Aller au contenu

Rivalités entre sélections, clubs et entraîneurs.


Duncan Edwards
 Partager

Messages recommandés

Voici un topic pour parler " des rivalités entres clubs et entraîneurs ".

 

Je trouve intéressant d'aborder le sujet, avec beaucoup de choses à dire concernant pas mal de clubs, et particulièrement le notre.

 

De Paris à Marseille, Barça vs Réal, United vs Liverpool ou bien encore Galtasaray vs Fenerbahce etc, venez partager vos ressentis, vos anecdotes, et aussi connaître un peu plus le monde impitoyable des rivalités dans le football.

 

Soyez constructif, respectueux, et n'oubliez pas de citer vos sources.

 

Merci et bon post à tous. ;)

  • J'aime 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Eh bien je vais pouvoir vous donner mon article que j'avais écrit sur notre rivalité entre United et City qui s’arrête a Septembre 2011 :

 

 

 

Chaque club de ville commune ont un derby, on connait bien sur le traditionnel Liverpool-Everton ou encore Totenham-Arsenal, nous, nous avons les citizens .Manchester City C.F. a été crée en 1880. Nous sommes leur principal rival. Notre match est désormais plus connu sous le nom de Manchester Derby. Nous sommes les red devils, eux, ce sont les skyblues. Notre musique est Glory Glory Man United, leur musique est Blue Moon.

 

Face à face :

Championnat : 144P 58W 49D 37L

Fa cup: 8P 5W 0D 3L

League Cup: 6P 2W 1D 3L

Community Shield: 2P 2W 0D 0L

(P = joués ; W = victoires ; D = nuls ; L = défaites)

 

Qu’est ce que Manchester City ? Un club de football certes avec des joueurs qui ont couté tous 30M d’euros avec des salaires mirobolants. Un club où la mentalité est d’acheté et gaché des joueurs avec du talent ? City, c’est à peu près tout sa.

City reste le club le plus aimé au sein de la cité mancunienne mais United reste le plus aimé du Royaume. Notre première rencontre se déroula le 3 octobre 1891 sur notre terrain. Résultat, 5-1 pour les red devils.

City connu un âge d’or pendant les années 1970, ils remportèrent notamment la coupe des coupes en 1970.Pendant cette période, durant la saison 1973-1974 City réussira même à nous faire reléguer en deuxième division, grâce a un but d’un de nos anciens, Denis Law, qui pleura après son but décisif .Et City continua sur sa lancée en remportant la coupe de la ligue en 1976.

City chuta a de nombreuses reprises mais se releva. Les citizens ont repris goût à l'élite depuis l'an 2000 mais eut du mal à s'imposer au milieu du Big Four et des outsiders (Totenham, Aston Villa, Everton). La saison 2002-03 fut la dernière à Maine Road, où ils nous battirent 3-1 après treize ans sans un derby gagné.

City ne réussira que très rarement à rivaliser. On se souviendra tout de même pendant la saison 2007/2008 deux victoires sur les deux derbys contre les red devils .Dans l’un de ces derbys fut célébré notamment les 50 ans de la catastrophe de Munich. Cela faisait 25 ans que City n’avait pas gagné cette double confrontation.

Mais quelques années plus tard, City fut rachetée par un multi-milliardaire des Emirats. C’est alors que commenceront les hostilités, Sir Alex Ferguson déclara même «Manchester City sera l’équipe la plus riche au monde, mais United reste la meilleure équipe du monde»

Ryan Giggs confirma «United à un statut et une histoire qu’il s’est forgée pendant des années. En outre, dans ce club ont joué des joueurs de légende comme Sir Bobby Charlton et George Best».

Pour City, c’était le début d’une période des transferts bien excessive. Robinho, Gareth Barry, Kolo Touré, Emmanuel Adebayor, Carlos Tevez (passé par notre maison) Joleon Lescott et Nigel De Jong achetés en deux ans. On se souviendra notamment du licenciement de notre ancien Mark Hughes et sera remplacé par l’entraineur intériste Roberto Mancini. Les résultats se concrétisent et City finira 5ème. David Silva, que nous avions approché pendant ce mercato choisi de suivre City pendant le mercato 2010. Mario Balotelli, Yaya Touré, Alexsandar Kolarov, Jérôme Boateng, James Milner suivront et les résultats aussi. Edin Dzeko est acheté en janvier 2010.

Mais tous ces transferts leur sont-ils necessaires ? Non bien sur, Roque Santa Cruz, Jô, Adebayor, ces joueurs avaient du talent et où sont –ils maintenant ? Excepté Adebayor, les deux joueurs se retrouvent dans des clubs tel que le Bétis Séville ou encore L’internacional alors que des clubs qui auraient pu les faire progresser a un excellent niveau les réclamaient. Mais l’argent domine à City, pas le talent.

Mario Balotelli se vanta comme quoi City avait la meilleure attaque du monde avec Dzeko, Tevez et lui-même ainsi qu’il se considérait comme meilleur que notre cher Wayne Rooney. Comme s’il pouvait se vanter d’être a Manchester City.

Eric ‘The King’ Cantona donnera son avis lors d’une interview avant le jubilé de Paul Scholes «Je ne sais pas comment travaillent les dirigeants de Manchester City... Aujourd'hui, ils n'arrêtent pas de dépenser de l'argent pour acheter des nouveaux joueurs. Ils ont réussi à remporter la FA Cup mais s'ils continuent à miser sur cette politique, ils ne seront jamais aussi forts que Manchester United qui a toujours réussi à faire émerger des jeunes joueurs talentueux du centre de formation»

Ainsi que notre ancien David Beckham avant d’affronter Manchester City avec son club des Los Angeles Galaxy «Ils ne seront jamais Manchester United. Ils seront peu être menaçants cette saison, mais United a l'histoire pour lui et les trophées sur les vingt dernières années. Il n'y a qu'une seule équipe à Manchester, mais je suis sûr que City va continuer à progresser.»

 

Saison 2010/2011, Rooney affirme vouloir quitter Man United, quelques jours après il rempile avec son club de cœur, il déclara qu’il n’ira jamais a City «Tout le monde pensait que je faisais tout pour rejoindre Manchester City. Croyez-moi que si je devais partir, [quitter United], ça n'aurait pas été pour un autre club anglais."

Enfin, les Manchester Derbys arrivèrent. Match ennuyeux 0-0 au City of Manchester Stadium mais à Old Trafford, c’est une tout autre histoire, d’un but chanceux de Dzeko à la fantastique bicyclette de Rooney, on passe d’un match décevant à un match complètement fou. A la fin de la saison, City devance Arsenal et permet d’accrocher la Champions League, bienheureusement, ils tombent dans le groupe de la mort avec le Bayern Munich, Villareal et Naples.

Après cette saison, City signa un engagement de 400 millions de livres pour changer le nom de leur stade. Sir Bobby Charlton déclara au Daily Mail sa consternation «Non, je ne pense pas que ça nous arrivera. Je ne sais rien au sujet de City et de Liverpool, c'est leur problème. Quand une équipe des petites divisions est à court d'argent c'est compréhensible. Mais quand des grands clubs générant d'importantes sommes d'argent ont à y penser… ben, bonne chance à eux. Mais je dis seulement que ce n'est pas dans notre politique de changer le nom d'Old Trafford. C'est trop important. »

 

Mercato 2011, grosses arrivées a City, Sergio Kun Agüero est acheté pour 45 millions d’euros, ainsi que Gaël Clichy (qu’on remercie car par une erreur lors du Community Shield, Nani ira mettre le 3ème but et nous donnera la victoire), Samir Nasri et Owen Hargreaves. Aucune surprise, c’est bien le club garni de pétrodollars qui sera le plus dépensier durant ce mercato avec 92.250.000 € dépensé.

Et City commence cette nouvelle saison en trombe, trois victoires en autant de matchs et se retrouve a la deuxième place juste derrière nous. Saison qui marquera surement des derbys très explosif.

On se souviendra de quelques matchs et événements mémorables dont le 4-3 réalisé à Old Trafford le 20 septembre 2009, avec un but de dernière minute de Michael Owen sur un service de notre éternel Ryan Giggs.

Egalement en fin de saison 2009/2010 avec un but de notre regretté Paul Scholes dans les derniers instants. Mais également la demi-finale de FA cup avec une victoire 1-0 des citizen, le carton rouge de Scholes ,la moquerie des supporters adverses avec un signe de la main pour dire au revoir et la dispute entre Rio Ferdinand et Mario Balotelli en fin de match .

De plus,on se souviendra aussi de la récente finale du Community Shield avec une victoire 3-2 de Manchester United après avoir été menée 2-0, nous avions fait preuve d’un énorme sang-froid, notre nouveau gardien David De Gea aura découvert City , il fera quelques bourdes mais se sera très bien rattraper en seconde mi temps et notre effectif rajeunie aura montré qu’elle peut rivaliser avec la génération 92 des Beckham , Giggs , Scholes et Gary.

On se rappelle aussi le refus de Captain Garry quand Peter Schmeichel, passé a City, voulu lui serrer la main.

La bicyclette de Rooney ou encore le but de scholes de dernière minute, le discours de Fergie marche toujours pour la seconde période, Glory Glory Man United et hop, on redémarre .Que de bons souvenirs qui marqueront cette rivalité dans le Manchester Derby.

On connait évidemment le groupe Oasis qui clamé haut et fort leur soutien a Manchester City. Nous, nous avons plusieurs sportif de haut niveau comme Usain Bolt ou encore Rory McIlroy.

Nous accueillerons les citizens le 23 octobre 2011 ( juste après Liverpool , coïncidence ?) pour montrer que malgré notre effectif rajeuni, notre talent persiste chaque année mais attention a cet effectif de City qui se développe de jour en jour avec notamment l’humiliation porté a Totenham 5-1.

Manchester United sera toujours la quand le Manchester derby sera présent, nous serons toujours la pour notre équipe des red devils, en attendant Glory Glory Man United !

Modifié par Roo-10
  • J'aime 4
the-patriot-o.gif
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le top 3 selon moi:

 

1. Celtic vs Rangers (Glasgow, Ecosse)

C’est en 1888 que l’un des plus vieux derby du monde, le "Old Firm", a opposé pour la première fois le Celtic aux Rangers. Cette confrontation dépasse largement le cadre du football. Les "Gers" ( supporters ou jouant pour les Rangers ) sont en grande majorité protestants et fidèles à la couronne britannique. Les "Bhoys" du Celtic sont quant à eux traditionnellement soutenus par la communauté catholique irlandaise de Glasgow. L’affrontement entre ces deux monstres du football écossais a pris une tournure politique avec le conflit nord-irlandais, les "Gers" étant favorables au rattachement de l’Ulster à la Grande Bretagne tandis que les fans du Celtic souhaitent voir une Irlande unie. Le drapeau national le plus exhibé au Celtic Park est d’ailleurs celui de l’Irlande par opposition à l’Union Jack qui caractérise les supporters des Rangers. Les chants d’Ibrox et du Celtic Park donnent la chair de poule à n’importe quel joueur et chaque déplacement de ces deux équipes est accompagné par des dizaines de milliers de supporters.

Malheureusement ce derby a disparu il y a peu :(

 

2. Manchester United vs Liverpool (Angleterre)

Si les deux clubs ont à coeur de rester maitres de leurs villes respectives lors des derbys face à Manchester City et Everton, la rivalité entre ces deux voisins du nord-ouest de l’Angleterre est bien plus forte encore. Elle est due aux succès importants de ces deux clubs, les plus titrés aussi bien au niveau national (18 titres pool, 19 titres Utd) que sur la scène européenne où ces deux géants du football anglais ont un palmarès conséquent. Situées dans un grand bassin industriel, les deux villes offrent également une rivalité culturelle et sociale très forte, ressentiedans chaque affrontement entre ces deux clubs.

 

3. Flamengo vs Fluminense (Bresil, Rio de Janeiro)

Au Brésil, les rivalités sont toutes locales en raison du format des championnats d’Etats qui contribue à ce que les équipes d’une même ville s’affrontent souvent dans la saison. Ainsi, le derby carioca entre Flamengo et Fluminense a eu lieu pour la 360ème fois de son histoire. En 1911, suite à un conflit au sein du Fluminense, alors champion de Rio, neuf titulaires quittent leur club pour former une section football à Flamengo, jusque là un club omnisport essentiellement consacré à l’aviron. La rivalité "Fla-Flu" repose donc sur un ADN commun. Cette rencontre attire à chaque fois une foule considérable dans le légendaire "Maracana" de Rio (record de 177 000 spectateurs en 1963! ) pour assister au duel entre le club populaire de la ville ( Flamengo ) dont les supporters sont souvent originaires des Favelas et celui de la frange plus aisée ( Fluminense ) dont les fans vivent davantage près des plages de Copacabana.

 

Bien évidemment ce n'est que mon opinion, il y a tant de rivalités, derbys, crunch, classicos que je vous laisse le soin d'en parler ;)

 

Eh bien je vais pouvoir vous donner mon article que j'avais écrit sur notre rivalité entre United et City qui s’arrête a Septembre 2011 :

 

 

 

Chaque club de ville commune ont un derby, on connait bien sur le traditionnel Liverpool-Everton ou encore Totenham-Arsenal, nous, nous avons les citizens .Manchester City C.F. a été crée en 1880. Nous sommes leur principal rival. Notre match est désormais plus connu sous le nom de Manchester Derby. Nous sommes les red devils, eux, ce sont les skyblues. Notre musique est Glory Glory Man United, leur musique est Blue Moon.

 

Face à face :

Championnat : 144P 58W 49D 37L

Fa cup: 8P 5W 0D 3L

League Cup: 6P 2W 1D 3L

Community Shield: 2P 2W 0D 0L

(P = joués ; W = victoires ; D = nuls ; L = défaites)

 

Qu’est ce que Manchester City ? Un club de football certes avec des joueurs qui ont couté tous 30M d’euros avec des salaires mirobolants. Un club où la mentalité est d’acheté et gaché des joueurs avec du talent ? City, c’est à peu près tout sa.

City reste le club le plus aimé au sein de la cité mancunienne mais United reste le plus aimé du Royaume. Notre première rencontre se déroula le 3 octobre 1891 sur notre terrain. Résultat, 5-1 pour les red devils.

City connu un âge d’or pendant les années 1970, ils remportèrent notamment la coupe des coupes en 1970.Pendant cette période, durant la saison 1973-1974 City réussira même à nous faire reléguer en deuxième division, grâce a un but d’un de nos anciens, Denis Law, qui pleura après son but décisif .Et City continua sur sa lancée en remportant la coupe de la ligue en 1976.

City chuta a de nombreuses reprises mais se releva. Les citizens ont repris goût à l'élite depuis l'an 2000 mais eut du mal à s'imposer au milieu du Big Four et des outsiders (Totenham, Aston Villa, Everton). La saison 2002-03 fut la dernière à Maine Road, où ils nous battirent 3-1 après treize ans sans un derby gagné.

City ne réussira que très rarement à rivaliser. On se souviendra tout de même pendant la saison 2007/2008 deux victoires sur les deux derbys contre les red devils .Dans l’un de ces derbys fut célébré notamment les 50 ans de la catastrophe de Munich. Cela faisait 25 ans que City n’avait pas gagné cette double confrontation.

Mais quelques années plus tard, City fut rachetée par un multi-milliardaire des Emirats. C’est alors que commenceront les hostilités, Sir Alex Ferguson déclara même «Manchester City sera l’équipe la plus riche au monde, mais United reste la meilleure équipe du monde»

Ryan Giggs confirma «United à un statut et une histoire qu’il s’est forgée pendant des années. En outre, dans ce club ont joué des joueurs de légende comme Sir Bobby Charlton et George Best».

Pour City, c’était le début d’une période des transferts bien excessive. Robinho, Gareth Barry, Kolo Touré, Emmanuel Adebayor, Carlos Tevez (passé par notre maison) Joleon Lescott et Nigel De Jong achetés en deux ans. On se souviendra notamment du licenciement de notre ancien Mark Hughes et sera remplacé par l’entraineur intériste Roberto Mancini. Les résultats se concrétisent et City finira 5ème. David Silva, que nous avions approché pendant ce mercato choisi de suivre City pendant le mercato 2010. Mario Balotelli, Yaya Touré, Alexsandar Kolarov, Jérôme Boateng, James Milner suivront et les résultats aussi. Edin Dzeko est acheté en janvier 2010.

Mais tous ces transferts leur sont-ils necessaires ? Non bien sur, Roque Santa Cruz, Jô, Adebayor, ces joueurs avaient du talent et où sont –ils maintenant ? Excepté Adebayor, les deux joueurs se retrouvent dans des clubs tel que le Bétis Séville ou encore L’internacional alors que des clubs qui auraient pu les faire progresser a un excellent niveau les réclamaient. Mais l’argent domine à City, pas le talent.

Mario Balotelli se vanta comme quoi City avait la meilleure attaque du monde avec Dzeko, Tevez et lui-même ainsi qu’il se considérait comme meilleur que notre cher Wayne Rooney. Comme s’il pouvait se vanter d’être a Manchester City.

Eric ‘The King’ Cantona donnera son avis lors d’une interview avant le jubilé de Paul Scholes «Je ne sais pas comment travaillent les dirigeants de Manchester City... Aujourd'hui, ils n'arrêtent pas de dépenser de l'argent pour acheter des nouveaux joueurs. Ils ont réussi à remporter la FA Cup mais s'ils continuent à miser sur cette politique, ils ne seront jamais aussi forts que Manchester United qui a toujours réussi à faire émerger des jeunes joueurs talentueux du centre de formation»

Ainsi que notre ancien David Beckham avant d’affronter Manchester City avec son club des Los Angeles Galaxy «Ils ne seront jamais Manchester United. Ils seront peu être menaçants cette saison, mais United a l'histoire pour lui et les trophées sur les vingt dernières années. Il n'y a qu'une seule équipe à Manchester, mais je suis sûr que City va continuer à progresser.»

 

Saison 2010/2011, Rooney affirme vouloir quitter Man United, quelques jours après il rempile avec son club de cœur, il déclara qu’il n’ira jamais a City «Tout le monde pensait que je faisais tout pour rejoindre Manchester City. Croyez-moi que si je devais partir, [quitter United], ça n'aurait pas été pour un autre club anglais."

Enfin, les Manchester Derbys arrivèrent. Match ennuyeux 0-0 au City of Manchester Stadium mais à Old Trafford, c’est une tout autre histoire, d’un but chanceux de Dzeko à la fantastique bicyclette de Rooney, on passe d’un match décevant à un match complètement fou. A la fin de la saison, City devance Arsenal et permet d’accrocher la Champions League, bienheureusement, ils tombent dans le groupe de la mort avec le Bayern Munich, Villareal et Naples.

Après cette saison, City signa un engagement de 400 millions de livres pour changer le nom de leur stade. Sir Bobby Charlton déclara au Daily Mail sa consternation «Non, je ne pense pas que ça nous arrivera. Je ne sais rien au sujet de City et de Liverpool, c'est leur problème. Quand une équipe des petites divisions est à court d'argent c'est compréhensible. Mais quand des grands clubs générant d'importantes sommes d'argent ont à y penser… ben, bonne chance à eux. Mais je dis seulement que ce n'est pas dans notre politique de changer le nom d'Old Trafford. C'est trop important. »

 

Mercato 2011, grosses arrivées a City, Sergio Kun Agüero est acheté pour 45 millions d’euros, ainsi que Gaël Clichy (qu’on remercie car par une erreur lors du Community Shield, Nani ira mettre le 3ème but et nous donnera la victoire), Samir Nasri et Owen Hargreaves. Aucune surprise, c’est bien le club garni de pétrodollars qui sera le plus dépensier durant ce mercato avec 92.250.000 € dépensé.

Et City commence cette nouvelle saison en trombe, trois victoires en autant de matchs et se retrouve a la deuxième place juste derrière nous. Saison qui marquera surement des derbys très explosif.

On se souviendra de quelques matchs et événements mémorables dont le 4-3 réalisé à Old Trafford le 20 septembre 2009, avec un but de dernière minute de Michael Owen sur un service de notre éternel Ryan Giggs.

Egalement en fin de saison 2009/2010 avec un but de notre regretté Paul Scholes dans les derniers instants. Mais également la demi-finale de FA cup avec une victoire 1-0 des citizen, le carton rouge de Scholes ,la moquerie des supporters adverses avec un signe de la main pour dire au revoir et la dispute entre Rio Ferdinand et Mario Balotelli en fin de match .

De plus,on se souviendra aussi de la récente finale du Community Shield avec une victoire 3-2 de Manchester United après avoir été menée 2-0, nous avions fait preuve d’un énorme sang-froid, notre nouveau gardien David De Gea aura découvert City , il fera quelques bourdes mais se sera très bien rattraper en seconde mi temps et notre effectif rajeunie aura montré qu’elle peut rivaliser avec la génération 92 des Beckham , Giggs , Scholes et Gary.

On se rappelle aussi le refus de Captain Garry quand Peter Schmeichel, passé a City, voulu lui serrer la main.

La bicyclette de Rooney ou encore le but de scholes de dernière minute, le discours de Fergie marche toujours pour la seconde période, Glory Glory Man United et hop, on redémarre .Que de bons souvenirs qui marqueront cette rivalité dans le Manchester Derby.

On connait évidemment le groupe Oasis qui clamé haut et fort leur soutien a Manchester City. Nous, nous avons plusieurs sportif de haut niveau comme Usain Bolt ou encore Rory McIlroy.

Nous accueillerons les citizens le 23 octobre 2011 ( juste après Liverpool , coïncidence ?) pour montrer que malgré notre effectif rajeuni, notre talent persiste chaque année mais attention a cet effectif de City qui se développe de jour en jour avec notamment l’humiliation porté a Totenham 5-1.

Manchester United sera toujours la quand le Manchester derby sera présent, nous serons toujours la pour notre équipe des red devils, en attendant Glory Glory Man United !

 

Bon article avant ce fameux derby du 23 oct 2011 !!

 

Et nous on a Mick Hucknall de Simply Red et Stones Roses ;)

 

PS: je t'aurai mis un j'aime mais je ne peux pas, hein le staff :P

Modifié par babyf@ce
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le top 3 selon moi:

 

1. Celtic vs Rangers (Glasgow, Ecosse)

C’est en 1888 que l’un des plus vieux derby du monde, le "Old Firm", a opposé pour la première fois le Celtic aux Rangers. Cette confrontation dépasse largement le cadre du football. Les "Gers" ( supporters ou jouant pour les Rangers ) sont en grande majorité protestants et fidèles à la couronne britannique. Les "Bhoys" du Celtic sont quant à eux traditionnellement soutenus par la communauté catholique irlandaise de Glasgow. L’affrontement entre ces deux monstres du football écossais a pris une tournure politique avec le conflit nord-irlandais, les "Gers" étant favorables au rattachement de l’Ulster à la Grande Bretagne tandis que les fans du Celtic souhaitent voir une Irlande unie. Le drapeau national le plus exhibé au Celtic Park est d’ailleurs celui de l’Irlande par opposition à l’Union Jack qui caractérise les supporters des Rangers. Les chants d’Ibrox et du Celtic Park donnent la chair de poule à n’importe quel joueur et chaque déplacement de ces deux équipes est accompagné par des dizaines de milliers de supporters.

Malheureusement ce derby a disparu il y a peu :(

 

2. Manchester United vs Liverpool (Angleterre)

Si les deux clubs ont à coeur de rester maitres de leurs villes respectives lors des derbys face à Manchester City et Everton, la rivalité entre ces deux voisins du nord-ouest de l’Angleterre est bien plus forte encore. Elle est due aux succès importants de ces deux clubs, les plus titrés aussi bien au niveau national (18 titres pool, 19 titres Utd) que sur la scène européenne où ces deux géants du football anglais ont un palmarès conséquent. Situées dans un grand bassin industriel, les deux villes offrent également une rivalité culturelle et sociale très forte, ressentiedans chaque affrontement entre ces deux clubs.

 

3. Flamengo vs Fluminense (Bresil, Rio de Janeiro)

Au Brésil, les rivalités sont toutes locales en raison du format des championnats d’Etats qui contribue à ce que les équipes d’une même ville s’affrontent souvent dans la saison. Ainsi, le derby carioca entre Flamengo et Fluminense a eu lieu pour la 360ème fois de son histoire. En 1911, suite à un conflit au sein du Fluminense, alors champion de Rio, neuf titulaires quittent leur club pour former une section football à Flamengo, jusque là un club omnisport essentiellement consacré à l’aviron. La rivalité "Fla-Flu" repose donc sur un ADN commun. Cette rencontre attire à chaque fois une foule considérable dans le légendaire "Maracana" de Rio (record de 177 000 spectateurs en 1963! ) pour assister au duel entre le club populaire de la ville ( Flamengo ) dont les supporters sont souvent originaires des Favelas et celui de la frange plus aisée ( Fluminense ) dont les fans vivent davantage près des plages de Copacabana.

 

Bien évidemment ce n'est que mon opinion, il y a tant de rivalités, derbys, crunch, classicos que je vous laisse le soin d'en parler ;)

 

 

 

Bon article avant ce fameux derby du 23 oct 2011 !!

 

Et nous on a Mick Hucknall de Simply Red et Stones Roses ;)

 

Merci :) J'ai encore un truc sur Liverpool mais un article avait deja était posté et j'ai un petit truc sur Leeds où j'ai pu constater l'apparition des chants sur Munich qui est lien avec Leeds justement. Et merci pour le j'aime mais tkt pas :)

Modifié par Roo-10
the-patriot-o.gif
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci :) J'ai encore un truc sur Liverpool mais un article avait deja était posté et j'ai un petit truc sur Leeds où j'ai pu constater l'apparition des chants sur Munich qui est lien avec Leeds justement.

 

Et bien n'hésites pas à le poster, d'ailleurs ton truc sur Leeds et les chants de Munich m'intéresse :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Okay bah je le poste alors :)

 

 

 

En attente des prochains matchs contre nos rivaux, voici une des trois équipes rivales avec nous. Leeds United crée en 1919, va devenir un de nos rivaux les plus forts pendant une trentaine d’années.

 

Notre rivalité avec le club des Peacoks commence dans les années 1960 sur un plan sportif. Le houliganisme fait rage en Angleterre et les supporters des deux équipes s’affrontent dans de terribles combats. Mais cette rivalité va commencer au XVème siècle, cette rivalité sera nommé ‘ The Roses Rivalry’, qui fait référence a la guerre des Roses. Cette guerre fit rage entres les deux comptés. Sur un plan industriel, la rivalité ne fit qu’empirer avec la révolution industrielle .Pendant le XVIII et le XIXème siècle, l’industrie du coton de Manchester ruina la laine de Yorkshire.

Manchester United sera le plus grand rival de Leeds United, une opposition entre leurs deux régions, Manchester United représentant le Lancashire et Leeds United le Yorkshire. Ces derbys ont souvent tourné en faveur des red devils. C’est après la Seconde Guerre Mondiale que Manchester United s’affirme comme puissance footballistique malgré que notre stade d’Old Trafford fût endommagé par le bombardement. L’âge d’or de Leeds arriva pendant les années 1960, juste après notre désastreux moment avec la catastrophe de Munich.

Durant la saison 1964-1965, les deux équipes sont tirées pour la demi-finale de la FA cup. Ce match sera notamment connu pour l’affrontement entre Denis Law et Jack Charlton. Le match se termina sur un score de 0-0 et se rejoua au City Ground où il fallut attendre 89 minutes pour que Lee Bremner ouvrit le score et donna la victoire à Leeds United. Pendant les années 1960-1970, la rivalité s’exerça a plein pouvoir, Leeds United remporta de la première division de football anglaise pendant la saison 1968-1969 ou encore pendant la saison 1973-1974 tandis que Manchester United remporta ce championnat pendant la saison 1964-1965 ou encore pendant la saison 1966-1967. Mais Manchester United remporta la coupe d’Europe au détriment de Benfica, une coupe que Leeds United n’avait jamais gagnée.

Cette persistera puisque de nombreux transferts entre les deux clubs ont eu lieux comme Joe Jordan, Gordon McQueen, Arthur Graham, Eric Cantona, Rio Ferdinand ou encore Alan Smith (surnommé Judas par les fans de Leeds) pour Manchester United, tandis que Freddie Goodwin, Johnny Giles, Brian Greenhoff, Gordon Strachan, Lee Sharpe, Danny Pugh, Liam Miller partiront pour Leeds United. Ces transfert vers Manchester United fut mal vu des supporters de Leeds.

The Roses rivalry sera donc amoindrie après la descente de Leeds United en deuxième division mais restera vivante puisque durant la saison 2009/2010, Leeds United rencontrera Manchester United en FA cup et gagneront 1-0 a Old Trafford grâce a un but de Jermaine Beckford. Mais Manchester United peut reprendre sa revanche. En effet, nous rencontrerons Leeds United en Carling Cup le 20 septembre 2010 et reprendre ce trophée que nous avions gagné en 2009 et 2010.

 

Mais dans cette rivalité, on peut voir une réelle fraternité. En 2000, deux supporters de Leeds fut poignardé a Galatasaray. Beaucoup de supporters de Manchester United venant rendre hommage a Leeds. Mais on put voir aussi des messages honteux avec des banderoles marqué MUFC Istanbul Rouges et Rouges Galatasaray. Ceci provoqua les chants sur la catastrophe de Munich et les affrontements en fin de matchs.

Modifié par Roo-10
  • J'aime 2
the-patriot-o.gif
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y avait eu une émission sur RMC concernant les plus grands derby dans les 4 championnats. Je ne me souviens plus très bien de tous: Internazionale / Juventus pour l'Italie, en France, c'est PSG-OM, en Espagne, je me demande si ce n'est pas Athletico Madrid / Real Madrid. En Allemagne, je crois que c'est Borussia Dortmund / Bayern et en Angleterre, Manchester United / Liverpool.

 

Concernant ce dernier, P.Auclair avait dit que cette rivalité était née à propos d'un blocage du port ou des canaux (il y a 3 canaux à Manchester) pour empêcher l'approvisionnement de la ville voisine. Je ne me souviens plus de qui avait bloqué mais je me demande si je ne fais pas de la mémoire sélective :P.

 

A développer^^

15 V, 5 D, 7 L and continuing...

http://www.mancheste...680#entry993300

Site off: Member: 3187618, nom: Gilment

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour parler des rivalités, comment ne parler du Superclasico entre Boca Juniors et River Plate :

 

Un derby qui revient cette année, après la remonté de River Plate en première division. Derby très intéressant dans plusieurs domaines :

 

- Des clubs aux liens sociaux différents, Boca "le club populaire, du peuple", River le club "de la bourgeoisie". Ces différents liens font de ce derby un des plus "chaud" au monde.

 

- Deux stades mythiques : La Bombonera et el Estadio Monumental.

 

- Deux équipes avec des palmarès énormes, à eux deux plus de 50 championnats d'Argentine, 8 Copa Libertadores et 6 finales perdues + 4 coupe Intercontinentale et j'en passe...

 

- Et puis deux équipes avec de grands joueurs, une petite liste pour se rappeler quelques grands noms : - à Boca : Maradona, Riquelme, Palermo, Batistuta, Tevez...

 

- à River : Di Stefano, Ayala, Aimar ( <3 ), Crespo, Francescoli, Kempes, Ortega, ou plus récemment Saviola, Mascherano, Falcao, Trezeguet.

 

- Et pour terminer, des supporteurs passionnés, pour l'anecdote Boca a dû ouvrir il y a quelques années ouvrir, une "branche pompes funèbres" du club pour que les supporteurs cessent de rentrer dans le stade et jettent les cendres des défunts selon leurs dernières volontés.

 

 

 

PS : très bon nouveau topic !

Modifié par Toinetking
  • J'aime 1

"Le pouvoir de l'homme s'est accru dans tous les domaines, excepté sur lui-même."

Churchill

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour parler des rivalités, comment ne parler du Superclasico entre Boca Juniors et River Plate :

 

Un derby qui revient cette année, après la remonté de River Plate en première division. Derby très intéressant dans plusieurs domaines :

 

- Des clubs aux liens sociaux différents, Boca "le club populaire, du peuple", River le club "de la bourgeoisie". Ces différents liens font de ce derby un des plus "chaud" au monde.

 

- Deux stades mythiques : La Bombonera et el Estadio Monumental.

 

- Deux équipes avec des palmarès énormes, à eux deux plus de 50 championnats d'Argentine, 8 Copa Libertadores et 6 finales perdues + 4 coupe Intercontinentale et j'en passe...

 

- Et puis deux équipes avec de grands joueurs, une petite liste pour se rappeler quelques grands noms : - à Boca : Maradona, Riquelme, Palermo, Batistuta, Tevez...

 

- à River : Di Stefano, Ayala, Aimar ( <3 ), Crespo, Francescoli, Kempes, Ortega, ou plus récemment Saviola, Mascherano, Falcao.

 

- Et pour terminer, des supporteurs passionnés, pour l'anecdote Boca a dû ouvrir il y a quelques années ouvrir, une "branche pompes funèbres" du club pour que les supporteurs cessent de rentrer dans le stade et jettent les cendres des défunts selon leurs dernières volontés.

 

 

 

PS : très bon nouveau topic !

 

Tu as parfaitement raison, au delà du foot, c'est un match social et culturel.

D'ailleurs je rajouterai quil est à la suite de mon top 3, s'en suivent le derby Madrilène, et le chaud bouillant Galatasaray vs Fernerbahce ;)

 

Le truc des cendres, je respecte mais c'est gore quand même :dead:

Modifié par babyf@ce
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le faux derby PSG-Marseille.

 

Créé de toute pièces par les médias-tapins, ce derby semble être le match le plus important de la saison, celui ou si l'une des deux équipe est mal en championnat peut "sauver" sa saison. Bref tous les ingrédients médiatiques sont savamment distillé par les hautes sphères, et les gens y croient. Dur comme fer. Bien sûr, au dela de la manipulation populaire abjecte mise en exergue par les dirigeants des deux clubs, c'est avant tout un assujettissement du peuple en le divisant. Il ne s'agit ici que des deux plus grosses villes de France, qui n'ont rien à voir tant dans leur histoire ancienne que contemporaine.

 

Canal+ s'est donc bien arrangé pour que ce "classico" existe, pour eux c'est un simple produit publicitaire afin de vendre. Là ça ne semble pas être un soucis tant le quotidien d'un français est soumis au matraquage publicitaire (on voit plus de 3000 pubs de toutes sortes par jour et par français). Donc une pub pour le foot, mouais, peu importe.

 

Là où un réel problème se pose, c'est dans la division forcée, créée par les dirigeants des clubs qui sont bien entendu eux-même soumis au lobbying politique, de tout le peuple français, tout du moins du maximum. Diviser pour mieux régner est encore la tactique la plus viable pour assujettir la population. L'OM est le club le plus soutenu de France, simplement parce que dans les campagnes il est beaucoup soutenu. Personne ne se demande pourquoi, ça semble logique, tant le pourquoi est sous-jacent. En fait c'est juste que le travail de la sphère médiatique (poussée par la politique) a fonctionnée. L'OM est vu comme le club représentant les non-parisien, les "bouseux" presque.

 

Le foot est devenu si important dans le pseudo bien-être collectif, qu'il est politiquement fondamental de s'y intéresser et surtout de le contrôler totalement. Les gens vivent pour le football, et abandonnent le vrai sens de celui-ci. Le supporter de base on va lui dire "Marseille c'est des méchants" il va foncé tête baissée, comme un artilleurs sénégalais lors de la deuxième guerre mondiale ; et vice-versa pour le supporter de Marseille.

 

On l'a encore constaté lors de la victoire de Montpellier l'année dernière qui ont gagné le titre prédestiné à Paris, les supporters de l'OM étaient pour Montpellier. Chose très étrange, car pour faire un peu une comparaison à la mords-moi le noeud, si les supporters d'Arsenal avaient le choix entre United champion ou Tottenham, les vrais supporters en tout cas voteraient tous à l'unanimité pour que ce soit United qui remporte le titre.

 

La totale division du peuple français a fonctionné. Les footix sont content quand leur équipe a gagné et oublie de s'unir quand il faut prendre des décisions collectives pour tout le peuple.

 

Rivalité entre Paris et Marseille : Beauf de France.

 

 

Par contre je tiens à préciser que je ne stigmatise pas les supporters de l'une ou de l'autre équipe, bien au contraire. Il y a une grande différence entre être supporter d'une équipe et vivre la rivalité au plus profond de soi.

Modifié par Marvin
  • J'aime 3


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y avait eu une émission sur RMC concernant les plus grands derby dans les 4 championnats. Je ne me souviens plus très bien de tous: Internazionale / Juventus pour l'Italie, en France, c'est PSG-OM, en Espagne, je me demande si ce n'est pas Athletico Madrid / Real Madrid. En Allemagne, je crois que c'est Borussia Dortmund / Bayern et en Angleterre, Manchester United / Liverpool.

 

Concernant ce dernier, P.Auclair avait dit que cette rivalité était née à propos d'un blocage du port ou des canaux (il y a 3 canaux à Manchester) pour empêcher l'approvisionnement de la ville voisine. Je ne me souviens plus de qui avait bloqué mais je me demande si je ne fais pas de la mémoire sélective :P.

 

A développer^^

 

En espagne tu as raison, c'est bien le derby Madrilène.

Pour l’Italie j'ai un doute, je pense plutôt à As Roma vs Lazio de Rome, ou Milan Ac vs Inter Milan, et enfin pour l'Allemagne, il me semble que c'est le derby de la Ruhr Borussia vs Schalke04 ;)

Modifié par babyf@ce
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En espagne tu as raison, c'est bien le derby Madrilène.

Pour l’Italie j'ai un doute, je pense plutôt à As Roma vs Lazio de Rome, ou Milan Ac vs Inter Milan, et enfin pour l'Allemagne, il me semble que c'est le derby de la Ruhr Borussia vs Schalke04 ;)

Le derby Italia c'est Juve / Inter.

 

J'ai envie d'essayer de retrouver les podcasts concernant ces derbys, car ce qui est dit est intéressant, par contre, n'ayant plus les dates, je sais que je vais galérer ^^.

 

Pour la France, du coup, c'est probablement ASSE / OL

Modifié par sebasssunited

15 V, 5 D, 7 L and continuing...

http://www.mancheste...680#entry993300

Site off: Member: 3187618, nom: Gilment

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le faux derby PSG-Marseille.

 

Créé de toute pièces par les médias-tapins, ce derby semble être le match le plus important de la saison, celui ou si l'une des deux équipe est mal en championnat peut "sauver" sa saison. Bref tous les ingrédients médiatiques sont savamment distillé par les hautes sphères, et les gens y croient. Dur comme fer. Bien sûr, au dela de la manipulation populaire abjecte mise en exergue par les dirigeants des deux clubs, c'est avant tout un assujettissement du peuple en le divisant. Il ne s'agit ici que des deux plus grosses villes de France, qui n'ont rien à voir tant dans leur histoire ancienne que contemporaine.

 

Canal+ s'est donc bien arrangé pour que ce "classico" existe, pour eux c'est un simple produit publicitaire afin de vendre. Là ça ne semble pas être un soucis tant le quotidien d'un français est soumis au matraquage publicitaire (on voit plus de 3000 pubs de toutes sortes par jour et par français). Donc une pub pour le foot, mouais, peu importe.

 

Là où un réel problème se pose, c'est dans la division forcée, créée par les dirigeants des clubs qui sont bien entendu eux-même soumis au lobbying politique, de tout le peuple français, tout du moins du maximum. Diviser pour mieux régner est encore la tactique la plus viable pour assujettir la population. L'OM est le club le plus soutenu de France, simplement parce que dans les campagnes il est beaucoup soutenu. Personne ne se demande pourquoi, ça semble logique, tant le pourquoi est sous-jacent. En fait c'est juste que le travail de la sphère médiatique (poussée par la politique) a fonctionnée. L'OM est vu comme le club représentant les non-parisien, les "bouseux" presque.

 

Le foot est devenu si important dans le pseudo bien-être collectif, qu'il est politiquement fondamental de s'y intéresser et surtout de le contrôler totalement. Les gens vivent pour le football, et abandonnent le vrai sens de celui-ci. Le supporter de base on va lui dire "Marseille c'est des méchants" il va foncé tête baissée, comme un artilleurs sénégalais lors de la deuxième guerre mondiale ; et vice-versa pour le supporter de Marseille.

 

On l'a encore constaté lors de la victoire de Montpellier l'année dernière qui ont gagné le titre prédestiné à Paris, les supporters de l'OM étaient pour Montpellier. Chose très étrange, car pour faire un peu une comparaison à la mords-moi le noeud, si les supporters d'Arsenal avaient le choix entre United champion ou Tottenham, les vrais supporters en tout cas voteraient tous à l'unanimité pour que ce soit United qui remporte le titre.

 

La totale division du peuple français a fonctionné. Les footix sont content quand leur équipe a gagné et oublie de s'unir quand il faut prendre des décisions collectives pour tout le peuple.

 

Rivalité entre Paris et Marseille : Beauf de France.

 

 

Par contre je tiens à préciser que je ne stigmatise pas les supporters de l'une ou de l'autre équipe, bien au contraire. Il y a une grande différence entre être supporter d'une équipe et vivre la rivalité au plus profond de soi.

 

J'étais impatient que tu postes ton message Marvin et je ne suis pas déçu.

Dans le fond tu n'as pas tord avec ce fake, mais d'un autre côté c'est le derby du sud et nord pour beaucoup, en gros LE match médiatique monté de toute pièce, à l'inverse d'un Toulouse/Bordeaux ou Lyon/Saint étienne.

Et puis PSG vs OM ça à plus de gueule(de fric) qu'un OM vs Montpellier pour certains requins -_-

 

Le derby Italia c'est Juve / Inter.

 

J'ai envie d'essayer de retrouver les podcasts concernant ces derbys, car ce qui est dit est intéressant, par contre, n'ayant plus les dates, je sais que je vais galérer ^^.

 

Pour la France, du coup, c'est probablement ASSE / OL

 

Comme je te l'ai dit j'avais un doute pour l'Italie, merci pour la confirmation :)

Modifié par babyf@ce
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me lance pour les entraîneurs:

 

Avec le transfert de RVP qui s'annonce, comment ne pas parler de l'éternelle rivalité entre SAF et Arsène, bien qu'elle se soit adoucie ces dernières années(dû à l'absence de Keane et Viera lol) mais qui risque fort de repartir !!

D'un côté, nous avons le taulier écossé fort de ses 25 ans de succès, au caractère bien trempé et au commande d'une machine infernale.

De l'autre, l'éternel challenger, cet Alsacien arrivé du Japon, errant depuis 6 ans en quête de gloire, qui à donné du mal à plusieurs reprises au maître, mais qui en réalité ne l'a jamais dépassé,

 

 

Le Pizzagate !!! http://news.wincompa.../tag/pizzagate/

 

Extrait:

Les relations ne sont pas au beau-fixe entre les deux entraîneurs, même en dehors des terrains. Quelques anecdotes sont restées célèbres. En octobre 2004, Old Trafford est le théatre du " Pizzagate ". Ce jour-là, United l’emporte 2-0 et rompt une série de 49 matches sans défaite en Premier League détenu par les Gunners. L’ambiance est détestable sur le terrain, le joueur londonien Reyes déclare d’ailleurs qu’il n’a " jamais reçu autant de coups sur un terrain qu’à Manchester. Je n’avais jamais joué un match aussi dur ". Les choses s’enveniment après un pénalty discutable (et discuté en faveur de Manchester). Mais sur le chemin des vestiaires que la situation vire au grotesque. Les joueurs se disputent, une bataille de nourriture éclate, et Sir Alex Fergusson se prend une part de pizza en pleine face. Outrage.

 

Quelques mois plus tard, en janvier 2005, Fergusson déclare à la presse : " Wenger a critiqué mes joueurs dans le tunnel, les a insulté ", " je ne m’attend pas à le voir s’excuser, ce n’est pas ce genre de personne ". Plus tôt, Sir Alex avait déjà blâmé l’entraîneur d’Arsenal sur la faible proportion de joueurs anglais dans son équipe, puis sur son manque de respect envers le club mancunien. La haine entre les deux hommes prend de telles proportion que la fédération s’en mêle, les poussant à une opération de com à la manière de la poignée Yasser Arafat-Yitzhak Rabin.

Modifié par babyf@ce
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Okay bah je le poste alors :)

 

 

 

En attente des prochains matchs contre nos rivaux, voici une des trois équipes rivales avec nous. Leeds United crée en 1919, va devenir un de nos rivaux les plus forts pendant une trentaine d’années.

 

Notre rivalité avec le club des Peacoks commence dans les années 1960 sur un plan sportif. Le houliganisme fait rage en Angleterre et les supporters des deux équipes s’affrontent dans de terribles combats. Mais cette rivalité va commencer au XVème siècle, cette rivalité sera nommé ‘ The Roses Rivalry’, qui fait référence a la guerre des Roses. Cette guerre fit rage entres les deux comptés. Sur un plan industriel, la rivalité ne fit qu’empirer avec la révolution industrielle .Pendant le XVIII et le XIXème siècle, l’industrie du coton de Manchester ruina la laine de Yorkshire.

Manchester United sera le plus grand rival de Leeds United, une opposition entre leurs deux régions, Manchester United représentant le Lancashire et Leeds United le Yorkshire. Ces derbys ont souvent tourné en faveur des red devils. C’est après la Seconde Guerre Mondiale que Manchester United s’affirme comme puissance footballistique malgré que notre stade d’Old Trafford fût endommagé par le bombardement. L’âge d’or de Leeds arriva pendant les années 1960, juste après notre désastreux moment avec la catastrophe de Munich.

Durant la saison 1964-1965, les deux équipes sont tirées pour la demi-finale de la FA cup. Ce match sera notamment connu pour l’affrontement entre Denis Law et Jack Charlton. Le match se termina sur un score de 0-0 et se rejoua au City Ground où il fallut attendre 89 minutes pour que Lee Bremner ouvrit le score et donna la victoire à Leeds United. Pendant les années 1960-1970, la rivalité s’exerça a plein pouvoir, Leeds United remporta de la première division de football anglaise pendant la saison 1968-1969 ou encore pendant la saison 1973-1974 tandis que Manchester United remporta ce championnat pendant la saison 1964-1965 ou encore pendant la saison 1966-1967. Mais Manchester United remporta la coupe d’Europe au détriment de Benfica, une coupe que Leeds United n’avait jamais gagnée.

Cette persistera puisque de nombreux transferts entre les deux clubs ont eu lieux comme Joe Jordan, Gordon McQueen, Arthur Graham, Eric Cantona, Rio Ferdinand ou encore Alan Smith (surnommé Judas par les fans de Leeds) pour Manchester United, tandis que Freddie Goodwin, Johnny Giles, Brian Greenhoff, Gordon Strachan, Lee Sharpe, Danny Pugh, Liam Miller partiront pour Leeds United. Ces transfert vers Manchester United fut mal vu des supporters de Leeds.

The Roses rivalry sera donc amoindrie après la descente de Leeds United en deuxième division mais restera vivante puisque durant la saison 2009/2010, Leeds United rencontrera Manchester United en FA cup et gagneront 1-0 a Old Trafford grâce a un but de Jermaine Beckford. Mais Manchester United peut reprendre sa revanche. En effet, nous rencontrerons Leeds United en Carling Cup le 20 septembre 2010 et reprendre ce trophée que nous avions gagné en 2009 et 2010.

 

Mais dans cette rivalité, on peut voir une réelle fraternité. En 2000, deux supporters de Leeds fut poignardé a Galatasaray. Beaucoup de supporters de Manchester United venant rendre hommage a Leeds. Mais on put voir aussi des messages honteux avec des banderoles marqué MUFC Istanbul Rouges et Rouges Galatasaray. Ceci provoqua les chants sur la catastrophe de Munich et les affrontements en fin de matchs.

 

Je n'était pas du tout au courant de cette histoire de banderoles. D'où la réaction des fans de Leeds que je ne cautionne pas du tout, mais qui était prévisible à cette époque.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les podcasts ne sont plus disponibles mais j'ai trouvé un truc concernant la rivalité United / Liverpool, au niveau des villes (wikipedia en anglais):

 

Manchester United / Liverpool, pas qu'une simple rivalité footballistique:

Rivalité historique:

 

La rivalité entre les deux clubs peut être considérée comme une manifestation de celle déjà existante entre les deux villes depuis l'ère industrielle. Depuis ce temps, les deux villes sont en compétition pour devenir la capitale du Nord-Ouest de l'Angleterre, notamment avec les prouesses des manufactures Mancuniennes (le Gingham provient de cette époque notamment) et l'importance du Port de Liverpool.

 

Une fois que le Canal Naval de Manchester fut construit en 1894, - projet audacieux visant à relier la ville avec l'Océan Atlantique (infos sur le Canal Naval de Manchester - lien wikipedia (en anglais): http://en.wikipedia....ster_Ship_Canal) - les bateaux approvisionnaient leurs biens directement la ville de Manchester, délaissant celle de Liverpool.

Cet ouvrage signifiait donc un manque à gagner pour les marchants Liverpuldiens résultant par une baisse du travail au niveau du Port et donc d'une baisse morale des habitants locaux.

Les Historiens voient en ceci le moment clé où la rivalité entre les deux villes a commencé.

De plus, l'emblème de Manchester United (+ celui de City et du Manchester City Council également) contiennent la représentation d'un bateau reflétant les racines commerciales de Manchester.

 

Durant les années 1970 et 1980, les deux villes ont connu un déclin par rapport au ralentissement des industries. Cependant, les deux villes ont pu retrouvé une croissance et un succès et sont maintenant reconnues comme des villes de classe mondiale.

Récemment, Manchester a acceuilli les Juex du Commonwealth en 2002, et Liverpool reçu le titre de Capitale Européenne de la Culture en 2008.

 

Rivalité Footballistique:

 

Les deux clubs clament le titre de "Plus Grand Club de Football d'Angleterre", ayant gagné plus de 50 trophées majeurs chacun.

Liverpool a dominé le Football Anglais durant les années 1970 et 1980, gagnant le titre de Premier League 11 fois et la Ligue des Champions en 4 occasions, incluant un triplé Premier League - Coupe de la Ligue - Ligue des Champions en 1984.

Manchester, cependant, l'a dominé durant les années 1990 et 2000, gagnant la Premier League 12 fois (un record AHAH), un Triplé Continental Européen (Ligue des Champions, Premier League et FA Cup) en 1999, deux doublé Anglais et un doublé Européen en 2008 (Premier League et Ligue des Champions).

Les deux clubs sont également les deux équipes anglaises ayant le plus de succès dans les compétitions Européennes, avec Liverpool champions 5 fois et 11 trophées européens en tout et Manchester United champions 3 fois et gagnant au total 5 trophées. Manchester a gagné 2 titres de Club Mondial en 1999 et 2008.

Avec la dernière victoire en Premier League lors de la saison 2010/2011, Manchester United est passé devant Liverpool avec un record de 19 titres de PL :win: (AHAH, Take that Liverpool).

Liverpool n'a jamais gagné de Premier League depuis sa création en 1992.

En gagnant la Carling Cup en 2010, Manchester United a effectué un nouveau record avec 33 titres anglais - soit un de plus que Liverpool :win: . Actuellement, avec la victoire en PL en 2010-2011 et la victoire en Carling Cup en 2012, les deux clubs ont réciproquement 34 et 33 titres domestiques.

 

Aussi bien en compétition sur le terrain, les deux équipes sont également largement supportées de par le monde et font partie des clubs de football les plus riches du monde.

 

Rivalité étendue aux joueurs:

 

Cette rivalité s'étend également aux joueurs avec:

- Wayne Rooney, produit d'Everton (club rival (même ville) de Liverpool) décrivant comment, en tant qu'habitant de Liverpool, il a grandi en haïssant les Reds.

- Steven Gerrard tourna un petit film chez lui montrant la collection de tee-shirt de football il a échangé avec des joueurs adverses, il montra notamment qu'il n'y avait aucun tee-shirt des Red Devils et qu'il n'en voulait pas chez lui.

- Gary Neville, qui, lors de la victoire à Anfield en 2007 (but de J. O'Shea dans le temps additionnel en face du Kop), décrivant que c'était le rêve de toute une vie. Les fans de Liverpool l'ont également réprimandé en 2006 lorsqu'il embrasse l'écusson de son maillot en face des Scousers.

- Plus récemment, l'affaire de racisme entre Luis Suarez et Patrice Evra. L'Uruguayen écopant de 8 matchs de suspension pour cet acte par la FA. A son retour, il ne serra pas la main du Français, Ferdinand et Welbeck lui refusèrent alors la poignée. Nous nous souviendrons également de la célébration d'Evra à la fin du match alors que Suarez se tenait à ses côtés (victoire 2-1 à Old Trafford le 11/02/2012).

 

- Sir Alex Ferguson y est allé de son commentaire déclarant que Suarez était une honte et suggéra qu'il ne devait plus joué pour Liverpool.

- Kenny Dalglish déclara qu'il n'avait pas vu l'histoire des poignées de main. Quelques jours plus tard, Suarez, Dalglis et Liverpool FC présentèrent leurs excuses à Manchester United, qui ont été acceptées.

 

La rivalité est tellement grande que le dernier transfert direct entre les 2 clubs date de 1964 (transfert de Phil Chisnall vers Liverpool).

 

Concernant les fans, les déplacements sont malheureusement accompagnés par des chants envers les différentes tragédies que les clubs ont vécu:

- la tragédie de Munich le 6 Février 1958 pour Man United

- la tragédie d'Hillsborough où 96 supporters scousers sont décédés le 15 Avril 1989 lors d'une bousculade.

 

Quelques Chiffres:

 

1-7 : Plus grande différence de buts lors de la première rencontre entre les 2 clubs le 12/10/1885.

 

Victoire - Egalité - Défaite:

League 61 - 44 - 53

FA Cup 9 - 4 - 4

League Cup 1 - 0 - 3

Autres 1 - 3 - 2

Total 72 - 51 - 62

Modifié par sebasssunited
  • J'aime 2

15 V, 5 D, 7 L and continuing...

http://www.mancheste...680#entry993300

Site off: Member: 3187618, nom: Gilment

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Très enrichissant, ce topic, dommage qu'il ne s'étende pas aux sélections nationales. Il y aurait beaucoup à dire sur des matchs comme Angleterre - Ecosse, Allemagne - Pays-Bas, etc ... même si j'ai la flemme :D

 

Le faux derby PSG-Marseille.

T'as omis de préciser qu'en France, on n'avait aucune personnalité. Non, parce que donner à PSG - OM le nom du "derby" entre le Real et le Barça, faut quand même le faire ...

 

On a maté les derbys des autres pays avec nos grands yeux d'enfants admiratifs, et on s'est dit qu'ils nous fallait la même chose en France, du coup bah le fameux PSG - OM porte le nom de "classico" depuis quelques années. Même pas foutus d'être un peu originaux. Ah si, ils ont ajouté un "S" au mot "clasico" ... Lol. Merci Canal +.

 

Quelqu'un pour parler de l'Olympico, du Synthéticho, du Côtes d'Armorico, du Corsico, de l'Atlantico ou encore du Nordico ?

Modifié par Bunny-Tsukino
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Très enrichissant, ce topic, dommage qu'il ne s'étende pas aux sélections nationales. Il y aurait beaucoup à dire sur des matchs comme Angleterre - Ecosse, Allemagne - Pays-Bas, etc ... même si j'ai la flemme :D

 

 

Quelqu'un pour parler de l'Olympico, du Synthéticho, du Côtes d'Armorico, du Corsico, de l'Atlantico ou encore du Nordico ?

 

Merci de contribuer à l'amélioration du topic, je vais voir ce que je peux faire avec le staff pour y rajouter les sélections.

 

 

:ptdr: Je passe !

 

 

Edit: Voilà vos voeux sont exaucés Mademoiselle, va falloir laisser la flemme de côté et nous instruire ;)

Modifié par babyf@ce
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce sujet me fait penser que Éric Cantona a réalisé 4 moyens métrages sur les villes avec les rivalités footballistiques, il y a Barcelone, Manchester, Milan et mon préféré Istambul. Bref vous pouvez facilement le dl sur t411 pour ceux qui connaissent ;)

200w.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce sujet me fait penser que Éric Cantona a réalisé 4 moyens métrages sur les villes avec les rivalités footballistiques, il y a Barcelone, Manchester, Milan et mon préféré Istambul. Bref vous pouvez facilement le dl sur t411 pour ceux qui connaissent ;)

 

En effet 4 documentaires qui valent le coups d'oeil !!

Celui de Manchester est pas mal, avec la femme et la belle mère fan de city et son mari fan de United, ça doit être joyeux les repas de famille :D.

J'ai trouvé ceux du Barça et du Milan un peu trop clichés pour ma part.

Et comme toi, Looking for istambul m'a donné des frissons, surtout le passage où les hommes avaient été interdit de stade, donc ce sont les femmes qui ont supporté leur équipe, c'était terrible comme séquence !!!

Modifié par babyf@ce
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Très intéressant le topic Baby ;) , je posterai bientôt quelques choses.

 

Moi j'ai vu celui de Manchester et il m'a plu, il assure le Canto. ^_^ J'ai maté une petite partie de celui de Barcelone, comme a dit Andeerson, il est vachement intéressant.

 

Merci Once-Gone :) Bien sûr, tu postes quand tu veut mon ami, hâte de te lire !

 

Bah en fait oui celui du barça est intéressant, juste un peu trop cliché je trouve.

Modifié par babyf@ce
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En Belgique, s'il y a bien une rivalité entre deux clubs, c'est sans doute entre le RSCA et le RSCL. Pour les non-initiés, je parle respectivement des Mauves et des Rouches plus connu sous les fanions d'Anderlecht et du Standard. Cette rivalité existe bel et bien depuis des lustres maintenant, cependant depuis le trente août deux-mille-neuf, les tensions cultivées par les deux clubs les plus populaires de Belgique se sont accrues.

 

Lors de cet été 2009, un joueur que j'affectionne tout particulièrement commis une très grosse erreur, indigne de son rang et de son talent. Lors du match de championnat opposant Liégeois et Bruxellois, Axel Witsel, désormais au Benfica Lisbonne, commet l'irréparable. Sur une action somme toute anodine, le Belge d'origine martiniquaise ne laisse pas traîné la semelle sur le tibia du Polonais Wasilewski, non, il semblerait bien qu'il tente carrément de briser la carrière du défenseur anderlechtois en moins de temps qu'il ne le faut pour l'écrire. Stupeur dans le stade, très vite, le public se rend compte que ce match de gala vire au cauchemar. Les images parlent d'elles-mêmes et sont très impressionnantes ; la montagne de muscles qu'est Wasyl n'en croit pas ses yeux: le tibia a tournée, chaussette et protège tibia compris. Résultat ? Un an de revalidation pour le joueur anderlechtois et des insultes et menaces de mort à l'encontre d'Axel Witsel.

 

Le tacle est violent, limite criminel diront certains ; mais plus impressionnant encore est le lynchage médiatique et vox-populi qui s'ensuit. Lors d'un sondage paru sur le site néerlandophone Het Laatste News, le nom du médian lisboète apparaît aux cotés de criminels et autres personnes dérangées, tel Kim De Gelder*, comme étant l'une des personnes les plus dérangés et détestés du Royaume.

 

 

Cette affaire, l'affaire Wasilewski ainsi nommée par les médias, hantera Witsel jusqu'à son départ pour le Portugal. Le médian belge s'est bien sûr expliquer à maintes reprises sur le sujet, les excuses furent abondantes et les regrets sembles éternels. Car selon moi, bien que les images tentent à prouver le contraire, Axel n'a jamais eu l'intention de briser à la fois la jambe et les rêves du Polonais Marcin. Le profil du boucher, découper de jambes, qui ne nourrit aucun regret suite à ses actes ne colle absolument pas avec le profil d'Axel Witsel. Il s'agit tout simplement d'une malchance incroyable qui aurait pu arriver à n'importe qui.

 

Je précise néanmoins que cette avis n'engage que moi, un amateur de football, belge, n'ayant aucun penchant pour l'une ou l'autre équipe du dossier et que cet avis est, naturellement, loin d'être partagé par tous. Les supporters Mauves, du moins pour la plupart, haïssent l'ancien milieu de terrain du RSCL. L'un de mes amis supporte les Bruxellois et ne souhaite rien de mieux que pareil sort à Axel Witsel ; il est convaincu que ce joueur est une crapule et qu'il aurait mérité un procès et une peine pour cette incident. L'idéal, toujours selon lui, c'est qu'Axel Witsel soit rayé des carnets du football belge, comme européen et mondial ; une suspension a vie pour démarrer une nouvelle vie de "banni". Les Rouches, de leur coté, du moins certains (parfois en nombre), se sont "réjouis" - bien que le terme soit exagéré - de la blessure de leur adversaire. L'excuse principale étant la fameuse accroche "il l'a bien cherché", faisant référence à l'agressivité du défenseur né à Cracovie qui n'hésitait jamais à distiller coup de coude, coup de boule et autres "coups de p***" à ses opposants.

 

Comme je l'ai dis plus haut, je ne suis ni Rouche, ni Mauve et ne partage en aucun cas l'avis majoritaire des fervents supporters de ces deux équipes. Là où je vois un coup du sort, les masses francophones du pays (je connais moins l'avis des masses néerlandophones) y voit le déclenchement d'une nouvelle guerre de supporter à laquelle on peut aisément assister au quotidien lorsque l'on parcourt l'ensemble des différents sites d'actualités sportives.

 

* "23 janvier 2009. – Kim De Gelder, un jeune homme de 20 ans est présumé d'avoir attaqué une crèche du centre-ville de Termonde, tué deux bébés de moins d'un an et une puéricultrice de 54 ans, et blessé une dizaine d'autres enfants, avec un couteau. Il n'a actuellement fait aucun aveu aux autorités."

Modifié par T2S
  • J'aime 1

U-N-I-T-E-D, United are the team for me

 

 

"Het is niet echt de vraag OF we het WK 2014 winnen, de vraag is eerder: met hoeveel doelpunten verschil winnen we de finale?" De Motivees/Les Motivées

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 8 invités (Afficher la liste complète)

    • Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne
  • Récemment sur cette page   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.
×
×
  • Créer...