait du bien de voir un peu de football !

Modifié par Red Eye
  • J'aime 3

Mata is Free

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis très très satisfait, encouragé par ce qu'il s'est passé sur le terrain contre QPR.

 

Après, mettons les choses aux claires : ce n'était que les Queens Park Rangers en face, une équipe qui a dû faire pas mal de changements dans son XI et qui venait en tant que vraie victime à Old Trafford. N'empêche qu'une victoire de ce type, rien que dans les intentions de jeu, ça fait beaucoup de bien après tout le marasme survenu l'année dernière et même en début de saison où le bâillement de Sir Alex Ferguson lors de la rencontre à Burnley avait quelque chose d'assez symbolique, comme si United n'avait pas encore réussi à se défaire du spectre Moyes en Angleterre.

C'est maintenant, espérons-le, chose faîte.

 

Il y a déjà eu de grosses victoires sous l'ère Moyes, au niveau du score. Mais jamais elles n'ont approchés la production de l'équipe d'hier, tout simplement. C'est encourageant, et désespérant à la fois, tant cela montre notre niveau déplorable de l'année dernière.

 

Bref !

 

Commençons par le commencement.

Le XI d'abord.

 

De Gea - Rafael, Evans, Blackett, Rojo - Blind, Herrera, Di Maria - Mata - Rooney ©, van Persie.

 

Il s'agissait-là, à peu près, de l'équipe que j'espérais. Il y avait les recrues titulaires, et j'en attendais donc beaucoup, surtout des joueurs à vocation défensive, pour stabiliser et donner un peu de confiance à cette arrière garde d'handicapés depuis trop longtemps. J'attendais aussi beaucoup du retour de Rafael. Devant, j'osais espérer un réveil du trio Mata-Rooney-RvP, parce qu'au vu de leur dernière rencontre, c'était un trio de paillettes mais ... pas plus loin en fait.

 

La rencontre commence alors sur de bonnes bases. United joue haut, fait un semblant de pressing qui désarçonne étrangement, et facilement le QPR de Rio Ferdinand, que j'avais complètement zappé avant le match. (Pour moi Rio est à la retraite hein). Blind se place très bien au milieu, vu qu'Herrera et Di Maria demeurent assez hauts les premières secondes de phase défensive, pour à la fois presser, mais surtout bloquer les solutions de relances courtes et avantageuses pour QPR. Le néerlandais récupère pas mal de ballons grâce à ce simple placement, et ça fait plaisir. Le bloc placé haut, les visiteurs sont alors obligés d'allonger régulièrement le jeu. Evans et Blackett prennent souvent le dessus au niveau aérien, ou alors, le ballon est simplement mal envoyé (je pense à cette longue transversale de Ferdinand en touche ... ouais, RIP vraiment) et United récupère assez vite le ballon.

 

Et lorsque le ballon est en possession, on joue mieux. Très clairement. Il circule déjà plus rapidement : Herrera, tout en simplicité, je donne et je bouge, fluidifie bien le jeu. Di Maria lui donne de la verticalité certaine avec ses rushs qui se terminaient souvent par des passes, faut pas croire ! Et puis bon, l'argentin est aussi, il est vrai, coupable de parfois trop de longs ballons difficiles, donnés en direction de Rooney ou RvP. Ces derniers ont été assez décevants, pesant peu dans le jeu, ne se montrant pas très inspirés ballon aux pieds et assez lents dans tous leurs gestes. Quant à Mata, l'homme qui est censé justement leur fournir le ballon à terre, ou simplement une solution de passe courte, il a un sérieux problème de placement. OLH disait l'autre jour sur son topic que Van Gaal pourrait en faire un attaquant ... bah c'est un peu ça, j'ai envie de dire. L'espagnol décroche certes plus que les deux autres, mais sitôt le ballon donné vers l'arrière, il remonte très haut, trop haut. Sur la même ligne que Robin van Persie pratiquement, voire même plus. Il fait certes de bons appels (sur le centre d'Evans notamment) mais c'est quand même problématique, parce que j'ai du mal à voir quelqu'un d'autre à sa place maintenant que Kagawa est retourné chez lui. Rooney ? Trop peu vif. Di Maria ? Ouais, mais qui à sa place, plus bas ?

 

Mais enfin, les choses sont quand même assez positives. Alors restons dedans. Rojo, que je ne voulais pas juste pour sa tête; me faisait bien terre en bloquant complètement, ou presque, son couloir, et apportant quelques solutions devant. Ça me fait un peu de la peine de le dire, mais ça change vraiment de Patrice Evra.

Et Rafael ... ! Enfin, on retrouve notre brésilien qui nous a tant manqué. À plusieurs reprises il faisait un bien fou devant, rien que par ses déplacements. Même si techniquement il est un peu emprunté en certaines occasions, sa hargne fait du bien et aide aux récupérations hautes, et il a tout de même bien apporté devant. Sa passe pour Ander entre deux joueurs est typiquement ce qu'il n'a pas fait l'année dernière où il centrait juste comme un bourrin.

 

Bref. Di Maria ouvre donc le score sur coup de pied arrêté, et l'équipe est alors libérée. Herrera a vite fait de marquer le deuxième but, même s'il aurait pu servir Robin van Persie (ce qui lui aurait été reproché s'il avait foiré sa frappe, le football est cruel). Et on fait tranquillement tourner le ballon avec toujours l'ami Blind au passage. Le troisième but, celui de Rooney, juste avant la pause, doit être plus beau que 85 % des buts sous l'ère David Moyes. Non en fait, je ne vois aucun but de la parenthèse Moyes qui s'approcherait de ça. Simple, propre, fluide, et efficace (même si Rooney manque un peu son contrôle, il fout la bonne frappe qu'il faut).

 

Le match est tué à la pause. Next.

 

Bon, pas si next que ça parce qu'il y avait aussi une deuxième période. Mais elle fut assez inintéressante à mon sens, puisque United se mettait un peu en mode gestion et que QPR daignait à peine à montrer le bout de son nez devant. Même s'ils ont été dangereux à quelques reprises, deux fois notamment avec des erreurs de David de Gea (sortie manquée en première période, certes) et l'erreur d'appréciation de Blackett qui suit mal un ballon. Ou même trois, vu que notre portier espagnol a sorti une frappe de son pied, comme à la vieille époque.

Devant, nos Red Devils mettent moins de pression, même si sur certaines accélérations, l'équipe montre clairement que déséquilibrer la défense des visiteurs n'est pas chose très compliquée. Di Maria avec son extérieur pour RvP qui rate malheureusement le but. Pareil ensuite pour Januzaj deux fois, d'abord sur le centre en retrait de l'attaquant néerlandais, où il bute sur le gardien, puis après son une-deux très bien effectuée avec Herrera sur la droite, où il choisit malheureusement l'action personnellement au détriment de RvP. On peut aussi citer la frappe à mi-distance d'un Blind très en verve, mal réceptionnée par le gardien, et que Falcao (bordel, Old Trafford faisait autant de bruit pour lui que pour le retour de Cristiano Ronaldo contre Villareal en 2008/2009) aurait pu mettre au fond.

Défensivement, on a bien tenus, avec une bonne satisfaction personnelle à l'égard d'Evans. Mais après, on le répète, ce n'était que QPR. Mais ça fait quand même du bien de faire deux clean sheet de suite.

 

Au niveau des joueurs, plus particulièrement.

 

David de Gea (6/10) : Son erreur sur la sortie manquée m'a fait peur. Autrement, il a fait du DG qu'on aime plutôt, présent dans les quelques autres situations de QPR, et assurant relativement bien ses relances.

 

Rafael da Silva (7/10) : J'en ai déjà parlé, mais il a fait plaisir. Sa hargne dans les duels n'a offert que peu de chances aux adversaires, même s'il lui est arrivé de se faire éliminer. Devant, il a apporté par ses montées, moins stéréotypées que l'année dernière. On retrouve notre brésilien, on y croit.

 

Jonny Evans (6,5/10) : Solide dans les duels, bon dans le placement, où il a su contrer plusieurs tentatives adverses et même effectué un sauvetage sur la ligne après l'erreur de notre gardien. C'est un match rassurant, à confirmer contre meilleure équipe.

 

Tyler Blackett (6/10) : Malgré quelques erreurs de concentration, il a fait son travail derrière, relativement bon dans les airs, dans la relance et dans le placement. En tout cas, c'est une bonne chose que Louis van Gaal continue de lui accorder de la confiance. Ce gamin a peut-être un bel avenir du côté d'Old Trafford.

 

Marcos Rojo (6,5/10) : J'avais très clairement stipulé mon désaccord quant à sa venue, simplement dû au fait que je ne pouvais pas le saquer. Mais là, s'il continue d'être aussi solide défensivement (même s'il y a une action où il se fait bouffer près de la ligne de touche), et s'il continue d'apporter son aide, rien que par son placement, devant, alors je ne dirais plus rien. Parce qu'il est bon sur le terrain, et c'est ce qu'on attend au fond.

 

Daley Blind (7,5/10) : Un match paradoxal où il a su montrer toute son intelligence de jeu en tant que travailleur de l'ombre. Récupérant un bon nombre de ballons, il a su colmater toutes les brèches avant même qu'elles ne se forment, via un placement intelligent. Et ballon aux pieds, il est loin d'être horrible, lui qui a effectué plus de 110 passes réussies hier. Il a su orienter le jeu calmement, sans précipitation. Mais il faut aussi dire que le pressing de QPR sur lui n'avait rien, mais alors vraiment rien d'extraordinaire. Ce qui n'enlève pas le fait qu'il a su apporter une aide précieuse derrière, puisque même dans les duels, il a répondu présent. Très très satisfait.

 

Ander Herrera (7/10) : Il a fait ce que j'ai toujours voulu voir Cleverley faire. Il a apporté énormément dans la construction (même s'il a fait des pertes de balles parfois dangereuses dans notre camp), avec des passes simples, des appels simples, constamment en mouvement. Il défend aussi bien, met le pied quand il le faut. Et son activité ne se limite pas à une simple fluidification des actions, mais elle se traduit aussi de manière concrète devant, où il a crée quelques situations dangereuses par des remises intelligentes, notamment un une-deux avec Januzaj. Il a aussi marqué et fait une assist, donc, c'est un match impeccable.

 

Angel di Maria (7,5/10) : Bien sûr, il y a du déchet dans son jeu, très porté vers l'avant et très friand de prises de risques. Mais on s'en fout au final. Parce qu'il apporte une activité énorme à l'entre-jeu, avec un volume de jeu conséquent, une verticalité qu'on avait perdu depuis un moment, une spontanéité et une capacité à casser des lignes de cette façon, qui devrait nous être très précieuse pour le reste de la saison. Gros match encore. Vraiment, même à 100 Millions pour lui, on aurait fait une bonne affaire.

 

Juan Mata (5/10) : Déjà dit plus haut ... techniquement, il est présent. Devant les buts, il est présent, avec de bons appels ... mais ce n'est pas ce qu'on lui demande. Il est la pierre angulaire de notre milieu, celui qui devrait parfaire la relation entre Ander, Di Maria et nos avants ... mais il ne tient pas sa place et déserte souvent son poste de meneur pour aller plus proche des buts. C'est vraiment quelque chose d'handicapant, parce qu'après, c'est Rooney qui décroche dans ce secteur-là, et sa vivacité actuelle ne lui permet pas de jouer le rôle que Mata devrait tenir en théorie.

 

Wayne Rooney (5,5/10) : Il a fait du Rooney. Un match médiocre techniquement où il ralentit les actions amorcées plus bas à cause de son déficit technique ballon aux pieds, mais il se montre adroit devant les buts. Si Mata tenait mieux son secteur, peut-être ne descendrait-il pas de façon inutile ... quoi qu'il en soit, je ne pourrai jamais me satisfaire de ce Rooney-là.

 

Robin van Persie (4,5/10) : Ma déception. Première période de bien mauvaise qualité où il vole même le ballon à Herrera qui aurait pu ouvrir le score (ce n'est pas entièrement de sa faute, il ne voit pas l'espagnol dans son dos, mais c'est assez symptomatique de son jeu actuellement), où il ne se montre pas très inspiré ballon aux pieds, assez lent, battu dans les duels physiques ...

Du mieux en deuxième période, où il décale notamment Di Maria pour le tir qui arrive jusqu'aux pieds de Mata pour marquer, et effectue de bons appels, notamment celui où le transfuge du Real lui offre un caviar qu'il rate un peu. Il aurait pu marquer d'ailleurs, mais ça n'est pas arrivé, dommage. Je suis déçu, mais je pense vraiment qu'il va pouvoir faire mieux.

 

Les remplaçants, Antonio Valencia, Radamel Falcao et Adnan Januzaj n'ont pas été particulièrement mauvais. L'équatorien va vraisemblablement jouer sur le couloir droit, et ce n'est pas plus mal. Qu'il bosse là-dessus, ça ferait un remplaçant crédible à Rafael. Falcao a eu peu de ballon, et Januzaj a joué peu de temps. Aurait quand même dû être plus collectif je pense, pour RvP lorsqu'il envoie le ballon dans les tribunes.

 

Bref ! Cette victoire m'a donné envie d'écrire ce pavé. Sous Moyes, ça se faisait en deux lignes et ça se résumait à :"dormir, horrible, avion wrong-one, ballon, obus, militaire, balancer ..." et là, très clairement, ça fait du bien de voir un peu de football !

 

Je suis d'accord avec ton analyse mais je te trouve sévère avec Mata. D'accord parfois il fait des fautes de placement mais lui aussi a apporté sa pierre à l'édifice avec de jolies combinaisons, de bonnes remises et parfois paradoxalement un placement pas si dégueu (notamment sur son but).

On est en droit de demander plus de lui car il en est parfaitement capable, mais il a le mérite d'être efficace et de savoir faire la différence!

Autant je l'ai trouvé déplorable à Burnley (comme presque toute l'équipe) mais contre les Rangers il a été très correct, il n'a pas fait tâche en tout cas.

JS.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Je suis d'accord avec ton analyse mais je te trouve sévère avec Mata. D'accord parfois il fait des fautes de placement mais lui aussi a apporté sa pierre à l'édifice avec de jolies combinaisons, de bonnes remises et parfois paradoxalement un placement pas si dégueu (notamment sur son but).

On est en droit de demander plus de lui car il en est parfaitement capable, mais il a le mérite d'être efficace et de savoir faire la différence!

Autant je l'ai trouvé déplorable à Burnley (comme presque toute l'équipe) mais contre les Rangers il a été très correct, il n'a pas fait tâche en tout cas.

 

Bah, j'ai dit qu'il faisait de bons appels, sous-entendus des appels d'attaquants j'ai envie de dire, comme sur le centre d'Evans ou sur son but. Mais il ne fait pas ce qu'il devrait faire en priorité je pense : lier techniquement notre milieu et notre attaque, alors que oui, j'ai aussi dit que techniquement, il était très propre dans son jeu.

Mata is Free

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon j'ai préferé attendre un peu de laisser passer l'euphorie du match pour y aller de mon analyse.

 

Comme la plupart j'étais excité comme jamais avec le coup d'envoi en attendant de voir le jeu proposé par nos recrues, et comme la plupart, j'étais sur un nuage après la prestation de l'équipe et l'ampleur du score.

D'autant plus que 4-0, c'est ce qu'on a prit contre MK Dons, équipe de D3, donc ce score en championnat est déja une satisfaction en soit.

 

Bon maintenant je me sens obligé de tempérer un peu ce que l'on a vu ce week-end, car cela fait des annéees que l'on galère dans le jeu, et que ce n'est pas un match qui va effacé un an de galère sous Moyes...

 

Ma plus grosse satisfaction sur ce match est le duo Blind - Herrera. J'ai été épaté par leur entente immédiate, on avait entrevu quelques bonns choses de la part de l'espagnol avant sa blessure, en revanche, pour ma part, j'ai découvert le hollandais à ce poste de milieu def, et je n'ai pas été déçu.

Ils ont tous les deux énormément couru, harcelé leurs adversaires avec un pressing de tous les instants, et jouer simplement et efficacement, ce qui nous a permis de maitriser totalement ce match.

Maintenant j'ai regardé le résumé de leur match respectif sur leur topic, et c'est là que l'on se rend compte qu'il ne faut pas s'enflammer non plus car l'équipe de QPR est affligeante dans le domaine défensif.

Ils n'exercent strictement aucun pressing, jamais. Que ce soit Herrera ou Blind, dès qu'ils reçoivent le ballon, même dos au jeu, ils ont eu tout le temps de contrôler, se retourner, lever la tête, et passer.

Et on sait que cette non-opposition n'aura pas lieu tous les week-end. Et là je ne parle même pas de City ou Chelsea pour ne citer qu'eux, mais des équipes comme Swansea, Southampton ou Everton ne vont pas nous regarder jouer comme l'a fait QPR.

 

Concernant la défense, ils ne m'ont pas rassurés car ils n'on rien eu à faire dans ce match, et ont quand même réussi à ce mettre en difficulté. De Gea sur sa sortie hasardeuse par manque de communication, sauvé in extremis par Evans, Rojo a fait un bon match à gauche mais son erreur lelong de la ligne de touche aurait pu nous coûter très cher au vu du centre pleine surface qui a suivi cette erreur, Rafael a été la seule vrai satisfaction en ce qui me concerne.

 

Di Maria que dire? Il a été décisif et percutant avec quand même beaucoup de réussite, c'est pas ce que l'on appelle les grands joueurs?

 

Mata, Rooney, RVP, finalement j'ai l'impression qu'en faite ce sont eux qui ont le plus de mal à s'adapter à la philosophie Van Gaal, mais ça va venir, et à part VP, ils sont décisifs, c'est l'essentiel pour moi...

 

Je ne dirais rien sur Falcao, j'attends qu'il soit titulaire, mais quelle ovation du public, au passage ça fait plaisir de voir OT comme ça.

 

Bref, un vrai bon match de foot, et c'est déja une victoire d'avoir vu du jeu de la part de l'équipe, car on a plus vu ça depuis un moment même contre de faibles équipes, maintenant le niveau de la PL est très relevé, il va falloir confirmé, aussi bien contre les équipes de milieu de tableau que contre le Big 5, et surtout enchaîner quelques victoires maintenant, chose que l'on ne sait plus faire non plus...

12040302012382058.png

« Leave me alone! I know what i'm doing! » Kimi Raikkonen

-C'est un petit pois pour le foot-ball, un grand pour Manchester ^_^-

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Impressionnant cette image n'empêche, paie ta continuité.

Mais bon, on en a/avait besoin...

On peut dire que vous avez une vision socialiste du football ?

 

Arrigo Sacchi : J'ai une vision correcte d'un sport d'équipe dont l'âme est le jeu. Voilà d'ou je pars.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

×
×
  • Créer...