Aller au contenu

Manchester United 0-0 Portsmouth (3-1 tab)


ericantona
 Partager

Messages recommandés

premier match officiel de la saison, le community shield contre Pompey. l'année dernière on l'avait gagné aux tirs aux buts contre Chelski (avec déjà VDS qui arrêtait des pénos). il y a 2 semaines, on a battu Pompey 2-1 au Nigéria, mais ça aurait pu être 5-1 et surtout on avait une équipe bis et eux leur équipe type.

denis7fz8.jpg
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 113
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

premier match officiel de la saison, le community shield contre Pompey. l'année dernière on l'avait gagné aux tirs aux buts contre Chelski (avec déjà VDS qui arrêtait des pénos). il y a 2 semaines, on a battu Pompey 2-1 au Nigéria, mais ça aurait pu être 5-1 et surtout on avait une équipe bis et eux leur équipe type.

Ah oui je me souviens de ses 3 arrêts magnifiques il nous avait regalé avec ça :wub: sinon je pense pas que Pompey va nous donner du mal a garder ce trophée la mais je crains les blessures et les absences des joueurs qui s'abbatent actuellement sur notre equipe :(

muniteduserbarnv1yc5.gif
ferapa4.png


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce match sera la revanche de ce fichu 1/4 de finale perdu l'an dernier injustement, nous devons remporter ce trophée!!! Tévez seul en pointe normalement :)Et pourquoi pas les débuts de Campbell?

Modifié par ole.gunnar.solskjaer

zonepppp.png.f7ed0fe13b0fa7b4f04087349f20ccdd.png

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Même si on les a largement dominé lors du match de pré-saison, je m'attends à un match difficile. L'absence combiné de Rooney et Ronaldo et un coup dur pour notre attaque.

Mais même sans eux, on a largement moyen de les battre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Match assez important pour la suite en réalité. Parce qu'il faut qu'on prouve que l'on est indépendant de Ronaldo-Rooney, même si on sait pertinemment qu'ils nous sont très importants. Après le 0-0 contre la Juve qui n'est pas si mauvais, on jouait déjà sans Ronaldo durant toute la préparation, je pense donc que c'est Roo qui manquera à l'attaque, car on a quand même vu que Giggs quand il n'est pas à son poste a du mal. Mais notre défense a l'air vraiment bien, (si toutefois Vidic n'est pas blessé, mais je ne pense pas, il y a aucune nouvelle.) sans être excellente, mais c'est le début de saison. Pompey n'est quand même pas une grosse équipe, mais attention qu'on ne tombe pas dans le piège de l'année dernière.

210xanc.jpg
GET IN THERE !!!
"You're gonna do us all proud. When you put on those red shirts just...do it! You can win this thing. If I could choose anybody I wanted, from Hungary, West Germany, Italy, Spain, all of South America...I'd still pick every single one of you...You're Manchester United...Go over there and get stuck in!"
- Jimmy Murphy.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dernier match de préparation de la saison! Cette fois c'est sérieux, il faut montrer qu'on est bons donc gagner serait bien même si ça ne conditionnera pas forcément le début de saison en championnat. Ce sera l'occasion de tester l'attaque aussi. Je verrais bien Tevez être aligné avec Campbell dans un 4-4-2 classique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui malgré toute la panoplie d'absents et non pas des moindres, il faut répartir de plus belle en cette nouvelle saison, un premier trophée qui va en amener d'autre, ceci-dit, il va falloir être très vigilant face à cette équipe de Portsmouth qui va surement évoluer dans la même configuration que lors du quart de final de Cup de l'an dernier, enfin deux même matchs identiques, ce serait de la sorcellerie....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On retrouve Porstmouth après notre victoire au Nigeria, match difficile en perspective, car même si on les a battus en amical, là c'est un match officiel, avec un titre à la clef, l'envie sera plus importante de part et d'autres.

 

Victoire impérative, rien de tel que de commencer par un titre, pour forger le moral et bien lancer la saison :united:

solskjaer-winning-goal.jpg20LEGEND

 

"Le ballon c'est comme les femmes, il aime les caressses" Eric "The King" Cantona

 

La devise de Sir Alex Ferguson : "My way or the highway" en gros comprenez : C'est comme ça ou dégagez

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'espere voir un bon manchester :)

 

Pourquoi pas les débuts de Campbell avec Tevez devant et p-e la rentrée de Rafael au cours du match :)

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je vois bien une victoire de Manchester United car le dernier match contre la juve a été bon. en attaque Tevez Campbell fera tres bien l affaire et pourquoi pas une titularisation de Rafael car je trouve qu il le mérite vraiment.

 

sinon j espere pas revivre le 1/4 de l annee passée on avait vraiment pas eu de chance....

 

go United :united::united:

Je suis exigeant. Je croit qu'il faut avoir honte de perdre. Il faut toujours rougir de la défaite.

 

Sur ma tombe, je ne veux aucune inscription. Une pierre vièrge parce que je voudrais laisser derrière moi le sentiment d'un grand mystère. dixit ERIC THE KING

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce match est le tout premier match officiel pour les deux équipes. On aura beaucoup d'absents offensivement, il faudra montrer de quoi on est vraiment capable et d'imposer notre style de jeu contre un adversaire avec lequel on a une revanche à prendre. Je fais confiance à Sir Alex pour la composition de l'équipe surtout en attaque et sur les ailes car il manque beaucoup de monde. Ce match montrera ou on en est dans notre préparation pour bien débuter le début de saison face à Newcastle. Si on veut remporter un deuxième trophée après la Vodacom cup et remplir un peu plus la salle des trophées, il ne faudra pas leur laissé une seule chance. Allez nos petits red devils, montrez à tout le monde qu'on est encore présent pour conserver nos titres meme avec une équipe diminuée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Au vu des matchs amicaux, Tevez a l'air très en jambe et Campbell nous a fait bonne impression alors je pense qu'ils pourront pallier les absences de Rooney et de C Ronaldo. En tout cas, si on prouve que notre attaque reste très compétitive sans 2 de nos cadres, ça sera une grosse satisfaction pour la suite.

Mis à part l'attaque, la plupart des titulaires seront présents, ce match sera une bonne occasion de voir comment ils se débrouillent. Les matchs amicaux sont finis et on attaque enfin les choses sérieuses avec cette coupe :lol:

Modifié par Madahara
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah ca serait bien !!! :united::united:

 

Sinon j'espère voir un bon match de notre part demain...

" Mon plus grand défi est derrière moi. Mon plus grand défi c'est d'avoir fait tomber Liverpool de son p***** de piédestal. Et vous pouvez l'écrire. " Sir Alex Ferguson

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Community Shield, déjà 100 ans

 

dimanche 10 août 2008

En France, il y a le Trophée des Champions. Souvent un match chiant comme les embouteillages aoûtiens. En Angleterre, il y a le Community Shield. C’est le même principe, le champion contre le vainqueur de la Cup, mais en infiniment plus classe. Déjà parce que ça se joue un dimanche et à Wembley. Puis cette année, le Bouclier fête son premier siècle d’existence. Dans un coin, le challenger, Porstmouth, premier non-membre du Big Four à disputer le trophée depuis 1996. En face, avec le record de l’épreuve, affichant douze KO pour vingt-quatre participations, tenant du titre et également vainqueur du premier Charity Shield de l’Histoire, Manchester United.

 

Portsmouth

 

L’été : En attendant Younès Kaboul, Hary Redknapp s’est attelé à renforcer sa ligne avant. Le coach anglais lorgne toujours sur Sid Gouvou, Jeremy Menez, Wright-Phillips et Benayoun. Pour le moment, seul le double mètre de Peter Crouch est revenu pour 13 millions d’euros, tandis que Chelsea a prêté son prometteur israélien Ben Sahar. Sinon, Omar « OJ » Koroma, l’attaquant gambien de 18 ans, vient de signer pour repartir en prêt à Norwich City dans la foulée. Perte non négligeable, le ghanéen Sulley Muntari placera désormais ses mines à trente mètres pour le compte de l’Inter Milan version José Mourinho. Au rayon insolite, Celestine Babayaro a contracté la malaria alors qu’il était à l’essai. Une fois la maladie vaincue, Portsmouth lui a proposé un contrat d’un an. Bref, à Portsmouth, l’info ce n’est pas très glamour. Un peu comme le temps, là-bas, en été : entre 16 et 23 degrés, avec des nuages.

 

Celui qu’on attend : Et pourquoi pas Jermaine Defoe ? S’il continue sur la lancée de son excellente demi-saison à Portsmouth, ponctuée de huit buts en onze matchs de Premier League, le poids plume pourrait enfin aller au delà de cette réputation de buteur mou tournant autour de la dizaine de pions par exercice. Il faut dire qu’en huit saisons passées à Londres, entre West Ham et Tottenham, on l’a plus souvent vu dans les pages people des gratuits Lite et London Paper, aux bras de diverses filles dans les boîtes posh de Soho, que dans les colonnes sport. Pour Jermaine Defoe, l’occasion est belle de prouver dès dimanche qu’il peut-être un buteur… pour de vrai.

 

Un peu d’Histoire, bordel : Le palmarès n’est pas forcément ce qui caractérise le Portsmouth Football Club. Du coup, des Charity/Community Shield, on n’en a pas joué des masses. Un seul en fait, parce que l’Histoire n’a pas l’habitude de faire des cadeaux. En 1949 donc, c’est en champion que le club portuaire ne peut faire mieux que match nul 1-1 face à Wolverhampton. Et c’est tout. En effet, tenant de la FA Cup en 1939, Pompey est privé de Shield en raison de Seconde Guerre Mondiale. Puis en 1950, Portsmouth triomphe en Premier League, Arsenal soulève la Cup, mais cette année-là, le Shield est remixé. Ainsi c’est l’équipe d’Angleterre de la Coupe du Monde, victorieuse 4-2 d’une sélection de la Fédération qui s’empare du bouclier. Cette année encore, ils ont joué avec le feu car pour l’édition du centenaire, les instances anglaises auraient très bien pu organiser un match de gala.

 

Manchester United

 

L’été : Si Wayne Rooney a trusté l’actualité mancunienne en juin avec son mariage à l’italienne et sa lune de miel à Las Vegas, Cristiano Ronaldo a vite repris ses droits. Entre son transfert au Real Madrid, sa rupture avec Nereida Gallardo – une fille peu à l’aise avec les hauts de bikini - , sa blessure à la cheville et ses coups de rein à Beverly Hills, le Portugais est sur, en dessous, au dessus et derrière, tous les fronts. De quoi éclipser le mercato sans vagues de Manchester United. Si le prêt de Tevez a été transformé en transfert définitif pour 40,5 millions d’euros, Old Trafford se languit de voir un jour débarquer Dimitar Berbatov. Côtés départs, Mikael Silvestre et Louis Saha sont priés d’imiter Gerard Piqué, parti au Barca et Danny Simpson, prêté à Blackburn. Celui qu’on attend : Ryan Giggs, of course. Deux Champions League, dix titres en Premier League, quatre FA Cup, deux Carling Cup… Le palmarès du Gallois fait rougir. Pas étonnant dès lors qu’il détienne le record de figuration en Community Shield. S’il foule la prairie londonienne ce week-end, il fêtera sa onzième apparition ! En dix titularisations, il a soulevé six fois le bouclier, marquant son seul but l’an dernier contre Chelsea. Et personne ne sait si le gaucher compte s’arrêter un jour. Après tout, il n’a que 34 ans…

 

Un peu d’Histoire, bordel : On est le mercredi 24 octobre 1956, dans le Maine Road, l’antre de Manchester City. Les Citizens ont remporté leur troisième FA Cup au mois de mai, et affrontent leur pire amant, Manchester United, champion pour la quatrième fois de son histoire. 0-0 à la mi-temps, City commence à y croire. D’autant plus que le gardien des rouges, Ray Wood, se blesse et qu’il est remplacé par un certain David Gaskell. Âgé de 16 ans et 19 jours, Gaskell, à la base, assistait au match en tant que spectateur ! Voilà comment il est devenu le premier remplaçant de l’Histoire du club, et le plus jeune joueur à porter la tunique de Man U. L’anecdote s’embellie puisque les Reds Devils remportent le Charity Shield, 1-0 sur un but de Viollet. Moins de chance par contre ce samedi 12 août 1967, à Old Trafford. Manchester United ne peut faire mieux que 3-3 face à Tottenham. Le deuxième but des Spurs étant inscrit par Pat Jennings… le gardien, depuis sa propre surface de réparation. A caler dans une discussion :

 

- Le Community Shield le plus prolifique a eu lieu en 1911, un Manchester United – Swindon Town achevé sur un 8-4.

- Les tirs au but ont fait leur retour en 1993. Dans les années 80 et au début des nineties, en cas d’égalité, chaque club gardait le trophée pendant six mois.

- La rencontre se dispute à Wembley depuis 1974. Cette année-là, une après-midi brûlante, 67 000 âmes ont vu Liverpool battre Leeds 6 penaltys à 5 (1-1 temps réglementaire), avec les expulsions de Billy Bremner et Kevin Keegan.

- Jusqu’en 2001, le Community Shield s’appelait le Charity Shield. Les recettes générées par la vente de billets pour ce match sont allouées à plusieurs projets et causes. En 1912, par exemple, l’argent avait été reversé à la fondation créée après le naufrage du Titanic.

 

Pierre Maturana

 

Merci à Ian McLeish, rédacteur en chef du magazine officiel de Manchester United, pour la jolie petite histoire de David Gaskell.

 

source: Sofoot

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Community Shield, déjà 100 ans

 

dimanche 10 août 2008

En France, il y a le Trophée des Champions. Souvent un match chiant comme les embouteillages aoûtiens. En Angleterre, il y a le Community Shield. C’est le même principe, le champion contre le vainqueur de la Cup, mais en infiniment plus classe. Déjà parce que ça se joue un dimanche et à Wembley. Puis cette année, le Bouclier fête son premier siècle d’existence. Dans un coin, le challenger, Porstmouth, premier non-membre du Big Four à disputer le trophée depuis 1996. En face, avec le record de l’épreuve, affichant douze KO pour vingt-quatre participations, tenant du titre et également vainqueur du premier Charity Shield de l’Histoire, Manchester United.

 

Portsmouth

 

L’été : En attendant Younès Kaboul, Hary Redknapp s’est attelé à renforcer sa ligne avant. Le coach anglais lorgne toujours sur Sid Gouvou, Jeremy Menez, Wright-Phillips et Benayoun. Pour le moment, seul le double mètre de Peter Crouch est revenu pour 13 millions d’euros, tandis que Chelsea a prêté son prometteur israélien Ben Sahar. Sinon, Omar « OJ » Koroma, l’attaquant gambien de 18 ans, vient de signer pour repartir en prêt à Norwich City dans la foulée. Perte non négligeable, le ghanéen Sulley Muntari placera désormais ses mines à trente mètres pour le compte de l’Inter Milan version José Mourinho. Au rayon insolite, Celestine Babayaro a contracté la malaria alors qu’il était à l’essai. Une fois la maladie vaincue, Portsmouth lui a proposé un contrat d’un an. Bref, à Portsmouth, l’info ce n’est pas très glamour. Un peu comme le temps, là-bas, en été : entre 16 et 23 degrés, avec des nuages.

 

Celui qu’on attend : Et pourquoi pas Jermaine Defoe ? S’il continue sur la lancée de son excellente demi-saison à Portsmouth, ponctuée de huit buts en onze matchs de Premier League, le poids plume pourrait enfin aller au delà de cette réputation de buteur mou tournant autour de la dizaine de pions par exercice. Il faut dire qu’en huit saisons passées à Londres, entre West Ham et Tottenham, on l’a plus souvent vu dans les pages people des gratuits Lite et London Paper, aux bras de diverses filles dans les boîtes posh de Soho, que dans les colonnes sport. Pour Jermaine Defoe, l’occasion est belle de prouver dès dimanche qu’il peut-être un buteur… pour de vrai.

 

Un peu d’Histoire, bordel : Le palmarès n’est pas forcément ce qui caractérise le Portsmouth Football Club. Du coup, des Charity/Community Shield, on n’en a pas joué des masses. Un seul en fait, parce que l’Histoire n’a pas l’habitude de faire des cadeaux. En 1949 donc, c’est en champion que le club portuaire ne peut faire mieux que match nul 1-1 face à Wolverhampton. Et c’est tout. En effet, tenant de la FA Cup en 1939, Pompey est privé de Shield en raison de Seconde Guerre Mondiale. Puis en 1950, Portsmouth triomphe en Premier League, Arsenal soulève la Cup, mais cette année-là, le Shield est remixé. Ainsi c’est l’équipe d’Angleterre de la Coupe du Monde, victorieuse 4-2 d’une sélection de la Fédération qui s’empare du bouclier. Cette année encore, ils ont joué avec le feu car pour l’édition du centenaire, les instances anglaises auraient très bien pu organiser un match de gala.

 

Manchester United

 

L’été : Si Wayne Rooney a trusté l’actualité mancunienne en juin avec son mariage à l’italienne et sa lune de miel à Las Vegas, Cristiano Ronaldo a vite repris ses droits. Entre son transfert au Real Madrid, sa rupture avec Nereida Gallardo – une fille peu à l’aise avec les hauts de bikini - , sa blessure à la cheville et ses coups de rein à Beverly Hills, le Portugais est sur, en dessous, au dessus et derrière, tous les fronts. De quoi éclipser le mercato sans vagues de Manchester United. Si le prêt de Tevez a été transformé en transfert définitif pour 40,5 millions d’euros, Old Trafford se languit de voir un jour débarquer Dimitar Berbatov. Côtés départs, Mikael Silvestre et Louis Saha sont priés d’imiter Gerard Piqué, parti au Barca et Danny Simpson, prêté à Blackburn. Celui qu’on attend : Ryan Giggs, of course. Deux Champions League, dix titres en Premier League, quatre FA Cup, deux Carling Cup… Le palmarès du Gallois fait rougir. Pas étonnant dès lors qu’il détienne le record de figuration en Community Shield. S’il foule la prairie londonienne ce week-end, il fêtera sa onzième apparition ! En dix titularisations, il a soulevé six fois le bouclier, marquant son seul but l’an dernier contre Chelsea. Et personne ne sait si le gaucher compte s’arrêter un jour. Après tout, il n’a que 34 ans…

 

Un peu d’Histoire, bordel : On est le mercredi 24 octobre 1956, dans le Maine Road, l’antre de Manchester City. Les Citizens ont remporté leur troisième FA Cup au mois de mai, et affrontent leur pire amant, Manchester United, champion pour la quatrième fois de son histoire. 0-0 à la mi-temps, City commence à y croire. D’autant plus que le gardien des rouges, Ray Wood, se blesse et qu’il est remplacé par un certain David Gaskell. Âgé de 16 ans et 19 jours, Gaskell, à la base, assistait au match en tant que spectateur ! Voilà comment il est devenu le premier remplaçant de l’Histoire du club, et le plus jeune joueur à porter la tunique de Man U. L’anecdote s’embellie puisque les Reds Devils remportent le Charity Shield, 1-0 sur un but de Viollet. Moins de chance par contre ce samedi 12 août 1967, à Old Trafford. Manchester United ne peut faire mieux que 3-3 face à Tottenham. Le deuxième but des Spurs étant inscrit par Pat Jennings… le gardien, depuis sa propre surface de réparation. A caler dans une discussion :

 

- Le Community Shield le plus prolifique a eu lieu en 1911, un Manchester United – Swindon Town achevé sur un 8-4.

- Les tirs au but ont fait leur retour en 1993. Dans les années 80 et au début des nineties, en cas d’égalité, chaque club gardait le trophée pendant six mois.

- La rencontre se dispute à Wembley depuis 1974. Cette année-là, une après-midi brûlante, 67 000 âmes ont vu Liverpool battre Leeds 6 penaltys à 5 (1-1 temps réglementaire), avec les expulsions de Billy Bremner et Kevin Keegan.

- Jusqu’en 2001, le Community Shield s’appelait le Charity Shield. Les recettes générées par la vente de billets pour ce match sont allouées à plusieurs projets et causes. En 1912, par exemple, l’argent avait été reversé à la fondation créée après le naufrage du Titanic.

 

Pierre Maturana

 

Merci à Ian McLeish, rédacteur en chef du magazine officiel de Manchester United, pour la jolie petite histoire de David Gaskell.

 

source: Sofoot

Superbe article merci! ;)

Elle nous tient à coeur quand même cette Community Shield! Et j'espère voir Ryan titulaire, ça fera encore un beau trophée si on venait à la remporter, Rien de mieux pour entamer la saison!

Jolie histoire que celle de David Gaskell! :)

Je vois quand même mal Manchester s'incliner mais tout est possible.

210xanc.jpg
GET IN THERE !!!
"You're gonna do us all proud. When you put on those red shirts just...do it! You can win this thing. If I could choose anybody I wanted, from Hungary, West Germany, Italy, Spain, all of South America...I'd still pick every single one of you...You're Manchester United...Go over there and get stuck in!"
- Jimmy Murphy.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une seule chose a dire............

 

 

4 trophée minimum cette saison, et ca commence cet aprem, puis fin aout , pui decembre et en mai.....

 

 

 

je dirai meme, avec les jeunes qu'ont a , on peut s'offrir la league cup.......;

 

 

 

le pied , si on rafle les 7 coupes en jeu mdr........

 

 

pour preciser :

 

Charity shield ( aprem)

SuperCup (fin aout)

Worldcup (mi decembre)

LeagueCup (mi mars)

PremierLeague (debut mai)

Fa Cup (mi mai)

Champion's League (fin mai)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

compo MUTV

 

 

Van der sar

 

Neville

Rio

Vidic

Evra

Fletch

Scholes

OShea

Nani

 

Giggs

Tevez

 

 

Rafael and Rodrigo on bench

Nani n'est pas censé être suspendu ? Giggs second attaquant, ça ne m'inspire pas trop sinon la défense est au complet, c'est bien pour retrouver les automatismes.

 

J'espère voir Campbell et Rafael rentrer.

We're going Wild Wild Wild ! We're going Wild Wild Wild ! So come on David Moyes, play like Fergie's Boys !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il fera rentrer Campbell plus tard, qui sait, tant Giggs sera inspiré! On verra bien!

 

EDIT: France 4 n'a toujours pas montré la Community Shield, ils finissent le match de la Serbie :wub: Mais c'est dommage on va tout louper!

 

Neville en défense, j'espère qu'il va assurer!

 

Modifié par Vidic-15
210xanc.jpg
GET IN THERE !!!
"You're gonna do us all proud. When you put on those red shirts just...do it! You can win this thing. If I could choose anybody I wanted, from Hungary, West Germany, Italy, Spain, all of South America...I'd still pick every single one of you...You're Manchester United...Go over there and get stuck in!"
- Jimmy Murphy.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

  • Qui est en ligne   1 membre, 0 anonyme, 10 invités (Afficher la liste complète)

  • Récemment sur cette page   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...