Aller au contenu

Le football en noir et blanc


Rooney_24
 Partager

Messages recommandés

Merci Ray, je connaissais le joueur comme beaucoup par ses coups d'éclats mais je ne connaissais pas son histoire... Il est vachement attachant.

Zinédine Zidane, refusant la couronne, quand on lui demande ce que ça fait d'être le meilleur milieu de terrain d'Europe : « Je ne sais pas, allez demander à Paul Scholes. »

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 an après...

http://www.sofoot.com/frank-verlaat-guy-roux-m-a-fait-passer-pour-son-neveu-suedois-447312.html

cet article sur le "neveu Suédois" de Guy Roux (sacré Guy) a remis à vif cette blessure et toutes les émotions de cette soirée du 20 avril 93.


À cette époque l'Allemagne du foot c'était la flopée d'insultes de mon père et de mon oncle contre cet assassin de Schumacher mais pour moi c'était un pays comme un autre qui m'intéressait assez peu et j'avais du mal à comprendre leurs réactions pour un simple match, mais pourtant je dois bien admettre que j'ai cordialement détesté Dortmund pendant des années suite à ce match.


En 93 l'AJA va frôler du doigt la finale de la coupe UEFA. Après avoir éliminé le Lokmotiv Plovdiv, le FC Copenhague, le standard de Liège, l'AJA signe un premier exploit en sortant l'Ajax en Quart et se voit attribuer Dortmund pour la demi-finale.


L'aller sera un match à sens unique, l'AJA n'y est pas du tout et Dortmund dans son antre s'impose 2-0.


Les chances sont minces mais pourtant j'y crois, cette équipe peu le faire. Verlaat et Prunier vont museler Chapuisat, Cocard et Vahirua vont donner le tourni à la défense Allemande, Martins va être magique...


Coup d'envoi et dès les premières minutes l'AJA donne le ton mais le score reste vierge jusqu'à la 7ème minute et cette ouverture lumineuse de Dutuel pour le petit Corentin Martins qui avec un contre favorable trompe Klos d'un tir croisé. 1-0 la moitié du chemin est fait. Guy Roux est intenable, il s'assoit, se lève, arrangue ses troupes, engeule l'arbitre...
Dortmund ressortait la tête de l'eau après cette entame de match et Charbonnier était mis a contribution par une énorme frappe de Rummenigge. Le match s'équilibrait lentement mais l'AJA était tout près de marquer un second but sur un superbe rush de Vahirua qui trouve Dutuel dont la frappe s'écrase sur la transversale.


Le score ne bougera pas jusqu'a la mi-temps.


 À la reprise Dortmund, par l'intermédiaire de Chapuisat, passe à quelques millimètres de l'égalisation, mais l'AJA répondait par des frappes de l'intenable Dutuel et de Baticle mais qui ne trouvaient que les bras de Klos...le temps filai et l'Aja ne trouvait pas la faille jusqu'a cette 71 ème minute. Coup franc botté par Vahirua dans la surface, Verlaat monté aux avant-postes qui s'envole et catapulte le cuir dans les filets adverses. 2-0 égalités sur l'ensemble des 2 matchs et encore un gros quart d'heure a joué dans un stade surchauffé. L'exploit et a porté et 2 minutes plus tard l'AJA pense l'avoir atteinds quand Cocard tacle le ballon dans le but adverse mais l'arbitre jugera ce but non valide pour une faute bien peu évidente. L'AJA va pousser jusqu'au bout du temps réglementaire mais Dortmund ne cedera pas.


Prolongations... Les 2 équipes peinent à trouver un second souffle mais l'expulsion de Kutowski à la 98e semble faire pencher la balance du destin du coté de l'AJA. Malheureusement cet avantage sera de courte durée puisque Guerreiro sera expulsé à la 106e pour laisser les équipes à 10 contre 10...au bout des prolongations la roulette russe des tirs au but pointait le bout de son nez.


Cette séance de tir au but reste dans ma mémoire comme la pire (avec celle de la finale Italie Brésil de 94) que j'ai vécue. Aucun raté de chaque côté, le doigt d'honneur de ce diable de Prunier aux supporteurs Teutons, et puis ce sixième tireur Auxerrois qui ne s'avance... Stéphane Mahé, le miraculée victime d'un grave accident de la route quelques mois plus tôt, pose son ballon. Il doit marquer pour que la séance continue...mais sa frappe, molle fatiguée, ira se nicher dans les bras de Klos...

L'AJA n'ira pas en finale, Mahé est en larmes, Guy Roux décu mais tellement fier de son équipe et moi tellement triste devant ma télé...ce match reste l'un de mes plus beaux et douloureux souvenir...mais pour la petite histoire mon Roberto Baggio vengera Auxerre en battant cette foutue équipe de Dortmund en finale.

684835grunge.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...
  • 5 mois après...
  • 6 mois après...
  • 2 semaines après...

Dans les 90's l'IFK Göteborg marquera certains esprits mais une décennie avant les semi-pro Suédois vont écrire l'une des dernière (si ce n'est la dernière) épopée victorieuse d'un football qui fleure bon l'amateurisme dans le début de l'ère du pognon roi:

1976-1981 :

http://www.nordiskfootball.fr/lifk-goteborg-ou-le-romantisme-nordique-ep1-1976-1981-la-reconstruction/

 

1982 :

http://www.nordiskfootball.fr/lifk-goteborg-ou-le-romantisme-nordique-ep2-1982-de-la-faillite-imminente-au-toit-de-leurope/

 

1983-1986 :

http://www.nordiskfootball.fr/lifk-goteborg-ou-le-romantisme-nordique-ep3-1983-1986-le-deuxieme-souffle-a-la-desillusion/

 

1987 :

http://www.nordiskfootball.fr/lifk-goteborg-ou-le-romantisme-nordique-ep4-1987-la-consecration/

684835grunge.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...
  • 1 mois après...
  • 2 ans après...

Je disait donc il y'as 20 ans tout pile Roberto Baggio, dans son ancien jardin du delle Alpi, marquait un but d'anthologie.

A 33 ans Baggio surprend son monde en signant chez le promu Brescia et contre toutes attente va retrouver le plaisir de jouer.Plus tôt dans la saison Brescia élimine la Juve en coupe et obtien le nul a domicile en championnat. Le match du 01 Avril au stadio delle Alpi semble pourtant déséquilibré entre une Juve 2em du championnat qui monte en puissance et Brescia engluée en position de relégable.

La Juve ouvre le score par Zambrotta et domine le match, oui mais ne marque pas, et ce qui devait arriver arriva...86em minutes et... en 8 petites secondes la magie apparait, 8 secondes entre le moment ou le jeune Andrea Pirlo va voir la course de Baggio et délivrer une merveille d'ouverture qui empêche Van Der Sar d'intercepter le ballon tout en n'obligeant pas Roberto a ralentir, et cet exceptionnel controle orienté en pleine course de Baggio qui dépose VDS pour marquer dans le but vide. 

Non finalement aucuns mots ne peuvent expliquer ce but alors ouvrez vos mirettes et savourez ce chef d'oeuvre d'un autre temps...je remonterais bien 20 ans en arrière tiens

https://youtu.be/LLZ9ZVyICM8

  • J'aime 1
  • Merci ! 1

684835grunge.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 25 minutes, Samael a dit :

Je disait donc il y'as 20 ans tout pile Roberto Baggio, dans son ancien jardin du delle Alpi, marquait un but d'anthologie.

A 33 ans Baggio surprend son monde en signant chez le promu Brescia et contre toutes attente va retrouver le plaisir de jouer.Plus tôt dans la saison Brescia élimine la Juve en coupe et obtien le nul a domicile en championnat. Le match du 01 Avril au stadio delle Alpi semble pourtant déséquilibré entre une Juve 2em du championnat qui monte en puissance et Brescia engluée en position de relégable.

La Juve ouvre le score par Zambrotta et domine le match, oui mais ne marque pas, et ce qui devait arriver arriva...86em minutes et... en 8 petites secondes la magie apparait, 8 secondes entre le moment ou le jeune Andrea Pirlo va voir la course de Baggio et délivrer une merveille d'ouverture qui empêche Van Der Sar d'intercepter le ballon tout en n'obligeant pas Roberto a ralentir, et cet exceptionnel controle orienté en pleine course de Baggio qui dépose VDS pour marquer dans le but vide. 

Non finalement aucuns mots ne peuvent expliquer ce but alors ouvrez vos mirettes et savourez ce chef d'oeuvre d'un autre temps...je remonterais bien 20 ans en arrière tiens

https://youtu.be/LLZ9ZVyICM8

Ce contrôle orienté 😍

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Du coup je découvre que Pirlo a débuté à Brescia, je ne m'étais jamais posé la question.

ENVIE DE PARTICIPER À L'ASSOCIATION OU AU PODCAST DE MANCHESTER DEVILS ?

REJOIGNEZ-NOUS !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 an après...

Bonjour, le monde travailleur! Je suis également ici avec un certain objectif, en tant qu'amateur et admirateur du roi du sport, à savoir dix ans d'expérience dans le sport et les paris. Tout cela vient de mon amour du sport. Je travaille sur ce phénomène depuis plus de dix ans et je ne m'en lasse toujours pas, d'autant plus que je profite chaque jour de mon expérience de paris gagnants, meilleur pronostiqueur. Je vous invite à suivre au quotidien les articles rédigés par mes soins afin que vous puissiez, à votre tour, profiter de mon expérience. Je veux partager mes forces avec vous, absolument gratuitement, pour que vous soyez toujours du bon côté. Je vous souhaite bonne chance et bien sûr à bientôt avec joie!

Modifié par Tyszerk0
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le monde il a a changé...

Je suis de ceux qui passent pas mal de temps sur twitter pendant le mercato, en été comme en hiver. J'y vais peut-être dix fois par jour, parfois plus, certains jours beaucoup plus même, pour voir si je trouve un truc à me mettre sous la dent. Une rumeur un peu solide, un "here we go" ou, pourquoi pas, un scoop, une bombe. Par moments, ce serait à peine forcer le trait si on me caricaturait en train d'appuyer frénétiquement sur F5 pour voir si depuis 12 secondes il se serait pas passé un truc de dingue. On sait jamais.

Avant twitter et les réseaux sociaux en général, je faisais la même chose avec les sites spécialisés : football365 (RIP), yahoo sport, france football, eurosport aussi, mais faut dire qu'ils ont toujours été nuls. J'ai toujours trouvé un moyen d'avoir ma dose quotidienne de rumeurs et d'infos.

Et puis venait le moment fatidique, ou chaque été je partais en vacances sur une île bien paumée. Je me plains pas hein, mais chaque année la même histoire. Un blackout de 3 semaines. On parle de quand j'avais 20 ans et moins, soit tout ce qu'il y a avant 2001 : pas de smartphone, encore moins de données, de rares accès à internet (56k) mais le plus proche à 35km, j'étais peut-être un junky des transferts, mais j'avais pas encore totalement perdu la raison.

Surtout, j'avais mon petit plaisir coupable des vacances. Tous les 2-3 jours, le "supermarket" du coin recevait la presse internationale. Les bons jours il recevait L'équipe, sinon il y avait aussi la Gazzetta dello sport, hyper pratique avec son papier rose qu'on identifiait direct. Il y avait aussi pléthore de journaux anglais, mais je sais pas trop pourquoi, je les prenais pas. Peut-être parce que j'étais une buse en anglais, ou parce qu'ils avaient tendance à balancer des rumeurs genre Beckham à Chelsea (si si, ils l'ont fait). Bref, ces journaux, c'était le seul et unique moyen de me tenir informé. Et franchement, c'était à chaque fois un grand moment, quand après 3-4 jours d'abstinence j'accédais enfin au graal de l'info. Enfin presque, parce que j'ai omis de préciser que les journaux arrivaient avec 3-4 jours de retard. Le vendredi, j'avais au mieux celui du mardi. C'est un coup à prendre, mais on s'y fait. En juillet 2001, j'ai tourné une page et j'ai découvert, comme ça, qu'on avait signé Ruud. L'été d'après c'était Rio. Et en 2003, encore un gros coup sur le papier : Eric Djemba-Djemba, et aussi un petit portugais que je connaissais pas. La belle époque.

Tout ça pour dire que quand je me vois aujourd'hui à aller 15 fois par jour sur twitter, pour voir où on est avec l'ami Frenkie, et qu'au lieu de tomber sur une info, je tombe inévitablement sur l'insupportable Mark Goldbridge qui n'apporte absolument RIEN de neuf, je me dis que, bon sang, je serais bien inspiré de m'imposer une petite pause de 3-4 jours, parce que tout porte à croire que je ne vais pas manquer grand chose et qu'on en sera à peu près au même point.

Sur ce, je vais quand-même aller voir une dernière fois sur twitter s'il y a du nouveau.

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, RobertoLarcos a dit :

Le monde il a a changé...

mais j'avais pas encore totalement perdu la raison.
 

sauf que là...

mes autres hobby ? le djing et le flipper... (pas le dauphin hein)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 4 minutes, EricLeRouge a dit :

sauf que là...

D’où le « encore »

Je le concède volontiers. Faut clairement être un peu timbré pour passer tout ce temps à glaner des débuts de pistes de rumeurs comme si ça allait changer qqc a ma vie 😂

Surtout ça n’a aucun intérêt parce que le jour où il se passe qqc de concret sur le marché, c’est relayé ici même dans les 3 minutes. Faut croire qu’on est quelque uns à négliger notre santé mentale ici. 
 

Smash Video Games GIF by HyperX

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 44 minutes, RobertoLarcos a dit :

D’où le « encore »

Je le concède volontiers. Faut clairement être un peu timbré pour passer tout ce temps à glaner des débuts de pistes de rumeurs comme si ça allait changer qqc a ma vie 😂

Surtout ça n’a aucun intérêt parce que le jour où il se passe qqc de concret sur le marché, c’est relayé ici même dans les 3 minutes. Faut croire qu’on est quelque uns à négliger notre santé mentale ici. 
 

Smash Video Games GIF by HyperX

heu... 3 minutes ???

  • Haha 1

mes autres hobby ? le djing et le flipper... (pas le dauphin hein)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors ça va peut-être faire vieux con (de 25 ans), mais pour ma part j'en viens à regretter l'époque où je me renseignais sur les mouvements de transferts à travers les journaux et autres magazines, bien qu'Internet commençait déjà à être bien développé quand j'ai commencé à suivre le football, en 2006. Mais il n'y avait pas les Twitter, les Instagram et autres réseaux sociaux et nombreux comptes poubelle qui relayaient tout et n'importe quoi, le tout pour satisfaire une faim frénétique de buzz et de clics. 

En règle générale c'est le trop plein d'informations qui circulent impétueusement à toute vitesse qui a fait perdre au journalisme (et pas que dans le football) toute son essence. Résultat on ne sait plus à quelle source se fier, et c'est très frustrant.

T'inquiète @RobertoLarcos, moi aussi je l'ai eue ma période de "F5 F5 F5", et ce n'était pas loin de me rendre débile. Maintenant je préfère comme toi me référer uniquement à ce qui sort ici. Je boycotte (presque) totalement Twitter désormais, et pas que pour le football d'ailleurs. 

  • J'aime 1

JS.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

×
×
  • Créer...