Aller au contenu

Récit d'un match All-Star...


Doraibu
 Partager

Messages recommandés

Pour ma part j'attends EOKE, et Filnic impatiement.

"Oh, Monsieur et maître, la misère est grande. Les fantômes que j'ai conjurés, je ne vais plus pouvoir m'en dépêtrer"

 

Goethe.

 

795fadadjw1ds2wic2tq2g.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Demi-Finale retour de la Champion's League :

 

Toulouse Football Club 2-1 Manchester United

 

Composition de Toulouse :

 

Barthez - Aurier - M'Bengue - Baldé - Abdenour - Capoue - Djalo (50ème Pavon) -Tabanou (50ème Courtois) - Marcico - Stopyra (70ème Elmander) - Bonilla

 

Entraîneur : Alain Casanova

 

Composition de Manchester United :

 

De Gea - Rafael - Vidic - Evans - Carrick - Anderson (70ème Kagawa) - Cleverley (75ème Valencia) - Rooney - Van Persie - Chicharito (75ème Fletcher)

 

Entraîneur : Sir Alex Ferguuson

 

Stade : Stadium Municipal

 

Arbitre : Markus Merk

 

 

L'île du Ramier est en ébullition ce mercredi 14 mai 2014. En effet, le Toulouse Football Club reçoit Manchester United au Stadium Municipal pour le compte de la demi-finale retour de la Champion's League. Après un 0-0 dans l'antre d'Old Trafford, qui reste un bon résultat mais en même temps si fragile, les Toulousains fraîchement sacré champion de France le week-end dernier espèrent créer l'exploit face aux Mancuniens qui visent un quadruplé historique !!!

 

Les deux coachs peuvent compter sur leur effectif au complet. Le coup d'envoi sera donné par l'ancienne gloire du Stadium, Alruud. Les chants retentissent, les drapeaux sont de sortis et le temps est magnifique tout comme la pelouse. Tout est donc réuni pour passer une agréable soirée de football. Les joueurs et les arbitres sont alignés face à la tribune présidentielle et l'hymne de la Champion's League démarre...

 

 

Le coup d'envoi est donné par Manchester United. Les Toulousains défendront dos à la tribune "Brice Taton" où les Indians ont élu domicile et les Red Devils seront aussi dos à leurs supporters parqués dans le virage ouest !!!

 

Début de match maîtrisé par les Mancuniens qui monopolisent le ballon sans pour autant être dangereux !!!

 

Les violets et blancs quadrillent le terrain et ne laissent que peu d'espace aux Mancuniens pour s'exprimer offensivement. Touche pour le TFC proche du poteau de corner adverse. Aurier se charge de la jouer. Djalo remet en première intention et le jeune latéral joue en retrait pour Capoue qui retrouve Beto Marcico dans l'axe. Ce dernier aux prises avec Evans talonne intelligemment pour Tabanou qui arrive lancé et enchaîne une frappe qui ne trouve pas le cadre.(14ème)

 

Le match monte en intensité et techniquement United commence à monter d'un cran !!!

 

Sur un long ballon de De Gea, Van Persie contrôle de la poitrine, pourtant à la lutte avec M'Bengué, et sert d'un extérieur du gauche Rafael partit en trombe sur le côté droit. Le jeune Brésilien centre au cordeau et essaye de trouver Chicharito dans les six mètre mais le Mexicain ne peut qu'effleurer le cuir.(21ème)

 

Juste avant le demi-heure de jeu, Anderson perfore l'axe Toulousain, grâce à un une-deux avec Cleverley, le jeune Brésilien tente sa chance aux 30 mètres mais sans aucun souci pour Barthez !!!

 

Comme à son habitude Barthez sort de sa surface pour dégager son camp. Son long ballon offre un duel aérien dans lequel Stopyra s'impose sur Vidic. L'avant-centre Toulousain arrive à dévier le ballon en retrait pour Marcico qui tel un pizzaiolo met le feu à l'arrière-garde mancunienne grâce à des dribbles chaloupés et décoche une frappe qui s'écrase sur le poteau de De Gea, le ballon est repoussé en corner par Evra. Le corner sera tiré de la droite vers la gauche en regardant les buts du jeune portier et c'est Tabanou qui s'y colle. Le corner rentrant est coupé au premier poteau par Baldé mais finit sa course dans le petit filet. Les supporters Toulousains se sont pourtant levés comme un seul homme voyant les filets tremblés. (37ème)

 

La mi-temps est sifflé sur un score nul et vierge. Tout reste donc à faire en seconde mi-temps à moins que les prolongations ou les pénaltys soient la seule solution pour départager les deux équipes !!!

 

Les équipes vont donc attaquer face à leurs supporters lors de cette deuxième période.

 

Les Toulousains vont être cueillis d'entrée dans cette seconde mi-temps. En effet, après une mauvaise entente entre M'Bengue et Tabanou, qui attendait un ballon en profondeur, Rafael récupère le ballon au milieu du terrain et donne à Rooney dans l'axe. L'attaquant Anglais d'un râteau élimine Capoue puis décale Evra sur la gauche. Le Français prend le couloir et sert Van Persie en profondeur partit dans le dos de Aurier et enroule son centre pour Chicharito plus prompt dans le duel que Baldé pour placer une tête qui finit sous la barre de Barthez, 0-1. (48ème)

 

La tache s'annonce presque impossible pour leTFC. Alain Casanova fait un double changement. Pavon et Courtois remplacent poste pour poste Djalo et Tabanou.(50ème)

 

Le TFC se doit d'aller de l'avant et donc se découvrir quelque peu afin de marquer deux buts pour se qualifier !!!

 

Les Toulousains sont bien plus insistant et plus pressant au milieu de terrain mais le jeu rapide des Mancuniens est un danger permanent pour les locaux !!!

 

Sur une récupération de Cleverley, Chicharito se voit servir en profondeur et le Mexicain élimine Baldé par un petit pont et s'échappe seul vers le but. Il se retrouve à l'entrée de la surface et essaye de contourner Barthez mais le dernier rempart du TFC dévie le ballon de la main. Abdenour revenu précipitamment dégage le danger. (66ème)

 

Alain Casanova utilise son dernier changement et fait rentrer Elmander à la place de Stopyra. Ferguson répond en sortant Anderson pour Kagawa.(70ème)

 

 

Capoue tel un chef d'orchestre dans l'axe du terrain écarte le ballon côté gauche pour Courtois. Ce dernier donne en une touche pour Marcico. L'Argentin se retourne et enflamme le publique pour ses dribbles chaloupés et sert Bonilla d'un plat du pied entre les jambes de Carrick. Le Colombien dos au but marqué de près pas Evans s'extirpe du marquage grâce à une feinte de corps qui lui permet de s'ouvrir le chemin du but. Le buteur Toulousain ne se fait pas prier dans une telle position et en ouvrant son pied, il envoie le ballon dans le petit filet gauche du portier Espagnol, 1-1.(74ème)

 

Après ce but double changement pour Manchester United. Cleverley et Chicharito sortent pour Valencia et Fletcher !!!

 

Les duels prennent l'ascendant sur le football et à 10 minutes de la fin, on sent la tension monter surtout au niveau des contacts !!!

 

Six mètres frappé par De Gea, Baldé premier sur le ballon écarte pour Pavon. Le milieu droit fraîchement entré en jeu prend le couloir et tente un centre mais contré de la cuisse par Evra. Ce corner est l'une des dernières tentatives pour le TFC de s'offrir une voie royale pour la finale. Les tou-lou-sains, tou-lou-sains retentissent dans le stade. Courtois à la baguette envoie le ballon au point de pénalty pour la tête Abdenour. Le ballon se dirige vers la but mais De Gea s'interpose en repoussant de la main droite mais le ballon reste toujours dans la surface. Les Mancuniens ont du mal à se dégager et Alberto Beto Marcico arrive à placer une frappe croisée du droit qui transperce la muraille rouge pour finir sa course au fond des pagelles, 2-1. (87ème)

 

Le publique est en transe et les joueurs s'enlacent au poteau de corner. Le banc Toulousain n'en revient pas mais le coach demande à ses joueurs de rester sérieux jusqu’à la fin !!!

 

Le quatrième arbitre annonce 3 minutes d'arrêt de jeu. United pousse mais les violets et blancs ne s'embarrassent pas et écartent le ballon loin devant !!!

 

Le match touche pratiquement à sa fin mais De Gea a encore le moyen de mettre la pression sur la défense Toulousaine sur un long ballon. Le jeune Espagnol envoie une ogive dans les 16 mètres. De gros duels nous sont proposés et l'arbitre reste vigilant sur le moindre contact. La défense du TEF arrive à se dégager tant bien que mal mais le ballon est toujours dans les pieds des Red Devils et notamment dans ceux de Rafael. Le jeune latéral positionné sur la droite enroule son centre mais Barthez vient soulager sa défense en allant chercher le ballon au-dessus de la tête de Vidic. (93ème)

 

Ses coéquipiers félicitent leur portier et sont bien conscients que cette prise de balle vaut de l'or. Effectivement, après le dégagement aux pieds de Barthez, Markus Merk siffle la fin du match sur la qualification historique du Toulouse football club pour la finale de la Champion's League !!!

Modifié par Alruud
  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Marshall touche dans son estime a propos du topic erreur et bug sur le site ^^.

 

Meme si t'as raison, le TFC, c'est moindre et surtout qu'ils ont gagne face a United, improbable ^^

15 V, 5 D, 7 L and continuing...

http://www.mancheste...680#entry993300

Site off: Member: 3187618, nom: Gilment

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tonton match All Star normalement c'est deux équipe de folies... Parceque là c'est quoi cette équipe ridicule en face de MU???

 

A un moment donné, toutes les stars vont être citées et puis c'est mes deux équipes de cœur. Juste Marcico efface tous les autres joueurs. En effet, un mec qui buvait des litres inimaginable de coca et enfilait les pizzas et pourtant il était impressionnant, ça n'a pas de prix. Dommage pour vous de pas avoir eu la chance de le voir évoluer !!!

Modifié par Alruud
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

:D Ben justement, faites attention, on respecte Montpellier s'il vous plait, sinon, Marshall va vous faire un Match All-Star MHSC/TFC et vous allez voir ce que vous allez voir ^^ Modifié par Moustik!

15 V, 5 D, 7 L and continuing...

http://www.mancheste...680#entry993300

Site off: Member: 3187618, nom: Gilment

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est pas Cocornitho, mais Kuranyi54 l'ex de Chelsea ;)

 

Vivement la suite.

  • J'aime 4

"Oh, Monsieur et maître, la misère est grande. Les fantômes que j'ai conjurés, je ne vais plus pouvoir m'en dépêtrer"

 

Goethe.

 

795fadadjw1ds2wic2tq2g.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Retour Vers le Futur

 

Nous sommes en 2016 le Paris Saint Germain écrase tout sur son passage depuis 2 ans, ils ont l’argent nécessaire pour faire venir tous les joueurs qu’ils désirent mais il leur manque le titre suprême, la Champions League, en effet ce PSG là est déchu à la dernière marche à chaque fois, lors de l’année 2013 ils perdent en finale contre le Grand Bayern qui a réussi à laver l’affront de 2012 en s’imposant 2-1 sur des buts de Kroos et Muller contre un but de Zlatan le fourbe, lors de l’année suivante c’est le même topo, une défaite cuisante face au Real Madrid où évolue encore Cristiano Ronaldo, l’une des rares stars à ne pas être partie, ce score étant de 3-2, triplé de CR contre 2 buts du Zlatan toujours là. Leur troisième confrontation se solda par un match putride contre le PSV Eindhoven qui contre toute attente remporte le trophée au terme des tirs aux buts et une défense acharnée !

 

Nous arrivons en cette année 2015 avec un PSG toujours aussi à l’aise se débarrassant successivement du Shakhtar, du Panathinaikos et du FC Barcelone non sans mal, la finale s’ouvre à eux et cette fois ci l’adversaire est le surprenant Olympique de Marseille.

 

Attardons nous tout d’abord sur les mésaventures de l’OM, lors d’une saison 2012/2013 plutôt aboutie avec une troisième place à la clé, l’équipe ne parvint pas à se qualifier pour la Champions League, cruellement les joueurs sont lassés, Nicolas Nkoulou s’en alla, Loic Rémy signait pour Tottenham contre 15m d’euros, Mandanda courtisé par le Borussia Dortmund se précipite également vers d’autres cieux, l’OM est décimé… La saison 20132014 est un cauchemar et le club est au bord de la relégation se sauvant remarquablement lors de la dernière journée… Il faut repartir avec des jeunes par la suite c’est obligatoire… La saison 2014/2015 débute avec envie et se solde par une troisième place flatteuse au terme d’une bagarre acharnée avec Lille.

 

La saison suivante, Elie Baup est remercié, ironie du sort Frédéric Antonetti le remplace.

 

Le parcours de l’OM est semé d’embuches et pour passer le premier tour il a fallut lutter vaillamment contre le Galatasaray SK, le FC Bayern et Manchester City. Un grand miracle avec cette deuxième place juste devant un Bayern qui rate clairement la compétition… L’OM va se débarrasser par la suite de Chelsea, le Milan AC et Manchester City qu’ils ont pu retrouver et cette fois ci battre malgré les deux défaites en poules (1-3 et 4-1). L’envie des joueurs étant farouche, le match retour allan jusqu’en prolongations et un jeune de l’OM d’alors, le fils de JPP, Christopher Papin marquait ce but chanceux mais plein d’envie lors de cette 112eme minute ! (0-0, 0-1).

 

Le grand bazar peut commencer, le PSG est archi favori avec sa liste de stars, l’OM est déjà bien content d’être là aux termes de combats acharnés alors que le PSG a pu simplement tester sa force sur les matchs précédents.

 

Cette finale sera programmée le 30 Mai 2016 au Qatar Saint Germain Stadium, une nouvelle appellation pour ce nouveau Stade de 125 000 places ! Tout le gratin mondial sera là, la ville de lumière et des fantaisies va pouvoir accueillir son PSG, tout est réuni pour la grande fête et écraser l’OM.

 

Sur la canebière les gens sont motivé et aussi perplexes, le championnat a vu le PSG s’imposer avec 22 points d’avance sur le deuxième les girondins de Bordeaux, l’OM ayant perdu des plumes en coupe d’Europe et finissant à la 6eme place.

 

Nous sommes le 30 Mai et les compositions d’équipes arrivent :

 

 

psggg.png

 

Manager : Pep Guardiola

Remplaçants : Casillas, Ribéry, Jordi Alba, Hulk, Muniain, Tiotté

 

 

VS

 

dabm.png

 

Manager : Frédéric Antonetti

Remplaçants : Ratsivoson, chris gadi, tangani, Omrani, jonathan santiago, jobello

 

 

 

Arbitre du Match Markus Merk

 

Spectateurs : 125 000

 

Le Stade est bon enfant, avec de l’ambiance saine et les quelques 35 000 marseillais entassés dans un coin et avec une protection maximale dans les tribunes.

 

L'arbitre a le sifflet à la bouche et c'est parti!

 

3’ : Le PSG lance déjà les hostilités avec un Messi en feu qui offre une balle lumineuse à Zlatan bien placé mais qui ne peut reprendre !!!

 

7’ : Ozil nous fait un petit numéro sur le coté et repique seul dans l’axe et sert Ibrahimovic démarqué !!!! Son tir passe juste à coté des buts de Fabri !!!

 

Le PSG comme prévu domine outrageusement les débats dans ce matchs mais sans réussite pour l’instant

 

11’ : Iniesta oriente parfaitement le jeu en ce début de rencontre, il se débarrasse de Raffidine Abdullah en toute décontraction, il donne une petite passe entre deux défenseurs pour Messi qui a repiqué dans l’axe il va marquer !!!! Oh quel arrêt de Julien Fabri du pied, excellemment sorti devant le soi-disant meilleur joueur du monde !

 

15’ : corner pour le PSG qui donne des sueurs froides aux joueurs de l’OM !!! La tête de Pepe premier poteau passe a coté ! Les marseillais peuvent pousser un ouf de soulagement.

 

L’Olympique de Marseille essaie tant bien que mal de contenir les assauts de leurs adversaires mais c’est difficile

 

20’ : Un coup franc pour Ibrahimovic des 35 mètres, il tente sa chance avec puissance mais c’est repoussé par le mur.

 

27’ : Le PSG encore à l’assaut !!! Pepe se prend au jeu et transperce le milieu de l’OM ! Il pousse cependant son ballon trop loin et la récupération de Pape M’bow de manière rugueuse.

 

Les assauts sont de moins en moins pressants de la part du PSG, il faut dire qu’il y a eu une belle débauche d’énergie de l’équipe parisienne !

 

33’ : Philippe Lahn intercepte le ballon dans les pieds de Valbuena, il se lance dans la hiérarchie de la remontée, le couloir est presque ouvert, il s’excentre pour adresser un centre travaillé pour une tentative de tête de Zlatan !!! Il rate la balle de peu et c’est dégagé par M’Bow en touche….

 

Les joueurs du PSG commencent à s’inquiéter devant le manque de réussite et de justesse des joueurs dans le dernier geste.

 

38’ : Le PSG encore à l’offensive, c’est une bataille de tous les instants dans la surface de l’OM, N’Diaye doit se faire violence et repousse le ballon comme il peut devant le danger Zlatan et Messi.

 

42’ : Ibrahimovic contrôle le ballon dos au but avec M’bow comme adversaire direct, il regarde autour de lui et talonne pour Ozil qui s’engouffre sur la gauche, il peut centrer en retrait mais c’est taclé de justesse par André Ayew en corner !! Quel bon retour d’André Ayew sur ce coup !

 

La mi-temps approche et le PSG est frustré…

 

45+1’ : Daniel Alves plutôt discret car barré par le travail de Messi se décide à donner de l’élan à son jeu ! Il se risque à une passe audacieuse !!! C’est dévissé et son centre tir final tape la barre et ça sort !!

 

Mi-temps ici au Qatar Saint Germain Stadium, le PSG domine outrageusement ce match et l’OM n’a strictement rien eu à se mettre sous la dent ! C’est pour l’instant un cauchemar dans le jeu mais le tableau d’affichage est encore à 0-0, c’est un miracle… Il va falloir se réveiller du coté des offensifs de l’OM mais l’armada en face est puissante

 

La deuxième mi-temps reprend…

 

48’ : Ozil passe à son partenaire Iniesta à sa droite, Iniesta regarde devant lui il n’y a pas de solution et donne finalement légèrement en retrait à Daniel Alvès, il est au 40 mètres sur la droite, il tente un centre vers l’axe c’est fuyant, Zlatan se jette pour être à la conclusion !!!! Mais il est trop court d’un crampon…

 

54’ : Pep Guardiola décide de faire rentrer Frank Ribéry afin de donner de l’élan supplémentaire dans la percussion, il remplace pourtant un bon Ozil !!!

 

58’ : Zlatan Ibrahimovic nous sort un contrôle de légende !! Il peut directement donner derrière lui en sombrero au-dessus de la défense pour Messi qui va marquer !!!!! GOALLLLLL !!!! Messi qui marque sur ce travail exceptionnel de Zlatan ! Les joueurs de l’OM crient au hors jeu !! Comment l’arbitre n’a pas levé son drapeau ??? Messi était clairement hors jeu, ce qui ne va pas manquer d’alimenter la polémique à Marseille si le score en reste là !! 1-0

 

Le but est hors jeu mais le score est quand même logique… Mais un hors-jeu non sifflé reste un problème grave… Surtout en finale de Champions League !

 

Les supporters dansent dans les tribunes ça va enfin sourire pour le PSG c’est sur !!!

 

65’ : Le PSG continue d’appuyer face à la pauvreté adverse, Ribéry sur le coté affole les défenseurs il repique dans l’axe et tombe dans la surface !!!! L’arbitre ne bronche pas, il n’y avait clairement pas faute mais pas de quoi avertir Frank.

 

69’ : Le PSG festif dans le jeu avec un Iniesta qui touche un nombre incalculable de ballons. Il oriente encore sur le coté droit de manière parfaite pour Zlatan qui a dézoné pour l’occasion, à l’arrêt il tente une louche pour Messi et Fabri s’empresse de sortir mais Messi le devance et tente une tête lobée !!! Ca retoommmmmmbe !!!! Juste derrière la barre de Fabri !!!

 

73’ : Enfin l’OM ! C’est timide mais Valbuena tente une percée coté droit et centre fort mais Joe Hart tranquille effectue l’une de ses premières prises de balle du match…

 

77’ : Ca tourne au PSG, le jeu est léché, c’est facile, c’est la maîtrise et Ribéry toujours aussi remuant donne le ton sur le coté gauche évidemment, il s’essaye à quelque chose de difficile près de la ligne de touche, un double contact qui passe la balle va sortir mais il se jette pour centrer ! C’est contré par Mango.

 

On va noter que Morel a beaucoup de mal ce soir, il est dépassé par les évènements mais il n’y a que 1-0 c’est un moindre mal pour lui, Mango n’étant pas mieux loti mais il a au moins le mérite de ne pas faire d’erreurs. Valbuena et Andre Ayew essaient en vain de motiver les partenaires…

 

81’ : Corner pour le PSG tiré par Ribéry directement sur la tête de Vidic !!!! C’est stoppé sur la ligne par Valbuena !!! Il sauve l’OM du naufrage, Vidic est déçu et repart vite vers son camp.

 

83’ : Jonathan Santiago remplace un Andre Ayew émoussé physiquement qui a beaucoup couru…

 

87’ : Valbuena tente de courir dans l’axe et de se faufiler, il est fauché par Thiago Silva ! Coup franc aux 22 mètres, c’est une occasion inespérée pour l’OM de revenir au score… Valbuena frappe lui-même ce coup franc !!!! C’est contré en corner…. Corner coté gauche tiré par Valbuena, tout le monde monte !!! Seul Mango et Morel restent derrière…. Corner tiré par Valbuena c’est rentrant et BUUUUUUT !!!! Incroyable !!! Le corner est direct de Valbuena !!! Quel exploit, il est content de son geste et fier en allant fêter sa joie vers les supporters de l’OM !!!

 

Incroyable scénario, le destin se refuse encore au PSG pour le moment !! Ils n’ont pas vraiment prévu ça…. C’est cruel mais en même temps quand on se rappelle du but injustement accordé c’est justice !

 

Markus Merk donne 4 minutes de temps additionnel

 

93’ : l’OM a l’air d’avoir retrouvé de l’élan, Charles Kaboré frappe de loin droit sur Joe Hart qui repousse loin devant lui…

 

Fin du temps réglementaire !!!

 

Prolongations pour les deux équipes.

 

95’ : Les deux équipes se neutralisent désormais, la débauche d’énergie des deux équipes se fait sentir…

 

97’ Guardiola effectue un remplacement Hulk remplace Iniesta, Messi va se placer juste derrière Zlatan…

 

105’ : C’est la mi-temps de la prolongation, 1-1 toujours !!!

 

108’ : Messi frappe un coup franc repoussé par le mur, Hulk surgit et tente de frapper à son tour !!! Fabri se détend et offre une belle parade en corner ! Qui ne donne rien…

 

Guardiola jette son dernier va tout, Philipp Lahm sort, Jordi Alba rentre (ce dernier avait ressenti une gêne à la cuisse lors de l’avant match).

 

115’ : Jordi Alba tente d’éclabousser le coté gauche il trouve le relai avec Ribéry qui donne à Messi, qui s’empresse de décaler sur la droite pour Daniel Alves qui était monté il tente la frappe !!!!! Ouhhh de peu à coté, le ballon faisant trembler les filets extérieurs !!!

 

120’ : L’arbitre va siffler la fin bientôt, ça va être la séance des Tirs aux Buts si cela ne bouge pas !!!!!

 

120+2’ : C’est la fin du match !!! La décision se fera donc aux tirs aux buts !!!!!

 

-------------------------------------------

 

Tireurs coté du PSG : Ibrahimovic, Ribéry, Daniel Alves, Messi, Hulk

 

Tireurs coté de l’OM : Jordan Ayew, M’Bow, Santiago, Valbuena, Papin

 

Le Capitaine Papin gagne le tos et choisi que l’OM tire les premiers..

 

Jordan Ayew se présente face à Joe Hart : Il tire fort au centre !!!! BUUUUUUT (1-0)

 

Zlatan s’élance tranquillement plat du pied !!!! Contre pied ! But (1-1) Facile pour Zlatan

 

Pape M’Bow s’élance et frappe !!! Ca passe sous le corps de Joe Hart parti du bon coté mais ça passe !!! (2-1)

 

Frank Ribéry s’avance d’un pas décidé, il court et frappe !!! Magnifiquement placé petit filet. (2-2)

 

Jonathan Santiago le technicien gaucher arrive et tire !!! Magnfiquement enroulé dans la lucarne, trop bien placé pour Joe Hart pourtant encore bien parti. (3-2)

 

Daniel Alves prend un énorme élan et court comme une gazelle, BAM Lucarne !!!! (3-3)

 

La tension monte ! Plus on avance, plus c’est dur !!!

 

Valbuena est très concentré, il sait qu’il faut le mettre à tout prix, il s’élance et enroule sur la droite et ça rentre !!! (4-3) !!

 

Messi qui va s’avancer… Avouez que c’est lourd à porter si il rate ! Il s’élance !!! Et le contre pied parfait !!! Oh (4-4) mais le gardien Julien Fabri semble s’être blessé sur son plongeon !!! Il se tort de douleurs !!

 

L’inquiétude sur le banc marseillais est légitime est ce que Fabri va avoir la force de continuer ? Cependant il faut bien que le tireur Marseillais s’avance et c’est le fils de l’illustre JPP qui va avoir cette lourde tâche de tirer le cinquième penalty

 

Christopher Papin pose délicatement le ballon, il se concentre et souffle, il s’élance et frappe comme une mule !!! Buuuut !! (5-4) ! Joe Hart a été transpercé pour le coup, il n’y avait rien à faire !!!

 

Julien Fabri ne peut pas reprendre !!! Une discussion est entamée sur le banc, c’est Christopher Papin qui se décide !! D’un air volontaire il s’en va prendre les gants de son partenaire malheureux… Quelques bonnes secondes s’écoulent, il faut bien le temps de s’installer !

 

Hulk est le cinquième tireur et se doit de marquer, sinon c’est la désillusion ! Il arrive et va s’élancer, une scène assez rare pour Papin, quelque chose d’inédit et pourquoi pas ? Hulk s’élance et frappe fort dans l’axe ! Oh l’arrêt de Papin !!! Incroyable !! Il n’avait pas bougé et peut repousser le ballon droit devant lui du pied !!! Incroyable scénario !!!

 

 

L’Olympique de Marseille remporte la Champions League contre toute attente !!! Les joueurs se ruent sur Papin, le public devient fou, quel match !!! Quel scénario !! L’un des plus grands exploits du football européen ! Quel parcours difficile et c’est finalement la victoire !! Le peuple Olympien s’en souviendra encore longtemps !!!

 

48819510151042013602066.jpg

  • J'aime 9

zonepppp.png.f7ed0fe13b0fa7b4f04087349f20ccdd.png

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Dans un avenir proche et inexistant, sur Terre.

Le Football. Un sport qui unit, qui déchaîne les passions. Et qui fait rêver. Peut-être même un peu trop ! Ce "All Stars" se déroulera en plusieurs parties. Plusieurs ça veut même dire beaucoup. Si j'arrive évidemment à mettre à un terme à ce projet, qui me paraît quand même un poil trop ambitieux.

 

 

*Musique épique dans les films*

 

Première chose. Je suis désolé envers ceux qui se sentiraient mis de coté ! J'essaierais d'inclure le plus de monde possible. Mais ce que je prépare ici diffère de ce qu'Andeerson et Ole Gunnar Solskjaer ont eux-même effectués, et il y a par conséquent, moins de place. Pourquoi ? Vous verrez en lisant plus bas. C'est une technique qui permet d'éveiller la curiosité du lecteur, et l'inciter à lire malgré la longueur du texte.

 

Automne de l'an 2011 dans un bar non identifié.

 

« C'est la suite de la plus grande compétition du monde ! Nous allons assister ce soir à un match prestigieux entre Lille et le Trazbon ... le ... le Trazbonsasport ... non enfin ... bon ! Nous allons assister à un match fantastique entre Lille et ********** !»

 

Un homme assis regardait la télévision. Il n'avait pas l'air particulièrement content, ni enthousiasmé par les propos du commentateur, qui nous est également inconnu.

 

« Pff. C'est ça, la Ligue des Champions ? »

 

Nous pouvons tout à fait concevoir que cet homme n'a pas été emballé par l'affiche proposée par TF1 ce soir là. Ce fut là, le jour qui a changé. Le jour où, le Dictateur Ryan, décida de changer les choses. Parce que la Ligue des Champions, comme son nom l'indique, est sensée être élitiste, bien dans la dictature, comme il le faut.

 

 

Quelques mois plus tard ...

 

« Mesdames et Monsieurs ! Nous sommes actuellement en plein été, mais vous l'avez remarqué, mais surtout à l'aube de la plus grande compétition estivale de tous les temps ! La Coupe des Champions d'Eté ! Depuis le Coup d'Etat mondial du site Manchesterdevils.com, Ryan est aux manettes des plus grandes institutions du football, et a placé ses fidèles un peu partout dans le monde footballistique. Nous allons donc débuter cette compétition, avec au préalable, la présentation des équipes ! Mais, même avant, nous allons commencer par présenter la compétition ! »

 

La Coupe des Champions est une simple compétiton qui réunit les vraies meilleures équipes du monde. En effet nous trouvons:

 

Athletic Bilbao

Entraîné par: mondoudou et busbybabe, qui ont menacés d'envoyer ETA attaquer si le club ne participait pas.

 

Arsenal 2012/2013

Entraîné par: l'agent double et Graciak vont tenter de faire croire qu'Arsenal est toujours un grand club malgré la présence de Marouane Chamakh dans l'équipe.

 

Barcelona 2012/2013

Entraîné par: Pep Guardiola et Andeerson vont tenter de mener cette équipe à la victoire !

 

Bayern Munich 2012/2013

Entraîné par: kuranyi54 et euh ... hm. Bunny-Tsukino, pour qu'elle soit forcée de cotoyer Franck Ribéry !

 

Chelsea 2012/2013

Entraîné par: Cocornitho en tant qu'ex-fan de ce club, et Alruud en tant que patriote et fervent défenseur des blues contre Barcelone. T2S a voulu entrer dedans, mais lorsqu'on lui a annoncé qu'Eden Hazard n'était pas disponible immédiatement, il a refusé. [Après vérifications, Cocornitho n'est donc pas un ex-fan mais y va quand même !]

 

Borussia Dortmund 2012/2013

Entraîné par: Once_Gone, charmé par l'équipe a décidé de participer à cette compétition avec ce club. En âme sage, Red Eye a décidé de l'épauler tout en sachant qu'ils allaient finir par perdre.

 

Juventus de Turin 2012/2013

Entraîné par: Helena (bah, c'est une équipe qui s'appelle la Vieille Dame, c'est forcément une personne de ce type qui doit en être à sa tête !) ainsi que ... Nathou !

 

Manchester United 2012/2013

NB: Malgré une sur-demande, il n'y en a eu que deux qui furent acceptés à la fin: busbybabe et Rooney_8

 

Manchester City 2012/2013*

Entraîné par: Citizenx3 que personne n'a voulu accompagner ...

 

Milan AC 2012/2013*

Entraîné par: Gua2loup1 et BigManutd ! Même s'ils n'ont à ma connaissance pas montrés de grands signes d'attachement à ce club, ils ont été forcés par le dictateur à le prendre en charge.

 

Inter Milan 2012/2013*

Entraîné par: Lunatic et tOm4, qui ont acceptés la demande car le challenge semblait grand. Pis leurs pseudos sont bleus aussi.

 

Liverpool 2012/2013*

Entraîné par: Jiminy a accepté de subir ce supplice, -et montrer que Downing est un bon joueur-, à la condition que Norvegian l'y accompagne (sans qu'on ne sache réellement, pourquoi).

 

Real Madrid 2012/2013

Entraîné par: Skynet et Ole Gunnar Solskjaer veulent mener la Casa Blanca haut dans le ciel, mais y parviendront-ils ?

 

Manchester Devils

Entraîné par: Ryan. Seul. En bon dictateur. Notons qu'il a accès à tous les membres du forum sauf ceux qui entraînent déjà. Personne ne connaît donc les tactiques qu'il mettra en place.

 

Doraibu's Violent Team

Etant donné qu'il a crée ce sujet, on lui rend hommage avec la première équipe qui a foulée la pelouse de son topic "Onze Archétype" à savoir le onze le plus rugueux !

 

Manchester United's Old Players

Entraînés par: Pj harvey et flachgordon, qui reprennent les anciennes gloires mancuniennes !

 

*Les clubs marqués de cette étoile ont été invités par charité.

 

Les matchs se déroulent en aller simple.

 

Tirage au sort !

 

1st Tour

Barcelona - Doraibu's Violent Team

Juventus Turin - Manchester City

Manchester Devils - Borussia Dortmund

Chelsea - Athletic Bibao

Manchester United - Bayern Munich

Inter Milan - Manchester United's Old Players

Real Madrid - Arsenal

Liverpool - AC Milan

 

Voilà donc le programme ! Mais, je ne vais pas poster tous ces matchs d'un seul coup, évidemment, ce serait inbuvable. Déjà que ce post de présentation est un peu long. Nous allons donc commencer par le ... premier match de la liste.

 

 

BARCELONA VS DORAIBU'S VIOLENT TEAM

Stade: Allianz-Arena.

Température: 19 degrés.

Arbitre: roomania

 

Barcelona: Valdès - Alves, Piqué, Mascherano, Alba - Busquets, Xavi ©, Iniesta - Pedro, Messi, Sanchez.

DVT: Kahn © - Panucci, Stam, Materrazzi, Heinze - Keane, Gravesen, Ballack - Smith, Killy Gonzalès, Shearer.

 

0 - Match reporté à demain, car Red Eye a envie de dormir, et éditera dès que possible ! Ahaha !

 

 

 

 

T'as interêt à placer Downing en Arrière gauche!

  • J'aime 1

ENVIE DE PARTICIPER À L'ASSOCIATION OU AU PODCAST DE MANCHESTER DEVILS ?

L'association sur notre SITE et son SUJET DÉDIÉ sur le forum !!!

Le Podcat est sur YOUTUBE et son SUJET DÉDIÉ sur le forum !!!

Manchester Devils, le forum

REJOIGNEZ-NOUS !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Qu'est-ce qu'il y a contre Montpellier hein ? ^^

 

Beaucoup de chose mais là vraiment beaucoup de chose ...... :P

 

Ensuite pourquoi j'ai Liverpool !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

 

 

 

:P

Modifié par Norvegian
  • J'aime 1

I AM A RED DEVIL AND PROUD OF IT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

United forever

"Ces injections de speed dans le jeu mancunien agissent comme des décharges électriques sur le cortex de l'adversaire. Des coups violents qui sapent le moral, à force de courir dans le vide, avec la mort aux trousses. Parce que c'est bien connu, MU attaque en meute." SO FOOT 30/04/2009

 

Je voue un culte à Jiminy :bave:<----------- Ceci est un Hoax ... la réalité est que c'est Jiminy qui me voue un culte mais il l'assume pas :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est toujours mieux que Chelsea ou City ;)

  • J'aime 1

"Oh, Monsieur et maître, la misère est grande. Les fantômes que j'ai conjurés, je ne vais plus pouvoir m'en dépêtrer"

 

Goethe.

 

795fadadjw1ds2wic2tq2g.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Faire gagner un membre du staff sera toujours mieux vu que de le faire perdre ... 3, avertissements ça peux eller vite ... j'dis ça, j'dis rien ... 09.gif

Modifié par Jiminy

ENVIE DE PARTICIPER À L'ASSOCIATION OU AU PODCAST DE MANCHESTER DEVILS ?

L'association sur notre SITE et son SUJET DÉDIÉ sur le forum !!!

Le Podcat est sur YOUTUBE et son SUJET DÉDIÉ sur le forum !!!

Manchester Devils, le forum

REJOIGNEZ-NOUS !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai mon groupe pour la PJ team, mais pas d'adversaires :( Des idées ;)

 

 

Le groupe

 

Gardiens : De Gea - Muslera

 

Défenseurs : Godin - Smalling - Evans - Chielini - Isla - Jones

 

Milieux : Busquets - Vidal - Cleverley - Fellaini - Wilshere - Valencia

 

Attaquants : Cavani - Welbeck - Pedro - Soldado

"Oh, Monsieur et maître, la misère est grande. Les fantômes que j'ai conjurés, je ne vais plus pouvoir m'en dépêtrer"

 

Goethe.

 

795fadadjw1ds2wic2tq2g.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faudrait déjà un thème pour tes adversaires. ;)

ENVIE DE PARTICIPER À L'ASSOCIATION OU AU PODCAST DE MANCHESTER DEVILS ?

L'association sur notre SITE et son SUJET DÉDIÉ sur le forum !!!

Le Podcat est sur YOUTUBE et son SUJET DÉDIÉ sur le forum !!!

Manchester Devils, le forum

REJOIGNEZ-NOUS !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

BARCELONA VS DORAIBU'S VIOLENT TEAM

Stade: Allianz-Arena.

Température: 19 degrés.

Arbitre: roomania

 

Barcelona: Valdès - Alves, Piqué, Mascherano, Alba - Busquets, Xavi ©, Iniesta - Pedro, Messi, Villa.

DVT: Kahn © - Panucci, Stam, Materrazzi, Heinze - Keane, Gravesen, Ballack - Smith, Killy Gonzalès, Shearer.

 

0 - Bienvenue à tous et désolés pour ce retard ! Une coupure d'électricité dans le stade a forcé le match à se dérouler aujourd'hui.

 

0 - Au préalable, nous allons découvrir quelques citations des deux équipes avant le match, avec bien entendu Pep Guardiola, Andeerson et Doraibu en ligne de mire.

 

Pep Guardiola: "Nous allons tenter de faire notre maximum pour gagner. Nous avons une équipe talentueuse, sans doute la meilleure à l'heure actuelle. Techniquement, nous sommes au-dessus d'eux, mais nous allons tâcher de ne pas les sous estimer."

 

Andeerson: "Il va falloir développer un football un peu plus attrayant. Nous avons beaucoup travaillé cette semaine pour sortir un peu du cadre du Tiki Taka, et prendre plus de risques."

 

Doraibu: "Nous allons jouer comme des poètes incompris."

 

0 - Les deux équipes sont entrées sur la pelouse !

 

0 - Monsieur l'arbitre Roomania va voir les deux capitaines, Oliver Kahn et Xavi Hernàndez pour effectuer le traditionnel choix du terrain.

 

0 - Kahn emporte la victoire et la célèbre déjà.

 

0 - Roomania donne le coup d'envoi !

 

1 - D'entrée de jeu, Barcelone met le pied sur le ballon. Xavi multîplie les petites passes tranquillement, alors que la Doraibu's Violent Team se montre pour le moment prudente, avec le seul Alan Shearer dans le camp adverse.

 

3 - Iniesta sert Pedro sur le coté droit, l'Espagnol fixe Gabriel Heinze, le passe et adresse un centre à ras de terre. Jaap Stam parvient à écarter le danger d'un bon tacle.

 

5 - Messi dépose Ballack dans l'axe, s'appuie sur Villa, entre dans la surface, avant de tomber ! Pas de pénalty selon Monsieur Roomania.

 

6 - Busquets réalise une bonne interception, pleine de d'autorité sur une longue balle en profondeur de Roy Keane en direction de Killy Gonzalès.

 

7 - Première frappe du match ! Elle est signée Messi, après un bon ballon en retrait de Dani Alves. Le ballon n'est pas cadré, et passe largement au-dessus.

 

8 - Andeerson est déjà debout sur le banc, dans sa zone technique. Il donne des consignes à Alba.

 

9 - Le voici, Alba ! Iniesta parvient à se défaire du marquage de Gravesen et à lancer Alba dans le dos de Panucci. Le latéral espagnol pénètre dans la surface, avant de voir son centre taclé en corner par Roy Keane, juste devant Pedro !

 

10 - Xavi s'en charge, mais Kahn effectue une sortie autoritaire et capte le ballon.

 

11 - POSSESSION: Barcelone 76-24 DVT

 

13 - Le match est pour le moment une attaque-défense, avec des catalans qui paraissent déjà bien en forme, tandis que la DVT est parfaitement concentrée défensivement.

 

15 - Arrêt de Kahn ! Pedro est servi dans le dos de Materrazzi par un bon ballon en profondeur de Xavi, mais son tir croisé est bien repoussé par Oliver Kahn, avant que Panucci n'écarte ensuite le ballon loin devant. Piqué intervient alors devant Alan Shearer.

 

17 - Tentative de contre de la part de la DVT ! Keane réussit à tacler Iniesta dans l'entrejeu, Ballack récupère le ballon, et adresse un ballon en profondeur pour Smith dans le dos d'Alba. Ce dernier est alors face à Mascherano, mais ce dernier parvient à contrer l'aillier de la DVT, en concédant un corner.

 

18 - Smith s'en charge lui-même ! Le ballon flotte dans la surface de réparation, Mascherano passe au travers au premier poteau, et BUT ! Panucci était bien placé dans la surface, pour placer une superbe tête plongeante, hors de portée de Victor Valdès !

 

19 - Incroyable scénario ici, alors que Barcelone avait la main mise sur le match, les joueurs de Doraibu ont su profiter de leur supérioté dans le domaine aérien pour prendre les adversaires à défaut !

 

20 - Andeerson s'agace sur le banc et réclame une faute de Marco Materrazzi sur Messi après que ce dernier soit tombé dans l'axe. Roomania fait signe de jouer.

 

22 - Gros tacle de Gravesen sur Villa dans le rond central. Pas de carton cette fois-ci, mais l'arbitre fait signe que cela ne se reproduira pas.

 

24 - Ballack commet une faute sur Pedro à droite des buts de Kahn. Corner ouvert pour Barcelone.

 

25 - Xavi s'en charge, c'est bien tiré. Materrazzi parvient à dégager de la tête.

 

27 - Une-deux Messi/Iniesta dans l'axe. L'argentin est légèrement décalé sur le coté gauche, et tente un tir croisé ! C'est contré par un bon tacle de Stam.

 

28 - Barcelone continue de dominer, mais ça ne passe pour le moment pas.

 

30 - L'occasion pour Barcelone ! Messi élimine Keane dans l'axe et sert Pedro sur le coté, son centre à ras de terre est mal renvoyé par Heinze, ce qui prend Kahn à contre-pied, mais Ballack intervient ensuite et dégage le ballon juste devant Messi !

 

32 - Frappe manquée de Ballack à 30 mètres buts. L'allemand était sans solution, et a préféré tenter sa chance, dans les tribunes.

 

34 - Renversement de jeu bien effectué de la part de Xavi sur Dani Alves à droite, le brésilien élimine facilement Gabriel Heinze, rentre dans la surface, et frappe fort devant les buts ! Personne ne touche le ballon, qui sort finalement.

 

36 - Busquets trouve Messi dans l'intervalle à droite. L'argentin se débarasse de Stam, puis de Keane, avant de glisser pour le ballon pour Villa, qui va frapper ... à coté ! C'était une bonne occasion.

 

38 - Iniesta déborde Panucci et sert Alba qui s'était recentré. L'espagnol élimine joliment Gravesen, avant de centrer dans la surface. Stam prend évidemment le dessus au niveau aérien sur Messi.

 

40 - Accélération de Lionel Messi dans l'axe, l'argentin trouve Pedro, ce dernier lui remet instantanément dans la course, la Pulga frappe ... et parade de Kahn ! Corner pour Barcelone.

 

41 - Xavi s'en charge, mais Heinze renvoit le ballon au premier poteau. Le ballon revient sur Alves, qui cherche Piqué dans la surface. Gravesen parvient à écarter le ballon, qui revient sur la volée d'Iniesta ! Complètement raté, c'est une sortie de but.

 

43 - Contre de la DVT, Ballack sert Killy Gonzalès sur la gauche, ce dernier trouve un relais avec Gravesen, et tente ensuite de lancer Shearer dans le dos de Piqué. L'espagnol intercepte le ballon et relance pour son équipe.

 

44 - Faute de Ballack sur Messi dans l'axe. Les barcelonais sont outrés et le font savoir à Roomania qui commence à être entouré de joueurs. Ce dernier semble un peu sous pression, et décide de mettre un carton jaune pour Michael Ballack, qui proteste vivement.

 

45 - Transversale de Xavi qui atterit sur David Villa. L'espagnol fixe Panucci, et l'élimine. Faute de l'italien, coup-franc excentré pour Barcelone.

 

46 - Xavi est encore au ballon, mais Kahn sort des buts et boxe le ballon du poing !

 

C'est la MI-TEMPS ! Barcelone est mené à la surprise générale, malgré une domination quasiment sans partage.

 

45 - Andeerson a procédé à un changement à la pause: Alexis Sanchez a remplacé David Villa. Pep Guardiola lui, reste très serein dans son rôle d'adjoint. Ou c'est le contraire, personne ne sait.

 

47 - Messi élimine Keane et sert Pedro à gauche, l'espagnol efface Panucci et centre à ras de terre. Materrazzi manque complètement son dégagement dans l'axe, qui atterit sur la volée de Xavi ... au-dessus ! Barcelone manque de réalisme aujourd'hui. Andeerson, lui, demande un corner au quatrième arbitre, qui ne lui accorde pas.

 

49 - Keane fauche Pedro dans l'axe. Roomania donne un carton jaune à l'irlandais.

 

51 - Doraibu commence à être inquiet quant aux avertissements de ses joueurs. Il a déjà fait envoyer Mark Van Bommel à l'échauffement.

 

53 - Messi part à droite, élimine Heinze d'un double contact, repique dans l'axe, fixe Materrazzi et sert Alves qui a dédoublé. Le brésilien centre immédiatement à ras de terre vers Alexis Sanchez au deuxième poteau, il a déjà prit Panucci de vitesse, il va frapper ... et NON ! Il manque le ballon ! Incroyable maladresse de sa part ! Panucci récupère le cuir et cherche Smith dans la profondeur, mais Busquets intervient et redonne à Xavi, fauché par Gravesen. Pas de carton.

 

55 - Iniesta donne un bon ballon dans la profondeur pour Pedro, Heinze se jette ensuite pour concéder un corner.

 

56 - Cette fois-ci, Xavi le joue court avec Alves, qui frappe fort à ras de terre. Le ballon est cafouillé par Panucci, et Messi tente de frapper dans l'axe, mais le cuir est bien contré par Ballack.

 

58 - Changement chez la DVT: Van Bommel remplace Ballack.

 

60 - Faute de Jordi Alba sur Smith qui avait tenté de l'éliminer, bien servi par Van Bommel. C'est un coup-franc excentré à droite, attention à la défense !

 

61 - Van Bommel se charge du coup-franc, et adresse un bon ballon dans la surface, Piqué dévie légèrement de la tête, ça ne suffit pas à écarter le ballon, Heinze jaillit et place une frappe à bout portante ! AU-DESSUS ! Quel raté de la part de l'argentin ! Il s'en tire les cheveux.

 

63 - Messi sert Alves à droite, qui joue un une-deux rapide avec Sanchez dans l'axe, le brésilien s'écroule ensuite dans la surface, après un accrochage avec Heinze ! Roomania siffle ... c'est UN PENALTY pour Barcelone ! La DVT entoure l'arbitre, mais ce dernier n'hésite pas.

 

64 - Messi face à Kahn. Kahn face à Messi. La légende ancienne face à la Légende en cours. Messi s'avance et frappe de son pied gauche ... et BUT ! Kahn a touché le ballon, mais ça n'a pas été suffisant ! Barcelone égalise !

 

66 - Barcelone pousse sur l'accélérateur désormais, la DVT est acculée dans son camp.

 

69 - Intervention décisive de Gravesen dans la surface, alors qu'Iniesta avait cherché Sanchez dans la surface.

 

71 - Messi élimine Keane dans la surface, et sert Iniesta, qui lui remet dans la course ... et tacle décisif de Panucci ! Van Bommel dégage ensuite comme il peut.

 

73 - Alba est servi par Iniesta dans l'axe, à 25 mètres. L'espagnol frappe ! Dans les bras de Kahn.

 

75 - Keane harangue ses troupes. Rappelons qu'il n'y aura pas de prolongation, mais immédiatement une séance de tirs aux buts au cas où les deux équipes ne peuvent se départager !

 

77 - Messi accélére encore, efface Keane qui l'accroche. Faute. Bon coup-franc plein axe pour Barcelone !

 

78 - Messi est au ballon, et frappe ! Dans le mur. Keane dégage ensuite loin devant, vers le pauvre Alan Shearer, privé de ballon aujourd'hui.

 

80 - Pedro parvient à se défaire du marquage d'Heinze, et à centrer ! Kahn boxe le ballon au loin. Shearer va vers le ballon, au duel avec Gerard Piqué, et s'en défait d'un superbe contrôle orienté ! L'espagnol reste au sol, l'anglais avance vers les buts, et voit Killy Gonzalès démarqué. Il le sert, ce dernier est face à Dani Alves, et parvient à centrer ! Valdès sort, et capte le ballon un peu comme il peut. C'est dommage, c'était une bonne opportunité, pour une fois.

 

82 - Sanchez est servi par Iniesta, et se débarasse de Panucci sur son accélération. Le voici désormais à gauche, il repique dans l'axe et cherche Messi en retrait. Gravesen a anticipé et dégage en touche.

 

84 - Messi contrôle joliment un bon ballon de Xavi sur le coté droit. L'argentin trouve Alves à droite, le brésilien crochète Heinze, et frappe du gauche, sans angle ! Kahn est légèrement surpris, mais parvient à écarter le ballon en corner.

 

85 - Messi, encore lui, réussit une une-deux avec Busquets dans la surface de la DVT ! Keane tente de le tacler, sans réussite, l'argentin s'excentre à droite, évite à nouveau le retour de Materrazzi cette fois, et il va frapper, c'est parti ! Et c'est contré par Sanchez ! L'arbitre signale donc un hors-jeu !

 

87 - Faute de Keane sur Iniesta à gauche. C'est un coup-franc, frappé par Xavi. Le ballon est déposé dans l'axe, mais Piqué ne parvient pas à prendre le dessus sur Stam, qui concède un nouveau corner ! Xavi le joue en deux temps avec Alexis Sanchez, le chilien repique dans l'axe, et tente sa chance. La frappe est écrasée est passe à coté des buts de Kahn.

 

89 - Iniesta trouve Messi dans l'intervalle, l'argentin élimine Panucci et croise son tir ! Kahn repousse le ballon ! Attention à Pedro qui jaillit pour tenter de pousser le ballon au fond des filets ... le tacle d'Heinze repousse le ballon ! Dans l'axe ! Xavi contrôle bien, Shearer tente de le récupérer, mais l'espagnol crochète, et va frapper ... et c'est ... la PARADE de Kahn ! L'allemand réalise un arrêt miraculeux, et concède le corner !

 

90 - Xavi s'en charge. Cette fois-ci, il le frappe de nouveau, directement dans la surface. Piqué monte au-dessus de Panucci au deuxième poteau, et place sa tête ! Sur la BARRE ! Le ballon revient sur la tête de Sanchez ! Kahn est battu ! Materrazzi tente de sauver et dégage ! Au FOND des filets !

 

91 - Le stade est en ébullition. Malgré tout leur courage, la DVT n'a pas su résister. Marco Materrazzi se tient la tête à deux mains.

 

92 - La DVT se lance dans une dernière tentative. Van Bommel allonge le jeu, loin dans la surface Barcelonaise, avec Materrazzi qui est monté ... c'est dégagé par Busquets.

 

Roomania siffle la fin du match ! Barcelone se qualifie donc, malgré une résistance féroce de la part de Doraibu et de ses joueurs !

 

 

FC Barcelone 2-1 Doraibu's Violent Team

L. Messi (64' sp), M. Materrazzi (90' csc) - C. Panucci (18')

Modifié par Red Eye
  • J'aime 8

Mata is Free

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

×
×
  • Créer...