Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 23/12/2018 dans toutes les zones

  1. 6 points
    Bon cette fois un message volontairement posté 😛 (merci au modo qui est passé par là d'ailleurs). Je suis vraiment satisfait par le résultat et surtout par le contenu. Comme j'aime le rappeler souvent, l'aspect mental est tellement décisif quand il s'agit des performances sportives et c'est encore plus saisissant avec le football. On a senti des joueurs libérés et qui avaient faim. Tout n'était pas parfait, c'était même des fois carrément brouillon mais ça suffit pour sortir une prestation d'ensemble extrêmement encourageante. Quand même incroyable que OGS réussisse en un seul match ce que le Mou n'a jamais réalisé sur une centaine, à savoir planter cinq buts dans un seul match de championnat. Alors oui, en face "ça n'était que Cardiff" mais c'était justement ce genre de matches qui nous donnaient envie de nous endormir devant la télé tant la suffisance et la frilosité de la tactique "Mourinhesque" étaient affligeantes. Puis que je sache on ne met jamais en avant ces arguments réducteurs contre le Barça qui vient torcher un Getafe ou City qui explose un Watford. Hypocrisie quand tu nous tiens ... Bref, que du positif, quand je pense qu'on a longtemps eu la solution sous les mains avec Giggs à une époque. Parce que ce qu'il nous fallait, ce n'était pas nécessairement un tacticien chevronné mais simplement quelqu'un qui aime et connait notre club. C'est pour ça que Manchester United est un club différent des autres, et c'est dommage que les directeurs exécutifs aient mis autant de temps à le remarquer. Alors après oui ça n'est qu'un match, mais j'ai vraiment la sensation que les événements des derniers jours ont constitué un tournant pour notre saison et que le ciel pourrait très clairement se dégager et les sourires et l'envie de jouer renaître. Si on continue comme ça j'ai même espoir qu'on revienne dans le top 4 et qu'on fasse + qu'enquiquiner un petit peu le PSG. Cela pourrait être un match bien plus disputé que prévu. J'ai même espoir, dans le fond, que si les choses changeaient en bien au cours de ces prochains mois, que le club embauche définitivement OGS ainsi que le staff actuel. N'allons pas trop vite mais purée que c'est excitant. Il suffit de voir l'engouement retrouvé chez les supporters, et surtout la peur qu'on semble susciter à nouveau parmi nos adversaires. En tout cas depuis le départ de Mourinho je retrouve vraiment mon âme de supporter (et pas parce qu'on se remet à gagner hein). Puis les prochains matches sont tellement abordables qu'il serait vraiment dommage de ne pas en profiter pour renouer définitivement avec cet instinct de tueur gravé dans l'ADN du club et soigner ce bien pâle goal average. GGMU et Glory OGS et le staff !
  2. 4 points
  3. 4 points
    Je suis pas forcément d'accord sur la partie où tu évoque que les joueurs jouaient avec le frein à main pour faire virer le coach. J'ai en tête les matchs où pogba et martial sauvait mourinho avec des come-backs sur certains matchs qu'on perdait. Mourinho a usé le vestiaire mentalement, avec sa communication et sa gestion désastreuse. On sait tous que les mecs ont beau gagner des millions, ils restent des hommes avant tout. Et quand le mental et le moral est au plus bas. Les jambes ne suivent pas. Les joueurs ont leur tort c'est indéniable mais Mourinho est majoritairement responsable de son échec.
  4. 4 points
    Je suis surpris que l'on ne parle pas davantage de lui après son match d'hier... Pour moi il a ete l'un des hommes du match. On a enfin vu pourquoi on la recruté. Une belle capacité d'anticipation a la perte de la balle de l'équipe. Et surtout une qualité de relance délicieuse. Cette remontée de balle conclu par une passe presque décisive pour Rashford... c'est clairement notre meilleur dc si on souhaite dominer notre adversaire. Mais pas pour subir constamment comme on le faisait avec le mou. Je persiste à penser qu'une charnière Lindelof Bailly a de l'avenir chez nous...
  5. 3 points
    Petit c/c sur le forum GFR, mais comme il y a pas mal de joueurs ici aussi, profitons-en Voilà ! On termine 2018, et je vous invite donc à partager votre top 5 JV de l'année. Pas de critères particuliers, chacun fera son top 5. Pour ma part, je vais me limiter aux sorties de 2018 et bien que je n'ai pas pu tous les faire, je vais prendre les 5 qui sont sortis du lot, selon moi. On a tout de même eu une excellente, 2018 est un grand cru pour les jeux. TOP 5 des jeux de 2018 5 - Pokemon Let's Go Evoli (Switch) LE jeu pour lequel j'ai acheté une Switch il y a maintenant un an. Zelda, Mario etc... Ma licence Nintendo à moi, c'est Pokemon ! Et quelle agréable surprise de voir un remake de la première génération. Un peu facile, diront certains, les versions remake et remastered sont peut-être trop présents sur cette génération, mais il y en a sur lesquels il y a vraiment du boulot derrière. Mais bon, je ne vais pas m'en cacher, c'est surtout par nostalgie que j'ai foncé dessus, j'imagine que je devais être la cible parfaite pour un tel jeu puisque les Pokemon sont arrivés en France quand j'avais 6 ans, les versions Rouge / Bleu, la série animée, les cartes... 20 ans plus tard, j'ai sauté dessus comme un gosse ! Je déplore quand même quelques petits soucis d'ergonomie, l'impossibilité d'utiliser un objet en raccourci comme on pouvais le faire sur les versions DS / 3DS, bien pratique. Le fait de devoir passer par le menu pour sortir un Pokemon, et d'y repasser à nouveau pour le rentrer ou le changer alors qu'il y a des touches inutilisées, pas bien ça. Et surtout, le multi ! Alors ça, c'est le défaut du jeu et de la Switch qui a le multi payant désormais, purée mais c'est archaïque comme pas possible, c'est d'un autre âge. J'ai payé un mois d'abonnement avec mon pote pour compléter le Pokedex, et même si ce n'est pas aussi cher que la concurrence (4€ par mois tout de même), c'est un service absolument dégueulasse. Il faut créer un code avec les 6 Pokemon qui nous sont présentés et le lancer en même temps que la personne avec qui on veut se connecter. Ce qui implique une certaine synchronisation, mais pour ça, il faudra passer par téléphone car la console et le jeu n'embarquent même pas de tchat audio. Idem pour les combats, bref, c'est d'un autre âge tout ça. J'ai résilié directement mon abonnement, et je me limiterais en local. Mais pour le reste, j'ai plongé. Super lifting de la première génération et limitée aux 151 premiers Pokemon en ayant gardé des attaques récentes. Quelques modifs légères mais qui rafraîchissent un peu l'aventure d'origine et même si c'est finalement un Pokemon très classique, j'ai adoré ! + : la nostalgie, un gameplay toujours aussi efficace - : l'ergonomie lourde, les fonctions en lignes complètement nazes ----- 4 - Detroit Become Human (PS4) Que je l'attendais celui là ! J'ai toujours été un grand fan des productions de David Cage depuis Heavy Rain, et ce jeu devait en être le digne successeur, pari réussi. Alors c'est clair et net, le jeu ne plaira pas à tout le monde, il faut vraiment aimer le style film interactif, et là, on est vraiment au niveau 0 du gameplay, l'intérêt se limitant aux choix que l'on fait au fur et à mesure de l'avancée. Le jeu peut-être très court car tout les personnages sont susceptibles de mourir assez tôt dans le jeu, c'est vous qui décidez... Peut-être qu'il faudrait assumer encore un peu plus ce style car finalement, on se lasse de ces fausses séquences de jeu qui nous demande des mouvement de sticks pour attraper ou manipuler tel objet alors qu'une touche suffirait. Ce sont tout ces moments qui cassent un peu le rythme, voir l'action du personnage annulée parce qu'on a mal fait un mouvement et qu'il faut recommencer... Mmmouais, ça gagnerait à être supprimer puisque le jeu se veut vraiment "film", ce sont des fausses actions lourdes qu'on pourrait tout simplement ne plus avoir. Un scénario assez dans l'air du temps, aujourd'hui où on parle beaucoup d'intelligence artificielle, de ce que ça pourrait apporter de bon et de mauvais dans notre société, le jeu donne un aperçu assez crédible et qui fait se poser pas mal de questions sur toutes ces technologies capables de "penser" par elle-mêmes qui pourraient arriver dans un futur proche. Des personnages très attachants, et tous avec une histoire bien différente mais qui vont finir par s'embrancher de près ou de loin. J'ai une affection particulière pour le personnage de Connor, l'androïd dernier cri, les mystères qui l'entourent et sa relation avec son partenaire Hank, le flic old school, très amoché par la vie. + : un style de jeu unique en son genre, impossible à cataloguer, des animations faciales superbe, un scénario avant-gardiste, mais tout de même d'actualité en 2018, une re-jouabilité au top - : 0 gameplay, de fausses interactions qui nuisent à l'immersion, quelques passages qui tiennent plus du téléfilms que du blockbuster --- 3 - Red Dead Redemption 2 (PS4 / One) Oulaaaa, je vais me faire taper dessus. Même pas dans le top 2 ? Et bien oui, je pense que j'ai besoin de digérer le jeu que je me suis presque forcé à terminer. Peut-être que si je l'avais terminé plus tôt, ou bien si je refais mon top dans 6 mois, le classement serait différent car en soi, il a tout pour être le jeu de l'année, alors le classer troisième... Et bien comme je l'ai évoqué, le jeu a des longueurs et des lourdeurs qui m'ont assez vite lassé. J'ai eu d'énormes trous ou de passages à vide durant l'aventure qui font que j'ai parfois laissé le jeu durant plusieurs jours alors que je l'ai acheté en pensant le torcher comme un malpropre tant j'étais enthousiaste, et bien non. Déçu du gameplay et des trajets incessants en plus d'être (trop) longs qui font que j'ai surtout fini frustré sur une grande partie du jeu. MAIS ! Il est tout de même 3e de mon classement, ce qui veut obligatoirement dire que j'ai aimé ce jeu. Et bien oui, ça reste une aventure énorme comme seul Rockstar sait les écrire. Quand on met de côté les défauts qu'il a et les mauvaises sensations qu'on a pu avoir dessus, on ressort du jeu avec une bonne claque des familles. Jamais un monde n'a été aussi vaste et aussi crédible dans un jeu, Rockstar redéfini encore les standards de l'open world et ce jeu constitue le nouveau maître étalon du genre, celui sur lequel la concurrence va devoir s'aligner pour ses productions futures. Ca n'a jamais semblé aussi délirant de vivre au far west, d'être un cow boy et un hors la loi, tout ce qu'on imaginait étant gosse, Rockstar l'a matérialisé à travers son jeu. La réalisation et la bande son qui tape systématiquement dans le 1000 font que quand le jeu veut te toucher, il te touche, malgré ses imperfections. J'avais peur d'un scénario trop extrême pour justifier la situation qui amène au premier RDR (quelque chose de trop classique, ou alors de trop délirant), mais là encore, la plume des frère Houser a réussi à pondre quelque chose de cohérent et qui prend aux tripes. Finalement, il perd des places parce que j'ai eu des sensations de flottements et de frustration que je n'ai pas ressenti sur les deux premiers de ce classement, ni même sur le premier RDR ou les GTA, un parti pris de la part du studio qui m'a donc moyennement plu sur ce point. + : la nouvelle référence de l'open world, une histoire magnifique, un héros haut en couleurs, une bande son d'enfer - : gameplay lourd et rigide, trop de cheval, voyages rapides trop limités pour être vraiment intéressants à l'utilisation, de gros passages à vide durant la trame principale --- 2 - Spiderman (PS4) YES !! C'était mon fantasme de joueur. Spiderman étant mon héros préféré, j'ai toujours été frustré de ne le voir adapté qu'à travers des jeux bas de gamme, juste là pour surfer sur la vague d'un film sur l'homme-araignée. Encore plus depuis qu'on a eu la série des Batman Arkham, véritable hommage à ce que doit être un jeu de super héros AAA. Sauf que le premier BA date de 2009 (Asylum) et le dernier (Knight) de 2015. Entre temps, on a rien eu de semblable et pourtant, il y en a eu des jeux Marvel pour capitaliser sur les films. Et depuis 2015, rien à se mettre sous la dent. Spiderman est revenu au cinéma en 2016 avec son "reboot" et plus récemment dans le dernier Avengers. C'est donc avec appréhension que je guettais l'arrivée de ce Spiderman sur PS4, développé par Insomniac Games. Et quelle belle surprise de voir que déjà, le jeu n'a rien à voir avec les films, Insomniac a choisi de faire SON adaptation de Peter Parker, et ne rien à voir avec les films, comme les Batman Arkham, excellent point. On a enfin un jeu grisant manette en main, ça n'a jamais semblé aussi cool d'être un super héros. Nombre de ses plus grands ennemis sont présents, ou bien "teasé" pour une éventuelle suite (vu le succès du jeu, ça ne serait pas surprenant). Mais pour un premier jeu, avoir au casting Docteur Octopus, Shoker, Rhino, Scorpion, Vautour, Electro, Mister Negative, c'est énorme, et même si ils n'ont pas tous la même importance au sein de l'histoire, c'est un vrai plaisir de leur botter les fesses ! Le jeu se permet même des moments très fort avec le boss final, dont l'inévitable confrontation a pesé tout au long du jeu, mais aussi avec tante May... Des choix forts de la part du studio qui veulent faire LEUR histoire de Spiderman, et ils ont bien raison. Alors oui, les activités en ville ne sont pas très inspirées, que ce soit les cambriolages, les repaires à nettoyer ou des sacs à dos à trouver, c'est vrai qu'on a connu plus ouf dans le genre. Sauf qu'on oublie tout dès qu'on se jette d'un building pour se balancer à toute vitesse à travers une ville de New York magnifique. Beaucoup de clins d'oeil à l'univers Marvel, le jeu a été très généreux sur ce point, ce qui ravira les fans. On poussera tout de même un petit coup de gueule sur la qualité des DLC. Au nombre de trois, je n'ai pour ma part pas pris le Season Pass, n'ayant pas confiance. J'ai tenté le premier DLC avec la Chatte Noire, et c'est la douche froide. Hyper court, peu inspiré, c'est frustrant de voir que le DLC s'arrêtent là où on a l'impression qu'il devrait exploser. Je n'ai même pas tenté les deux suivants, mais si j'en crois les critiques, ça à l'air du même niveau. Regrettable de voir un jeu avec tellement de qualités proposer des DLC aussi "fainéants". C'est incompréhensible. Pour en revenir au jeu, c'est malgré tout un quasi sans-faute, on a enfin un vrai bon jeu Spiderman. Gameplay au petits oignons, très inspiré de Batman, oui, mais diablement bien adapté à la sauce Spidey, tout est fait pour être cool et fun dans ce jeu. C'est ça que j'en retiens, ça rejoue encore et encore avec le même plaisir qu'aux premières heures. + : graphismes somptueux, gameplay ultra nerveux, les costumes, les easter eggs, le casting des vilains, VF de qualité - : bande son discrète, pas de météo dynamique, missions secondaires vite redondantes, DLC honteux --- God of War (PS4) GOTY 2018 ! Oui, c'est lui. C'était peut-être la licence Sony que j'attendais le plus depuis la PS4, avec beaucoup d'attentes car je n'étais pas certains que Kratos revienne après un God of War III où il est laissé pour mort dans un monde en ruine. Un épisode Ascension qui revenait sur son passé mais plutôt décevant. Santa Monica a décidé de reboot la licence, tout en gardant l'emblématique spartiate. Fini la Grèce Antique, bonjour les contrées Viking. Fini le style beat em all, bonjour le style action, caméra à l'épaule. J'avais quelques réticences sur ce dernier point, car c'est aussi ce style qui faisait le charme God of War. Je craignais de voir un The Last of Us du pauvre, puisqu'on nous a introduit très tôt Atreus, le fils de Kratos, qui nous suivra tout au long de l'aventure. Que nenni ! Oui, il y a clairement une influence de Naughty Dog sur ce jeu, oui, Cory Barlog s'est fortement inspiré du duo de TLOU pour l'adapter avec brio à la sauce God of War nouvelle version, et quelle claque, quelle claque ! Le jeu n'a rien perdu de son punch, de sa violence, le tout sublimé par une direction artistiques et des graphismes tout simplement ahurissant, c'est probablement le plus beau jeu console à ce jour, et l'un de plus beaux jamais vu. Pas de réponses apportées entre God of War III et cet épisode, ça peut laisser songeur, mais on oublie bien vite tout ça tant on est plongé dans cette aventure qui enchaîne les moments épiques. Le jeu se paye même le luxe d'être en plan séquences, aucune coupure caméra du début à la fin, c'est une véritable prouesse technique, du jamais vu pour un jeu de ce calibre. Difficile d'y trouver des défauts, sauf si on est un puriste qui regrette le changement d'orientation pris par la licence, ce que je peux comprendre. Pour chipoter, un bestiaire un peu maigre, trop de troll en "sous boss", mais il faut aussi dire que ce jeu est le premier d'une nouvelle trilogie. Comme le premier God of War en son temps, la série n'a fait que monter crescendo pour le final dantesque qu'on connait avec God of War III. Oui, celui-ci pose les bases du nouvel univers, et quelles bases ! Du début à la fin, on est pris dans ce voyage initiatique qui part d'une bonne intention pour finir par une chasse aux Dieux Nordiques. Un final plein de suspens et une fin "cachée" qui tease l'arrivée de Thor, probablement pour un prochain épisode.Des scènes cultes déjà au panthéon du jeu vidéo (les Lames du Chaos, ces frissons !!) et de bons clins d'oeil au passé de Kratos. Le duo père/fils fait des merveilles, et ce même si le jeune Atreus a quelques moments où il est une tête à claque, c'est compréhensible compte tenu de son âge et de ce qu'il vit au fil de l'aventure. Le fait d'être continuellement en duo pourra en rebuter certains, il faut un petit temps d'adaptation, mais on se rend compte que c'est une merveille d'écriture. Ca prend encore plus de sens quand on s'intéresse aux coulisses du jeu, Cory Barlog en fait en quelque sorte un hommage à son propre fils, superbe. Des personnages qui sont tous attachants, à leur manière, que ce soit les frères nains, mais surtout le duo Freya et Baldur, dans des combats toujours plus dingue, jusqu'au combat final déchirant. Le tout étant porté par des musiques qui collent parfaitement à chaque situation. Le jeu s'offre même le luxe de s'ouvrir un peu pour proposer quelques quêtes secondaires peu nombreuses, mais toutes bien foutues. C'est parfaitement dosé. La quêtes des neuf Valkyries offre un super challenge, et ça doit être encore plus fou pour ce qui aiment jouer les plus gros modes de difficulté. Bref, c'est du tout bon. La sortie du prochain se fait déjà attendre tant on a envie de connaître la suite, vite, vite !! Assurément mon coup de coeur, mon jeu de l'année 2018 ! + : le plus beau jeu sorti sur console à ce jour, une direction artistique sublime, bande son, VO ou VF les deux sont XXL, nouveau gameplay toujours aussi pêchu, scénario superbe, un boss et un combat final déjà cultes, de bonnes quêtes secondaires pour un jeu qui n'est pas un open world, Kratos plus attachant que jamais, la fin "cachée" - : bestiaire un peu maigre (trop de draugr et de trolls), des boss pas aussi marquants que ce qu'on aurait souhaité il faudra surement attendre les prochains pour voir davantage de Dieux "majeurs" de la mythologie nordique --- Mes attentes pour 2019 : Resident Evil 2, Ghost of Tsushima, The Last of Us Part II A VOS CLAVIERS !
  6. 3 points
    Je me permet de rectifier. en 2009 on a tenté de jouer défensif car c était notre manière de jouer cette année la (avec un nombre record de 1-0 en championnat) ET sans Fletcher. Échec face à l’une ou une des plus grosse équipes de l’hIstoire. en 2011 on essaye de rivaliser dans le jeu offensif et c était perdu d avance on était moins bon partout.
  7. 3 points
    Il a peur, et avec raison, que tenir ce genre de débats conduise à tirer à boulets rouges sur certains membres (bien que plus ici pour la plupart). Ce fameux nettoyage remontant maintenant à plus de trois ans, il serait dommage que ça parte en cacahuètes mais je ne doute pas qu'on pourrait en parler de manière constructive sur le sujet approprié car j'ai moi aussi pas mal de choses à dire sur la question. Allez zou fin du HS pour ma part
  8. 2 points
    c'était pas des foudres de guerre mais on sait tous que, à aucun moment, on aurait gagné les 5 matchs avec le mou et encore moins de cette façon. On se serait c**é dessus contre Bournemouth et Newcastle, avec des joueurs qui n'auraient montré aucune envie ni application, et aucun jeune de lancé (Gomes, Chong). Rashford n'aurait joué que sur le côté et Lingard aurait été le patron de notre attaque avec un Lukaku hors de forme. Martial aurait été foutu au placard et on n'aurait uniquement parlé de sa copine sur instagram. Franchement, y'a du nouveau, et j'ai moins peur de ce match que je ne l'aurais eu si ça avait été l'autre quiche en coach.
  9. 2 points
    Ou après son prolongement
  10. 2 points
    Mais c'est finalement assez logique, étant donné que Giggs portait plus le ballon et que Beckham le lâchait plus facilement pour compenser sa difficulté à conserver le cuir, et augmentait au maximum les possibilités de se créer des occasions. Sa technique de passe étant... nous le savons déjà. La seule fois où j'ai vu un duo de ce genre c'est avec Giuly et Rothen (les rôles étant inversés le gaucher est le passeur, le droitier étant le dribbleur) à Monaco, et dans un profil plus proche techniquement Joaquin et Vicente à Valence, ce duo avait aussi de la gueule. Mais Beckham et Giggs c'était du grand art.
  11. 2 points
    C'est quand méme drole que ce soit presque toujours beckham qui fait des passes à giggs ( et presque jamais l'inverse ).Et on se rend quand méme compte de la qualité exceptionnelle de beckham en tant que passeur...
  12. 2 points
    On est franchement à la limite du minimum syndical..mais l'essentiel est assuré avec cette qualif sans prendre de but. Bon match de Romero, Rashford commence à prendre de l'importance aux yeux d'OGS et entrée de Chong, bref un match correct mais on sent que certains des joueurs titulaires n'étaient pas là. Ils faut que les remplaçants montrent plus d'implication lorsqu'ils ont du temps de jeu.
  13. 2 points
    Doraibu , tu ne m'as pas laissé grand chose à dire .Faudrait que j'écrive avant toi à chaque fois sinon je suis mal barré. D'ailleurs , l'anticipation c'est ce qui caractérise un grand défenseur.C'est assez facile de couvrir derriére , de ne pas prendre un risque.Je le faisais avant ( pas de risque ) mais heureusement que personne ne me connait ici...Bref , Chiellini comme Ramos sont des maitres en défense et en terme d'anticipation , ils ont un temps d'avance sur les autres car anticiper , c'est laisser des espaces derriére pour en gagner devant , c'est une contre attaque si tu veux mais qui part de derriére , une sorte de cassure qui initie déja une fluidité. Ramos est un défenseur exceptionnel et comme le dit si bien Doraibu , il a su montrer pendant des années toute sa palette technique à droite , trés jeune , au real.Mais sa reconversion en central est hallucinante car cela a permis de dévoiler ses qualités athlétiques , ce qui est fantastique pour un latéral si jeune toujours à devoir faire le cheval sur son coté.Car pour passer cette minette ,et qu'on a passé des années à se f.outre de sa gueule et sa belle criniére de la belle au bois dormant, faut etre fort trés rapide , trés intelligent ,trés technique..Une sorte de chevalier blanc , presque mythique pour essayer d'avoir cette 'belle' princesse...Et puis se retrouver par terre , taclé par la belle , se tordant et pas par plaisir à subir sa loi , à elle ..Non , il n'était pas une minette, c'est la terreur depuis plus de dix ans déja le Ramos .Tacler , plaquer , pousser à temps , coups de téte , poireau , Ramos a de quoi etre un champion de MMA.Ce n'est pas tout , c'est un leader , oui , un commandant charismatique qui dirige l'armée de la maison blanche , présent et premier à aller au four , un modéle que personne n'ose conspuer.C'est quand méme ahurissant , ce concensus , autour de lui dans cette maison souvent divisée. On se rappelle tous ces montées à la derniére seconde .A croire qu'il aurait aussi fait un excellent attaquant de pointe car sa technique reste intacte ( prends ca benzema ).Il sauve son équipe et pas seulement sur sa derniére ligne comme souvent mais aussi dans les airs adverses ou son timing , sa puissance , sa technique se réunissent pour catapulter un ballon victorieux au dessus des yeux médusés de ses collégues et horrifiés de ses adversaires.Il ne signe pas seulement un but , 3 points mais sa suprématie , sa polyvalence et son leadership..C'est un joueur 5 étoiles. Et les étoiles , il en a quatre en LDC car le gars , méme s'il est incapable de bloquer Messi et co , avouons le , a réussi à ramener le toit de l'Europe ..un peu comme Jules César dont la légende d'asterix veut qu'il soit empereur de rome mais vaincu face au petit village d'Astérix...Ca fera aussi partie de sa légende , ca fera aussi part de son combat , sa lutte..pas encore terminé. Et puis y a l'autre , Chiellini , qui perd lui aussi ( mais des cheveux ) ( je sais c'est petit ) face à Messi mais celui la Chiellini est un italien , un fils de César , un commandant presque discret , moins de caractére et avec beaucoup de volonté , une autre facon de gouverner ses adversaires , dans l'anticipation , la prise , la technique et des qualités techniques moindres. J'avoue , Chiellini n'est pas un sacré technicien mais en aura t il besoin ? Ce bucheron a suffisamment de volonté pour renverser la vapeur ...c'est le travailleur qui compense face au technicien le complet , une sorte de naruto qui finit par rivaliser à sasuké , sans s'attarder...Chiellini est un commandant que son peuple proclame , sans prise de téte , sans prise de pouvoir , un autre César que son sénat ne trahira pas. Le leadership de Chiellini a pris plus de temps à se mettre en place ...c'est un italien qui prend son temps , qu'il enléve à ses adversaires certes..Mais qui en prend pour murir..et un bon joueur italien n'est pas bon que lorsqu'il a 27 ans ou plus..le temps n'a pas de limité , hein totti , hein zanetti , hein les autres héros du calcio...et Cheillini se bonifie , sa technique est presque la méme , mais lui se bonnifie , une meilleure lecture de jeu , le papi se lance toujours pour avoir le ballon ..en avance , en retard ..bof...il sera la et il le reprendra..il a la science lui ..la tactique aussi. Mais pas assez de titres européen , faute grave encore face au torreau espagnol.Il domine néanmoins son sujet local et fais les beaux printemps de la vieille dame qui a à son chevet un grand guerrier à la barbe grisatre et au grand coeur...C'est pour cette raison qu'il ne fait pas d'écho à l'étranger ce chiellini..Normal..Il ne parle pas ..Il agit et ca fait son charme. Comme Doraibu , je voterai pour Ramos car il est supérieur en tout point à chellini ..sauf peut etre pour le sens tactique ..et encore la , la différence est si petite...Mais Ramos raméne bien encore ce titre de meilleur défenseur dans une opposition féroce mais ou le meilleur défenseur est celui qui a le plus attaqué. PS : Encore merci Doraibu de ne m'avoir rien laissé de 'sensé' à dire
  14. 2 points
    Meunier ouais pourquoi pas... Par contre, Pochettino... Qu'il reste à Londres si c'est pour le surpayer...Autant garder quelqu'un qui connait la maison... Le Réal l'a fait avec Zidane et le Barca avec Guardiola ( Et ce sont des clubs qui veulent des resultats rapidement) alors au final, pourquoi ne ferait-on pas pareil avec Ole? J'espère vraiment qu'Ole réussite et que SAF fasse pression pour qu'on le prolonge... Surtout qu'il se plait ixi et qu'il a vraiment l'air d'être aimé...
  15. 2 points
    le match est plié, mais il va falloir resserrer sacrément la défense, car dans 10 jours ça sera pas Rondon, Astu et Perez avec leur finition de district mais Ali, Kane et Son ...
  16. 2 points
    carrément ! en plus il fait froid dehors j'y vais à coups de café dans le plaid sur le canap
  17. 2 points
    Bon et bien nous y voici, je vais essayer de faire un top de mes jeux sur l’année 2018… Hors classement – Red Dead Redemption 2 Simplement parce que je l’attendais sans vraiment en attendre beaucoup (ayant déjà apprécié le 1 énormément), mais celui-ci … disons que le rythme est beaucoup trop lent pour que l’immersion soit totale dans le scénario… et moi ce que je demande à une production Rockstar, c’est la mise en scène, le scénario et ce qui va avec, pas le réalisme poussé à l’extrême… Je ne l’ai meme pas fini alors que je l’ai payé au prix fort (Edition ultime et tout le tintouin…), tout simplement parce qu’à force de passer mon temps sur le cheval à faire des allers-retours, j’ai fini par me lasser… sans compter que l’histoire mettait vraiment trop de temps à se lancer… je pense y retourner un de ces 4 car il en vaut la peine, j’en suis sûr, mais j’aurais pu attendre finalement avant de le prendre. 5 – Dead Cells sur Switch Si je précise la plate-forme, c’est parce que j’avais déjà plus ou moins torché la version en accès anticipé sur pc lorsqu’il venait de sortir… et force est de constater les nombreux ajouts qu’ils ont fait à leur jeu… Ce jeu n’est pas prenant par son scénario qui est minimaliste au possible mais par lequel, on peut tout de meme etre amener à se poser quelques questions… on y incarne un prisonnier ne pouvant réellement mourir et c’est tout l’intérêt du jeu, on progresse, on améliore le personnage au fil de nos essais vers la sortie… Vraiment l’un des meilleurs mélanges entre le rogue-like et le metroidvania de cette année 2018, et en plus, le jeu est fait par des français ! 4- Monster Hunter World Ce jeu aurait pu figurer dans mon top multijoueur, tant l’aspect multijoueur peut vite devenir omniprésent… mais il n’en est rien, puisque j’ai fait la majorité des quêtes du jeu en solo avant de tester en multijoueur en rejoignant les quêtes en mode random… Alors là, je le dis de suite, je n’étais pas un gros fan de la licence avant celui-ci… tout simplement car les jeux jusqu’à maintenant sortaient sur les consoles Nintendo et étaient tous… (très) moches et ça pour moi, c’est quasi-éliminatoire surtout si le jeu est plutôt « récent »… Mais là, pour une fois, nous avons droit à un MH avec de beaux graphismes, tout de suite ça donne plus envie ! Le jeu se veut plus accessible que les autres opus de la série, je pense que c’est le cas mais que cela demande tout de meme un minimum d’apprentissage… il y a une bonne douzaine d’armes différentes, et presque autant de manière de jouer différentes… le jeu illustre à sa manière cette phrase bien connue des gamers « easy to learn, hard to master », pas tant de combos possibles que ça mais une fois en situation, il faut observer, s’adapter… Le gros plus, c’est que l’on peut tester toutes les armes, nous ne sommes pas obliger d’en choisir une et d’y rester fidèle jusqu’au bout… on peut très bien jouer l’arme que l’on veut, contre le monstre adéquat, afin d’etre à l’aise au maximum ! Le jeu est très répétitif car il comporte des phases de farm, si l’on désire se forger un set complet par exemple… et j’avoue, qu’une fois que l’on a obtenu ce que l’on voulait, le jeu perd tout de meme de son intérêt… mais il n’en demeure pas moins un excellent jeu, d’autant plus si vous avez des compagnons avec qui le parcourir ! Bref, un très bon jeu qui pourra donner gout à la licence aux nouveaux qui comme moi ne sont pas emballés par les versions disponibles chez Nintendo… 3 – Dying Light Eh oui, le jeu n’est plus forcément tout jeune et à l’heure où le 2 a été annoncé, cela peut paraitre un peu sorti de nulle part et pourtant ! Ce fut mon jeu de fin d’année 2017 et de début 2018, j’avais eux ce jeu très tot après sa sortie sans avoir forcément vraiment commencer l’aventure… car je dois bien avouer que les jeux de zombies ne sont pas forcément ma tasse de thé et que j’ai une tendance à vite flipper dans ce genre de jeux… Mais avec Dying Light, on prend vraiment beaucoup de plaisir à parcourir Harran puis la campagne via le DLC (qui là est vraiment un bon DLC avec une durée de vie conséquente + ajout du buggy). Au début, on se sent un peu impuissant face aux hordes de zombies et on a tendance à jouer la finesse pour les esquiver et se frayer un chemin vers son objectif (les pétards sont souvent ton meilleur ami ! peu importe le niveau tu me diras), on loot et on craft de quoi survivre et se battre, et c’est en ça que ce jeu est génial pour moi, car j’ai une tendance à etre allergique à tout ce qui est loot + craft dans les jeux, surtout si cela peut nuire à la progression, mais là il n’en est rien… on y prend vraiment gout… En terme de gameplay, le jeu est un fps orienté corps à corps et parkour, les deux premiers arbres de talents vont en ce sens, puis avec le DLC, y sera ajouté le pilotage du buggy. Je l’ai fais majoritairement en solo, mais ce jeu peut-être parcouru en groupe, et ça peut vraiment devenir fun ! 2 – Marvel’s Spider-Man Eh oui, il en a fallu de peu pour qu’il prenne la première la première place ! Car j’apprécie beaucoup l’homme-araignée et j’attendais avec impatience un jeu qui lui rendrait hommage aussi bien que ce que la série des Arkham avait pu le faire avec l’homme chauve-souris. En terme d’ambiance, je le place tout de meme un cran en dessous des Arkham meme si elle est tout de meme réussie dans l’ensemble… il manque un petit quelque chose. Nous avons donc là, un très bon jeu, très dynamique dans son gameplay, que ça soit dans les déplacements ou les combats, tout est fluide et s’enchaine bien, très peu de bug de collisions ou autre de mon coté quand je l’ai parcouru et un Manhattan plutôt bien fichu ! Le scénario est somme toute assez classique mais tout de meme agréable à suivre, et il y a très peu de temps mort finalement, et l’aventure s’assombrie au fur et à mesure pour nous amener à un final plus que bon ! Niveau gameplay, le jeu est bien foutu car les autres Spiderman récents aux quels j’avais joué (Amazing spiderman) me collaient un mal de crane pas possible au bout d’une heure de jeu, si bien que je n’avais jamais pu en finir un… là rien à signaler de ce genre ! Ce jeu gardera à mes yeux une saveur particulière, l’ayant fait dans un contexte très particulier… je me demande meme encore aujourd’hui, comme j’ai pu le faire à ce moment précis sans que cela ne perturbe mon expérience ou que je le laisse de coté en cours de route… 1 – God of War Forcément, grand fan de Kratos, il ne pouvait pas en etre autrement et ce, malgré les changements opérés pour quiconque aurait déjà fait les anciens opus… Je crois que cela se passe de mot… le jeu est beau, le jeu est fun, le jeu est… grandiose ! A tel point que finalement, meme s’il ne répond pas à une question que je me posais, à savoir « mais comment se fait-il que Kratos soit encore en vie ? » et bien je m’en fiche finalement, le jeu est très bon et cette question, on ne se la pose meme plus ! Le scénario est une mise en bouche, nous avons un mec qui a changé de région afin d’etre pépère, loin de son passé… mais finalement, on ne peut pas fuir longtemps et le naturel de notre héro reprend vite le dessus ! Ce combat en guise d’introduction contre l’inconnu qui frappe à sa porte… hmmm, intérieurement, on a juste envie de lui dire au bonhomme : « Mais bordel, sais-tu seulement ce qu’à déjà fait Kratos ? Tu vas te faire bouffer tout cru mon gaillard !!! » Très peu de fausse note dans ce jeu, ils ont su le rendre un peu plus ouvert que par le passé, y ajouter quelques quêtes secondaires sans qu’elles paraissent ni invasives, ni répétitives… que du bon, les différents styles de combat (hache, lame du chaos et mains nues), si je devais lui trouver un petit défaut, c’est ce coté loot/craft qui fait que pendant une bonne partie de ton aventure, tu te retrouves avec un Kratos à l’allure de péon juste car tu portes les stuffs qui sont les « mieux » au détriment de ce qui est le plus beau/mieux assorti… et au final, c’est limite sur la fin que tu as le style total (set Ivaldi complet pour moi) sauf que tu as soit déjà fini le jeu, soit il te reste très peu à faire ! Et ce duo avec Atréus pour ma part, je l’ai trouvé réussi tant scénaristiquement parlant qu’au niveau du gameplay, il ajoute un vrai plus à l’ensemble et le fait de ne pas avoir à gérer sa barre de vie tend à rendre l’expérience plus qu’agréable… car il arrive que dans certains jeux, quand on se retrouve avec un PNJ, on ait à gérer en plus sa barre de vie… (coucou Ashley dans RE4, l’un des pires PNJ au monde… mignonne mais bordel…) Bref, il ne pouvait pas etre ailleurs qu’à la première place chez moi, je l’attendais tout en sachant qu’il serait bon et il ne m’a pas déçu du tout !
  18. 2 points
    Avant le coup d'envoi, en entrant sur le terrain les caméras ont montré un OGS qui avait l'air très heureux, un peu comme un enfant. Je n'ai pas de souvenir d'un coach avec une telle expression avant un match. On a vraiment l'impression que pour lui c'est un rêve qui se réalise et qu'il en profite pleinement. Les joueurs ont l'air libérés aussi. On parle beaucoup de Pogba car il a des stat' et qu'il est démonstratif, mais c'est le cas de beaucoup de joueurs comme Lindelöf ou Matic qui jouent beaucoup plus vite et vers l'avant. Quand on voit la composition d'équipe d'OGS on pourrait dire que c'est comme Mourinho, mais quand on voit le match c'est complètement différent. Le changement d'attitude est incroyable en aussi peu de temps. Et nous, on est super contents aussi. On vibre devant les matchs comme ça n'avait pas été le cas depuis très longtemps.
  19. 2 points
    de là à dire que c'est un porc !? (pour les esprits trop terre à terre, faut chercher le second degré hein )
  20. 2 points
    Je ne suis pas si d'accord avec Doraibu sur l'analyse et les éléments qu'il a mis en lumiére.Je m'explique : Guti a été un éternel espoir et il a a brille en premier lieu par intermittence en tant que remplacant qui , comme notre cher entraineur actuel , sortait du banc délivrer le peuple blanc.Il était un trés bon finisseur , trés technique , ce n'était pas un grand joueur à impact physique mais il compensait largement avec son élégance et sa qualité balle au pied.C'est un joueur qui a toujours eu une intelligence et une vision de jeu excellente.Et il a été repositionnée un peu plus en retrait .Il a su tirer son épingle du jeu dans une équipe qui était bercé par les stars et c'est tout à son honneur.Il rendait le jeu plus simple , la marque des grands joueurs et c'est avec des petites passes , toujours dans le bon timing , la bonne répartie et la bonne décision qu'il illumine le jeu et rend les autres plus brillants.Guti a été le maestro du real quand ses stars la quittaient...Guti était la , avec l'age , plus constant , plus fort. Fabregas a lui aussi été un éternel espoir , il avait tout du milieu moderne , trés complet , trés bon à un jeune age , à peine 17 ans et puis à 19 ans capitaine..mais ce n'est pas de sa faute , il était entouré de bébés..N'empéche , il produisait un beau jeu , faut l'avouer , il était le monsieur tout faire à Arsenal et son systéme de jeu , comme le disait si bien Doraibu , lui convenait , au coeur du jeu à tout faire.Et dans ce sens , ce joueur est plus complet que l'était Guti , car Fabregas n'avait aucun mal à faire jouer son physique , la qualité de passe , sa vision et puis à un jeune age , je le répéte , contrairement à Guti et pour étre plus constant le long de ces années.Il a eu sa période bof au barca..Mais qui ne l'aurait pas été ? Il a été baladé partout , du milieu central , récupérateur , ailier gauche...Ce n'était pas tant sa faute , il avait un baggage technique trés complet , il avait le tiki taka dans le sang et on pouvait le mettre un peu partout , il aurait été bon ( pogba ) mais pas excellent , faut l'avouer...Et puis y avait embouteillage au centre ..Qui aurait pu mettre xavi ou iniesta sur le banc pour prendre les reines ? Personne , absolument personne et Guti n'aurait meme pas eu sa chance.N'empéche , Fabregas a été bon et constant , plus constant que Guti sur cet aspect et plus complet.Et Fabregas est parti ailleurs à chelsea en produisant une excellente premiére année ( si mes souvenirs sont bons ) et etre fortement contribuable de leurs titres.Il a joué dans plusieurs systémes , plusieurs équipes et pourtant il est resté décisif et bon , autant sur la récupération , le volume de jeu , l'orchestration et la finition. Je comprends qu'un gars comme Guti soit vu..plus élégant et il est brillant , doué mais je trouve que fabregas a eu une meilleure carriére , une meilleure adaptation à chaque fois , une meilleure constance , un profil plus complet , plus travailleur. Je vote Fabregas avec un petit pincement du coeur mais la raison l'emporte et de loin.
  21. 2 points
    Oui , ce sont des hommes.Mais ce sont aussi des professionnels.Ils se doivent de donner le meilleur d'eux mémes.Aprés , si la stratégie du coach ne marche pas , c'est de sa faute.Mais tu ne peux pas toujours incomber au coach l'état mental des joueurs.Si le méme discours a réussi à faire briller drogba , terry , deco , lampard, robben ,ozil , benzema ,etoo , materrazzi , gallas et co...ce n'est pas vraiment un mauvais discours .Aprés les joueurs ne sont pas réceptifs à la pression , c'est une toute autre chose .Et je ne dis nullement que son discours m'a toujours plu.Je suis contre le fait de parler des joueurs et les critiquer dans les médias.C'est inefficace et mauvais pour les relations .Mais pogba non plus n'a pas hésité à critiquer mourinho dans les médias. Donc les ou certains joueurs ont décidé de ne plus donner à 100 % ( et tu peux voir les vidéos de match de pogba ou martial qui marchaient )...parce qu'ils ne sont pas d'accord avec le coach , on peut en discuter..n'empéche , ils l'ont fait.Cela a affecté nos résultats et a plombé encore plus l'atmosphére dans le vestiaire. Donc oui les joueurs ont sapé le travail de l'entraineur et c'est du jamais vu à manchester et je n'aime pas ca quelque soit le coach.Je n'étais pas heureux quand moyes ni quand mourinho étaient la et pourtant , je refuse ses méthodes ou le groupe se permet de renverser l'homme en charge. La , ca se passe bien mais que se passera t il lorsque monsieur pogba n'aime pas le nouveau coach ? Ou si martial n'est pas d'accord avec ses instructions de repli défensif ? On vire le manager pour faire plaisir au joueur ? pourquoi fergie a viré beckham , RVN, keane et stam ? Pour les mémes raisons...Aucun joueur n'est au dessus du coach et ne dois remettre les choix du coach en cause ( en public )...Tout simplement et c'est une régle managériale. Je n'étais pas pour la venue de Mourinho.J'ai défendu le poste du manager contre l'infantillage de certains joueurs.Je n'ai pas désigné mourinho comme le bouc émissaire de nos problémes ses derniéres 3 annéesEt j'étais de ceux qui attendaient et voulaient son départ ses derniers mois parce que ca ne marche pas. Et je crois qu'on devrait discuter dans peu de temps sur les raisons complétes de cet echec.Et la je parle du board , je parle de l'organisation stratégique du club , d'un directeur sportif , des recruteurs , de l'académie , de nos valeurs , de notre facon de jouer... Le départ de Mourinho n'a pas réglé ses problémes ...mais j'espére qu'il permettra de faire un remue ménage plus profond.
  22. 2 points
    Trés bon rashford .Il a été remuant et il a distribué de bonnes passes .Cela veut dire qu'il est devenu plus mature et plus ..complet .Je suis satisfait de son match , il était la pour l'équipe. Mata est bon , toujours intelligent mais qu'est ce qu'il est lent.Ca reste cependant efficace. Lingard , je l'aime , il est intelligent , tactiquement mur , il est remuant et il se place souvent bien.Ce n'est pas un grand match qu'il fait mais il bouge et propose , c'est important. Pogba , aussi , au dela des buts, il peut jouer un role plus important s'il arréte de choisir ses moments et joue plus libéré ( je n'aime pas son attitude anti professionnelle et je ne l'excuse pas ). Matic discret mais efficace , un joueur de l'ombre mais il est plus démuni que l'année derniére malheureusement. Fred , bcp de déchet , il devrait peut etre jouer plus pour montrer plus.Mais il m'a toujours paru limité techniquement et à part une bonne volonté de faire du volume , je ne vois pas pourquoi on l'a pris. Dalot a paru dépassé parfois , mais il est encore jeune. Shaw tient bien son role. La paire de défense , pas mal , mais par moment ca manquait de concentration. De gea , il ne faut plus commenter , je n'oserai plus jamais le critiquer aprés tout ce qu'il nous a donné. Pour le jeu d'équipe ; il y a du mieux, bcp plus de passes rapides et de transmissions.C'est bien.Aprés , je suis certain qu'avec mourinho les joueurs ont voulu le voir partir et se sont rangés les freins.Cette révolte est dégoutante est indigne de manchester et tout le monde connait les responsables.Je ne pleurerai pas le départ Mourinho mais je n'ai aucun respect pour ces quelques joueurs. Encore tot pour juger la patte de solskjaer , il a un peu perdu son sourire du premier match mais on va lui laisser le temps de se concentrer , tenter et de préparer des matches plus difficiles. Merci pour les joueurs qui ont donné un peu de joie aux fans et du jeu pour cette fin d'année.
  23. 2 points
    Je n'ai jamais été de ceux qui pourrissaient José, mais force est de constater que quelque chose a changé depuis son départ. L'équipe qui était horrible - vraiment - à regarder jouer, une vraie purge, est de nouveau positive, portée vers l'avant, prend des risques, comme si elle était libérée. Ca me suffit. Gros match de Pogba bien entendu, mais aussi de Shaw et de Lindelöf derrière. J'espère vraiment qu'ils concrétiseront les espoirs placés en eux et qu'on ne sera pas obligés d'acheter d'autres joueurs comme premiers choix à ces postes, car je les aime bien et je trouve qu'ils ont une excellente attitude sur le terrain. Il y aura évidemment des matchs plus difficiles que Cardiff et Huddersfield... mais profitons pour le moment. Ca fait tellement longtemps qu'on n'a pas eu la chance de voir notre team marquer 8 buts en 2 matchs que c'est party time! Joyeux Noël tout le monde!
  24. 2 points
    Il a un petit air de hobbit, genre Smeagol vous trouvez pas ?
  25. 2 points
    Il se produit tout de même un phénomène paranormal sur ce topic, dès que vous postez une vidéo d'une légende turinoise, j'apparais. La dernière fois c'était avec Nedved, cette semaine vous avez mis toutes les chances de votre côté avec Cannavaro et Del Piero. Cela m'inquiète un peu, mon destin est lié à ces types là bien plus que je ne l'imaginais. 😀
Ce classement est défini par rapport à Paris/GMT+01:00


×