Aller au contenu

[Résultats et Réactions] Série A 2010/2011


Anti-glazer
 Partager

Messages recommandés

Tout comme le championnat espagnol, la reprise du championnat italien est le 29 août.

 

L'hégémonie de l'Inter prendra-t-elle fin cette saison ? Benitez réussira-t-il à poursuivre le parcours exemplaire de Mourinho ? L'AS Roma gagnera-t-elle à nouveau un titre qui se plait à lui échapper ? Comment la Juventus de Turin réagira-t-elle après le fiasco de la saison passée ? L'AC Milan retrouvera-t-il de sa superbe ? Toutes les réponses à ses questions, les révélations, les flops et bien plus encore dans … le calcio 2010/2011 :D

 

Calendrier de la première journée :

 

Bari-Juventus

Bologna-Inter

Milan-Lecce

Roma-Cesena

Fiorentina-Napoli

Sampdoria-Lazio

Palermo-Cagliari

Chievo-Catania

Parma-Brescia

Udinese-GenoaLa suite du calendrier ici.

 

A vos claviers désormais :).

 

-Modératrice, un job à plein temps ^_^-

 

 

"Quand ils sont venus avec leurs grands sourires, leurs contrats et leurs dollars, on leurs a tous lancés un mauvais regard, mais ils nous promettaient un si bel avenir, la meilleure équipe et le jeux le plus beau, pour faire rêver tous les jeunots, des buts à la pelle, mais la passion allait manqué à l'appel. Peu à peu, le prix des places grimpa, et le stade se vida, les anciens fans qui nous avaient tant soutenu, commencèrent à nous tourné le dos, au nom de leurs idéaux, que les nouveaux riches n'avaient jamais connu. La jeunesse ne jura que par Ronaldo, pendant que les glazers se faisaient de la tune à gogo, et toi t'étais au centres des tirs, ne sachant plus vraiment qui soutenir. Et un jour, tu raconteras à ton gosse qui ira au Manchester United Burger, qu'avant c'était une équipe, une de celles qui joue avec le cœur, t'auras beau lui expliqué, les Bubsy Babes, Cantona, le triplé, il sera trop occupé avec son SAF-meald pour t'écouter, alors toi, le cœur rempli de regret, tu te dira qu'il y avais peut être jadis mieux à faire, que de juste payer et se taire" <3

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci, merci ^^

 

Alors, globalement, avant de m'attarder sur les équipes et ce qu'elles peuvent espérer sur cette nouvelle saison qui s'ouvre, un coup d'œil général sur la situation du foot italien. La débâcle de la CDM trahit une fin de cycle évidente, les fuoriclasse boudent la Série A et la génération de joueurs actuelle est très en deçà de ses ainées. En réalité, l'Italie a le c** entre deux chaises, cernée entre une génération déclinante (Les rescapés de la CDM 2006) et une génération prometteuse mais trop irrégulière et assez peu exploitée (Giovinco, Balo, Santon, Candreva, Galoppa, Cigarini, etc). Je pense que la nécessité d'obtenir des résultats illico presto incite les entraineurs à éviter la prise de risque, rendez-vous compte la saison dernière il me semble que près de 15 techniciens ont été licenciés en Série A ! Les entraîneurs ne peuvent travailler tranquillement, constamment bousculés par un climat qui axe son humeur sur le résultat strict et pur. Nous avons donc d'un côté une génération vieillissante, une autre prometteuse mais à laquelle on accorde peu de crédit, et au milieu une génération médiocre malgré quelques "perles" (Miccoli, Cassano). Le Calcio, ancien phare d'où germaient d'innombrables talents chaque année, perd de sa superbe.

 

Ajouté à cela de nombreux soucis inhérents au fonctionnement de la fédération, chants et actes racistes peu ou pas réprimandés, fréquentation des stades moindre (même s'il y'a eu une légère hausse cette saison), violences exacerbées (Lazio - Roma notamment ...), le Calciopoli qui demeure trop présent dans l'inconscient collectif créant un climat de suspicion et de paranoïa permanents, des stades qui se dégradent ... Bref, peu de raisons de s'enflammer quant à un regain de forme du championnat italien cette saison, et ce n'est pas la victoire de l'Inter en LDC, club constitué majoritairement d'étrangers et équipe rejetée par l'ensemble de l'Italie, qui va servir d'écran de fumée.

 

Une saison très importante donc, dite de transition, parmi les nouveautés l'abandon de la Raï de la Moviola (cette tendance obsessionnelle à analyser toutes les décisions arbitrales à chaque WE de Série A), l'arrivée de Prandelli à la tête de la Nazionale, les stades qui vont commencer à être rénovés (même si le fait que la plupart des clubs louent leurs stades demeure problématique), système de répartition des droits TV légèrement modifié, etc.

 

Le principal point positif ? Mourinho ne cristallisera plus la haine de toute la Botte, du coup peut-être que les instances du foot italien poseront les yeux sur les vrais problèmes qui rognent la Série A :D

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vous conseille de garder un oeil sur le jeune Morimoto, le jeune avant-centre de Catane ^_^. Il est très fort dos au but, se retourne rapidement, et est très bon de la tête malgré son gabarit moyen. Pato l'a même comparé à son idôle Ronaldo (le gros), en ajoutant qu'il était le joueur le plus prometteur du Calcio.

Ca va ? Je vous l'ai bien vendu ?

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vous conseille de garder un oeil sur le jeune Morimoto, le jeune avant-centre de Catane ^_^. Il est très fort dos au but, se retourne rapidement, et est très bon de la tête malgré son gabarit moyen. Pato l'a même comparé à son idôle Ronaldo (le gros), en ajoutant qu'il était le joueur le plus prometteur du Calcio.

Ca va ? Je vous l'ai bien vendu ?

Oui tu l'as bien vendu, par contre elle marche au diesel ? =)

 

Très beau résumé ath, sinon comme l'an dernier je vois l'Inter de Milan remporter le Calcio :)

334884il340x270686849192k9jz.jpg

 

"Bobby Charlton est mon dieu, Manchester United est ma religion, Old Trafford est mon église, les paroles de Sir Alex Ferguson sont ma bible..."

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Morimoto sort d'une saison délicate, même si à chacune de ses rentrées, il affichait une aisance technique assez déconcertante ^^

 

Mais je doute que cette saison il passe devant les Mascara ou autres Maxi Lopez :/

Justement je crois (j'espère) que Maxi Lopez risque de partir. Il pourrait donc avoir une chance supplémentaire de regagner sa place ^_^.

 

En tout cas pour l'instant, Mori a 77 matches et 18 buts en Italie (SerieA+Coupe) ce qui n'est pas mal du tout dans un Championnat comme le Calcio, d'autant que bien souvent, il n'était pas titulaire au coup d'envoi des matchs qu'il a joué.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Lopez sur le départ ? Bizarre, il a été décisif là-bas et qui plus est, il est arrivé seulement l'an dernier ...

 

A moins que le remplaçant de Mijahlovic (Giampaolo) ne compte pas sur lui?

 

INCREDIBLE: ROMA WANT THE LAST SCUDETTO

 

 

The controversy hasn't calm down for the last Scudetto that deservedly won by Inter. Roma's lawyer, Bizzarri, reveals that the shareholders of the club are willing to ask for a penalty against Inter of one point in every game that Milito and Motta played for Inter last season. They want their contracts to be canceled because Enrico Preziosi was involved in negotiations (allegedly), who at the time was suspended. According to the lawyer this would mean that the Scudetto will be revoked and assigned to Roma.

 

 

Source: Calcio News 24 - FC Inter 1908

 

Alors l'histoire c'est que le mec avec qui Moratti a négocié (Enrico Preziosi) pour recruter Motta et Milito l'été dernier était en fait interdit de toute activité sportive à l'heure des faits. Du coup, la transaction était illégale et de ce fait, Moratti a été jugé et condamné à ne pas exercer ses fonctions 6 mois. Sauf que la Roma ne veut pas en rester là et via son avocat Bizzarri elle demande à ce que l'Inter se voit retirée un point par match où Motta et / ou Milito étaient sur le terrain afin de récupérer le Scudetto de l'an passé.

EDIT Bunny : Je t'ai répondu ici.

Modifié par Anti-glazer
J'ai joins tes deux posts pour éviter le doublon ^^
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Plus que le championnat national, les clubs italiens ont intérêt de gérer dans les phases européennes, leurs nombres de points UEFA fondent comme neige au soleil malgré les titres de champion's league remporté par les deux clubs de milans, pendant que les allemands qui assurent en C3 ont refait leur retard. Du coup, l'une des places qualificative en ligue des champions est quasiment condamné à être perdu par les italiens pour être « donné » à la bundesliga. C'est quand même un mini-cataclysme pour un championnat considéré encore comme le meilleur du monde en 2003, lorsqu'il plaçait trois clubs en demi-finale de ligue des champions, et cela montre quand même qu'en foot-ball, tout va très vite. A l'époque, personne n'aurait pu prévoir un tel bouleversement seulement sept ans plus tard, et pourtant, le constat est là.

 

Il faudra donc au clubs se bouger le cucul s'ils veulent sauver, ou au plus vite récupérer cette place qualificative perdu, à la fois en ligue des champions et en UEFA, où il est par exemple inadmissible que la Juventus se fasse enfiler quatre but par Fulham comme elle l'a fait l'an dernier. Ces points sont capitaux si le Calcio veut rester attractif pour les joueurs, car ce n'est pas pour ses stades vétustes, ses ambiances de stade ou sa sous-médiatisation que les top players viendront. Actuellement, vu l'état du Milan AC, agonisant dans la vieillesse de ses anciens meilleurs joueurs, et de l'AS Roma, sur courant alternatif depuis plusieurs années, je ne vois que l'Internazionale pour rapporter des points dans la compétition-mère. Comme les allemands l'ont très bien fait, il faut donc glaner des points dans la C3, jadis propriété incontesté du Calcio, où des clubs comme la vieille dame ou le Napoli peuvent amplement rivaliser avec les clubs des autres nations, ils seraient donc qu'ils commencent à se battre un peu mieux que ce qu'ils ne font, car ils sont directement impliqués de l'attrait ou non du championnat italien.

 

Sinon, évidemment que je vois l'Inter-Milan remporté le Scuddeto, même si s'adapter aux choix tactique foireux de l'ancien entraîneur Scouser va leur paraître bizarre après avoir eu les leçons du maître Mou', plus par défaut qu'autre chose, ils sont tellement un cran au dessus des autres clubs italiens que cela en est presque navrant, et vu que leur saison risque d'être moins longue que la précédente (désolé Ath ^^), ils pourront plus se concentrer sur l'obtention d'un énième titre, et sauf la Roma qui aime les titiller mais craquer sur la fin, il n'y a vraiment personne d'autre capable de rivaliser tout au long de la saison, à l'image de Lyon il y a quelque années dans le championnat de France (bouh, l'insulte !)

 

-p*****, avoir de la sympathie pour une équipe coaché par Benitez, ça fait mal :D -

"Quand ils sont venus avec leurs grands sourires, leurs contrats et leurs dollars, on leurs a tous lancés un mauvais regard, mais ils nous promettaient un si bel avenir, la meilleure équipe et le jeux le plus beau, pour faire rêver tous les jeunots, des buts à la pelle, mais la passion allait manqué à l'appel. Peu à peu, le prix des places grimpa, et le stade se vida, les anciens fans qui nous avaient tant soutenu, commencèrent à nous tourné le dos, au nom de leurs idéaux, que les nouveaux riches n'avaient jamais connu. La jeunesse ne jura que par Ronaldo, pendant que les glazers se faisaient de la tune à gogo, et toi t'étais au centres des tirs, ne sachant plus vraiment qui soutenir. Et un jour, tu raconteras à ton gosse qui ira au Manchester United Burger, qu'avant c'était une équipe, une de celles qui joue avec le cœur, t'auras beau lui expliqué, les Bubsy Babes, Cantona, le triplé, il sera trop occupé avec son SAF-meald pour t'écouter, alors toi, le cœur rempli de regret, tu te dira qu'il y avais peut être jadis mieux à faire, que de juste payer et se taire" <3

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui tu l'as bien vendu, par contre elle marche au diesel ? =)

 

Très beau résumé ath, sinon comme l'an dernier je vois l'Inter de Milan remporter le Calcio :)

 

:ptdr::ptdr::ptdr: Excellent

 

Je serais curieux de voir l'inter sous l'air benitez...

"Loin d’être une bête bourrue sans technique, Roy Keane n’en est pas moins un animal qu’il vaut mieux éviter de croiser sur son carré de jeu. Hard man. Un psychopathe incapable d’accepter la défaite. Quand il entre sur le terrain, Keane est prêt à tout manger, y compris le gars d’en face, pour satisfaire son désir obsessionnel de vaincre et faire son boulot à la perfection. Mais inutile de chercher une quelconque satisfaction ou une émotion sur le visage. C’est la force même de son jeu, qui inspire la crainte et intimide l’adversaire."

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors, pour répondre à OLH concernant le Mercato de l'Inter, il faut savoir que le recrutement de cette saison sera mené en gardant à l'esprit deux choses :

 

- La fameuse loi du fairplay financier,

- Le légendaire 6+5 où au moins 6 joueurs originaire du pays dont est issu le pays devront être sur la pelouse.

 

Si la relève est déjà assurée (Santon, Faraoni, Rannochia, Destro, Belec) avec pas mal d'italiens prêtés ou cédés en co-pro afin qu'ils se fassent les dents, le principal objectif de l'Inter c'est de faire comme la saison passée : Acheter à moindre coût, flairer les bons coups et surtout dégraisser. Moratti est très calme sur le marché des transferts car il attend tout simplement le départ des joueurs dont il a décidé de se séparer avant de pouvoir se mouvoir et compléter / parfaire son équipe. S'il suit cette ligne directrice, il pourra mener à bien un Mercato une nouvelle fois intelligent et qui remplirait les deux conditions citées en préambule de ce post.

 

Les départs :

 

 

Quaresma s'est fait la malle en Turquie pour 7.5 millions d'euros, Khrin (Bologne), Destro (Genoa) et Rannochia (Genoa aussi) ont été cédés en co-propriété, quant à Stevanovic il a été échangé contre Benedetti au Torino.

 

Les dossiers les plus chauds à l'heure actuelle sont Maicon et Balotelli. Dans les deux cas, les négociations sont bloquées car les joueurs et leurs clubs d'accueil ne parviennent pas à se mettre d'accord sur le montant du salaire, mais si tout se passe bien on devrait pouvoir récupérer 65 millions d'euros de ces deux ventes. (30 pour Maicon, 35 pour Balotelli). Je suis un peu triste de voir Maicon partir (notre meilleur passeur la saison passée) mais il a envie de nouveaux défis et son départ permettra enfin à Santon d'occuper une place de titulaire à droite. Pour Balotelli, le refourguer pour 35 millions à City relève de l'exploit, c'est une affaire en or et on choppe une grosse somme d'argent pour un joueur dont l'avenir est incertain en plus de dégager un parasite du groupe. D'une pierre, deux coups.

 

Si ces deux transferts venaient à être conclus, Moratti se tournera vers les recalés de la saison passée de retour cette année. Mancini, Suazo, Obinna et Kherlon doivent impérativement dégager. Idem pour Burdisso que la Juve voudrait faire venir en échange de 7.5 millions d'euros.

 

Citons enfin le départ de Toldo à la retraite.

 

 

Arrivées :

 

Comme je l'ai dit plus haut, Moratti attend de vendre avant de faire des manœuvres. Tu as demandé pourquoi l'Inter n'achetait pas d'ailiers, tout simplement parce qu'en Italie, tu joues avec des ailiers lorsque tu veux donner du spectacle, pas gagner. Les deux ailiers excentrés (4-4-2 ou 4-3-3) sont complétement désuets en Italie dans la mesure où le quadrillage du terrain est systématique, les grands espaces à avaler pour les ailiers se retrouvent donc fortement réduits. Ce n'est pas dans la nature italienne et même Mourinho s'y est cassé les dents lors de sa première saison.

 

Benitez a d'ores et déjà annoncé qu'il opterait pour 4-2-3-1 ou un 4-3-3 offensif (avec Eto'o et Pandev beaucoup plus haut que l'an passé), un Cambiasso qui passerait du poste de numéro 6 au poste de numéro 8 pour apporter le surnombre et une maîtrise de la balle plus importante. Presser haut, remonter vite, occuper le camp adverse, cela ne passe pas par les ailes.

 

Il faut donc un 6 pour libérer Cambiasso en 8, un élément technique au milieu de terrain et deux remplaçants à Maicon et Balotelli. Le 6, c'est Mascherano. Il veut venir et Liverpool attend notre offre. On pourrait proposer 15 millions + Muntari.

Le remplaçant à Maicon on l'a déjà, Santon, pour le remplaçant, nous sommes en train de prospecter au Brésil et on a repéré deux futures pépites très jeunes, Jonathan et Macedo. Et enfin, pour Balotelli, Kuyt, Forlan et Rossi sont les trois noms qui reviennent pour le remplacer.

 

Un recrutement ciblé donc, l'élément technique du milieu de terrain (et future doublure de Sneijder) s'avérant être Coutinho, on perd deux joueurs mais on en récupère 4 aux profils quasiment similaires : Polyvalents.

 

On perd surtout deux mecs démotivés pour récupérer Mascherano (super envie de nous rejoindre, l'un des meilleurs au monde à son poste) et Rssi / Kuyt / Forlan (superbes joueurs, polyvalents et bosseurs).

 

Non, vraiment, notre stratégie est limpide et judicieuse.

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour étayer ce que je disais plus haut concernant la crise du foot italien ...

 

On connaissait les conséquences de la crise économique sur les caisses des clubs mais elle en a aussi sur les supporters...mais peut-être pas seulement...

 

C’est la grande désertion dans les stades italiens. Après avoir abdiqué de la pire manière au Mondial, l'Italie enregistre un effondrement des abonnements. Si on excepte l'Inter, champion d'Europe et d’Italie et Bari, toutes les autres équipes sont aux prises avec une hémorragie des ses supporters : il en manque, par rapport à l’an dernier à la même époque, au moins 40 000. Un sur cinq, en moyenne, n'a pas renouvelé son abonnement. Le cas le plus flagrant est celui de la Lazio : à peine 1.600 abonnés (soit 80% en moins au 30 juillet 2009) un chiffre misérable pour un club de Serie A. La Juventus marque une diminution de 22,5%. Ce qui peut se comprendre après la saison des bianconeri, mais dans le cas de la Roma, protagoniste du haut de tableau en championnat, le déficit de 30% est plus frappant. La Fiorentina constate un effondrement de 45%, pendant que le Milan qui avait déjà anticipé la crise avec douze mois d’avance avec une baisse de ses fidèles en 2009, on ne peut que voir une confirmation de la tendance négative : 15.000 abonnements, soit 14 % en moins.

 

Il faut dire que la « carte du tifoso », obligatoire pour souscrire un abonnement et acheter un billet en tribune visiteur a reçu une opposition ferme d’une grande partie du monde ultras. 13 Curve de Serie A ont choisi pour protester de ne se pas s’abonner, en justifiant que cette carte est une forme de fichage et une limitation de la liberté. À Rome, la Curva Sud, cœur du supporterisme giallorosso, restera à moitié vide, si la tendance est confirmée. À Naples, où les abonnements ne sont pas encore disponibles, la désapprobation devrait dépeupler les deux virages du San Paolo. Les groupes sont divisés à Florence et Palerme, opposés mais cartés à Vérone. La tifoseria de l'Inter est la seule à adhérer par conviction, même si le record de souscriptions est au Milan : au-delà de 210.000 en un an.

 

Le nombre de spectateurs moyen dans les tribunes italiennes (25.192 la dernière saison, malgré une croissance de 17 % ces 5 dernières années), semble destiné à rester en dessous de celle des grands pays de football européens : Allemagne (42.490), Angleterre (34.088) et plus loin l'Espagne (27.654). Une couverture télévision semblable mais des lois toujours plus répressives envers les supporters en Europe. La qualité du spectacle sera-t-elle au rendez vous ?

 

Source : Ac Milan Zone.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et oui, triste constat mais cruellement logique, le calciopoli saignera pour encore longtemps le championnat italien. Difficile pour un supporter de voir ce qui fut le championnat par excellence être écrasé par le club le plus détesté de la péninsule, là où dans un temps pas si reculé au moins six équipes pouvaient prétendre avoir l'effectif suffisant pour le titre. Maintenant, le seul véritable ennemi de l'Internazionale, c'est son irrégularité et ses faux-pas chronique. C'est quand même vachement plus excitant d'assister à un match du Calcio au début des années 2000, quand tu savais que chaque performance de ton équipe face à la Juve/Parme/Lazio/Inter/Milan AC/AS Roma pouvaient influencer totalement le championnat que maintenant.

 

Le Calcio fin 90 début 2000 est décrit par la plupart des supporters de foot-ball comme le championnat le plus marquant, celui qui a le plus écrasé l'Europe, et qui avait un monopole presque total sur les grands joueurs. Il suffit de savoir que durant cette période, des mecs comme Thuram, Cannavaro ou Buffon ont joué ensemble à Parme pour se faire une idée de la qualité du championnat. Forcément, le changement fait mal. Ne serait-ce que de voir ce que deux des plus grands clubs d'Europe, la Juve et l'AC Milan sont devenus, ça fait mal au cucul. Les stigmates du calciopoli, en plus des problèmes autres dans le championnat italien, ne sont pas prêt de disparaître, il faudra sans doute beaucoup d'année et d'exploits pour passer l'éponge.

 

J'ai du mal à avoir de la peine pour eux, c'est plus un gâchis qu'autre chose, et ils ont creusés leur tombe alors que rien ne la présageait, au final, les italiens sont presque plus coupables que victimes. Maintenant, tout n'est pas condamné, au début 90s, plusieurs évènements tragiques avaient saigné et ternis tout aussi gravement le championnat anglais, mais par la locomotive Manchester, les anglais se sont remis sur les rails (c'est beau ^^). Il y a eu Canto, Fergie, puis la génération dorés et le grand Arsenal, l'ogre Chelsea, les éclairs de Liverpool … Tout cela a pris du temps, beaucoup de temps, mais au final, on est maintenant le meilleur championnat du monde. La locomotive italienne, elle est évidente à localiser, mais maintenant, j'ai peur qu'elle est trop d'avance sur les autres wagons pour pouvoir réellement les porter vers le haut.

 

-Tchou tchou ! Tchou tchou ! (fin qui casse totalement l'ambiance nostalgio-philosopho-analytico du post mais bon :D )-

"Quand ils sont venus avec leurs grands sourires, leurs contrats et leurs dollars, on leurs a tous lancés un mauvais regard, mais ils nous promettaient un si bel avenir, la meilleure équipe et le jeux le plus beau, pour faire rêver tous les jeunots, des buts à la pelle, mais la passion allait manqué à l'appel. Peu à peu, le prix des places grimpa, et le stade se vida, les anciens fans qui nous avaient tant soutenu, commencèrent à nous tourné le dos, au nom de leurs idéaux, que les nouveaux riches n'avaient jamais connu. La jeunesse ne jura que par Ronaldo, pendant que les glazers se faisaient de la tune à gogo, et toi t'étais au centres des tirs, ne sachant plus vraiment qui soutenir. Et un jour, tu raconteras à ton gosse qui ira au Manchester United Burger, qu'avant c'était une équipe, une de celles qui joue avec le cœur, t'auras beau lui expliqué, les Bubsy Babes, Cantona, le triplé, il sera trop occupé avec son SAF-meald pour t'écouter, alors toi, le cœur rempli de regret, tu te dira qu'il y avais peut être jadis mieux à faire, que de juste payer et se taire" <3

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le problème, c'est que l'Inter ne peut en aucun cas s'avérer être une locomotive pour le football italien, pas parce que le niveau affiché par le quintuple champion d'Italie surpasse celui des 19 autres équipes de la Série A (au contraire, mais j'y reviendrai), mais parce que ce club est conspué, haï, honni et accusé des pires atrocités antisémites (bon ok, je m'emballe). Plus sérieusement, l'Inter est un club à part dans le Calcio de part sa forte clique étrangère, et le passage de Mourinho n'a pas contribué à augmenter la côte de popularité du club, toutes les grandes instances rêvent de voir la Roma ou le Milan AC gagner la LDC pour la grandeur du foot italien et parce que ce serait génial pour ces équipes, mais lorsqu'il s'agit de l'Inter c'est un souhait à contre-cœur, juste pour conserver la quatrième place qualificative pour la LDC.

 

Et c'est dommage parce que le niveau affiché par la Série A est très homogène. Certes, concrètement, cette saison, seuls l'Inter, la Roma et la Juve pourront lutter pour la gagne, le Milan semble en retrait, mais derrière, ça se bouscule, et des clubs comme la Fiorentina, le Genoa, Napoli, Bari, Palerme, la Sampdoria peuvent s'avérer de sérieux empêcheurs de tourner en rond. En Italie, lorsque tu vas jouer chez la lanterne rouge, si t'es pas prêt tu vas te prendre une taulée. Le problème des clubs en Italie, c'est le très peu d'intérêt accordé à l'Europa League, une 4ème place en Série A vaut plus qu'une victoire dans cette compétition pour les équipes de la Botte.

 

Et c'est pour cette raison que le niveau général se dilue.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines après...

Inter - Roma ce soir à 20h45 au Stade Giuseppe Meazza de Milan. Super Coupe d'Italie.

Formations officielles :

 

Inter Milan : Julio Cesar, Maicon, Lucio, Samuel, Chivu, Cambiasso, Zanetti, Sneijder, Pandev, Eto'o, Milito.

 

AS Roma : Ben j'en sais rien en fait.

 

Edit : Lobont, Cassetti, Mexes, Juan, Riise, Perrotta, Pizarro, De Rossi, Menez, Totti, Vucinic.

Modifié par ath
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Inter - Roma ce soir à 20h45 au Stade Giuseppe Meazza de Milan. Super Coupe d'Italie.

Formations officielles :

 

Inter Milan : Julio Cesar, Maicon, Lucio, Samuel, Chivu, Cambiasso, Zanetti, Sneijder, Pandev, Eto'o, Milito.

 

AS Roma : Ben j'en sais rien en fait.

:blush:

 

Je vois un 2-1 pour les Interistes.

Modifié par Danny.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour étayer ce que je disais plus haut concernant la crise du foot italien ...

 

Source : Ac Milan Zone.fr

J'avais pas vu ce post tiens... Cette désertion des stades ne m'étonne pas. Toujours plus de répression, on met tout le monde dans le même sac, on sacrifie la passion sur l'autel de l'argent (euh de la sécurité pardon :unsure: )... Au bout d'un moment les supporters en ont marre et ça va du type violent à celui qui vient pour chanter dans son virage mais qui ne supporte plus ce flicage abusif permanent. La Serie A aussi cherche à se bisounoursifier, l'avenir du foot... Pourquoi personne ne regarde du côté de l'Allemagne...

 

mais parce que ce club est conspué, haï, honni et accusé des pires atrocités antisémites (bon ok, je m'emballe).

 

Le problème des clubs en Italie, c'est le très peu d'intérêt accordé à l'Europa League, une 4ème place en Série A vaut plus qu'une victoire dans cette compétition pour les équipes de la Botte.

Ah c'est vous le PSG italien? :D

 

Une seule raison à ça: l'attrait financier d'une 4è place en championnat est supérieur à une longue campagne d'Europa ligue qui ne deviendra rentable qu'arrivés en quarts minimum... C'est malheureux parce qu'en plus dans 20 ans personne ne repensera à cette fameuse 4è place lors de la saison 2010-11 alors qu'une victoire ou une finale de coupe d'Europe...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Match plutôt moyen. La Roma nous a dominé et semblait plus en jambes. Mais comme d'hab, on a su faire le dos rond et les tuer au moment propice. Je suis satisfait de constater que l'Inter a conservé cet instinct de tueur, qui fait qu'ils peuvent marquer quasiment à chaque fois qu'ils décident d'accélérer sérieusement.

 

La défense centrale Lucio - Samuel m'a donné des sueurs froides, on est loin de la meilleure paire centrale d'Europe de l'an passé, en plus on joue beaucoup plus haut ce qui nous met souvent dans des situations dangereuses en cas de perte de balle. Maicon a été très bon, comme d'hab, heureusement qu'on l'a gardé. Chivu a du recevoir des consignes de Benitez parce que je ne l'ai jamais vu jouer aussi haut, et il l'a plutôt bien fait, sans pour autant négliger ses tâches défensives.

 

Julio Cesar a été énorme, Cambiasso également. Sneijder a joué juste, as usual, par contre Pandev et Milito c'était vraiment pas ça. Surtout l'argentin, malgré une passe décisive. Je l'ai trouvé lent, sans inspiration, j'espère que ça va vite revenir. Eto'o fantastique, toujours exilé sur les côtés mais alternant très souvent avec Milito. Et son travail de pressing et de repli demeurent toujours aussi extraordinaire.

 

Zanetti a joué une excellente première mi-temps avant d'être remplacé. J'ai un peu flippé mais apparemment il revenait de blessure et c'était juste pour le préserver. Ouf.

 

Enfin voilà, on a bien fait circuler le ballon, on a pressé plus haut, ça sent la "patte" Benitez, même si parfois on est revenus à nos fondamentaux avec des attaques placées, rapides et meurtrières.

 

A noter l'image de la soirée. Zanetti est sorti à la mi-temps et a remis son brassard de capitaine à Cambiasso. Mais à la fin du match, Cambiasso est venu le rendre à Zanetti avant la remise du trophée. Très belle image.

 

Edit : Qu'est-ce que je hais cette équipe de la Roma.

Totti, Taddei, Ménez, Perrotta, autant de joueurs talentueux mais qui passent leur temps à pleurer et à simuler.

Je sais bien que Samuel et Lucio ne sont pas des tendres, mais wha voire Ménez tomber à chaque fois qu'un défenseur s'approche de lui pour essayer de lui enlever le ballon, c'est fatiguant à la longue.

 

Chaque fois qu'ils étaient dans la surface de réparation, ils tombaient.

Chaque fois qu'ils perdaient le ballon, ils se plaignaient.

 

Mais surtout, certains sont de véritables vicelards, chaque fois qu'ils commettent une faute sur nous, ils laissent traîner une semelle sur la cheville d'un de nos joueurs.

Cambiasso, Pandev, Chivu et Stankovic en ont fait les frais.

 

ROMA MERDA.

 

Edit 2 : Voici un scan de la Gazetta de ce matin qui note les Interistes, avec en bonus un petit schéma simpliste expliquant les permutations incessantes Eto'o - Milito qu'on voyait rarement l'an passé et qui devraient être plus courantes cette saison :

 

interfo.jpg

Modifié par ath
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

×
×
  • Créer...