Aller au contenu

Le 9


Charlie
 Partager

Votre type d'attaquant  

66 membres ont voté

  1. 1. Lequel ?

    • Le pivot (Drogba, Koller)
      0
    • Le renard des surfaces/le buteur (Trezeguet, Inzaghi)
      20
    • Le neuf et demi (Rooney)
      8
    • Le sprinteur technique (Henry, Owen, R9)
      25
    • L'élégant (Bergkamp)
      11
    • Autres
      2


Messages recommandés

Bonsoir.

 

Ayant vu que mal de personnes, (dont moi), avaient leurs petit classement, des meilleurs neufs; je créer ce sujet, pour pouvoir débattre plus explicitement, des neufs qui vous auront le plus impressionné.

Un sondage est d'ailleurs mis en place, pour pouvoir élire, VOTRE type d'avant centre.

 

À vous ;)

 

110720123132961618.gif

  • J'aime 1

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai voté Bergkamp (qui se rapproche aussi plus d'un 9,5 voir un 10) qui est le joueur le plus classe et le plus talentueux qui m'ait été donné de voir. J'expliquerai le pourquoi du comment demain ^^

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai voté Ronaldo pour ma part.

Mon choix est quelque peu subjectif car le Brésilien restera LE joueur qui m'aura le plus ebloui, des souvenirs d'enfants certes mais c'est lui qui m'a emerveillé, c'est à lui que je voulais -qu'on voulait- ressembler quand on jouait au foot à la recré !

 

Plus qu'un sprinter, plus qu'un technicien, il a été un génie qui aura laissé son empreinte sur le football. A l'instar de Pelé et Maradona, son nom et ses exploits traverseront le temps et temoigneront du formidable artiste qu'il a été. Un Grand avec ses hauts mais aussi ses bas hélàs, des blessures graves mais il a toujours su revenir, des problèmes de poids, un régime de vie pas vraiment optimal mais malgré ça Ronaldo reste, et restera Ronaldo !

L'attaquant qui m'aura le plus impressionné, incontestablement c'est lui mais pour comparer les grands 9, il faut aussi voir les équipes et les conditions dans lesquelles ils jouaient. Mais oui c'est vraiment ce profil là qui m'excite le plus, un Ronaldo ou un Henry me feront toujours plus vibrer qu'un RVN ou qu'un Inzaghi. Seulement Ronaldo, dans sa grande periode a été au-dessus de tout le monde et même si sa carrière a été entachée de serieuses blessures, il continuait à montrer que le génie était toujours dans ses pieds d'or.

 

Athlète, vif, intelligent, altruiste mais aussi un formidable soliste qui récitait sa partition en galopant balle au pied, un technicien redoutable et surtout, quel dribbleur ! Ce joueur avait tout, hormis les genoux hélàs...

 

Un palmarès à la hauteur de cette légende, l'ironie dans tout ça c'est que malgré ses passages à Barcelone, l'Inter, Madrid et le Milan AC il n'aura jamais glané la Ligue des Champions, seul titre manquant à son incroyable palmarès.

Donc, Ronaldo Il Fenomeno !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors moi j'ai voté le renard des surface, car pour moi le 9 est avant tout celui qui doit mettre la balle au fond. Pour moi, van nistelrooy represente le parfait numero 9 (RVN :wub: ) alliant la technique, la finition deux element essentiel du numero 9. Le numero 9 doit avoir aussi avant tout un sens du but aiguise et doit etre present ou il faut pour la mettre au fond et ne pas avoir besoin de beaucoup d'occasion pour scorer. C'est pourquoi un 9 est pour moi davantage un JPP, ou un Inzaghi qu'un bergkamp ou rooney.

 

Je suis peut etre "old-school" en pensant que le 9 est un buteur mais c'est son vrai role pour moi

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Nul besoin d'atermoyer : je suis férue des buteurs nés. J'ai toujours éprouvé une profonde admiration envers ces joueurs qui, sur une demi-occasion, ont la possibilité d'inscrire un but de raccro' et de faire basculer une rencontre. Leur faculté de sentir le jeu me séduit. Cette science du placement, cette capacité à savoir se faire oublier par une défense, ces appels dévastateurs, cette précision chirurgicale ... Tout me plaît, chez ce type d'avant-centre. Tout. Et pourtant, bien souvent, es tueurs accusent un déficit technique plus ou moins conséquent. Ils sont incapables de participer au jeu de quelque manière que ce soit, d'éliminer un adversaire direct, ou parfois même, de réaliser un contrôle correct (Chicha, si tu me lis :P), mais ils compensent aisément en faisant étalage de toutes les qualités précédemment énoncées. Comme quoi, le football ne se résume ni à de la technique balle au pied, ni à de la puissance physique. L'intelligence de jeu dont sont pourvus ces attaquants revêt tout autant d'importance dans un match, et il apparait malaisé de rester insensible à cet aspect de ce sport, d'autant plus que les buteurs exclusifs doivent composer avec une pression écrasante, du à leur obligation de marquer encore et encore, puisque c'est bien là le seul moyen qu'ils ont de contribuer aux succès de leurs équipes, étant donné qu'ils ne savent pas participer au jeu. Alors, lorsque je vois un Trezeguet qui, en dépit d'une évidente vacuité technique, parvient à coller sa vingtaine de buts par saison, je ne peux qu'être admirative, et toute équipe qui le possède s'en retrouvera avantagée, pourvu bien sur que celle-ci joue pour lui.

 

Tout comme un génie capable de dribbler une équipe entière, le buteur, de par sa jugeote, et son adresse, a donc les moyens de décider du sort d'une rencontre. En outre, il regroupent un certain nombre de qualités que j'apprécie, et qui démontrent qu'en usant de sa matière grise, on peut très bien réussir dans le foot, et ce, sans pour autant posséder un physique imposant ou une qualité technique incroyable. Pour toutes ces raisons, je pencherais pour les tueurs ^_^

 

Pis ça me fait tellement ch*** de voir le Japon rater des buts immanquables par moments, que je ne peux qu'admirer le travail d'un Inzaghi x).

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors là... J'ai longuement hésité entre le renard, le neuf et demi, et le sprinteur technique. Finalement j'ai choisi ce dernier.

 

Un peu pour les mêmes raisons qu'Axelou.

 

R9, Owen, Henry, je rajouterais Eto'o, ou Shevchenko dans une moindre mesure, sont les types d'attaquants qui m'auront le plus impressionné, même si mon préféré, se retrouverait plus dans la catégorie "renard".

 

Ils partent de loin, perforent les défenses, dévorent les espaces, peuvent décocher des frappes brusques (Sheva, Henry), lisent parfaitement le jeu (Eto'o, Owen), sont capables de ridiculiser leur vis à vis (Henry encore, R9).

Ce sont les avants centres les plus spectaculaires; même si pour certains, c'est beaucoup plus difficile de s'illustrer face à des défenses fermées, regroupées, compactes. D'où le génie et la réputation de Ronaldo, qui semait quand même le doute, même devant les meilleures défenseurs. Il s'est baladé dans une série A à son apogée, s'il vous plait...

Là où les défenses n'ont jamais paru aussi fortes, il a quand même trouvé le moyen de les froisser, comme aucun autre ne l'a fait par la suite, même si dans un autre registre, Shevchenko a aussi brillé là-bas.

 

Adriano le temps de quelques mois aussi...

 

Après il y'a des attaquants qui sont difficilement classifiables, comme Carlos Tevez, ou Ibrahimovic (peut-être pour l'élégant). Et je ne sais pas si, Messi & C.Ronaldo peuvent être considérés comme des attaquants, malgré leurs statistiques, tout bonnement monstrueuses.

 

Pour moi donc, les avaleurs d'espaces, même si l'argumentaire de Bunny Tsukino me va parfaitement aussi.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quel beau débat...

 

Je me souviens qu'il y a deux ans, j'avais "prophétisé" la mort des purs numéros 9, du renard des surfaces, constatant que les derniers numéros 9 étaient des joueurs médiocres (Huntelaar en tête). Aujourd'hui, Chicharito s'est révélé, mais mon avis n'a pas changé : le pur numéro 9 est un anachronisme dans un football qui devient défensif et qui exige une fluidité totale des mouvements offensifs, une participation totale de tous les joueurs à la fois à la phase offensive mais aussi et surtout à la phase défensive (encore que Chicharito se défend, par un pressing plutôt intelligent).

 

Il en va de même pour l'élégant, souvent un régal, mais pas toujours tranchant et très rarement constant. Bergkamp était un génie, mais qui souffrait à la fois de carences physiques et d'un football qui ne le mettait pas toujours en valeur. Berbatov souffre également de cela, Ibrahimovic également. Ces trois joueurs ont comme point commun d'avoir un mental souvent défaillant (même si Ibra est une grande gueule) et de ne pas toujours être présents lors des grands rendez-vous (Ibra et la LDC, ça fait 8 ; Berba et la LDC, ça fait 13). De plus, l'utilisation de ces joueurs au sein de systèmes qui tendent à s'uniformiser pose un problème : comment adapter un joueur totalement différent des autres tout en conservant une cohérence au sein d'un 11 qui se doit d'être compétitif ? SAF a échoué. Guardiola a échoué (à moitié) avec Ibra, et Milan a eu du mal avec le Ibra de la fin de saison. Bergkamp sur la fin posait certains soucis à Wenger, également.

 

D'une façon quasi-certaine, il semble que le foot moderne privilégie les sprinteurs, techniques ou non, les dévoreurs d'espaces, ceux qui, en un coup de rein, parviennent à défaire une défense, mais qui ont du mal à se dépêtrer d'un milieu soudé à la défense. J'avoue ne pas aimer le sprinteur, même si Owen m'a fait vibrer, que je dois reconnaître la réussite d'un Henry. L'inconvénient de ce style de joueur, c'est que le ratio de top player (furioclasse pour faire plaisir aux Italiens) est très faible : pour un Owen, un Henry, un Ronaldo (même si j'ai du mal à le classer dans ce compartiment), combien de Cissé, Agbonlahor, Odonkor and co ? Beaucoup. Et surtout, ces joueurs possèdent un style de jeu trop frontal, trop vertical pour moi, trop peu subtil. Dernier argument qui me fait haïr cette catégorie : Ronaldo. Plus besoin de développer, la messe est dite.

 

Finalement, je choisis le 9 et 1/2. J'ai vibré devant Ruud, devant Raul, mais cette catégorie de joueurs est condamnée à disparaitre. J'ai toujours considéré qu'être un 9, ce n'était pas qu'une condition de flair, de placement, de finition. C'est aussi un minimum de qualités techniques (Raûl est un excellent passeur, les enchaînements de Ruud sont au moins aussi rapides que ceux de Ronaldo, Owen est un bon technicien, Trézéguet n'est pas dégueu, etc.), de charisme. Le 9 est un point d'ancrage, pas au sens du pivot, mais au sens de l'attention, de l'estime. Aujourd'hui, aucun joueurs qui se considère comme un pur buteur n'a les qualités des joueurs suscités, peu importe l'âge d'ailleurs.

Quant au 9 1/2, comment dire ? J'ai trempé mes mouchoirs devant des joueurs comme Sheva, comme Rooney ; des joueurs capables de perforer une défense par un simple geste technique ou par une accélération, mais également de faire briller les partenaires, de jouer en pivot (cf. Roo la saison passée, face à Milan notamment). Des joueurs capables de galvaniser une équipe, d'être des excellents contre-attaquants, mais aussi redoutables dans les phases où l'équipe tient le ballon. Des joueurs qui sentent l'espace, créent l'espace. En somme, des joueurs qui ont quasiment toutes les qualités des autres style d'attaquants, sans en avoir les défauts et qui, en plus, y ajoutent des qualités d'un 10, dans la nécessaire vision du jeu, dans l'intelligence (je considère que jouer en 9 1/2 demande une intelligence tactique redoutable), sans, encore une fois, en avoir les défauts (manque de dynamisme, trop peu polyvalent et souvent en difficultés lorsque l'adversaire a des lignes resserrées). Totti, Scholes, Rooney, Sheva ont tous, dans des registres parfois un peu différents, été de formidables 9 1/2, incontournables et inamovibles. Je rêve devant ces joueurs, capables d'aller au combat (Sheva un peu moins que les autres), de gagner un match, d'évoluer dans tous les registres, parfois avec flamboyance, parfois avec efficacité (Scholes derrière RVN, par exemple). J'espère que d'autres prendront la relève (Welbeck, notamment, Pato, qui pourrait y devenir un phénomène, etc.)...

Modifié par Captain Britain
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quand on parle du 9, on pense directement au buteur ou plus familièrement du renard des surfaces. Chicharito, Ruud, Inzaghi... pour les plus jeunes et Voller, Stopyra... pour les plus vieux, voilà les noms qui viennent à l esprit. Dans ce domaine ma préfèrence va pour Ruud. Son placement et sa dextérité face au but en font pour moi une référence !!!

 

Mais pour être efficace offensivement, il faut de la diversité. Voilà pourquoi je suis un fan absolu du 4-4-2. Il faut marquer un but de plus que l autre donc pourquoi se priver d une attaque à deux têtes tout en restant bien placé tactiquement?

 

Pour accompagner le joueur qui joue dans un petit périmètre, il faut un joueur de profondeur. Dans ce domaine, Ronaldo, Henry... sont des références. Sûrement mon coté mancunien, mais je penche pour le profil de Rooney. Moins convaincant que ces derniers dans le rôle d attaquant pur, son style de 10 grâce notament à une bonne vision de jeu et une bonne qualité de passe en font en font le partenaire idéal de Ruud !!!

 

Pour conclure, la paire Ruud-Rooney est le duo rêvé. Et dire qu on l avait à une époque...

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les joueurs que chaque entraineur rêverait d'avoir c'est les attaquants sprinteurs, des joueurs cités dans le sondage (Henry, Ronaldo, Owen). Ils allient puissance, vitesse, technique ... ce qui peut te garantir un but lorsque tu es en forme.

 

Mais moi, j'ai voté pour les attaquants élégants ... ça peut paraitre paradoxal, parce que je suis pas vraiment fan de Berbatov, mais le joueur cité dans l'exemple m'a fait rêver, même s'il a joué chez l'ennemi. Ce style de joueur n'est pas fait pour briller à la pointe de l'attaque, ce ne sont pas des attaquants qui vont tenter des frappes d'une position impossible toutes les 5 minutes (CR, si tu me lis ! :P), mais c'est le genre d'attaquant qui fait briller les purs buteurs (Henry à Arsenal, Kluivert avec la sélection nationale). Une sorte de "support striker" comme le disent nos amis Anglais ... rôle que commence à s'attribuer petit à petit Rooney.

 

Ce sont des joueurs très technique, au toucher de balle exceptionnel, qui privilégie la finesse technique au physique. Son toucher de balle, ses dribbles, ses contrôles orientés frisaient la perfection ... C'est un des joueurs les plus élégants et les plus plaisant à voir, mais pas dans le même poste.

 

C'est le genre de footballeur à te montrer que le foot n'est pas un sport de bourrin, mais un art ... j'ai plus tendance à qualifier un Zidane, Berbatov et Begkamp d'artiste, plutôt qu'un Rooney, Owen, RVN (ça n'engage que moi).

 

Et puis

 

 

Tout simplement magique et magnifique, le premier but se passe de commentaire, ça montre la classe de ce genre d'attaquant ... contrôle super orientée, et petit plat du pied ... le deuxième, contrôle, petit crochet, extérieur du pied. Pas étonnant que les joueurs les plus classes et les plus élégants sont des maitres en ce qui concerne les contrôle, Berbatov est un artiste quand il s'agit de contrôler, ne parlons même pas de Zidane. Leurs premières touches de balle fait rêver, et c'est ce qui est plus important en tant qu'attaquant de soutien.

 

Mais ce style de jeu, atypique, commence à disparaitre petit à petit. Le physique, la puissance devient primordiale dans le football actuel, l'élégance se perd, l'efficacité augmente. Ce genre de joueur n'est pas fait pour jouer seul en attaque, c'est pour cette raison qu'Ibrahimovic n'a pas réussi au Barça, que Berbatov réalisait des prestations médiocres lorsqu'il évoluait seul en pointe ... Bergkamp, associé à Henry faisait trembler les défenseurs de la PL. Ibra était un tout autre joueur lorsqu'il était associé avec Larsson ou Del Piero.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que Bergkamp il représente parfaitement les élégants. Un artiste sur le front de l'attaque. Si le premier est un classique connu de tous, le second je ne m'en rappelais plus mais il est merveilleux en tout points : la passe, le contrôle, le crochet et l'exterieur. Ca semble si simple, si fluide, pas de chichi et tout en grâce.

 

Je rejoins Captain quand il évoquait la mort des numéros 9. Je ne peux qu'être d'accord avec lui. Aujourd'hui les grosses équipes ne s'orientent plus vers ce genre de profils. Un joueur type Inzaghi, il n'a presque aucune chance de percer dans un top club européen aujourd'hui.

L'attaquant doit participer plus qu'avant, voir même se coltiner des tâches défensives par moments, on a l'exemple Chicharito qui présente vraiment la panoplie du 9 par excellence mais qui doit s'employer à montrer une certaine polyvalence sur le terrain bien qu'il soit limité et que son potentiel se situe à la pointe et dans la surface.

J'ajouterais qu'à United on peut se vanter d'avoir 3 attaquants de renom mais totalement opposés dans leurs style : Rooney, Chicharito et Berbatov.

 

MAIS ! Ma préférence reste aux joueurs type Ronaldo :)

 

C'est une torture de choisir deux buts pour illustrer les exploits de nos favoris, surtout Ronaldo qui compte pas mal de buts et pas des plus sales ^^ j'aurai pû mettre des compils mais après c'est moins intéréssant et tout le monde les connait. Je trouve que deux vidéos de deux buts sont plus expressifs :)

Le premier tout le monde le reconnaitra :rolleyes:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le foot devient de plus en plus exigeant, ce qui fait que l'esthétique on s'en tamponne et ça me parait logique. On est professionnel, pas sur une partie de fifa ou avec des potes à faire des c** rouge etc...

 

De ce fait il est indispensable dans ce football de plus en plus total que tous les joueurs doivent être capable d'à peu près tout. Les gardiens ont haussé leur niveau de jeu au pied. Les défenseurs marquent de plus en plus. Les attaquants sont les premiers défenseurs. Tout cela va encore s'accentuer.

 

Drogba (qui n'est pas qu'un simple pivot) et Eto'o voir Messi dans son positionnement actuel ont été sur les 5 dernières années, les meilleurs attaquants du monde, pouvant jouer dans n'importe quel championnat, dans n'importe quel système, face à n'importe quelle défense étant capable d'être passeur décisif comme buteur. Demain Suarez et Rooney augmenteront encore leurs qualités naturelles et deviendront sans doutes encore plus forts que les 2 africains car plus jeunes, ils auront le temps de travailler leur CPA.

 

Chicharito il y a 10 ou 15ans aurait été un produit presque finit, on lui aurait demandé de travailler encore plus son sens du but, ses placements à la manière d'un Pippo.Aujourd'hui on va lui demander en plus de ça, de diversifier son jeu et d'être des plus complets possible. Travailler son travail dos au but, sa technique de contrôle et de passes.

 

Les défenses sont de plus en plus resserrées, le danger doit venir de partout pour pouvoir distendre celles-ci. Ils font donc qu'il y est plusieurs passeurs, plusieurs buteurs. Que les défenses ne savent pas exactement qui presser ou qui marquer à la culotte.

 

Ce sujet n'est donc pour moi plus à l'ordre du jour bien qu'intéressant. Si j'avais été il y a 10 ou 15 ans j'aurai adoré avoir un renard des surfaces. Car sur un seul ballon, même un long ballon, sorte de kick and rush avec son appel ou son positionnement le renard des surfaces n'a besoin que d'une action pour la mettre au fond et remporter le match. Toujours à la limite du hors -jeu il force les défenses adverses à ne pas trop monter, ce qui pendant les attaques crée des trous de 15m entre les lignes. Idéal pour les contre attaques.

Avec un renard des surfaces tu n'avais donc besoin que d'un seul attaquant dans les grands matchs ou tu étais dominé, ce qui te permettait de pouvoir consolider au mieux ta défense et l'espace nécessaire à à peu près n'importe quel joueur pour délivré une passe ou amorcer une action meurtrière sur une contre attaque.

 

Ou à l'inverse, une équipe bien moins forte, qui bétonne derrière, il sera là pour mettre son tibia, son orteil, son genou, pour pouvoir pousser un ballon au fond qui avait de la peine à rentrer, se heurtant constamment à cette forêt de jambes dans la surface.

 

Les "Berbatov" ne sont pas tant efficaces car ils ont besoin, comme dit précédemment de joueurs autour.

 

Biensur ce n'est en aucun cas des joueurs que je condamne, car ils sont les mieux adaptés, selon les coéquipiers qu'ils détiennent et la défense adverse.

 

Mais si on fait une moyenne biensur renard des surfaces, ou un R9, mais quand même plus un Pippo.

Modifié par busbybabe
  • J'aime 1

Rodrigo-Y-Gabriela.jpg

Le parti politique est l'opium du peuple

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, j'ai voté pour l'élégant. Non pas parce que je n'apprécie les autres styles de jeu (Je suis une fervente admiratrice de Pippo Inzaghi et de son "successeur", Pazzini :P, mais également de Samuel Eto'o et de Rooney - le joueur hein), mais parce que le premier joueur dont je suis véritablement tombée amoureuse était un certain Roberto Baggio ... :wub:

 

En terme de classe, d'élégance, de touché de balle, je n'ai jamais eu l'occasion de revoir un joueur de cette trempe, chaque fois qu'il foulait la pelouse, c'était une partition exceptionnelle qui se jouait sous nos yeux ...

 

Beauté du geste, rien de superflu, tête levée en toutes circonstances pour voir le jeu, sens du but inné, c'est un peu le Federer du foot : Le raffinement au service du plaisir ... Il ne dégagait aucune impression de forcer, c'était naturel, instinctif, et tellement beau ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voilà un débat intéressant.

 

Pour moi le 9 , l'attaquant de pointe , est le joueur qui doit mettre le ballon au fond de n'importe laquelle des manières. C'est lui qui est chargé d'empiler les buts et d'être à la conclusion des actions. Je vois le véritable 9 comme un renard des surfaces , un attaquant adroit de la tête et souvent placé à bout portant pour marquer. Des joueurs comme Klose , Kuranyi , Trézéguet , Inzaghi , Raùl ( même si certains possèdent plus de techniques que d'autre mais c'est une autre question ) sont ce genre de joueur. Rarement utile dans le développement du jeu , ils n'ont que le sens du placement et le flair pour se placer devant le but et attendre l'occasion , que ce soit une récupération ou une passe d'un coéquipier. C'est vraiment comme cela que je vois l'avant centre , un joueur qui ne possède pas une vitesse incroyable , un physique banal , mais doué dans la finition et vicieux dans la surface. Gerd Müller restera un exemple , si ce n'est un des plus légendaire numéro 9 de l'histoire. D'ailleurs l'Allemagne est plutôt bien fourni dans ce genre de joueur , que ce soit des joueurs du championnat comme Papin ou des grands internationaux comme Völler ( ce qui pourrait expliquer mon attachement à ceux-ci. ). Ruud est également un joueur que je trouve parfait dans le rôle , d'ailleurs son passage en Bundesliga m'a ravi car ce championnat est fait pour lui , il a plutôt bien réussi , et son style est parfait. D'ailleurs Chicha est un joueur qui me plait beaucoup car il présente toutes les qualités que je viens de citer , mêlées à d'autres qui en font un joueur remarquable , c'est le futur grand n°9.

 

Mais j'apprécie également le rôle des pivots , les Drogba , Koller comme cités dans le sondage , à qui on peut rajouter Crouch par exemple. Ce sont des joueurs trés physiques et/ou trés grands qui ont une importance sur les buts et rarement sur la construction. Le genre se fait assez rare également étant donné que la génération de footballeur qui arrive est assez petite ( j'en reviens encore aux allemands désolé ) , souvent peu physique. C'est dommage car ce genre de joueur "tour de contrôle" est redoutable.

 

Pour ce qui est de l'élégant , bien évidemment que ce genre de joueur est extrêmement plaisant à voir , c'est un bonheur sans fin de les voir jouer , ce sont des joueurs exceptionnels mais souvent peu efficaces et peu constant. Berbatov possède des qualités techniques sensationnelles , je l'ai vu à Leverkusen , Tottenham et je le revois ici , il a une qualité de contrôle incroyable , un sens technique de même niveau , mais sur la durée il ne fait pas d'étincelles. Ce sont des joueurs que l'on aime voir , que l'on aime supporter , mais quand ils ne sont plus efficaces ce n'est pas sur le terrain qu'ils doivent être. Ibrahimovic en est un aussi , capable du meilleur comme du pire , outre son caractère égocentrique c'est un joueur remarquablement plaisant à voir. J'en reviens donc à l'idée que je me faisais des renards , un 9 est un joueur qui est là pour empiler les pions principalement , si la technique n'est pas plaisante c'est optionnel.

 

Le 9 1/2 à la manière de Rooney est un joueur qui fait rêver , il mouille le maillot , il ferait presque jouer l'équipe à 12 par son travail offensif et défensif , aussi bon à défendre , attaquer , relayer , jouer le pivot , le renard , c'est la crème de l'attaquant complet , il remplis les rôles de beaucoup de postes et c'est un avantage considérable , mais il n'est pas un véritable 9 pour moi , il est un joueur polyvalent qui joue en retrait du 9 qu'est Chicharito. L'an passé il en était un dans mon sens , mais cette saison il s'est transformé en un autre type de joueur. Evidemment rien d'offensant , Rooney est un joueur exceptionnel qui fait briller l'équipe et ses coéquipiers , mais pour moi il n'est pas un 9 comme je l'entend.

 

Le sprinteur technique c'est celui qui fait le plus rêver je pense. Capable de prendre l'intervalle , d'éliminer toute une défense par ses qualités , d'aller marquer seul , c'est un joueur d'exception comme Owen , Ronaldo ( qui est le plus grand pour moi ). C'est un joueur capable de faire la différence , de faire avancer son équipe en quelques touches de balle. Ils font le spectacle et représentent l'idéal de l'attaquant de pointe.

 

Pour conclure , pour moi un 9 est un renard des surfaces , toujours à compenser son manque technique par une intelligence du jeu , il fait basculer une rencontre sur un but raccro bien souvent dégueu quand on a pu admirer le style des Ronaldo et autres pépites du foot. Ils ne font pas le spectacle mais ont fait , font et feront gagner leur équipe.

 

Voilà quelques vidéos pour illustrer mon idéal de n°9 :

http://www.youtube.com/watch?v=8MgB71IntkE http://www.youtube.com/watch?v=F8tmoxGH1Q8

 

Le sens du placement , le flair , le geste infime qui fait marquer son équipe. Ce n'est pas un style séduisant mais ce genre de joueur est primordial et indispensable pour empiler. Maintenant je ne pourrais citer que les Gomez , KieBling , Gekas , qui ne brillent qu'en Bundesliga , Terre des Renards.

  • J'aime 2

"1972 - der Beginn einer Erfolgsgeschichte, 2012 - ein neues Kapitel wartet darauf, geschrieben zu werden"

deusu2.gif

130811023443934681.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'aime le renard des surfaces qui se fait oublier je vois Inzaghi mais pas Solskjaer dans la liste, dommage! Il était plutôt comme ça aussi, l'homme providentiel par exellence.

 

Il est sympa de voir un jour invisible tout un match et marquer quand on s'y attend pas, rien de plus beau. Super Pippo est Grand, Jean Pierre est Grand, Gerd Muller (l'homme qui est vraiment représentatif de ce style) Est Grand.

 

Il n'existe plus beaucoup de réel 9, quand je vois qu'on parle dans le monde du foot un manque de 10, il manque des buteurs purs là ou à l'époque le joueur qui avait le numéro 9 sur le terrain c'était lui la Star de l'attaque et le buteur dangereux par excellence de son équipe. Le 9 est plutôt à mettre souvent avec un 0,5 derrière, le 9 et demi à la mode.

zonepppp.png.f7ed0fe13b0fa7b4f04087349f20ccdd.png

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Y'a aussi deux joueurs dont il faudrait parler, comme l'a souligner Doraibu, comment qualifier Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Ils sont les deux meilleurs buteurs européens en titre, deux des meilleurs buteurs ces 3 dernières années mais à la base ce sont plutôt des ailiers, des joueurs de percussion qui ont "mutés" en ces monstres de polyvalence au point de pouvoir joueur absolument partout en attaque (sur les ailes, en meneur, en attaquant de soutient et en pointe) tout en continuant à scorer de différentes manières (pied droit, pied gauche, de la tête, raid solitaire, mouvement collectif, à la finition, en finesse, en force, sur CPA etc...).

 

Comment qualifier les deux monstres du football d'aujourd'hui vis à vis de ces illustres attaquants que sont Ronaldo, Bergkamp, Henry, RVN, Inzaghi, Baggio etc... ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Y'a aussi deux joueurs dont il faudrait parler, comme l'a souligner Doraibu, comment qualifier Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Ils sont les deux meilleurs buteurs européens en titre, deux des meilleurs buteurs ces 3 dernières années mais à la base ce sont plutôt des ailiers, des joueurs de percussion qui ont "mutés" en ces monstres de polyvalence au point de pouvoir joueur absolument partout en attaque (sur les ailes, en meneur, en attaquant de soutient et en pointe) tout en continuant à scorer de différentes manières (pied droit, pied gauche, de la tête, raid solitaire, mouvement collectif, à la finition, en finesse, en force, sur CPA etc...).

 

Comment qualifier les deux monstres du football d'aujourd'hui vis à vis de ces illustres attaquants que sont Ronaldo, Bergkamp, Henry, RVN, Inzaghi, Baggio etc... ?

 

Messi, j'en ai parlé, attaquant complet, plutôt 9.5 dans son nouveau positionnement. (il me fait beaucoup penser à Platoch' pas dans la conduite de balle , mais dans ses stats et son positionnement) bien qu'il soit légèrement plus haut.

 

C'est pour celà qu'il ne fait pas les mêmes transversales comme pouvait le faire le français mais qu'il marque et marquera encore plus (c'est pour dire)

 

Pour Cristiano, entre R9 et Henry.

Modifié par busbybabe

Rodrigo-Y-Gabriela.jpg

Le parti politique est l'opium du peuple

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ce qui est de l'élégant , bien évidemment que ce genre de joueur est extrêmement plaisant à voir , c'est un bonheur sans fin de les voir jouer , ce sont des joueurs exceptionnels mais souvent peu efficaces et peu constant. Berbatov possède des qualités techniques sensationnelles , je l'ai vu à Leverkusen , Tottenham et je le revois ici , il a une qualité de contrôle incroyable , un sens technique de même niveau , mais sur la durée il ne fait pas d'étincelles. Ce sont des joueurs que l'on aime voir , que l'on aime supporter , mais quand ils ne sont plus efficaces ce n'est pas sur le terrain qu'ils doivent être. Ibrahimovic en est un aussi , capable du meilleur comme du pire , outre son caractère égocentrique c'est un joueur remarquablement plaisant à voir. J'en reviens donc à l'idée que je me faisais des renards , un 9 est un joueur qui est là pour empiler les pions principalement , si la technique n'est pas plaisante c'est optionnel.

 

Peut-être que ce n'est pas leur rôle non plus :P ?

 

Des joueurs comme Ibra, Baggio, Bergkamp, etc. ne sont pas des buteurs au sens premier du terme, mais plutôt des faux-attaquants, il ne faut pas s'attendre à ce qu'ils claquent une vingtaine de buts par saison. Parce que ce n'est pas leur rôle premier. C'est ce type de joueurs qui a remplacé les traditionnels numéros 10 dans le sens où ce sont eux qui mettent dans les meilleurs dispositions les buteurs de leurs équipes respectives. A l'Inter, Ibra jouait derrière Crespo ou Cruz, à Milan il joue derrière Pato ou Inzaghi, et l'une des raisons pour lesquelles il a à mon sens échoué au Barca réside dans le fait qu'il ne jouait derrière personne, c'était lui la pointe principale. Pour moi, leurs statistiques ne reflètent pas leur énorme participation au jeu, remarquez combien Ibra aspire de joueurs adverses vers lui de par sa grande taille, ses décrochages incessants et ses placements réfléchis, regardez combien Baggio étire les défenses de par sa technique exceptionnelle. Les faux-attaquants sont là pour ça, et si l'on analysait leurs statistiques plus rigoureusement, on se rendrait compte qu'ils terminent souvent leurs saisons en mode "double-double", à savoir nantis de plus de 10 buts et 10 passes décisives ...

 

Donc, non, je ne pense pas qu'ils soient moins efficaces, ils sont juste moins obnubilés par le but.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Peut-être que ce n'est pas leur rôle non plus :P ?

 

Des joueurs comme Ibra, Baggio, Bergkamp, etc. ne sont pas des buteurs au sens premier du terme, mais plutôt des faux-attaquants, il ne faut pas s'attendre à ce qu'ils claquent une vingtaine de buts par saison. Parce que ce n'est pas leur rôle premier. C'est ce type de joueurs qui a remplacé les traditionnels numéros 10 dans le sens où ce sont eux qui mettent dans les meilleurs dispositions les buteurs de leurs équipes respectives. A l'Inter, Ibra jouait derrière Crespo ou Cruz, à Milan il joue derrière Pato ou Inzaghi, et l'une des raisons pour lesquelles il a à mon sens échoué au Barca réside dans le fait qu'il ne jouait derrière personne, c'était lui la pointe principale. Pour moi, leurs statistiques ne reflètent pas leur énorme participation au jeu, remarquez combien Ibra aspire de joueurs adverses vers lui de par sa grande taille, ses décrochages incessants et ses placements réfléchis, regardez combien Baggio étire les défenses de par sa technique exceptionnelle. Les faux-attaquants sont là pour ça, et si l'on analysait leurs statistiques plus rigoureusement, on se rendrait compte qu'ils terminent souvent leurs saisons en mode "double-double", à savoir nantis de plus de 10 buts et 10 passes décisives ...

 

Donc, non, je ne pense pas qu'ils soient moins efficaces, ils sont juste moins obnubilés par le but.

 

C'est juste une comparaison avec le 9 qui , a mon sens , est là pour empiler les buts. Ce genre de joueur ne correspond donc pas à ma vision du 9 à proprement parlé. Aprés je suis d'accord avec toi ce n'est pas leur rôle premier.

"1972 - der Beginn einer Erfolgsgeschichte, 2012 - ein neues Kapitel wartet darauf, geschrieben zu werden"

deusu2.gif

130811023443934681.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voilà, je partage ton avis PhoenixWright, c'est pour cette raison que je ne considère pas ces joueurs comme des purs attaquants, mais une sorte de 9,5 voir 10. Ce sont des ""support striker", des joueurs qui ne sont pas obnubilés par le but, mais font tout pour briller leurs coéquipiers.

 

 

Bordel de m*rde, que c'est beau à voir !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais il est impossible de les comparer aux purs 9, puisqu'ils n'en sont pas :P

 

Tu ne peux pas comparer Inzaghi et Baggio, Kakà et Ronaldo, Bierhoff et Klinsmann^^

 

Le premier est là pour planter et uniquement planter, le second est là pour faire en sorte que le premier plante :)

 

Il est donc normal qu'ils ne correspondent pas à ta vision du 9 : Ce ne sont pas des 9. C'est un peu comme si je disais que Vidic ne correspondait pas à la vision que je me fais d'un latéral : C'est un non-sens :P

 

Saga, je sais y faire moi aussi :P

 

Modifié par PhoenixWright
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ouai, je sais, je l'ai signalé à trois reprises, à chacun de mes postes. Si tu lis bien mon commentaire, j'explique bien que je ne les considère pas tels quel :)

 

Baggio, tu me mets une vidéo de 10 minutes :D Je n'ai pas connu Baggio lorsqu'il était au sommet, j'étais trop jeune pour comprendre la subtilité du foot. Mais sur ce que j'ai lu et vu de lui, nul doute qu'il fait partie de la catégorie des joueurs les plus classes et les plus élégants.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ouai, je sais, je l'ai signalé à trois reprises, à chacun de mes postes. Si tu lis bien mon commentaire, j'explique bien que je ne les considère pas tels quel

 

Oui, d'autant plus que je répondais à Kuranyi et que cette partie de mon message ne t'était pas adressée :P

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Grâce à ce topic on s'aperçoit que:

 

Sprinteur,technique : Owen

renard des surfaces: Chicharito

Pivot/élégant: Berba'

9.5: Rooney

 

 

Et certain trouve encore le moyen de râler. Personne n'a la diversité,qualité,quantité en attaque qu'a Manchester.

Modifié par busbybabe
  • J'aime 1

Rodrigo-Y-Gabriela.jpg

Le parti politique est l'opium du peuple

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai choisi le neuf et demi. Bien sûr, les renards des surfaces comme Trézéguet et surtout Inzaghi m'ont fait rêver (ces deux buts de Pippo en finale de la Ligue des Champions... :wub: ), sans oublier Gerd Müller sans doute le plus grand des "tueurs", que je n'ai pas vu jouer n'étant pas née hélas. Mais, j'ai toujours eu une préférence pour les neuf et demi tels Rooney, Lisandro (qui est excellent quand on l'associe avec un "attaquant pivot"), Cantona.

 

Les neuf et demi sont capables de marquer énormément de buts mais ne sont pas obséder par le but : on les retrouve souvent dans le classements des meilleurs passeurs. Ils ont très souvent une hargne incroyable, et peuvent passer 90 minutes à faire un pressing sur l'équipe adverse sans relâcher la pression. Ils sont un peu multitâches (attaquer, défendre, redescendre chercher le ballon, marquer, passer, et faire le jeu parfois). Ce ne sont ni des meneurs de jeu ni de purs attaquants, ils sont entre les deux.

Manchester, à jamais United

INVERNESS CT VAINQUEUR DE LA COUPE D'ECOSSE 2015

Inverness en Europa League / John Hughes manager de l'année

25gbe3d.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

  • Qui est en ligne   0 membre, 1 anonyme, 8 invités (Afficher la liste complète)

    • Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne
  • Récemment sur cette page   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.
×
×
  • Créer...