Aller au contenu

L'identité britannique de United : important ou facultatif ?


Bunny-Tsukino
 Partager

L'identité britannique de United  

112 membres ont voté

  1. 1. Important

    • Important
      84
    • Facultatif
      19
    • Je n'ai pas d'avis particulier
      9


Messages recommandés

J'ai remarqué au détour de certains débats, que la question de l'identité britannique du club se posait souvent. Et puisque je trouve cette question intéressante, j'ai décidé d'en faire un topic. Désormais, si lors de débats divers, vous déviez sur ce sujet, je vous invite à venir ici pour poursuivre votre HS.

 

Le titre du topic parle de lui-même, il s'agit ici de donner votre avis à propos de l'importance de notre identité britannique. Y accordez-vous de l'importance ? Ou bien est ce que vous vous fichez totalement de la nationalité de nos joueurs ?

 

Répondez au sondage, et accompagnez vos votes d'arguments solides. Moi, j'ai mon avis sur la question, mais je ne vais pas le donner ici, car je ne désire pas influencer le débat dès le départ ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je pense que c'est plutôt important ; il faut que manchester serve de locomotive au football anglais (sélection) et puis quoi qu'on en dise étant un club anglais, il me parait censé qu'il y'ait une base conséquente de joueurs anglais ou britanniques... les supporters doivent pouvoir s'identifier au club et aux joueurs... Manchester est de façon assez bien fourni en joueurs britanniques pas comme certains <_< Mais le fait, qu'il y'ait pas mal de joueurs hors UK n'est absolument pas un soucis pour moi...

 

ps : alors c'est quoi ton avis sailormoon ^_^

Modifié par reddevil60

Every team has a story but only one is a legend...

 

2qk3sq1jpg.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai envie de dire un peu des deux, il est important d'avoir une identité et un esprit britannique, lorsque tu es une équipe provenant de cette même ile. Maintenant il est aussi important d'avoir des joueurs extérieurs à la grande Bretagne, afin qu'ils apportent leurs petites touches persos, leurs influences, leurs cultures. Et c'est ce qui crée un parfait melting-pot.

Les sud-américains, et les méditerranéens apportent cette convivialité, cette bonne humeur, cette joie de vivre qui peut être essentiel dans un vestiaire.

Depuis l'arrivée de Queiroz, ces mêmes joueurs viennent de plus en plus à United, alors qu'auparavant on était de loin l'équipe la plus british parmi les cadors d'outre manche. Même si aujourd'hui c'est encore le cas, avec Chelsea, on se retrouve de plus en plus avec ces types de joueurs. Ce qui fait que notre jeu, à l'instar d'Arsenal et de Liverpool, s'est européanisé.

Chose qui nous a vachement aidé dans nos gigantesques parcours entre 2007 et 2009, et ce qui nous a permis de rajouter un critère important à notre football: L'imprévisibilité.

 

Depuis notre succès en 99, les équipes ont toujours su comment nous contre-carrer. Bloquer les ailes, brider Beckham et Giggs. Dépourvoir de ballon Yorke et Andy Cole.

On était trop dans l'optique PL, vu que dans cette même EPL nous étions en roue libre, mais au final c'était pour mieux se faire surprendre en LDC.

D'ailleurs il faut le reconnaître, si ce même championnat d'Angleterre a pris le dessus sur la Liga et le Calcio, c'est parce que des joueurs latinos ont envahis la Barclays Premier League, ils ont considérablement élevé le niveau technique et tactique. Maintenant le kick and rush se fait de plus en plus rare, et mêmes les petites équipes deviennent de moins en moins "brusque"

 

J'estime quand même qu'il faut pas en abuser, et garder notre véritable identité, si certains joueurs ont changé chez nous, c'est pas forcement grâce à l'entraineur, mais plutôt par l'influence qu'ils leur ont été donné, inconsciemment... Et cette influence provient en partie, par des figures emblématiques, qui ne sont autres que des britons. Il faudra toujours garder un noyau plus ou moins important de joueurs, provenant du pays hôte, afin qu'ils inculquent soigneusement leurs philosophie et leurs état d'esprit.

 

Sous peine de devenir une équipe sans âme.

Modifié par Charlie
  • J'aime 2

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour moi il est important que ce club garde une forte identité Britannique.

J'ai toujours aimer le style de jeu à l'anglaise basé sur le kick and rush, les montés en avant ultra rapide, l'engagement et le Fighting Spirit propre au Anglo-saxon!

United et une combinaison moderne de foot purement anglais basé sur la monté rapide des ailes ou le kick du gardien, la combativité du milieu hésitant pas à aller au charbon quitte a ce prendre un rouge! Au ailier rapide, fin, efficace qui monte le long de la ligne de touche avant d'adresser un centre parfait dans les 16 mètre. D'attaquant puissant habile et gracieux sans oublier la défense de fer, infranchissable, toujours au taquet et prêt a mettre une semelle ... l'odeur de la sueur, du sang ! Tel des bêtes !!! :D

 

Je serais pas bien dire d'où me viens cette vision, peut être mon éducation car pour ceux qui ne le savent pas (et pour peut que cela vous intéresses :D ) je suis de nationalité anglaise!

 

Il est par contre évident que je ne renie pas un joueur pour ces origines (ici place au foot et non à la politique), mais a valeur égale j'opterais toujours pour un Anglais>Britannique>autres.

Go United, d'un supporter dans la victoire comme dans la défaite.

 

Retrouver une indépendance financière et un rêve que devrait avoir tout supporter de MU, et je crois ce projet,

complètement fou, .. possible! Pacque à bien y réfléchir, c'est la seul solution pour ne pas finir avec des criminels à

notre tête, ou, voir le club ce disloqué sous le poids des dettes...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faut garder une certaine identité british mais apporter les + d'une autre culture du foot pour diversifier le jeu et les opportunités.

 

On ne peut pas jouer avec 11 Fletcher par exemple, dans ce style très britannique, il faut une technique venue d'ailleurs, une autre vision du jeu.

 

La culture écossaise par exemple est de boire de l'alcool même après les matchs (pour parler d'une culture à proprement dit et extrasportive). Un exemple parmis d'autres, le kick and rush étant d'un prévisible parfois, le coté passes courtes, gestes techniques (approprié au jeu latin) est une sérieuse alternative sans pour autant perdre une certaine ossature de britain's.

 

On a pu voir la réussite en mélangeant les rio, fletcher, scholes avec des cristiano ronaldo, tévez and co.

 

L'importance étant selon moi de ne pas perdre totalement cette identité, ce coté britannique réputé est une force mentale et morale, perdre le fighting spirit est une erreur, cette valeur propre aux peuples de GB et certains pays du nord est important, n'oublions pas le physique qui entre en ligne de compte.

 

Nous pouvons voir dans les résultats européens qu'un club trop axé jeu britannique ne fait pas souvent long feu... Il faut aussi vivre avec son temps comme a du le faire Sir Alex Ferguson.

zonepppp.png.f7ed0fe13b0fa7b4f04087349f20ccdd.png

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'aurais tendance à suivre le raisonnement de Charlie.

 

Mais j'aurais posé la question différemment. Beaucoup estiment que l'identité Britannique reflète le Fighting Spirit, la combativité et est à l'antipode du jeu basé sur la technique. Et parralèlement, j'ai souvent lu sur ce forum que les joueurs latins n'intègrent pas la culture du Football Britannique et sa rigueur physique. On a fustigé les joueurs techniques alors qu'on a souvent mis en avant, la classe technique d'un Berbatov. Donc j'y vois une contradiction. On critique le joueur latin qui n'a que sa technique pour faire parler de lui mais en même temps, les " Anti-Latins " n'ont jamais reproché à Berbatov son jeu basé uniquement sur la technique. Or en regardant bien, Berbatov est un joueur pas très physique et qui est reconnu pour ses gestes de classe. Donc si on suit le raisonnement de certains, Berbatov aurait dû être critiqué sur les mêmes critères que les Latins. Attention, je ne veux pas essayer de discréditer Berbatov au profit des Latins. Je veux juste vous faire du part du paradoxe de certains membres...

 

En gros, on a voulu nous faire croire que le Latin ne peut s'imposer dans un Championnat physique, qu'il en fait toujours trop et qu'il se dirige plus vers un football spectacle plutôt qu'efficace. J'ai toujours pris position contre cette pensée là... Le Latin a une culture différente de l'Anglais ou du Teuton mais il peut s'adapter, il peut s'imposer. Je pense qu'il n'y a pas de barrières entre le Football technique et physique. L'un peut aller avec l'autre. Et on remarque d'ailleurs que beaucoup latins sont devenus des monstres physiques, qu'ils incarnent cet esprit de " Fighting Spirit " et qu'ils s'imposent en Angleterre, tout simplement.

 

Le problème qu'on a voulu créer sur la nationalité et sur le fait que certains joueurs latins ne pouvaient s'imposer dans un Championnat strict et rugeux, n'est finalement pas un vrai débat. Pour s'imposer en Angleterre comme ailleurs, il faut s'adapter, il faut parfois transformer son jeu ou travailler un aspect bien précis plutôt que se reposer sur ses qualités premières, gagner en puissance physique mais surtout, il faut adopter la bonne mentalité. C'est là le plus important. Au fond, peu importe ta provenance, si tu travailles et si tu as la bonne mentalité, tu t'imposes.

 

Donc oui, l'identité Britannique me paraît important dans le sens où il faut avoir un esprit de nationalisme. C'est une fierté d'aligner 6 ou 7 joueurs Anglais lors d'une finale de Champions League, nous sommes d'accord. Par contre, il faut aussi reconnaître que le Latin peut s'imposer dans un championnat difficile où le combat physique ne flanche pas.

Mon plus profond regret est ce mépris des joueurs Latins. Aujourd'hui, ça tend à s'estomper, je le reconnais. Mais je reste encore triste quand je repense à ce que j'ai pu lire par le passé...

 

Aujourd'hui, le club continue à former même si le débat à ce sujet mérite d'être posé. Disons que le club forme comme il le souhaite, recrute de jeunes joueurs et on s'en rend bien compte qu'on va chercher des joueurs un peu partout, géographiquement parlant. Ferguson a compris certaines choses depuis un bon moment. Il recrute intelligent. Et recruter intelligent, c'est recruter un joueur " étranger " aux qualités similaires d'un joueur Anglais pour deux fois moins cher ( Je pense à Valencia, à Rafael, à Fabio, à Hernandez...)

 

Et remarquons aussi, qu'aujourd'hui, ce sont, en grande partie, les Latins qui font les beaux jours du club, qui montrent ouvertement l'affection qu'ils ont pour ce club, qui ramènent des résultats et qui sont des joueurs aux qualités, et techniques, et physiques. C'est une leçon à retenir !

Modifié par Rooney_8
  • J'aime 2

Si les chambres à gaz sont un point de détail, c'est qu'ils nous traiteront tous comme du foutu bétail. Quand leurs porte-flingues se mettent à dégainer, j'entends les talons de Josef Mengele...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois qu'il faut tout de même pas trop se voiler la face. Chicharito qui embrasse l'écusson du club, ça fait toujours plaisir, mais qui nous dit que c'est pas de l'hypocrisie ?

Au moins je ne pourrais pas enlever ça à Cristiano, il n'a jamais embrassé le fanion d'United, il n'a pas été faux dans son attitude, (plus dans ses déclarations déjà), et encore mieux, Giggsy et Scholes non plus, n'ont jamais montré leurs affections pour le club, après des buts, ils l'ont prouvés dans tout le reste. Et c'est ça qui compte.

 

Après oui tu soulève un problème, une fois j'avais eu un débat du genre avec FrékOding

Les latins ont leurs caractéristiques. Qui ont font bander plus d'un, mais qui ont jaser bien des autres. Et généralement, on les prédit des jours funestes dans la musculaire PremierLeague.

D'ailleurs ce même Fréko m'avait sorti des bons exemples, comme par exemple Phillipe Mexes qui s'illustrait par sa combativité à la Roma, alors qu'il n'est pas briton et a été élevé à l'école française. Ou bien encore Makelele qui faisait preuve d'un Fighting Spirit au Real Madrid, et donc, que c'est pas à Chelsea qu'on lui a inculqué cette qualité.

 

Après je pense quand même qu'il y'a une part de vérité, d'ailleurs les instances européennes avaient une fois, prévenu la PL de faire attention à la grandissante présence des simulations, alors que ce championnat était considéré comme un des plus "francs". Évidement ils avaient directement accusé Ron' d'être un des principaux responsables.

 

Même si certains, dont moi, n'ont pas toujours été tendre avec les latinos, c'est qu'il y'avait quand même un contexte. Et ça va dans les deux sens, aujourd'hui Rooney nous a prouvé que même les anglais pouvaient agir de la sorte, il faut quand même voir que c'est un cas assez rarissime, et que généralement les britanniques sont fidèles. Et quand je dis que ça va dans les deux sens, c'est que faut pas voir non plus les latins comme de parfaits petits bons hommes, il y'a suffisamment eu d'affaires pour montrer que ce n'est pas forcement le cas.

La moralité de l'histoire, est que tout que le monde peut nous la mettre. Les latinos sont des joueurs comme des autres, mais qui faut pas se mentir, arrivent dans un autre monde en Grande Bretagne. Je respecterais d'ailleurs toujours un joueur comme Zola, qui lui, s'est comporté de façon admirable, alors qu'il vient d'une tout autre culture.

 

Après sur le plan footballistique, comme nous l'avons évoqué, ils apportent un énorme plus. Ce sont les joueurs les plus doués, Dieu leur a donné le génie. Alors si en plus ils ont le mental, et la haine de la défaite avec eux, il est sûr qu'il y'ait de grandes chances, qu'ils réussissent chez un des ogres anglais. N'est ce pas Cantona ? :rolleyes:

Nous pouvons être fier d'être le club qui représente le mieux ce parfait mélange. Notre réussite en 2008 devrait en inspirer plus d'un.

Modifié par Charlie
  • J'aime 2

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'ai jamais évoqué Chicharito mais puisque tu en parles, parlons-en. Quand je rends hommage à certains de nos latins, je pense d'abord à d'autres joueurs. Chicharito, il embrasse l'écusson, c'est symbolique et en même temps, ça ne veut pas dire grand chose. Mais quand même ! Le mec semble déjà avoir une bonne mentalité, il prend son rôle à coeur et apporte déjà des satisfactions. Au delà de la symbolique, il y a une réelle volonté d'apporter un plus à l'équipe, de prendre du plaisir et de montrer de quoi il est capable.

 

C'est cette démarche là qu'il faut retenir. Le fait d'afficher une bonne mentalité, de travailler aux entraînements et de garder la tête sur les épaules.

Modifié par Rooney_8

Si les chambres à gaz sont un point de détail, c'est qu'ils nous traiteront tous comme du foutu bétail. Quand leurs porte-flingues se mettent à dégainer, j'entends les talons de Josef Mengele...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les britanniques fidèles ? Oui. Mais pas plus que les espagnols, les portugais, les allemands ou les français. Cette idée de fidélité toute britannique est largement sur-faite. Je connais très peu de joueurs espagnols ayant quitté de leur grès un club comme le Real Madrid ou Barcelone. Très peu de latins tout court. La cause est simple : un jeune britannique, dans son enfance, sera élevé avec l'idée que les clubs anglais sont les plus grands, les plus beaux, les plus fort. Il y verra les idoles de son pays jouer dans le championnat anglais et se sentira, s'il arrive à intégrer un grand club anglais, bien plus enclin à y être totalement heureux et épanoui, et à se dire qu'il a atteint son objectif. Au contraire, un latin grandira plus avec les deux ogres espagnoles comme ligne de mire, surtout que le pouvoir médiatique et l'attraction des deux géants est bien plus important que celui d'outre-manche. Dans son cas, s'il parvient à être dans un grand club de Liga, là aussi il n'aura pas de raison de partir. Maintenant, si un club de Premier league le signe le premier, même s'il gagne moult titres nationaux et européens, il n'aura pas été élevé avec cette idée que le club où il est est le meilleur. D'où le fait qu'il soit plus enclin à partir vers les cieux espagnols. Pour les nationalités autres que celle du championnat (portugais, argentin, brésilien), il faut voir que le joueur préféra là aussi un club, et donc un championnat, où nombre de joueurs de sa nationalité s'y sont imposé, ainsi le championnat espagnol ou italien, qui ont compté bien plus de grand joueurs internationaux que le championnat anglais, ont plus de chance d'attirer les pépites du monde entier, et en ce sens, le championnat briton paye le prix cher de son conservatisme d'antan. Évidemment, il y aura toujours des exceptions, tant dans les envies de départ (Figo de Barcelone à Madrid, Rooney) que dans celle de rester (Torres). Mais par exemple, reprocher à un Alonso d'avoir mis les valises de la Mersey pour aller à Madrid, c'est comme reprocher à un père de préférer jouer au basket avec son fils qu'à la poupée avec sa fille. Tout juste peut-on lui reprocher d'avoir dit qu'il jouerait tous les jours avec sa fille (brillante métaphore, isn't it ?).

 

On peut voir ce cas aussi présent chez les joueurs français qui, vierge d'un grand championnat national et ayant eu des joueurs s'étant épanouie brillamment dans l'ensemble des grands championnats de par la place centrale géographique de la France, se montre généralement fidèle dans beaucoup de clubs où ils sont. Sans y être forcément resté jusqu'à l'arrêt de leur carrière, des Trezeguet, Henry, Viera, Sagnol, Cantona ont été des exemples de fidélité dans les clubs où ils sont aller car ils n'avaient pas de club ou de championnat dominant dans le conscient collectif français. Aujourd'hui, pourtant, le pouvoir attractif d'Arsenal ne sert de s'accroître chez les joueurs de l'hexagone, alors que le club ne gagne plus rien et est en perte de vitesse. On voit là toute l'importance d'avoir eu de grands joueurs nationaux dans leur effectif pour attirer les nouveaux. La seule exception étant italienne, où de grands joueurs peuvent changer de grand club sans trop se poser de question, à l'instar de Super pippo. Tout cela pour dire que la fidélité britannique n'est du au fait que le britannique s'exporte peu -et mal-, du coup restant dans un championnat qu'il vénère depuis sa prime enfance, il est fidèle. Autant fidèle qu'un joueur de n'importe quelle nationalité dans le club de ses rêves, club qui n'est pas toujours britannique, d'où certaines rumeurs et bruits de couloir sur le non-attachement des latins contrairement aux grands britanniques, qui ne cassent pas un clou de fidélité lorsqu'ils sont hors de leur Albion.

 

 

 

 

 

  • J'aime 2

"Quand ils sont venus avec leurs grands sourires, leurs contrats et leurs dollars, on leurs a tous lancés un mauvais regard, mais ils nous promettaient un si bel avenir, la meilleure équipe et le jeux le plus beau, pour faire rêver tous les jeunots, des buts à la pelle, mais la passion allait manqué à l'appel. Peu à peu, le prix des places grimpa, et le stade se vida, les anciens fans qui nous avaient tant soutenu, commencèrent à nous tourné le dos, au nom de leurs idéaux, que les nouveaux riches n'avaient jamais connu. La jeunesse ne jura que par Ronaldo, pendant que les glazers se faisaient de la tune à gogo, et toi t'étais au centres des tirs, ne sachant plus vraiment qui soutenir. Et un jour, tu raconteras à ton gosse qui ira au Manchester United Burger, qu'avant c'était une équipe, une de celles qui joue avec le cœur, t'auras beau lui expliqué, les Bubsy Babes, Cantona, le triplé, il sera trop occupé avec son SAF-meald pour t'écouter, alors toi, le cœur rempli de regret, tu te dira qu'il y avais peut être jadis mieux à faire, que de juste payer et se taire" <3

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les Latins qui font les beaux jours du club, qui montrent ouvertement l'affection qu'ils ont pour ce club

 

Ça m'a fait directement pensé à Chicharito, mais bon passons.

Ce que tu dis est bien entendu véridique et rationnel, mais en même temps c'est un peu applicable à tout le monde, et donc aux britanniques.

 

En contre partie, je pourrais dire que les espagnols lorsqu'ils ont gagnés l'Euro 2008, ont soulignés premièrement, qu'une des raisons de leur succés était le gain en combativité, inculqués par les espingouins évoluant en PremierLeague (Fabregas, Alonzo, Reina, etc...).

Cette nation très critiquée pour son manque de dureté physique, s'est nettement amélioré sur ce domaine précis, qui était auparavant son plus grand point faible, et s'est vu exploité définitivement son potentiel effarouchant.

 

Mais encore une fois, l'engagement et la droiture ne sont pas que relatifs aux britons, puisque Senna, qui évoluait en Liga était aussi pour quelque chose.

 

Après oui, Anti-Glazer, l'idée de fidélité n'est pas une exclusivité anglaise, chaque nation possède son lot de joueurs dévoués.

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ni l'un ni l'autre ou les deux à la fois si vous préférez.

U-N-I-T-E-D, United are the team for me

 

 

"Het is niet echt de vraag OF we het WK 2014 winnen, de vraag is eerder: met hoeveel doelpunten verschil winnen we de finale?" De Motivees/Les Motivées

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bunny :wub:

Merci pour le topic :)

 

Comme évoqué plus haut, le melting pot est important (comme dans la vie) car si les différentes cultures arrivent à se comprendre, cela donne un résultat très intéressant.

 

Ayant eu la chance pendant un an d'avoir cotoyé cette mentalité anglaise dans ma jeunesse, j'y ai tout de suite adhéré, c'est pourquoi j'en viens certaines fois à regretter l'équipe des années 90.

Si mes souvenirs sont bons, ce n'est qu'à l'aube du nouveau millénaire que United à commencé à se tourner vers un recrutement plus exotique.

 

Néanmoins, venant d'une île et ayant toujours été fan du Brésil, je trouve que Fergie a compris (surement le 1er) qu'il fallait évoluer avec son temps, et que pour réussir la ou on avait plus de mal (comprenez l'Europe) il fallait apporter quelque chose d'autre à l'équipe : l'imprévisibilité et la technicité.

Qualités innées des joueurs latins.

 

Les faire venir jeune au club pour leur inculquer les valeurs à l'anglaise et on obtient pour moi le parfait mélange : Nani.

1516655399-bloggif-5a664a6345e98.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La question ne se pose même pas...

 

+10

 

En football le succès ne signifie pas tout ! Je supporte pas Manchester United parce que c'est une équipe qui gagne, je supporte ce club parce qu'il est unique, qu'il me fait vibrer, dans la victoire ou dans la défaite, avec une histoire digne d'un film Hollywoodien. On peut pas dire "achetons des étranger ce sont eux qui vont nous faire gagner". Le football est né dans la rue, on doit le savoir mieux que quiconque, ce club a été créé par une société de transport, des gars qui bossaient dur toute la semaine et qui voulait juste décompresser le samedi. Depuis les temps ont passé, certaines choses ont changé, mais le club se doit de conserver sa "Britannité". Le senior qui vient à Old Trafford depuis 25, 30 ans ou plus, je pense pas que ça risque l'enchanter de voir que le club s'est vendu sur l'autel du business pour devenir une entreprise plus qu'un club de foot, car il faut l'admettre, on a acheté des joueurs plus pour le marketing qu'autre chose(EX:Dong). Et c'est un peux triste, bien sur on va pas cracher sur nos joueurs qui ne sont pas des Britanniques, on leur doit tant !

 

Moi personnellement je suis un fervent supporter des Three Lions, je suis peut-être pas Anglais de nationalité, mais cette équipe reste celle que je chéri le plus. Cette équipe n'est pas au mieux en ce moment, et je pense notamment que les problèmes sont causés par le trop grand nombre d'étrangers évoluant dans le championnat Anglais, je pense surtout à Arsenal :burp: qui grâce à la politique d'Arsène Wenger, empêche complétement certains joueurs d'évoluer, mais il n'y a pas qu'Arsenal d'autres club peuvent être mis dans le même sac. Pourtant l'Angleterre possède une jeune génération de joueurs exceptionnels(y a qu'à regarder les U21), des joueurs qui malheureusement ne peuvent s'exprimer sous leurs clubs respectifs car on leur préfère des étrangers. Quand je vois qu'on prête Cleverley et Wellbeck, et qu'on garde Macheda(plus que décevant je suis désolé), ça me débecte, car pour moi en tout cas ces joueurs là ont le potentiel pour percer au meilleur niveau.

 

Un autre point attire mon attention sur le nombre de supporters de United qui aimeraient voir leurs compatriotes porter le maillot de notre club, j'ai déjà lu par exemple: "Y a un joueur génial à Vitoria Setubal, Pedro Thonpikosh, c'est un vrai Cristiano Ronaldo, on l'achète on le met à droite et Nani à gauche on sera trop fort". (Faut pas croire que j'ai quelque chose contre les Portugais c'était juste un exemple, y a les mêmes avec des Algériens, des Marocains, des Belges etc...).

C'est bien de vouloir voir ses compatriotes porter le maillot de l'équipe qu'on supporte, mais cette équipe n'est pas Espagnole ou Française, elle est Anglaise, et le football Anglais diffère de tous les autres football à mes yeux.

 

Enfin c'est un interminable débat je pense car chacun est motivé par ses idées, personnellement je ne cautionne pas qu'on puisse dire que l'identité britannique du club est facultative, au contraire elle est d'une grande importance !!! :united::eng:

  • J'aime 1

"A Old Trafford on commence à ce lever, à quitter un petit peu les tribunes, et c'est pas finit, et peut être on t-il tord avec le contre mené par Ryan Giggs il a devant lui Rooney qui est servit et qui marque la frappe de Rooney, c'est pas finit, elle est génial cette frappe de Wayne Whoney et Manchester qui s'en va gagner ce match 3 buts à 2, c'est exeptionnel"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je partage entièrement ton point de vue.

Go United, d'un supporter dans la victoire comme dans la défaite.

 

Retrouver une indépendance financière et un rêve que devrait avoir tout supporter de MU, et je crois ce projet,

complètement fou, .. possible! Pacque à bien y réfléchir, c'est la seul solution pour ne pas finir avec des criminels à

notre tête, ou, voir le club ce disloqué sous le poids des dettes...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pareil pour moi.

 

Et perso je suis plutôt fier du fait qu'on soit capable d'aligner une équipe (compétitive) entièrement britannique.

Je trouve que c'est quelque chose de primordial.

Va où tu veux, meurs où tu dois. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pareil pour moi.

 

Et perso je suis plutôt fier du fait qu'on soit capable d'aligner une équipe (compétitive) entièrement britannique.

Je trouve que c'est quelque chose de primordial.

On est capable mais on ne le fait pas d'un côté..

YES SIR!

tumblr_m2uiifj6yd1qez8rro1_500.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On est capable mais on ne le fait pas d'un côté..

Oui, parce-que que nos étrangers ont également leur place dans l'équipe. Mais ce que je voulais dire c'est que avec tous nos britanniques on POURRAIT aligner une équipe compétitive.

Ce dont l'Inter (par exemple) n'est pas capable. Tu vois ce que je veux dire ?

Va où tu veux, meurs où tu dois. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui je vois.

 

Il faudrait que nos britanniques aient le niveau de nos étrangers ou alors recruter anglais.

 

Si on pouvait assurer une place de titulaire pour Amos, Smalling, Evans, Cleverley, Welbeck et autres ce serait déjà super

YES SIR!

tumblr_m2uiifj6yd1qez8rro1_500.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois après...

Salut à tous

 

Je suis désolé pour ceux qui pense que l'identité britannique de Nos chers red devils ne compte pas mais il me parait fortement improbable de supporter Manchester (Je dis juste Manchester parcequ'il n'y a qu'un seul club qui compte dans cette ville n'en déplaise aux jaloux de city) sans aimer le style de jeu britannique sinon le style latin on se mettrait plutôt à supporter le Barca ou le real ou ce genre de club mais Manchester c'est plutôt le style attaque par vague et cela toute la planète le sait (plusieurs vagues ensuite un répit ensuite plusieurs vagues) ce qui est typiquement british.

Je suis quelqu'un qui m'emerveille plus d'un superbe contrôle comme peuvent le faire scholes ou giggs par exemple que les dribbles de Messi je suis comme cela les dribbles ont les laisses aux autres et nous on gagne les titres

 

Cordialement

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Evidemment que l'identité britannique de United est importante.

 

Le foot britannique, c'est l'engagement total, la folie, le combat, les tacles, les erreurs techniques :) , et depuis le milieu des années 70 je suis tombé amoureux de ce football, et surtout (seulement) de MU.

 

Un tacle, ou une engueulade de Keane ou Neville, me donnera toujours la chair de poule, et vaut tous les buts du monde.

J'aime voir un artiste comme Scholes, mettre la semelle, même s'il ne saura jamais le faire "vicieusement", et n'échappera pas à la patrouille :D

 

Il y a un amour du maillot, qui reste à jamais tatoué sur votre coeur (demandez aux Macari, Robson, Mc Ilroy, Irwin, Beckham ......)

 

Ce que j'aime aussi à United c'est que les stars les vrais, sont idolatrés tels des rockstars, comme Best, ou Cantona (même si ce dernier n'est pas britannique, pour moi il l'est devenu par le jeu).

 

Depuis l'arrêt Bosman, plus l'arrivée du foot business (mécènes), le foot anglais perd un peu de son identité, et je le regrette fortement, car il a perdu son insouciance (ce qui faisait son charme), et c'est en quelques sortes européanisé.

 

Européanisé, jusque dans les travées d'Old Trafford, où sont passés les édentés, ventrus et fous furieux, prêts à mourir pour leur team.

Je sais bien que le prix des places et responsable, c'est pour ça que j'adore nos supporters away qui célébrent les buts avec les joueurs jusque sur le terrain, et qui font pratiquement plus de bruit que tous les supporters d'OT réunis.

Je pense que c'est tout le football britannique qui perd un peu de son identité.

Demandez aux "vrais" supporters des gunners, s'ils ne regrettent pas leur fameux back 4 : Dixon - Adams - Keown - Winterburn.

 

Malgré tout, United reste le club parmi les gros, qui garde le plus cette identité, et j'espère que ça continuera, encore longtemps.

 

:united:

Modifié par pj harvey
  • J'aime 2

"Oh, Monsieur et maître, la misère est grande. Les fantômes que j'ai conjurés, je ne vais plus pouvoir m'en dépêtrer"

 

Goethe.

 

795fadadjw1ds2wic2tq2g.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

  • Qui est en ligne   1 membre, 0 anonyme, 5 invités (Afficher la liste complète)

  • Récemment sur cette page   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.
×
×
  • Créer...