Aller au contenu

L'apport de Nani meilleur que celui de Cristiano Ronaldo ?


Charlie
 Partager

Messages recommandés

Je vois deux voies dans cette idée là. En revanche, comme tu l'a demandé, je ne prendrais en compte que le Cristiano Ronaldo 2003-2007.

Du point de vue collectif, oui Nani apporte beaucoup plus que le Cristiano Ronaldo. Oui, c'est vrai que ce dernier a connu une terrible et mémorable explosion lors de la saison 2006-2007, mais elle fut malheureusement éphémère. Nani lui reste sur quelques bonens saisons collectives. Sa qualité de passe, centre me paraît meilleure que celle de l'actuel joueur du Real Madrid. Il est également un peu moins égoïste que son compatriote, qui se perdait parfois un peu dans ses dribbles, tandis que Nani me paraît moins "fou" de ce coté là. Ses dribbles sont moins spectaculaires mais efficaces pour l'équipe.

D'un point de vue individuel, je dirais que Ronaldo était supérieure dans son apport. Car il était si imprévisible, Nani sort parfois des gestes de génie (cf: contre Chelsea) mais Cristiano avait ce coté qui te disait: lorsqu'il touche la balle, il va se passer quelque chose. Parfois ce fut vrai, d'autres fois non. Et même dans ses mauvais jours il pouvait débloquer le sort d'un match, alors qu'on a l'impression qu'un mauvais Nani l'est durant toute une rencontre. Une simple impression, je le répéte. Ronaldo était simplement plus apte à faire la différence individuellement. Puis sa saison 2006-2007 fut d'une qualité extraordinaire, il fut probablement meilleur que Nani à son apogée à cette époque, car il était parfaitement ancré dans le collectif des Red Devils, qu'il a frôlé la perfection lors de certaines rencontres et qu'il avait réussi à tenir quasiment la saison entière (un peu à bout de souffle à la fin, quand même.)

Pour résumer, je pense donc que globalement Nani a plus apporté collectivement, mais que sur la saison 2006-2007, Ronaldo fut supérieur en tout point à notre numéro 17.

  • J'aime 2

Mata is Free

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas évident de parler de Ronaldo tant il a évolué lors de son parcourt à United et tant on l'a vu se transformer; d'espoir imparfait en footballeur décisif puis en joueur prétendant à l'élite mondiale, une évolution finalement à l'image de celle de l'équipe dans son ensemble.

 

Le Manchester de 03 à 06 est le moins bon que j'ai pu voir (peut être avec celui-ci nous verrons), pas étincelant dans le jeu et décevant au niveau des résultats. Ronaldo est alors un énorme potentiel qui joue de façon beaucoup trop personnel, voit mal le jeu, fait des gestes inutiles et manque d'efficacité, son apport dans la construction du jeu est assez moindre surtout en comparaison de ce qu'apportait Beckham qu'il remplaçait. C'est pendant cette période qu'il a acquit sa réputation de joueur insupportable, égoïste et simulateur.

 

La saison 2006-2007 est un tournant pour le club et avec le départ de RVN le système de jeu change et est plus offensif et plus rapide. Cristiano s'y épanouit et sort la saison qui reste pour certain comme sa meilleure: il est devenu un joueur plus accomplit, ses dribbles sont plus variés et plus que jamais efficaces, même dans les petits espaces, son jeu s'est épuré et s'est plus discipliné, il fait moins de grisgris inutiles et sa vision du jeu s'est amélioré. Il apporte beaucoup de vitesse et de folie au jeu avec ses remontés de balles tonitruantes et permet à l'équipe de submerger ses adversaires grâce à sa facilité d'élimination, combine, élargie le jeu et ses centres sont précis et décisifs.

Il s'était amélioré techniquement, tactiquement et avait gagné en efficacité. C'est sans doute la saison où il a le plus contribué au collectif.

 

A partir de 2007 le jeu de Manchester perd de sa folie et devient plus froid et plus tactique et Ronaldo commence sa mutation en cyborg et développe une obsession du but. Son jeu perd en finesse et en folie pour gagner en puissance.

En fait il n'apporte plus ou presque au collectif, il en devient le bénéficiaire.

 

 

Il est plus facile de juger l'apport de Nani:

 

Plus technique encore que son compatriote, meilleur dans la création de jeu, en passe, plus à l'aise dans les petits espaces et sur les phases de jeux arrêtés il a de quoi être bien meilleur dans le jeu que le madrilène et il l'est assez souvent. Il combine notamment beaucoup plus et fait plus de décalage et à la différence de l'ancien numéro 7 il n'a pas besoin d'être lancé pour être efficace en 1 contre 1 ce qui lui permet de porter le jeu plus haut et d'être plus susceptible de conserver le ballon près de la surface.

Seulement son inconstance et aussi sa recherche de l'exploit gâche ce potentiel. S'il simplifiait son jeu et jouait plus souvent collectivement en première intention il deviendrait vite un joueur d'un tout autre calibre. Il est parfois insupportable à rechercher plusieurs fois dans le même match à faire la différence tout seul sur une frappe lointaine ou une incursion solitaire dans la surface alors qu'il a de meilleurs solutions (et qu'il voit surement, parce qu'il a montré plusieurs fois que son sens et sa vision du jeu sont loin d'être mauvais).

 

 

C'est donc difficile de dire qui apporte le plus car, et je suis entièrement d'accord avec Red Eye là dessus, même si sur une saison entière Nani n'a jamais autant apporté au jeu que Ronaldo lors de la saison 2006-2007 je pense qu'il est globalement un joueur qui sert plus le collectif, surtout qu'il participe plus aux taches défensives que le madrilène. Cependant son irrégularité dans le jeu font que sa contribution n'est pas autant supérieur à celle de son coéquipier en sélection qu'elle ne devrait l'être.

Maintenant en y repensant je ne suis pas certaine que ça soit pertinent de dire que le joueur qui est la finalité d'un collectif ne le sert pas, surtout s'il est efficace et aussi décisif que l'a été Cristiano Ronaldo.

  • J'aime 2
140104084257685289.png
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Deux joueurs que beaucoup ont longtemps comparés mais qui pour moi sont vraiment différents.

 

C.Ronaldo, celui de MU. Il est passé du "Youtube-Player" à un joueur incontournable au sein de l'effectif de MU. Au niveau du collectif, je pense en effet qu'il apporte moins que Nani. Plus individualiste, il est néanmoins tout aussi efficace que ce dernier, voir peut-être parfois plus. A partir de 2007, il s'est vraiment transformé en machine à marquer, à partir de là, il apportait beaucoup moins dans le jeu collectif. On a plus d'ailleurs le voir lors du match aller contre Chelsea cette année, où l'on a vu les stats de C.Ronaldo au bout de 100 matchs avec MU, et de Nani qui jouait son 100ème (ou 101ème je ne sais plus), et grâce à cela, on a pu voir que Nani avait beaucoup plus de passes décisives à son actif que Ronaldo.

 

Nani, son point faible je pense étant sa régularité, quelques fois il retombe dans ses travers et quand c'est le cas, il n'arrive pas à sortir la tête de l'eau durant le match en question. Sur une saison, l'apport de Nani est donc peut-être moindre que celui de Ronaldo. Car CR, même lorsqu'il fait un mauvais match, ça lui arrive de marquer 1, 2 buts. Nani, ça ne lui arrive pas souvent.

 

Je dirai comme mondoudou concernant la finalité d'un collectif, le joueur qui y est, apporte finalement du sien. Quand on voit l'apport au niveau comptable de Ronaldo lors de la saison 2007-2008 où il a inscrit plus de 40 buts (43 ?), c'est non négligeable...

 

Donc finalement, je dirai que ces deux joueurs se valent concernant l'apport, l'un par ses buts en masses, l'autre, par ses passes décisives, mais aussi par ses buts, mais dans une moindre mesure.

  • J'aime 1

Manchester United, à la vie à la mort !

"Plusieurs fois, grâce à un Rooney qui comptait pour deux, on a eu l’impression que Manchester jouait à douze. Erreur : avec Jones, ça fait treize." Sofoot

 

tumblr_lcrbypgwy51qdxoeq.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, j'ai toujours trouvé que Nani était un meilleur footballeur que CR7, mais qu'en revanche ce dernier a toujours été plus complet, et plus décisif.

Sur un plan collectif, globalement Luis Nani est meilleur, grâce à ses facultés techniques qui sembles larges, mais qui finalement ne sont pas exploitées tant que ça...

 

Nani a vraiment les caractéristiques d'un leader technique. C'est le joueur qui peut t'offrir le centre parfait, travaillé, délicat. Il peut te sortir la parfaite passe, qui va prendre de court une défense (ce magnifique extérieur contre Milan en 2010), il sait s'en sortir dans un mouchoir de poche, libère des espaces, joue généralement bien avec ses partenaires.

Mais... il a malheureusement un goût prononcé pour le dribble de trop, la touche inutile, le geste superflu, et ça le bride donc encore un peu. Puis surtout, ça l'empêche d'être un joueur de classe mondiale...

S'il prend vraiment conscience des défauts qu'il lui reste à corriger, de son individualisme qui n'a pas totalement disparu, alors il deviendra l'un des tous meilleurs, et un passeur d'avantage réputé.

 

J'ai toujours pensé qu'il était justement à mi-chemin entre Figo et Ronaldo, sans atteindre l'un des deux extrêmes: Le parfait joueur d'équipe et le joueur décisif.

 

Ronaldo, si on parle de 2003 à 2007, est un joueur qui serait presque indéfinissable. Ce n'était certainement pas un milieu droit, à proprement parler. On parle de David Beckham, lui en était un, Ronaldo était dans un rôle quand même plus avancé sur le terrain. Plus le joueur apte à rentrer dans un 4-3-3, sur les ailes, tel affectionnait Mourinho avec Chelsea.

Cristiano se rapprochait à ce moment là d'un ailier-attaquant, et c'est pour cela qu'il avait beaucoup de mal dans le repli défensif, dans les phases de jeu qui demandait un minimum d'intelligence de jeu. Il s'en sortait beaucoup mieux, dés qu'on le trouvait directement près de la zone décisive. Grâce à sa vitesse, à sa vivacité, à la rapidité de ses dribbles supersonics, il savait souvent faire la diff', mais il avait des grosses carences collectives.

 

En gros: Il ne sentait pas le jeu.

 

C'est à partir de la saison 2006-2007, qu'il prit une toute autre dimension, pour des raisons évoquées, et évoquées... On ne va pas être redondant.

Je trouve d'ailleurs que pendant une bonne partie de la saison dernière, Nani ressemblait pas mal au Cristiano de cette année là. S'il y'a bien un moment où les deux se ressemblaient dans leur style, c'est avec le Nani 2010-2011, et le Ronaldo 06-07.

Que ça soit dans la finesse qui s'était rajoutée à leur jeu, et les rendaient diablement insaisissables. Dans leur façon de se déplacer, d’exécuter, de se débarrasser de leur adversaire directe, avec une certaine insolence...

 

Mais malgré leur ressemblance, chacun s'illustrait dans son registre initiale. Nani, qui était de faire jouer une équipe, Ronaldo, qui était de pouvoir faire la différence à tout moment. La différence de niveau entre les deux, à ce moment là n'était pas considérable, mais quand même, Ronaldo semblait un cran au-dessus sur certains points...

Je dirais donc, que oui l'apport collectif de Nani est généralement meilleur, mais que Cristiano semblait encore plus dangereux. Ça se vaut un peu près, au final...

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ronaldo, si on parle de 2003 à 2007, est un joueur qui serait presque indéfinissable. Ce n'était certainement pas un milieu droit, à proprement parler. On parle de David Beckham, lui en était un, Ronaldo était dans un rôle quand même plus avancé sur le terrain. Plus le joueur apte à rentrer dans un 4-3-3, sur les ailes, tel affectionnait Mourinho avec Chelsea.

Cristiano se rapprochait à ce moment là d'un ailier-attaquant, et c'est pour cela qu'il avait beaucoup de mal dans le repli défensif, dans les phases de jeu qui demandait un minimum d'intelligence de jeu. Il s'en sortait beaucoup mieux, dés qu'on le trouvait directement près de la zone décisive. Grâce à sa vitesse, à sa vivacité, à la rapidité de ses dribbles supersonics, il savait souvent faire la diff', mais il avait des grosses carences collectives.

 

C'est certain.

 

Il y'a les milieux droits, que je considère bien différents des ailiers, dans le sens où ces derniers ont un rôle bien plus offensif.

Beckham, Nedved, Sebastian Deisler, sont des joueurs qui se situeraient dans la première catégorie. Quaresma, CR (auparavant), Robben, etc... se situent clairement dans la seconde catégorie.

 

Nani serait plus aussi un ailier de formation, tout comme Giggs, mais ils ont réussi à s'ancrer parfaitement dans le 4-4-2, en se pliant aux tâches qui étaient requises pour cette position.

Valencia par exemple, est un milieu droit pur et dur.

 

Nani, pour en revenir à lui, dés ses premières apparitions a démontré qu'il apportait, et contribuait déjà mieux au collectif, que Cristiano à ses débuts.

Alors que Ronaldo montrait sa capacité, à perforer une défense avec une facilité déconcertante, à provoquer, éliminer, à inspirer de la crainte. Nani s'illustrait par cette capacité à faire briller ses partenaires, à les mettre en valeur, avec notamment cette fantastique prestation contre Arsenal, lors du 4-0 en 2007-2008.

 

Comme dit, Ronaldo montrait clairement qu'il serait plus un joueur décisif, instinctif, alors que Nani plus un moteur et meneur de jeu écarté.

Le profil du joueur, qui marquerait sa dizaine de buts dans la saison, et effectuerait sa quinzaine de passes décisives. Le profil qu'affectionne clairement Ferguson.

 

Après plusieurs périodes laborieuses connues, depuis sa première saison prometteuse, Nani a enfin exploité son talent qui s'est montré périodiquement. Pour devenir un beau monopolisateur du jeu, un créateur d'occasions, qui posséderait également la capacité à pouvoir faire la différence en solitaire.

 

Le joueur qui apporterait la touche technique, qui faisait cruellement défaut au milieu de terrain de Manchester.

Cristiano quant à lui, est un joueur qui n'a pas toujours respecté le jeu, et c'est pour cela que la saison 2006-2007 était une véritable claque, pour toute personne l'ayant suivi depuis ses débuts. Sa seule et véritable saison, où il fût régulier de bout en bout, dans l'apport collectif.

Et comme le souligne régulièrement Velcio, il avait au dénouement de cette année, deux choix qui s'offraient à lui: Soit de continuer dans ce registre, soit d'opter pour une mutation, avec une épuration encore plus prononcée dans son jeu, mais aussi une attirance claire vers les buts...

On connait la suite.

Et c'est à partir de là; bien que d'une toute autre manière, qu'il fût de nouveau moins apte à mettre en valeur ses partenaires.

 

Nani pour des raisons évidentes (manque de physique, efficacité vers les buts encore perfectible, meilleure technique de passes), est resté dans son registre de base, bien que malheureusement son irrégularité le rattrape.

Individuellement parlant, dans sa capacité à changer le cours d'un match (le doublé à Highbury me vient en tête, plus tout ce qui s'est passé en 06-07) le Ronaldo 03-07 a toujours été plus fort, plus consistant. Mais dans une optique collective, Nani m'a toujours semblé plus performant, et plus sûr.

  • J'aime 2

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ce qui est du Cristiano d'aujourd'hui, qui l'était déjà depuis fin 2007 (sic), par rapport à Nani, la question ne s'esquisse même pas car déjà balayée par le constat qui est fait en sélection nationale... Les deux joueurs évoluent ensemble et il est difficile de s'ôter l'idée que Nani est actuellement le meilleur joueur de la Seleçcao...

 

Maintes fois répété, "A choisir entre Ronaldo et Nani, je prends Nani sans hésiter!" dixit le bienfaiteur Bolöni,celui-là même qui lança Cristiano Ronaldo dos Santos Aveiro 'exosquelett-isé' CR7 par la suite...

 

Comme évoqué ci-avant, il n'est pas faux de considérer qu'un joueur servi par le collectif sert finalement ce dernier en finissant les actions... Mais il semble encore plus clair que l'impact d'un joueur qui le sert est d'une autre dimension... Le parallèle convergence/divergence évoqué il y a quelques temps revient...

 

Cristiano monopolise les attentions de ses adversaires mais aussi de ses coéquipiers... Il en résulte une inhibition du potentiel offensif de son équipe qui se réduit à sa seule dimension... Il y a une certaine réciprocité qui est inexistante entre lui et le collectif... Au sens créatif, le ballon, il le reçoit mais ne le donne pas...

 

Réciprocité que l'on retrouve dans un profil qui est celui de Nani, alliant technique et variation de jeu...

 

On serait tenté de dire que la confrontation est manichéenne, puisque de manière plus ou moins sporadique, Nani a tendance à forcer ses choix... En quelque part, ces deux joueurs proviennent bien du même profil... Ronaldo a dévié, Nani continué; et l'un peut encore être tenté de rejoindre l'autre...

 

C'est pourquoi on pourrait, surtout pour Ronaldo, parler de fluctuation dans son historique de profil de jeu... Transformé deux fois à United, "transformé" au Real selon certains... Fluctuation quand même peu perceptible depuis la Castille, tant le bougre force ses décisions au possible depuis sa deuxième mutation sous nos couleurs...

 

On doit avouer que Ronaldo a un profil unique au point de le rendre opposable à n'importe qui... Ses changements de style, que seul un potentiel immense peut absorber, sont saisissants... Potentiel qui n'est pas forcément autant perceptible chez Nani...

 

Cristiano a toujours eu cette base au-dessus... Et sa saison 2006-2007 le montre... Nani n'est pas encore à ce niveau, en terme d'impact, en terme de régularité... Je ne m'étalerai pas davantage sur ce qu'a été le mage de cette saison-là... Juste dire qu'en plus d'avoir cette même variation de jeu, cette virtuosité électrique qui pourrait caractériser à un Nani aujourd'hui, Cristiano montrait cet impact, cette régularité, ce danger permanent décorrélé du niveau de son jeu... Ces impulsions foudroyantes que Nani doit encore démultiplier...

 

Sur ce laps de temps, il est acquis que Ronaldo est au-dessus dans l'impact sur le collectif... Mais pour le reste, Nani est clairement plus bénéfique...

  • J'aime 2

"...Alors que la foule se délectait, dans une ivresse succulente, de cette grande illusion, certains, presque sceptiques et beaucoup moins en nombre, espéraient contempler, à nouveau, la virtuosité élysée du VIème Violon de Lisbonne..."

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...

collectif ? c'est le sujet de la question ?

 

aussi nul l'un que l'autre

et ronaldo était plus fort dans le sens où il pouvait (et c'est arrivé souvent) gagner le match à lui tout seul (même si c'est arrivé l'une ou l'autre fois à nani)

 

et donc, d'un point de vue collectif, aussi énervant par moment l'un que l'autre, surtout quand ça ralenti le jeu à cause de feintes (inutiles) à répétition qui permettent à l'adversaire de se regrouper et/ou se remettre en position...

mes autres hobby ? le djing et le flipper... (pas le dauphin hein)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
 Partager

×
×
  • Créer...