Aller au contenu

Copa del Rey 2011/2012


caproo
 Partager

Messages recommandés

Je trouve que la finale est beaucoup trop éloignée de la dernière journée (pratiquement 2 semaines). Est ce que cela risque de jouer sur la qualité du niveau de jeu pratiqué? Le barça se présente avec des joueurs clés absents et aussi des joueurs qui auront déjà la tête à l'euro. Bilbao arrive en fin de saison complètement éreintés. Je souhaite une victoire des basques pour différentes raisons...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

LA PRESSE

 

 

 

 

J'en avais parlé pour le sud ouest, qui ne pouvait pas être comme les autres journaux français ayant au moins un soucis de clientèle. Je viens de lire le Figaro et le Sud-ouest la différence DOIT prêter à sourire (parce que sinon on se tire une balle dans la tête).

 

 

http://www.lefigaro.fr/international/2012/05/25/01003-20120525ARTFIG00371-le-football-pris-en-otage-par-les-nationalistes-espagnols.php

 

1) le titre les nationalistes espagnols et le "pris en otage" avec en dessous la photo de supporters du Barça et l'Athletic.

 

2) Lors de la Coupe du roi, ce vendredi, les indépendantistes prévoient de s'en prendre aux symboles de l'unité ibérique.

 

3) En plein cœur de Madrid, l'hymne de l'Espagne sera sifflé ce vendredi soir. Le stade Vicente Calderón accueille à 22 heures la finale de la Coupe du roi, l'équivalent de la Coupe de France de football. Deux équipes s'affrontent: le FC Barcelone et l'Athletic de Bilbao. Il s'agit théoriquement de sport, mais lorsque des Basques et des Catalans se rencontrent à Madrid, la politique n'est jamais loin.

 

 

Dans la CAPITALE, on avance déjà une certitude. On fait le comparatif avec la France pour mieux toucher l'opinion publique et on envoie ensuite la pique sur les démons espagnols

 

Tout ça dès le premier paragraphe le ton est donné.

 

4) Les deux régions espagnoles sont celles qui revendiquent le plus fort leur spécificité… Les plus jalouses, aussi, du pouvoir central. Majoritaires ou non, les nationalistes présents dans les tribunes se saisiront de l'occasion. La Marcha Real, ainsi que le prince Felipe, chargé de décerner le trophée, essuieront très probablement les huées des gradins.

 

on insiste sur le mot "espagnoles". On raconte une connerie, si on étant jaloux, on admirerait et donc on voudrait rester. Surtout que l'Espagne sans le pays basque et le Catalogne c'est le Tiers monde à tout les niveaux. Histoire, culture, économie, sport etc ... On fait planer le doute sur le fait que le sentiment national soit majoritaire alors qu'à chaque élection il l'est. Une désinformation de plus. Pour finir on fait passer le prince pour un gentil, ce qui rend ces espagnols encore plus détestables !!!

 

5) Face à cette fatalité, la présidente de la région de Madrid a jeté un pavé dans la mare. Esperanza Aguirre, électron libre - et populaire - de la droite espagnole, a proposé tout bonnement d'annuler le match. «Les outrages au drapeau et à l'hymne sont des délits qui ne doivent pas être tolérés. Le match doit être suspendu puis disputé plus tard, à huis clos!»

 

La pauvre ... quoi faire d'autre ?

 

6) Personne, toutefois, n'a suivi Aguirre. Ses amis du Parti populaire (PP, droite) se sont démarqués les premiers. La numéro deux du gouvernement, Soraya Sáenz de Santamaría, a ainsi jugé qu'il ne fallait pas «mélanger le sport et la politique». Au nom de la défense de la liberté d'expression, ou soucieux de ne pas jeter d'huile sur le feu, les responsables politiques ont esquivé le débat.

 

Rah !!! Tout ça à cause de ces mêmes voyous qui poseront des bombes !!! Et puis nous on est des gentleman !!! On ne mélange pas sport et politique (même pas avec le Real)

 

7) Victor Martínez, vice-président du Centre de recherches d'histoire et de statistique du football espagnol (CIHEFE), déplore une évolution: «Le football a toujours été politisé. Mais jusqu'il y a 10 ou 15 ans, l'Athletic de Bilbao, par exemple, se présentait comme le plus espagnol de tous les clubs. Depuis, comme d'autres, il a été confisqué par les nationalistes.» Le problème, dit-il, est que personne ne répond aux arguments des séparatistes, «sauf trois ou quatre paumés d'extrême droite».

 

 

Bon là, ça se passe de commentaires :)

 

Et oui mais les arguments, ils vont être très très durs à trouver. Mais c'est surement que c'est parce qu'il n'y a que des "paumés" que vous n'arrivez jamais à vous défendre lors des débats.

 

 

 

 

8) L'extrême droite, en effet, ne sera guère loin. Contre l'avis de la préfecture, la justice a autorisé une manifestation des nostalgiques du franquisme. La marche «en défense du drapeau» doit se dérouler quelques heures avant le début du match. La police, du coup, sera très présente dans les rues de Madrid: 2300 agents seront chargés d'éviter les tensions.

 

 

 

On aurait pu employé un mot plus fort, vu qu'on parle du franquisme et que "l'extrême droite" devient un terme qu'on entend souvent.

 

Eviter les tensions voulues par qui ? Qui a demandé il y a peu cette manifestation ce jour précis, à cet endroit précis, avec ce slogan précis ?

 

 

 

 

 

http://www.sudouest.fr/2012/05/25/ne-sifflez-plus-la-coupe-est-pleine-724425-766.php

 

 

Pantxika Delobel bon déjà vu le nom étant du coin, je sais que je vais lire un article sympa :D

 

 

 

1) Pour les supporteurs basques, l'Athletic est une véritable religion

 

 

Contrairement au Figaro, on fait le parallèle

 

2)

«Vous vous rendez compte ? ! Recevoir la Copa del Rey (Coupe du Roi) des mains du prince des Asturies (1) ! Ça serait quand même un joli pied de nez fait à la couronne », murmure José-Luis Batarrita. Même s'il jubile intérieurement, le coprésident de la peña Casco viejo (nom donné au vieux quartier de Bilbao) tente de contenir son enthousiasme.

Et si la prophétie biscayenne se réalisait ? Et si l'effectif 100 % basque de l'Athletic Bilbao (10e du championnat espagnol) déjouait les pronostics en s'imposant face à la grande équipe du FC Barcelone ? Après tout, c'est mathématique. Ce soir à Madrid, les lions du Biscaye ont une chance sur deux d'entrer dans l'histoire du football ibérique en remportant la très convoitée Coupe du Roi.

 

:D elle a à peine tenter de le contenir son enthousiasme elle :P mais ... elle n'a pas réussi :D

 

Une chance sur 2 ouais ... en théorie lol ... et on appui sur le fait qu'on rentre dans l'histoire (on égalerait le record) et la TRES CONVOITEE.

 

 

3)

Après-match

 

Voguera ou pas ?

L'Athletic Bilbao a remporté sa dernière Coupe du Roi en 1984. Ce jour-là, près d'un million de personnes (la moitié de la population d'Euskadi) auraient convergé vers la cité portuaire. À défaut de pouvoir parader dans la ville, paralysée par le trafic, les joueurs ont embarqué sur la « gabarra », une plate-forme flottante jadis utilisée pour décharger le charbon dans le port. Ils ont ainsi remonté la ville depuis le fleuve, saluant le public rassemblé sur la rive. Si l'Athletic renouvelle l'exploit, la « gabarra » voguera dimanche sur le Nervion.

 

 

Petit rappel historique sympa pour montrer la bonne ambiance dans un cadre original.

 

 

4) Le sanctuaire du Casco viejo

Certes, mais avant cela, il reste un détail (de taille) à régler : mettre à genou les Catalans du Barça, une des meilleures équipes du monde. Mais impossible n'est pas basque ! Si l'Athletic est une religion et son stade une cathédrale, la peña Casco viejo pourrait être élevée au rang de temple. Et dans ce sanctuaire dédié au ballon rond, on évite de mélanger football et politique. « C'est la règle », explique José-Luis Batarrita, 70 ans dont cinquante-cinq passés à soutenir le club.

« Nous sommes fiers de notre identité basque et surtout que notre équipe compte exclusivement sur des jeunes joueurs de chez nous pour défendre ses couleurs », confie Inmaculada Legorreta, vice-présidente de la peña. « Mais le sport est une fête populaire, on ne doit pas en profiter pour relayer nos opinions politiques », tranche la supportrice septuagénaire.

Mais depuis quelques jours, la peña Casco viejo semble avoir oublié ses beaux principes fondateurs. Au comptoir de l'établissement, niché au cœur du centre ancien de la cité portuaire, le dialogue se crispe autour des déclarations polémiques de la présidente de la Communauté autonome de Madrid, Esperanza Aguirre.

 

 

 

Même "hypocrisie" du fait que ce ne soit pas politisé lol et si c'est politisé c'est la faute à Aguirre :D (cette fois-ci c'est vrai mais ça remonte beaucoup plus loin comme vous le savez. Elle est déjà assez c***e comme ça, on va pas tout lui mettre sur le dos)

 

 

5) Un crime de lèse-majesté

 

 

:D que dire de plus ! Le titre "provocateur"

 

 

6) Manifestation fasciste

Après avoir mis le feu aux poudres à chaque extrémité des Pyrénées et suscité la consternation d'une grande majorité de la classe politique, la requête d'Esperanza Aguirre est finalement restée lettre morte. La rencontre aura bien lieu ce soir à 22 heures dans le chaudron de Vicente Calderón, le stade de l'Atlético de Madrid (55 000 places). Avec ou sans billet, des dizaines de milliers de Basques et de Catalans se rassembleront dès ce matin aux abords de Calderón.

Ces aficionados devront cependant éviter de se trouver sur le chemin de la Falange Española. Le parti fasciste défilera à 18 heures dans le centre-ville madrilène « contre le spectre séparatiste ». Le Tribunal supérieur de justice espagnol a donné son aval à cette manifestation d'extrême droite, on ne sait trop pourquoi. Même galvanisés par l'enjeu, les supporteurs du Barça, comme ceux de l'Athletic Bilbao, devront garder la tête froide et ne pas répondre aux provocations des Falangistes.

 

 

Contrairement au Figaro on hésite pas à employer un terme plus dur et à rappeler à qui revient l'idée "d'affrontements."

 

 

 

 

 

 

 

Bref voilà sympa, c'est 2 articles qui feront sourire certains (Marvin surement :D ) mais quand même ... entre la désinformation du Figaro et celle du Sud-ouest qui pousse trop loin c'est quand même balèze.

 

 

 

 

Bref bon match à tous en dehors de tout ça j'espère qu'on verra du football.

 

 

 

 

AUPA ATHLETIC !!!

Rodrigo-Y-Gabriela.jpg

Le parti politique est l'opium du peuple

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

rumeur sur la compo : Iraizoz; Iraola, EKIZA, Amorebieta, Aurte; J.Mtnez, De Marcos, Muniain, Susaeta, IBAI; y Llorente

 

 

Itu et Ander pas là, j'avais dis qu'ils étaient grippés. Ils devaient être là mais apparemment ... A voir !

Rodrigo-Y-Gabriela.jpg

Le parti politique est l'opium du peuple

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est une bonne nouvelle pour le Barça si Ander et Itu ne sont pas là... Mais bon, ils peuvent faire mal aussi en rentrant à la 60ème..

 

Faire rentrer les deux de -21 à la fin du match, Ander et Thiago, ça serait sympa, déjà qu'ils sont super potes.

97uyx5.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mascherano n'a pas du prendre des leçons de simulations de Busquets, il se tient la tête alors qu'il n'a pas été touché. C'est tous des tarlouzes. :burp: Aller Bilbao, sauver au moins l'honneur quoi.

Quand Citizen a cherché le synonyme du mot espoir, il est tombé sur Guidetti.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mascherano n'a pas du prendre des leçons de simulations de Busquets, il se tient la tête alors qu'il n'a pas été touché. C'est tous des tarlouzes. :burp: Aller Bilbao, sauver au moins l'honneur quoi.

 

Il se tient la tête du genre "J'ai mal", pas mal à la tête. Il se prend un gros choc dans le mollet.

 

Sinon, un Barça reposé est juste irrésistible (vous en êtes témoins vous d'ailleurs), ça va à fond, les joueurs se trouvent les yeux fermés.. Busquets bouffe Muniain pour le moment.

 

Sinon oui, il y a péno sur Llorente je pense, à mon avis ça ne changera pas trop la donne du match.

97uyx5.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bilbao domine quand même Pep depuis le 3-0 mais bon. Quelques mauvais choix qui gâchent les actions encore quand pourtant il y a des solutions.

Bon le gardien sur le deuxième but c'est moyen aussi.

 

Pourquoi Pedro a passé tant de temps sur le banc sérieusement ?

140104084257685289.png
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourquoi Pedro a passé tant de temps sur le banc sérieusement ?

 

Un Pedro en forme est très bon, mais il était crevé pendant la saison, il a fait vraiment des matches pourries, quand il est reposé comme aujourd'hui, il est énorme.

97uyx5.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il se tient la tête du genre "J'ai mal", pas mal à la tête. Il se prend un gros choc dans le mollet.

 

Sinon, un Barça reposé est juste irrésistible (vous en êtes témoins vous d'ailleurs), ça va à fond, les joueurs se trouvent les yeux fermés.. Busquets bouffe Muniain pour le moment.

 

Sinon oui, il y a péno sur Llorente je pense, à mon avis ça ne changera pas trop la donne du match.

 

C'est vrai que c'est pas son genre de simuler :shutup:

 

Sinon, on le sait depuis le deuxième but que le match est plié.

Modifié par Citizenx3

Quand Citizen a cherché le synonyme du mot espoir, il est tombé sur Guidetti.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Déçu pour Bilbao. Je sens que ça risque de les poursuivre, genre "bouh l'équipe de looser qui perd deux finale", et qu'on va vite oublier à quel point leur parcours est beau.

Sinon Pep Guardilo=Bbarca sur gunners.fr ?

Le débile, soumis à la psychanalyse, devient toujours une canaille. Qu'on le sache.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Seconde periode plus equilibré avec l'entrée de Ander, es actions et des loupées de chaque coté..

Une victoire nette, dommage pour les Basques qqui ne méritent pas de se prendre deux 3-0 en deux finales.

Allez, qu'ils se relèvent, leur jeu est beau (pas mis en place ce soir), et ils peuvent prendre les points au Real. :P

 

Un trophée de plus pour Pep, c'était très émouvant de voir tous le monde autour de lui.

 

Adeau, graciès Pep.

97uyx5.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme prévu Bilbao n'a rien montré et a offert un titre sur un plateau à l'Ange Sournois Pep Guardiolcanal. Honte à Bilbao et au football basque (On va mettre les cataglands et les espagnols de coté vu que c'est comme ça qu'il faut faire maintenant).

 

D'un coté je suis content mais d'un autre quand on voit l'ennemi du vrai peuple compréhensif gagner et surtout pour un public quand même chaud cela doit faire mal de voir ses joueurs se manquer à ce point, ils ont un truc à faire pour les prochaines années si la jeunesse progresse et si les autres restent.

zonepppp.png.f7ed0fe13b0fa7b4f04087349f20ccdd.png

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Lunatic

Comme prévu, une victoire facile, acquise sans grande difficulté. Un Barça implacable à l'image du partant, qui a écrasé ses adversaires avec 14 titres gagnés sur 18 possibles. Un exploit jamais réalisé jusque là...

 

Je salue l'homme, l’entraîneur et le CATALAN <3. Pep a beaucoup apporté au football durant ces 4 années passées en catalogne.

Ce fut un bonheur de le voir écraser d'une main de maître le génie tactique José Mourinho (lol). J'ai pris beaucoup de plaisir regarder SON Barça jouer et je me réjouis d'avoir pu assister, vivre et commenter le FC Barcelona de l'ère Guardiola.

Un homme historique qui restera à jamais gravé dans les livres du football et dans la mémoire des supporteurs (Même ceux de Madrid xD).

 

Merci Pep.

Modifié par Lunatic
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Pepe t'es sûr :D?

ruud_van_nistelrooy_131-150x150.jpgDankje Ruud ! Van PERSIEEEEEEEEEEE! rvp10.jpg

 

http://www.your-voc.com, utiliser Your-Voc pour réviser votre vocabulaire d'anglais, d'allemand, etc. facilement, gratuitement et sans aucun soucis. Testé et approuvé!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

×
×
  • Créer...