Aller au contenu

La place du sport dans le système éducatif


Cuns

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Lors des récents Jeux Olympiques de Tokyo, les sports collectifs français ont particulièrement brillé avec notamment le doublé doré en handball pour les femmes et les hommes, l'or en volley hommes ou encore l'argent pour les hommes et le bronze pour les femmes en basket .

Suite à ces belles réussites collectives, le ministre français de l'Education Nationale Jean-Michel Blanquer s'est permis une sortie afin d'attribuer une part de cette réussite à la pratique du sport à l'école en cours d'EPS (cf. ci-dessous).

https://twitter.com/Europe1/status/1424615936737386496?ref_src=twsrc^tfw|twcamp^tweetembed|twterm^1424758619183198210|twgr^|twcon^s3_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.lequipe.fr%2FTous-sports%2FActualites%2FEvan-fournier-demande-a-jean-michel-blanquer-de-reformer-le-sport-a-l-ecole%2F1278652

Certains sportifs concernés ont répondu à chaud à cette intervention que je qualifierais d'opportuniste notamment le handballeur Vincent Gérard ou encore les basketteurs Vincent Poirier et Evan Fournier.

Evan Fournier a d'ailleurs poussé son intervention un peu plus loin dans une tribune publiée dans le Huffington Post où il pointe du doigt notamment le manque de moyens mis à disposition pour la pratique du sport à l'école que ce soit en terme financier, matériel ou même simplement en terme de temps alloué.

Il a également cité en exemple le modèle US et invité le ministre à se rendre aux Etats-Unis afin de constater les différences existantes entre les modes de fonctionnement et politiques mises en place pour la pratique sportive.

https://m.huffingtonpost.fr/amp/entry/evan-fournier-a-jean-michel-blanquer-feliciter-nos-athletes-tous-les-quatre-ans-nest-plus-suffisant_fr_61167e80e4b0f7bc26a4ff3a/?ncid=other_twitter_cooo9wqtham&utm_campaign=share_twitter&__twitter_impression=true

Pour ma part ,en tant qu'enfant puis adolescent, j'avais le même ressenti que celui de Fournier, à savoir que la quantité d'heures dédiées à la pratique sportive au sein du système scolaire était vraiment minime, à hauteur de 2h par semaine pour ma part.

De plus, nous pratiquions souvent des sports qui ne m'intéressaient pas et qui étaient fortement dépendants du professeur et de ses affinités. Je me souviens par exemple d'un professeur au collège qui pratiquait le handball en club et nous avait confié détester le foot, je peux vous affirmer que nous ne l'avons pas pratiqué une seule fois malheureusement.

Pour compenser, j'ai intégré une section sportive dans un collège puis un lycée un peu plus éloignés de chez moi mais cela me permettait une pratique quotidienne du football après les cours avec des emplois du temps adaptés.

Aujourd'hui, je suis dans la position du parent et j'aimerais vraiment que les choses évoluent pour que mon fils puisse pratiquer le/les sports qui lui plaisent et ce à la fréquence qui lui convient sur la semaine.

D'autant que, bien souvent, je me retrouve à composer avec des horaires de pratique qui ne sont pas compatibles avec un emploi du temps professionnel, comme les entraînements le mercredi après-midi par exemple.

Je pense qu'il y a plein de choses à faire afin de rendre la pratique sportive en milieu scolaire bien plus pertinente que celle que l'on connaît aujourd'hui, avec pourquoi pas plus de libertés de choix pour les collégiens ou les lycéens quant aux sports pratiqués et surtout à quelle fréquence les pratiquer.

J'ai pu constater que bon nombre d'entre vous ici s'intéressent au sport en général et pas seulement au football et United 🙂

Il y a également, pour certains, des parents qui doivent peut-être également composer avec les sports pratiqués par leurs enfants.

Si cela vous intéresse d'échanger sur le sujet, c'est par ici.

Et je n'oublie pas nos amis à l'international pour savoir ce qui existe dans vos pays respectifs !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je discutais il y a peu avec des amis, et on parlait justement de nos instituteurs / professeurs de jeunesse (école, collège, lycée).

On en est venus à parler des profs de sport, et franchement le tableau qu'on a dressé de nos expériences n'était pas reluisant. Je ne sais pas s'il y a des profs d'EPS parmi nos lecteurs, et je ne veux pas mettre tout le monde dans le même panier, mais pour ceux qu'on a côtoyés nous-mêmes :

  • absence apparente de volonté (fallait pas trop les brusquer)
  • propension à nous faire faire les sports qu'ils trouvaient eux-mêmes intéressants
  • pédagogie nulle ou presque (si tu n'es pas bon dans un sport, tu te fais dégommer, surtout si c'est LE sport de prédilection de Monsieur)

Ca rejoint globalement ton constat @Cuns, sur certains points.

Au-delà de ça, le fait que le sport soit réduit à peau de chagrin, alors que l'activité physique est quand même au centre d'un mode de vie sain et équilibré et que je ne suis pas certain que tous les enfants en pratiquent hors école, ne me paraît pas un bon signe envoyé à la société en général. Je veux bien qu'il fasse cultiver un minimum notre intellect, mais quand on voit la quantité de choses qu'on apprend qu'on n'utilise plus aujourd'hui... remplacer 2 ou 4 heures de ces enseignements par du sport n'est pas déconnant.

Donc tout à fait d'accord avec toi.

  • Merci ! 1

ENVIE DE PARTICIPER À L'ASSOCIATION OU AU PODCAST DE MANCHESTER DEVILS ?

REJOIGNEZ-NOUS !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Malheureusement dans le système scolaire le sport est secondaire voire complètement mis à l'écart. Ce que trouve très regrettable. 

Et un peu hors sujet mais on a bien vu que pendant le Covid là aussi le sport a été complètement oublié là ou c'est essentiel pour préserver ou retrouver une bonne santé physique ou mentale. 

 

Modifié par Breizh Devils
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 11 heures, Breizh Devils a dit :

Et un peu hors sujet mais on a bien vu que pendant le Covid là aussi le sport a été complètement oublié là ou c'est essentiel pour préserver ou retrouver une bonne santé physique ou mentale. 

Oui c'est vrai, ça ne rentrait clairement pas dans les "causes prioritaires". On avait toujours la possibilité de partir faire un peu de running chacun de son côté mais il est vrai que tous les clubs de sports amateurs ont du se sentir délaissés.

J'ai l'impression que ça ne fait pas si longtemps en France qu'on a conscience des bienfaits que peut procurer une pratique sportive régulière. Je n'ai pas le souvenir quand j'étais gamin (dans les 90's) de voir des adultes faire leur petit footing régulier comme c'est le cas maintenant. Je voyais des sportifs expérimentés mais peu de monsieur ou madame toutlemonde qui chaussait ses baskets pour aller faire un peu de sport.

Je pense clairement qu'aujourd'hui le temps de pratique sportive prend une place plus importante dans l'emploi du temps d'un adulte qu'il n'en prenait il y a 20-30 ans.

Si l'on pouvait transmettre ces habitudes aux gamins d'aujourd'hui je pense que ça pourrait leur être bénéfique car, comme tu dis, il en découle une bonne santé physique mais également mentale avec l'évacuation du stress quotidien ou la diminution de l'anxiété pour certains.

Et ça pourrait commencer par une pratique beaucoup plus régulière du sport en milieu scolaire.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
  • Qui est en ligne   1 membre, 0 anonyme, 12 invités (Afficher la liste complète)

  • Récemment sur cette page   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.
×
×
  • Créer...