Aller au contenu

La meilleure équipe de Sir Alex


Charlie
 Partager

Messages recommandés

L'équipe de l'année du doublé (2007/2008) PL + LDC. D'énormes armes offensives (Tevez, Ronaldo, Rooney, pour ne citer qu'eux...), une défense comme beaucoup aimeraient avoir, avec un Vidic et un Ferdinand en pleine forme, un Evra à son meilleur niveau, et un VDS toujours aussi impressionnant. Un milieu de terrain assez complet, avec Carrick qui a ce moment était vraiment au sommet de son art. Un banc de touche de qualité avec des joueurs comme Nani, Anderson, Giggs... (Silvestre.. bon ok.)

 

Vraiment une équipe très compétitive, avec des joueurs peut-être pas tous polyvalent comme maintenant, mais qui savent vraiment bien jouer à leurs postes respectifs.

Manchester United, à la vie à la mort !

"Plusieurs fois, grâce à un Rooney qui comptait pour deux, on a eu l’impression que Manchester jouait à douze. Erreur : avec Jones, ça fait treize." Sofoot

 

tumblr_lcrbypgwy51qdxoeq.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quasiment un copié-collé de Flo, je vois pas même aujourd'hui une équipe aussi compétitive, rien que CR cette année là, c'était assez cosmique, Tevez pour sa première saison a été excellent, Rooney n'a pas été extraordinaire mais bon ça reste du lourd.

La meilleure défense centrale du monde à ce moment là, sans aucun doute possible, c'était à se demander parfois s'ils n'étaient pas relié par télépathie tellement ils se comprenaient facilement !

 

Mais pour moi histoire de dire autre chose, l'équipe de 99 était la plus "belle"

Roy_Keane_Tribute_by_Riot89.png
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour moi aussi le meilleur Manchester que j'ai pu suivre était celui de 2007 à 2009.

 

Et c'était aussi le Manchester le plus tactique. On était une équipe "caméléon" qui, très équilibré, maitrisait plusieurs styles de jeu et qui s'adaptait très bien aux équipes adverses; on était tout à fait capable de monopoliser le ballon et de construire le jeu comme de défendre dans nos derniers mètres pour contrer très rapidement. Nos plus gros atouts étaient comme l'ont dit cristiano77 et Flo notre défense alors la meilleure d'Europe avec la complémentarité Vidic-Rio et Evra qui flambait alors sur son coté gauche épauler par un gardien monumental, Carrick en parfait métronome de notre jeu, un Rooney déjà très fort qui se sacrifiait presque pour l'équipe et Ronaldo qui explosait pour devenir le joueur qu'il est aujourd'hui et explosait déjà les records.

On semblait presque invincible et on était surtout très régulier.

 

Après il y l'équipe de 99 mais que j'ai peu vu à l'oeuvre, juste quelques grands matchs et de nombreuses vidéos bien plus tard, je ne pourrais donc pas dire si elle était supérieur ou pas mais en tout cas elle était plus attrayante.

Ca semblait à l'opposé de l'équipe championne en 2008; une équipe assez pauvre tactiquement, presque naïve, mais totalement folle et beaucoup plus joueuse, qui avait peut être plus de talent mais moins bien organisé.

 

Et puis il y a évidemment aussi l'équipe de 68 de Busby avec les trois ballons d'or mais difficile d'en parler.

  • J'aime 2
140104084257685289.png
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour moi c'était plutôt une période à savoir celle comprise entre 2001-2003 avant l’histoire de la pompe volante !!!

 

Tout simplement car j'ai toujours était fan de ce concept Beckham l'ailier droit sniper et Giggs l'ailier avaleur d'espace. A cette époque, il ne fallait pas trop parler de permutation à part si Beckham avait fait tomber son serre tête à gauche !!!

 

Et puis, il y avait encore Keane-Scholes au milieu de terrain, ce duo qui nous ferait tellement de bien maintenant. Si je ne m'abuse c'est même le début d'un milieu à 5 avec Veron en soutien de l'attaquant !!!

 

Mais surtout Van Nistelrooy, l'attaquant peut-être pas le plus beau à voir jouer mais tellement efficace et ce "Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuud" à chaque réalisation me foutait une piloérection. Il était cantonné à un rôle de renard car il marquait pratiquement tous ses buts à l'intérieur de la surface mais il était aussi un bon pivot dans le cœur de la défense adverse grâce notamment à une très bonne technique que certains semblaient oublier. Je me rappelle pas exactement de tous ses buts mais son rush face à Fulham et aussi ce magnifique touché de balle en extension face à la Juve sur un caviar de Beckham resteront comme ses plus beau buts !!!

 

Alors bien sûr, il y a eu mieux dans le jeu que cette période comme lors du fameux triplé de 99 ou 2008 mais au contraire de 2008 où MU était identifié à Ronaldo et malgré le fait que Beckham était la super star, cette équipe me paraissait plus soudée, plus groupe. Il y avait encore les anciens Butt, les frères Neville... et puis pour un Toulousain quoi de plus beau que de voir Barthez dans les pagelles ???

Modifié par Alruud
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personnellement je dirais pas que c'est pas l'équipe du doublé de 2008,mais celui de 2007 qui avait remporté le championnat. Meme si elle est pas aussi mature que celle de 2008 qui a fait le doublé niveau tactique,cette équipe avait une telle explosiveté,une telle rapidité sur ces attaques et cette impression de pouvoir t'acculer dans ton camp pendant 90 mn. En dépit des errances défensives avec notamment brown et heinze (en l'absence de ferdi) ,on avait un potentiel offensif hors du commun qui pouvait te foutre un but n'importe quand avec des guerriers qui étaient pret a tous donner derrière (smith <3,carrick génial). Contrairement à celle de 2008 qui donnait l'impression de reposer essentiellement sur Ronaldo (ça a donnée les résultats,42 buts ...), celle de 2007 était plus imprévisible avec un giggs magistral et un rooney qui prenait plus ses responsabilités ,un ronaldo moins cyborg et buteur,mais imprévisible,creatif et flambeur....

Sans la défaite à milan et cette performance exceptionnelle de kaka (et seedorf) lors de la démi finale retour,on aurait aussi eu ce doublé, et cette magnifique victoire a old trafford contre la roma n'aura pas été en vain.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personnellement j'hésite entre trois générations.

L'équipe de 94, de 99 et 2008. Et il y'a aussi une que j'évoque souvent, celle que vient de citer Alruud, dont je suis sûr qu'elle aurait pu faire des ravages...

 

L'équipe de 94 c'est le mur de Berlin (Keane-Ince) c'est une assise défensive de tout premier plan avec Pallister et Bruce, c'est un Giggs émergeant, un Canto au sommet de son art, et pas mal de très bons joueurs les entourant, dont un divin Schmeichel.

Elle ne se sera pas illustrée en LDC, mais c'était vraiment du très solide, et on l'aura bien vu en championnat. Ce n'est pas la plus talentueuse, la plus esthétique, mais je pense bel et bien que c'était la plus compacte, et surtout la plus caractérielle. Tout le monde allait au charbon, une vraie équipe d'homme; des hommes qui effrayaient tout type d'adversaire, et qui se faisaient diablement respectés.

Dans un football où la virilité et l'impact physique étaient encore dans la norme, cette équipe d'United en était clairement une référence.

 

L'équipe de 99 est forcément la plus marquante, sous l'ère Fergie pour tout ce qui s'est produit. Une année spéciale, une équipe spéciale, des évènements spéciaux.

Tous les ingrédients réunis pour établir une saison pas comme les autres. La paire Yorke/Cole au sommet de sa magie, de son entente sublime, un David Beckham à son tout meilleur niveau, idem pour Keane, idem pour Scholes. Une défense intraitable avec le fraîchement venu Stam, ainsi que le robuste et expérimenté Rhonny Jo.

Des débordements continus sur les ailes, où notre jeu passait vraiment par cette zone du terrain, une volonté de broyer l'adversaire quitte à négliger l'aspect défensif. À ce moment là, jamais Ferguson n'avait autant miser sur le football offensif. C'était vraiment notre signature.

Notre capitaine était au summum de son charisme, de son caractère pas commun.

 

Complètement rasé, ou bien chevelu, il était le même, à savoir terriblement intimidant. Manches toujours courtes, pour bien montrer quel bonhomme il pouvait être. Des gueulantes, un carton rouge en demi-retour de la CUP, un match contre la Juventus qui est LA PERFORMANCE, pour un joueur ayant évolué à Manchester United.

Des rencontres cultes contre le Barca de Rivaldo, et une vrai autorité sur le terrain. Plus de Bruce, de Canto, de Ince, mais la mentalité était la même !

 

Quant à l'équipe de 2008, c'est vraiment un état d'esprit différent, mais la volonté de gagner est resté intacte. Ferguson a changé, il est accompagné d'un adjoint latin, qui lui apprend comment s'adapter au football d'aujourd'hui. Un united new-look, plus teinté européen.

 

La vedette c'est Ronaldo, un croisement entre un attaquant et un ailier, la défense semble aussi souveraine qu'il y'a 9 annnés. Evra est aussi performant qu'Irwin, le milieu de terrain bien que moins talentueux, est surement plus équipé, et plus modulable.

On peut jouer comme n'importe quelle équipe du monde. On peut pratiquer le jeu du Milan, d'Arsenal, de Liverpool, on sait quand il faut tempérer, on sait quand il faut exploser, on sait quand il faut se replier (et sans jamais rompre).

Un jeu moins excitant, sexy que la saison 2007 comme le souligne Ibizy, mais qu'importe, le niveau était toujours aussi élevé.

 

Le doublé est d'une logique implacable, tant cette année United semblait dominateur et sûr de ses forces. D'ailleurs c'est bien une des rares fois, où les spécialistes nous donnait vainqueur, et favori de la compétition avec le Real Madrid.

Ronaldo est sur un nuage, mais c'est vraiment l'équipe dans sa globalité, qui a su se donner les moyens pour réussir. Une sorte de mission accomplie, et surtout un grand sentiment de fierté.

 

J'ai grandi avec la bande à Keano, Beckham, Scholes, Giggs, Irwin. J'ai très bien suivi la période où Ruud marquait à n'en plus finir, j'ai été sidéré par l'équipe de 2006 à 2008, donc c'est pas évident de choisir.

Mais l'équipe qui m'a le plus donné cette sensation de maîtrise, c'est bien la 2008.

Modifié par Charlie
  • J'aime 3

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En fait il faudrait presque faire un mélange de deux équipes. 92 - 97 pour l'Angleterre et 2007 - 2009 pour l'Europe.

Solidité et rigueur d'un côté, fantaisie et intelligence de l'autre.

 

La première équipe était sûrement la plus plaisante à gérer, tant de joueurs déterminés et dévoués au club et une jeune génération qui s'avérait comme étant l'une des plus prometteuses du club. L'idéal pour marcher sur le foot anglais avec arrogance et fierté, parfaitement illustrée par Cantona.

 

La seconde était déjà plus bling bling, avec un Ronaldo en machine de destruction et un trio Rio-Vida-VDS infranchissable. Le mixe entre joueurs d'expériences, capables d'avoir une gestion exemplaire sur toute une saison, et joueurs au potentiel hors-norme (notamment le trio d'attaque Roo-Ro-Te). Sans omettre l'évolution de Ferguson...

Car si cette épique a su s'imposer sur tous les tableaux, c'est aussi et surtout car le coach a changé sa façon d'aborder les matchs en fonction des compétitions. Non pas que l'équipe de la fin des années 2000 était forcément plus taillée pour la C1, mais elle était surtout mieux adaptée et donc plus productive.

 

Difficile de choisir entre les deux, on pourrait aussi parler de l'équipe du treble, qui en terme de mentalité était au-dessus des autres... Mais petit clin d'oeil au King et donc une admiration encore plus poussée pour ses années 90 ô combien jouissives.

Modifié par Best_07
  • J'aime 1

Je suis un moi-même préfabriqué, je suis une aberration. Un être non-contingent. Ma personnalité est une ébauche informe, mon opiniâtre absence profonde de cœur. Il y a longtemps que la conscience, la pitié, l'espoir m'ont quitté, s'ils ont jamais existé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'aurai dit cette année si chacun des joueurs avais leur niveau de jeux qui est le leur.

 

Je trouve cette équipe vraiment pas mal avec une nouvelle génération qui a un potentiel, sauf que notre milieux plus exactement Carrick/Andy sont que l'ombre d'eux même. Mais juste a imaginer c'est deux la avec leur vrais niveau de jeux serais vraiment pas mal.

 

On a vraiment une belle équipe avec des jeunes des autres qui confirme et quelques ancien qui sont la pour tous encadrés.

Ouais sauf qu'à la base le rap est une musique revendicatrice, et se servir du système que l'on dénonce à la base pour finalement faire de l'argent, bah c'est moche.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personnellement je dirais pas que c'est pas l'équipe du doublé de 2008,mais celui de 2007 qui avait remporté le championnat.

 

La même...

 

C'était vraiment autre chose au niveau du jeu, un retour au source pour Manchester, et une bonne nouvelle aussi pour le football.

Malheureusement bien que notre jeu fût spectaculaire cette saison là, il sera bien moins évoqué que celui du Barca actuel, et c'est assez décevant.

 

On pouvait voir cette volonté d'attaquer continuellement, cette touche féerique avec notamment l'intersidéral Ronaldo, en mode j'écrase mon monde.

Il était le parfait symbole de ce United là, tout comme il sera la saison suivante encore le symbole du club, à travers son jeu.

Des vraies périodes de domination, de démolition, des permutations à l'infini, afin de perturber comme il se doit l'adversaire, et le rendre le plus vulnérable possible.

 

Malgré tout, nous étions quand même difficile à manœuvrer, par l'intermédiaire d'une défense déjà performante, d'un Carrick qui s'était bien intégré, ainsi que par Roo' de part son rôle essentiel, en redescendant régulièrement...

Gary et Evra offrait moult solutions, Rio avait encore la vivacité pour apporter le surnombre (ce but contre Liverpool!), Scholes avait fait une très belle saison, et s'était retrouvé une seconde jeunesse.

Le hic, c'est la blessure de Saha qui est intervenue, rendant notre jeu légèrement moins imprévisible, et on commençait de plus en plus à dépendre de CR7. Les équipes commençaient à deviner qu'il était notre maillon fort, cela dit, ça a permit à Rooney de reprendre le flambeau en fin de saison, avec notamment sa superbe prestation contre le Milan AC.

 

Il est clair que le 7-1 contre la Roma est l'illustration même, de ce qu'était capable United cette saison-là. Démontrant clairement le potentiel offensif du Manchester 2007, pouvant écraser n'importe quel adversaire. Cette espèce d'insouciance, cette clarté, ce pouvoir offensif, ces contres électriques... Ça m'avait fortement marqué :)

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi je peut pas parler d'équipe que j'ai jamais vu jouer donc pour moi la meilleur équipe que j'ai vu depuis 2005 et c'est celle de 2006/2007. Une équipe hors du commun avec des joueurs qui se révélaient enfin au monde, je pense a CR7, Roo, Evra ou bien Vida qui cette saison là avait été tout simplement monstrueux et d'autre comme Paulo, Giggs, Rio et Neville qui canaliser tout ça avec leur expérience, rajouter a cela un Saha qui avait fait 6 mois de folie et bien vous avez l'une des équipes qui a gagné le championnat le plus facilement et qui produisait l'un des plus beau jeu d'europe.

 

A cette époque là Ronaldo n'était que le simple attaquant que nous connaissons actuellement, c'était un joueur très complet qui mangeait la ligne et qui se mettait a disposition de l'équipe, cette saison la il avait mis 23 but et donnait 10 passe décisive, pas impressionnant quand on connait ses stat de 2007/2008 mais il avait une très grande influence sur notre jeu et n'était pas le joueur égoïste qu'il est actuellement, c'est pour moi le meilleur CR7 que j'ai vu jouer et je pense qu'il devrait se regarder quelque review de ses match pour voir ce qu'il était et ce qu'il est devenue, je pense vraiment que ça lui ferai du bien.

Roo lui aussi avait fait une très bonne saison avec une 20ene de but et formait avec CR7 l'une des paire les plus prolifique d'europe, de cette saison je me souvient très bien ses deux but a OT contre Milan en C1, quelle classe et quelle élégance, oui ce jeune aller surement devenir le pilier des génération futur de United et on c'est pas trompé.

Saha quand a lui montrait a tous qu'il était un attaquant de classe mondial et enchainait les buts, un attaquant complet qui pouvait jouer en pointe et en soutien je vous conseille de voir son but contre Chelsea a Stanford bridge pour voir l’intelligence du joueur, il aurait du continuer chez nous mais malheureusement son physique en a décider autrement et aujourd'hui et bien il joue dans un club qui n'est pas de son standing vu le talent du bonhomme.

 

Paulo était encore au top et donnait le tempo a l'équipe avec ses transversale et ses changement de rythme hors du commun et quand on voit notre manque de créativité au milieu lors de 3 dernier mois on peut vraiment regretter le départ en retraite de Paulo, il nous manque vraiment.

Vida était arrivé il y a peu de temps mais cette saison fut celle de la confirmation et son association nous ont permis de gagner la C1 un an plus tard, quand a Evra qui était arrivé en meme temps que Vida et bien il poussait doucement Heinze sur le banc jusque la chouchou et du public et de Ferguson pour sa hargne.

 

Cette saison là on finit avec un titre de champion acquis plutot facilement et en demi de C1 déroutait par le grand milan et un Kaka hors du commun malgrè un très grand match de l'équipe a OT et un 3a2 nous avions coulé à San Siro notamment parce que Vida revenait a peine de blessure et qu'il était en méforme physique. Ce que je retiens de cette saison c'est la fougue ( des fois peut etre trop) de notre équipe et surtout l’enthousiasme qui se dégageait ce cette équipe, on voyait bien que les joueurs prenait du plaisir a jouer ensemble, le résultat de cela et bien c'est une équipe qui pratiquait un magnifique football et qui a moi m'a fait rêver.

 

Quand j'ai le blues et bien je me remet le review de la saison et je vous conseille le faire, des match comme le déplacement a Fulham et la victoire dans les dernière minute grâce a un but de CR7 ou bien la victoire a Anfield grâce a Sheasy et son but de crevards, avec tout ces bon moment on en oublierait presque la défaite en final de cup face a Chelsea, ce qui l'ont vécu savent de quoi je parle, les autres procurait vous quelque match je vous assure que vous ne serez pas decus.

 

J'oublié le 7a1 contre Rome, un match parfait a tout point de vue et une équipe très belle a voir evoluer. Smith quelle joueur.

Modifié par C RONALDO 7
  • J'aime 1

man-u-bar.gif

"El tipo puede cambiar de todo. De cara, de casa, de familia, de novia, de religión, de dios. Pero hay una cosa que no puede cambiar Benjamín. No puede cambiar de pasión" - Sandoval

"Football is a whole skill to itself. A whole world. A whole universe to itself. Me love it because you have to be skillful to play it! Freedom! Football is freedom.” – Bob Marley

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C.RONALDO 7 --> Cristiano Ronaldo avait mit 17 passes décisives, au moins. x)

 

Quant à moi, la meilleure équipe que j'ai pu voir jouer à Manchester United, ce fut celle de 2007/2008.

Oh non, ce ne fut pas la flamboyante équipe de l'année passée, qui était là pour faire le jeu, pour briller, pour flamber et se faire lever les foules. Non, le Manchester United 2007/2008, c'était autre chose. C'était une équipe bâtie avec un seul ojectif: gagner. Mais pas gagner comme le United de la saison dernière, qui se basait trop souvent sur des éclairs de génies de la part de Nani, ou de l'efficacité de nos attaquants. Le Manchester United 2007/2008 était une véritable équipe, où Ronaldo s'est certes illustré plus que d'autres, mais l'équipe était bien huilée, cohérente, dans tous les secteurs de jeu.

Certes Cristiano Ronaldo était sur une autre planète (et encore, je suis d'accord avec C. RONALDO 7, je trouve que la saison qu'il avait faîte en 2006-2007 fut sa meilleure dans son apport dans le jeu), mais il demeurait une "simple" pièce de la formidable machine à gagner.

 

Venons en aux faits, pourquoi est-ce que je penserais cela ?

Premièrement, au niveau des titres. Manchester a réalisé une grande saison, avec la victoire en Premier League, qui ne souffre d'aucune contestation, la Ligue des Champions, où les Red Devils avaient montrés un visage froid de réalisme, et une solidité à toute épreuve, sans oublier le Community Shield et une demie finale en F.A Cup.

 

Mais c'est surtout le jeu qui m'a impressionné. La principale raison de notre belle saison est probablement du au fait que Sir Alex a su trouver l'équilibre parfait entre une attaque explosive (Ronaldo, Rooney, Nani, Tevez...) et une défense extrèmement difficile à passer, où Brown surprit son monde, Ferdinand et Vidic formait la meilleure paire défensive d'Europe, et où Patrice Evra était encore la référence mondial du poste de latéral gauche. Van der Sar derrière, assurait encore. Ce qu'il y avait également de fort, c'est qu'il n'y avait pas réellement d'équipe type: tous nos joueurs pouvaient postuler à une place de titulaire, sans que la qualité sur le terrain ne s'en ressente.

Ainsi, en défense, nous avions Brown, O'Shea, Ferdinand, Vidic, Piqué, Silvestre, Evra...au milieu de terrain, Carrick, Fletcher, Hargreaves, Anderson, Scholes, et surtout devant, nous avions Nani, Park, Cristiano Ronaldo, Tevez, Rooney, Giggs, Saha. Une équipe qui a doublé quasiment tous les postes (j'en ai oublié certains volontairement, du genre Gary Neville, qui n'a quasiment pas joué de la saison). La gestion du groupe fut également bonne, j'ai toujours le souvenir d'une vraie famille, sans que les égos ne l'emportent (ce qui se passa malheureusement en 2008-2009 avec l'affaire Tevez...).

 

Et contrairement à la saison qui avait précédé notre saison faste, United avait réussi à endosser un costume de Champion d'Europe. Ce n'était le United le plus beau à voir jouer, mais ce fut sans doute celui qu'il fallait pour remporter ce titre. La claque subie à San Siro en 2007 a sans doute inspiré Sir Alex, pour une victoire donc; cette année là. Qui ne se souvient pas du match épique face au FC Barcelone, où Old Trafford chanta comme une seule voix ? Un match durant lequel le courage des Red Devils, amputé de Vidic et de Rooney pourtant, a réussi à éliminer le Barça ? Le but de Scholes symbolise un peu ça: ce fut la victoire d'une équipe cette soirée là, et non celle d'une addition de joueur. Car disons le clairement: en Europe, à cette époque là, Manchester United était sans doute la meilleure équipe sur le plan des individualités. (Barcelone aurait pu nous contester, mais ce fut une saison assez galère). Et ce qui a sauté aux yeux, ce fut Ronaldo pour les gens à l'extérieur, et ce fut un groupe de joueur se sacrifiant pour le bien du groupe. Mais ça, Christian Jeanpierre n'en a cure.

  • J'aime 2

Mata is Free

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
 Partager

×
×
  • Créer...