Aller au contenu

La tactique et MU : mythe ou réalité ?


Captain Britain
 Partager

Messages recommandés

En 1999, j'étais à Barcelone. Hélas non pas au stade, mais dans la ville, afin de profiter de l'ambiance exceptionnelle. Je me souviens du commentaire d'un Catalan, par chance traduit par un Anglais qui trainait à moitié défoncé (naturellement) qui m'avait dit que "Manchester, c'est le Barca du Nord : ça joue bien, mais ça perd tout le temps".

 

On a d'ailleurs souvent trainé cette image d'équipe dévastatrice, totalement folle, inadaptée au football Européen car manquant de finesse tactique, d'intelligence, de pragmatisme, l'équipe de 1999 en étant un paradoxal exemple. Aujourd'hui, pourtant, le club ne jouit plus de cette image affriolante d'équipe joueuse, sauvage. Nos attaques sont coordonnées, placées, tant et si bien qu'on nous compare davantage à certaines équipes Italiennes, capables de fermer le jeu mais aussi de dominer, de nous adapter, un peu à l'image du Milan de Ancelotti.

 

Bref, voilà un topic, à la demande particulière (^_^), pour débattre de l'aspect tactique du football mancunien, des compétences, longtemps décriées, de SAF en la matière parce que, contrairement à ce que Redknapp pensait il y a peu, le football se gagne aussi sur un tableau noir...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La tactique tient une place prépondérante, mais il ne faut pas oublier le physique et le mental (point fort de notre écossais)

 

Pour en revenir à l'évolution tactique de MU au cours des dernières saisons, je trouve que c'est devenu une de nos force.

Ferguson montre toute son intelligence en s'adaptant à l'évolution du foot moderne, et en piochant des idées autour de lui (Queiroz, Meulensteen), voir à côté (Mourinho, Ancelotti, Lippi). Il cherche sans cesse le détail qui fera progresser l'équipe.

Comme tu le dis aujourd'hui, on est moins joueur qu'à une époque pas si lointaine, mais on a un jeu tout terrain pouvant s'adapter à toutes sortes d'adversaires, mais nous avons aussi le pouvoir d'imposer notre jeu, à nos adversaires.

Nous sommes beaucoup moins lisible qu'il y a quelques années, où on avait un jeu énormément axé sur les ailes, le danger vient dorénavant de partout, et peut arriver à tout moment, et celà est la conséquence d'un énorme travail tactique de notre staff .

Notre base défensive est beaucoup plus solide, et l'on peut dans certaines rencontres s'appuyer dessus, d'où la comparaison avec les équipes italiennes de la grande époque.

La polyvalence de nos joueurs, est également un énorme plus au niveau tactique, et encore une fois Ferguson joue magnifiquement avec, pour avoir une tactique malléable au cours de la rencontre.

 

Ferguson à ses débuts chez nous, était principalement un remarquable meneur d'hommes, et au fil des années il a su devenir également un magnifique tacticien.

Modifié par pj harvey

"Oh, Monsieur et maître, la misère est grande. Les fantômes que j'ai conjurés, je ne vais plus pouvoir m'en dépêtrer"

 

Goethe.

 

795fadadjw1ds2wic2tq2g.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité O.L.H

Juste pour faire court... Manchester a acquis la rigueur, le coté tactique du football juste après la désillusion de San Siro( en tout cas dans toute sa splendeur). Ensuite le recrutement, et les rôles de ces recrues ont été fait en fonction du re-nouveau du club sur la scène européenne.

 

Là où c'est impressionnant, c'est la peu de temps que ça a pris pour remporter la CL(donc arriver à la consécration). Ensuite, on a tout simplement enchainé. L'expérience était présent, fallait jute faire les bons choix etc....

 

Ferguson n'était pas un grand tacticien, il ne l'est surement pas d'ailleurs. Il fait dans la continuité de ce qu'il avait appris avec Queiroz qui est plus à l'aise sur le style à adopter en Europe. A un certain niveau, ça vient tout seul. Nous sommes dans une continuité, une continuité qui a porté ses fruits. Ferguson continuera ainsi...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oh, merci Captain Britain ^^

 

Bon, alors pour ma part je souhaitais mettre en lumière une petite théorie personnelle qui m'est venue à l'esprit à l'évocation de quelques souvenirs de jeunesse ...

 

Je me suis toujours dit qu'il y'avait une forte relation faite d'influences réciproques entre le football et le basketball, notamment concernant l'approche tactique d'un match ...

 

Alors bien sur, il existe bon nombre de distinctions qui rendent ces comparaisons farfelues, par exemple le basket se joue sur un terrain bien plus petit que celui du foot, de ce fait la couverture du terrain est moins importante par joueur, ensuite il y'a énormément de "contraintes" qui rendent la nécessité de rester concentré systématiquement (la règle des 24 secondes, le retour en zone, etc), et enfin au basket tout le monde attaque en phase offensive, mais tout le monde défend en phase ... défensive ... ^^ (Source d'inspiration du football total de l'Ajax des années 70 ^^ ?)

 

Toutefois, j'aimerais quand même essayer d'établir une sorte de lien entre les deux, à travers un système de dispositif tactique propre à une situation de jeu donnée (comprenez par là que je ne vais pas me mettre à décortiquer un schéma de jeu type 4-4-2, etc), et ce en me basant sur la manière dont est exécutée cette "formation" par trois entraîneurs différents : Pep Guardiola, Phil Jackson et bien sur Sir Alex Ferguson ...

 

Avant d'entrer dans les détails, quelques petites précisions concernant monsieur Jackson, j'ignore si certaines personnes ici s'intéressent à la NBA, mais il faut savoir que cet homme peut être considéré comme le Sir Alex du Basketball américain : 11 fois champions NBA (6 fois avec les Bulls, 5 fois avec les Lakers), c'est lui qui a dirigé la célèbre équipe des Chicago Bulls vers leurs multiples titres de champions, parmi les joueurs qu'il a eu sous ses ordres on peut notamment citer Jordan, Pippen, Bryant, Rodman ou encore O'neal ... ça situe le monsieur ^^

 

Pourquoi nous parle-t-elle de tout ça, vous demandez-vous, et bien au début des années 90, ce cher Phil Jackson a dépoussiéré, avec l'aide de son assistant Tex Winter, un vieux système d'attaques placées appelé "l'attaque en triangle" ... (en réalité c'est Sam Barry qui l'a inventé dans les années 40, mais il était tombé en désuétude) ...

 

Ce système se base sur un principe très simple : Lorsque l'équipe est en phase offensive, les deux joueurs les plus proches du porteur de la balle doivent se positionner de sorte à toujours former un triangle avec lui ...

 

Et lorsque la balle circule, ce principe doit également être respecté ... A partir de là, il est possible d'imaginer moult situations de jeu pour mettre dans les meilleurs conditions le joueur qui doit prendre le shoot ...

 

Bien, maintenant que ce constat a été posé, j'aimerais le transposer au foot, et plus particulièrement à deux équipes, qui utilisent ce schéma de jeu de manière ostensible, à savoir le Barça et bien sur MU ...

 

A tout seigneur, tout honneur :P je commence par MU ...

 

Nous savons tous qu'en phase défensive, nous appliquons une sorte de tactique hybride, entre le pressing haut et étouffant à la Sacchi, et l'aspiration de l'adversaire, coupant peu à peu ses lignes de passes jusqu'à réduire ses possibilités offensives à néant ...

 

Ce qui m'intéresse ici, c'est ce que nous faisons de la balle une fois dans nos pieds ... on a souvent trois joueurs qui se mettent en diagonale, décalés sur une partie spécifique du terrain, formant une sorte d'escalier histoire de permettre une circulation rapide la balle, tout en la faisant tourner prudemment ... Je suis nulle en schéma mais ça donnerait ça :

 

Giggs

-----------Anderson

-------------------------Carrick

 

Admettons que la balle soit dans les pieds d'Anderson, Giggs est à sa gauche, Carrick à sa droite, la formation dite de l'escalier permet de faire circuler la balle sans prendre trop de risques, néanmoins au moment où on décide d'attaquer, c'est à dire accélérer et créer un décalage (ou percuter, tout simplement), une modification s'effectue immédiatement avec une rotation permanente entre les trois joueurs qui continuent à faire tourner la balle, mais tout en progressant cette fois-ci, ce qui donnerait :

 

Giggs----------------Carrick

 

-----------Anderson

 

Giggs la donne à Anderson puis va immédiatement faire une course opposée, Anderson la transmet à Carrick tout en assurant la couverture (donc se replacer plus bas), quant à Anderson il la remettra à Giggsy qui aura créer un décalage ou percutera, toujours dans cette optique de garder la balle dans la zone d'influence du triangle formé au préalable :

 

Anderson

 

---------------------------Giggs

 

 

-----------Carrick

 

J'ignore si c'est assez clair, mais si vous avez de petits objets chez vous essayez de reproduire ce schéma de jeu ^^ Dites-vous que ce serait l'équivalent d'un triangle en 3 dimensions qui serait en constant mouvement et qui donc changerait de forme tout le temps, tout en conservant ses trois points de départ ...

 

Une autre situation, imaginons que nous souhaitons créer un décalage pour Nani, afin qu'il puisse déborder et centrer :

 

 

 

Rooney-------------Nani

 

----------Scholes

 

Le triangle est en place, le ballon est dans les pieds de Scholesy, Rooney va décrocher et lui offrir une possibilité de passe, pendant ce temps Nani effectue une course côté droit :

 

---------------------Nani

 

Rooney

 

 

------------Scholes

 

Nani reçoit la balle en profondeur et s'apprête à centrer, Rooney va percer dans l'axe et se situer au milieu de la surface de réparation, quant à Scholesy il va se placer aux abords de la surface dans le cas où Nani effectuerait une passe en retrait, ce qui donnerait ça :

 

-------------------Rooney

-------------------------------------------------Nani

 

------------------Scholes

 

Reliez les trois noms entre eux à l'aide d'une ligne imaginaire, vous obtiendrez toujours un triangle ^^

 

Donc voilà, pour moi, Sir Alex, toujours en constante recherche d'évolution et d'innovation, s'est inspiré de ce système né au basket et l'a transposé chez nous pour en faire notre marque de fabrique, notamment ces dernières années, avec des joueur rapides et explosifs, doublés d'une capacité de passe supérieure à la moyenne et tactiquement réceptifs ^^

 

Le Barça utilise énormément ce schéma de jeu aussi, toutefois, dans la mesure où leur approche est plus attentiste, leur progression se fait de manière plus lente, et au final les trois pointes qui composent leur triangle sont - contrairement aux idées reçues - moins mobiles que les nôtres ^^

 

Voilà, en espérant avoir été claire et que ça ait donné des idées à certains pour décortiquer le jeu de MU, moi en tout cas je me régale :united:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oh moi je suis pas sûr que ce soit la tactique qu'il faille mettre en avant cette année. C'est plutôt la dicipline, la cohésion

 

Enfin chai pas quand je regarde MU je vois une ligne défensive qui se comporte comme les autres (mais en mieux parce meilleur individuellement, et en + se connaissant), 4 milieux qui forment un 2eme rideau (comme partt, mais en vachement dicipliné), et puis 2 attaquants qui pressent généreusement. Je veux dire que c'est tout bête au fond. Mais c'est huilé, c'est parfaitement léché

 

Donc ouais je vois pas MU comme un monstre tactique. C'est pas la tactique qui nous fait gagner les matchs (juste elle participe, elle fait partie du tout). De même que ce n'est pas elle qui fait perdre Arsenal. C'est davantage une question de dicipline, de mentalité, de cohésion de groupe

 

En ts cas cette année moi j'ai pas vu de complexité tactique, j'ai vu le triomphe de la simplicité, un peu. Toutes les équipes d'UK joue comme nous, et même la plupart des équipes d'Europe du Nord. En Allemagne, en France, on joue + ou - de cette façon, dans les grandes lignes. Mais nous on le fait mieux, c'est tout

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas d'accord avec toi ...

 

Selon toi, le coach couche le nom des titulaires, donne 2-3 consignes et le reste, c'est juste de la discipline ? C'est limite insultant envers Sir Alex ... :unsure:

 

Tu dis que toutes les équipes du Royaume Uni jouent de la même manière ... Donc selon toi, MU, Chelsea, Arsenal et Stocke, des équipes aux profils distincts et aux caractéristiques bien définies, ont un schéma de jeu similaires :unsure: ?

 

Manchester est une équipe caméléon, une sorte d'hydre à plusieurs têtes capables de s'adapter à son adversaire, faisant en sorte de réduire au maximum l'impact du rival, rien que cette duplicité est le résultat d'une ligne conductrice tactique très poussée ... :unsure:

 

Rien que la manière dont se positionne le milieu de terrain en fonction des situations de jeu est une prouesse tactique, s'il n'y avait pas une once de maîtrise tactique dans cette équipe, Schalke nous en aurait collé 5 à nous aussi, comme ce fut le cas pour l'Inter : deux équipes au potentiel similaire mais avec des coachs à la maîtrise tactique totalement différente ...

 

Sir Alex a révolutionné le foot anglais et l'a fait évoluer aux yeux du monde entier parce qu'il a contribué à l'organiser lui aussi, ne lui ôtons pas ce mérite :united:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non je dis pas qu'on ne fait pas de tactique. On en fait pas - que les clubs de niveau européen, mais pas +, voilà ce que j'en pense

 

Après bien sûr qu'il y a de la tactique. Des vidéos, des réglage selon l'adversaire, des choix d'avant match etc.. Et puis même pdt les matchs, des ptits changement qui durent 2-3 min, et qui font mouche, ou pas. Dc ouais on est au point, mais on n'est pas non plus des rois de la tactique, et tant mieux

 

Quant au jeu, ouais j'ai tjs l'impression de jouer contre des mini-MU en PL, sauf exception bien sûr, genre Mancini, Wenger

 

Mais après c'est mon avis. Moi ce que je vois, c'est qu'on est intraitable à domicile, et moyen à l'extérieur. Et pk ça? C'est en rapport ac la tactique vous pensez ? Bah un peu, tjs un peu. Mais c'est pas ce qui fait la différence

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oh, merci Captain Britain ^^

 

Bon, alors pour ma part je souhaitais mettre en lumière une petite théorie personnelle qui m'est venue à l'esprit à l'évocation de quelques souvenirs de jeunesse ...

 

Je me suis toujours dit qu'il y'avait une forte relation faite d'influences réciproques entre le football et le basketball, notamment concernant l'approche tactique d'un match ...

 

Alors bien sur, il existe bon nombre de distinctions qui rendent ces comparaisons farfelues, par exemple le basket se joue sur un terrain bien plus petit que celui du foot, de ce fait la couverture du terrain est moins importante par joueur, ensuite il y'a énormément de "contraintes" qui rendent la nécessité de rester concentré systématiquement (la règle des 24 secondes, le retour en zone, etc), et enfin au basket tout le monde attaque en phase offensive, mais tout le monde défend en phase ... défensive ... ^^ (Source d'inspiration du football total de l'Ajax des années 70 ^^ ?)

 

Toutefois, j'aimerais quand même essayer d'établir une sorte de lien entre les deux, à travers un système de dispositif tactique propre à une situation de jeu donnée (comprenez par là que je ne vais pas me mettre à décortiquer un schéma de jeu type 4-4-2, etc), et ce en me basant sur la manière dont est exécutée cette "formation" par trois entraîneurs différents : Pep Guardiola, Phil Jackson et bien sur Sir Alex Ferguson ...

 

Avant d'entrer dans les détails, quelques petites précisions concernant monsieur Jackson, j'ignore si certaines personnes ici s'intéressent à la NBA, mais il faut savoir que cet homme peut être considéré comme le Sir Alex du Basketball américain : 11 fois champions NBA (6 fois avec les Bulls, 5 fois avec les Lakers), c'est lui qui a dirigé la célèbre équipe des Chicago Bulls vers leurs multiples titres de champions, parmi les joueurs qu'il a eu sous ses ordres on peut notamment citer Jordan, Pippen, Bryant, Rodman ou encore O'neal ... ça situe le monsieur ^^

 

Pourquoi nous parle-t-elle de tout ça, vous demandez-vous, et bien au début des années 90, ce cher Phil Jackson a dépoussiéré, avec l'aide de son assistant Tex Winter, un vieux système d'attaques placées appelé "l'attaque en triangle" ... (en réalité c'est Sam Barry qui l'a inventé dans les années 40, mais il était tombé en désuétude) ...

 

Ce système se base sur un principe très simple : Lorsque l'équipe est en phase offensive, les deux joueurs les plus proches du porteur de la balle doivent se positionner de sorte à toujours former un triangle avec lui ...

 

Et lorsque la balle circule, ce principe doit également être respecté ... A partir de là, il est possible d'imaginer moult situations de jeu pour mettre dans les meilleurs conditions le joueur qui doit prendre le shoot ...

 

Bien, maintenant que ce constat a été posé, j'aimerais le transposer au foot, et plus particulièrement à deux équipes, qui utilisent ce schéma de jeu de manière ostensible, à savoir le Barça et bien sur MU ...

 

A tout seigneur, tout honneur :P je commence par MU ...

 

Nous savons tous qu'en phase défensive, nous appliquons une sorte de tactique hybride, entre le pressing haut et étouffant à la Sacchi, et l'aspiration de l'adversaire, coupant peu à peu ses lignes de passes jusqu'à réduire ses possibilités offensives à néant ...

 

Ce qui m'intéresse ici, c'est ce que nous faisons de la balle une fois dans nos pieds ... on a souvent trois joueurs qui se mettent en diagonale, décalés sur une partie spécifique du terrain, formant une sorte d'escalier histoire de permettre une circulation rapide la balle, tout en la faisant tourner prudemment ... Je suis nulle en schéma mais ça donnerait ça :

 

Giggs

-----------Anderson

-------------------------Carrick

 

Admettons que la balle soit dans les pieds d'Anderson, Giggs est à sa gauche, Carrick à sa droite, la formation dite de l'escalier permet de faire circuler la balle sans prendre trop de risques, néanmoins au moment où on décide d'attaquer, c'est à dire accélérer et créer un décalage (ou percuter, tout simplement), une modification s'effectue immédiatement avec une rotation permanente entre les trois joueurs qui continuent à faire tourner la balle, mais tout en progressant cette fois-ci, ce qui donnerait :

 

Giggs----------------Carrick

 

-----------Anderson

 

Giggs la donne à Anderson puis va immédiatement faire une course opposée, Anderson la transmet à Carrick tout en assurant la couverture (donc se replacer plus bas), quant à Anderson il la remettra à Giggsy qui aura créer un décalage ou percutera, toujours dans cette optique de garder la balle dans la zone d'influence du triangle formé au préalable :

 

Anderson

 

---------------------------Giggs

 

 

-----------Carrick

 

J'ignore si c'est assez clair, mais si vous avez de petits objets chez vous essayez de reproduire ce schéma de jeu ^^ Dites-vous que ce serait l'équivalent d'un triangle en 3 dimensions qui serait en constant mouvement et qui donc changerait de forme tout le temps, tout en conservant ses trois points de départ ...

 

Une autre situation, imaginons que nous souhaitons créer un décalage pour Nani, afin qu'il puisse déborder et centrer :

 

 

 

Rooney-------------Nani

 

----------Scholes

 

Le triangle est en place, le ballon est dans les pieds de Scholesy, Rooney va décrocher et lui offrir une possibilité de passe, pendant ce temps Nani effectue une course côté droit :

 

---------------------Nani

 

Rooney

 

 

------------Scholes

 

Nani reçoit la balle en profondeur et s'apprête à centrer, Rooney va percer dans l'axe et se situer au milieu de la surface de réparation, quant à Scholesy il va se placer aux abords de la surface dans le cas où Nani effectuerait une passe en retrait, ce qui donnerait ça :

 

-------------------Rooney

-------------------------------------------------Nani

 

------------------Scholes

 

Reliez les trois noms entre eux à l'aide d'une ligne imaginaire, vous obtiendrez toujours un triangle ^^

 

Donc voilà, pour moi, Sir Alex, toujours en constante recherche d'évolution et d'innovation, s'est inspiré de ce système né au basket et l'a transposé chez nous pour en faire notre marque de fabrique, notamment ces dernières années, avec des joueur rapides et explosifs, doublés d'une capacité de passe supérieure à la moyenne et tactiquement réceptifs ^^

 

Le Barça utilise énormément ce schéma de jeu aussi, toutefois, dans la mesure où leur approche est plus attentiste, leur progression se fait de manière plus lente, et au final les trois pointes qui composent leur triangle sont - contrairement aux idées reçues - moins mobiles que les nôtres ^^

 

Voilà, en espérant avoir été claire et que ça ait donné des idées à certains pour décortiquer le jeu de MU, moi en tout cas je me régale :united:

 

Salut

 

Tu as bien détaillé et je pense que tu es parfaitement dans le vrai, j'ajouterais juste que la différence principale entre le Barca et nous c'est que le Barca joue ses triangles plus lentement comme tu as dis mais pendant plus longtemps durant le match et nous (et cela est la marque de fabrique principale de SAF) nous faisons cela par vagues successives avec des temps forts et des temps faibles.

 

Cordialement.

 

P.S : pour te conforter dans ta comparaison des différents sports je vous rappellerais que Steve Mac Laren lorsqu'il a pris les rênes de l'équipe d'angleterre a essayé de s'inspirer du football américain pour les tactiques.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut

 

Tu as bien détaillé et je pense que tu es parfaitement dans le vrai, j'ajouterais juste que la différence principale entre le Barca et nous c'est que le Barca joue ses triangles plus lentement comme tu as dis mais pendant plus longtemps durant le match et nous (et cela est la marque de fabrique principale de SAF) nous faisons cela par vagues successives avec des temps forts et des temps faibles.

 

Cordialement.

 

P.S : pour te conforter dans ta comparaison des différents sports je vous rappellerais que Steve Mac Laren lorsqu'il a pris les rênes de l'équipe d'angleterre a essayé de s'inspirer du football américain pour les tactiques.

 

Ouais pour cette histoire de temps fort/temps faibles je suis tt à fait d'accord. Je me rappelle qu'en 99 déjà, les commentateurs parlaient d'une machine qui se mettait en route et tt, qui sommeillaient et qui tt à coup se mettaient à tt casser. ça marchait par intermittence

 

Quant au football US, ouais. Et pas seulement ds la tactique, même ds l'utilisation des joueurs. J'ignore si c'est voulu, mais Berbatov a l'air d'avoir été un joueur de première partie de saison, comme le sont certains joueurs de football US. Et Carrick un joueur de seconde. Ferguson a l'air très malin sur la façon d'utiliser ses joueurs. Carrick, encore lui, participe rarement au première partie de saison. Et on sait que certains joueurs sont préparé spécifiquement pour un match, mais 2 semaines avant le match (remember Giggs et Fletcher vs Chelsea en 20.. je sais plus)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ouais pour cette histoire de temps fort/temps faibles je suis tt à fait d'accord. Je me rappelle qu'en 99 déjà, les commentateurs parlaient d'une machine qui se mettait en route et tt, qui sommeillaient et qui tt à coup se mettaient à tt casser. ça marchait par intermittence

 

Quant au football US, ouais. Et pas seulement ds la tactique, même ds l'utilisation des joueurs. J'ignore si c'est voulu, mais Berbatov a l'air d'avoir été un joueur de première partie de saison, comme le sont certains joueurs de football US. Et Carrick un joueur de seconde. Ferguson a l'air très malin sur la façon d'utiliser ses joueurs. Carrick, encore lui, participe rarement au première partie de saison. Et on sait que certains joueurs sont préparé spécifiquement pour un match, mais 2 semaines avant le match (remember Giggs et Fletcher vs Chelsea en 20.. je sais plus)

 

Je pense que les temps forts temps faibles c'est une méthode de gestion des efforts sur les 90 minutes.

 

Et en plus mon exemple était surtout pour montrer que SAF s'inspirait de tout les autres sports (Mac Laren était l'adjoint de SAF pendant longtemps) et SAF sait mieux que quiconque tirer le maximum de son effectif et sinon pourquoi sommes-nous champions et en finale de LDC "sans" top player et aussi pourquoi Cristiano Ronaldo loin de SAF ne fait plus la différence tout seul ?

Modifié par Redhouane
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oh, merci Captain Britain ^^

 

Bon, alors pour ma part je souhaitais mettre en lumière une petite théorie personnelle qui m'est venue à l'esprit à l'évocation de quelques souvenirs de jeunesse ...

 

Je me suis toujours dit qu'il y'avait une forte relation faite d'influences réciproques entre le football et le basketball, notamment concernant l'approche tactique d'un match ...

 

Alors bien sur, il existe bon nombre de distinctions qui rendent ces comparaisons farfelues, par exemple le basket se joue sur un terrain bien plus petit que celui du foot, de ce fait la couverture du terrain est moins importante par joueur, ensuite il y'a énormément de "contraintes" qui rendent la nécessité de rester concentré systématiquement (la règle des 24 secondes, le retour en zone, etc), et enfin au basket tout le monde attaque en phase offensive, mais tout le monde défend en phase ... défensive ... ^^ (Source d'inspiration du football total de l'Ajax des années 70 ^^ ?)

 

Toutefois, j'aimerais quand même essayer d'établir une sorte de lien entre les deux, à travers un système de dispositif tactique propre à une situation de jeu donnée (comprenez par là que je ne vais pas me mettre à décortiquer un schéma de jeu type 4-4-2, etc), et ce en me basant sur la manière dont est exécutée cette "formation" par trois entraîneurs différents : Pep Guardiola, Phil Jackson et bien sur Sir Alex Ferguson ...

 

Avant d'entrer dans les détails, quelques petites précisions concernant monsieur Jackson, j'ignore si certaines personnes ici s'intéressent à la NBA, mais il faut savoir que cet homme peut être considéré comme le Sir Alex du Basketball américain : 11 fois champions NBA (6 fois avec les Bulls, 5 fois avec les Lakers), c'est lui qui a dirigé la célèbre équipe des Chicago Bulls vers leurs multiples titres de champions, parmi les joueurs qu'il a eu sous ses ordres on peut notamment citer Jordan, Pippen, Bryant, Rodman ou encore O'neal ... ça situe le monsieur ^^

 

Pourquoi nous parle-t-elle de tout ça, vous demandez-vous, et bien au début des années 90, ce cher Phil Jackson a dépoussiéré, avec l'aide de son assistant Tex Winter, un vieux système d'attaques placées appelé "l'attaque en triangle" ... (en réalité c'est Sam Barry qui l'a inventé dans les années 40, mais il était tombé en désuétude) ...

 

Ce système se base sur un principe très simple : Lorsque l'équipe est en phase offensive, les deux joueurs les plus proches du porteur de la balle doivent se positionner de sorte à toujours former un triangle avec lui ...

 

Et lorsque la balle circule, ce principe doit également être respecté ... A partir de là, il est possible d'imaginer moult situations de jeu pour mettre dans les meilleurs conditions le joueur qui doit prendre le shoot ...

 

Bien, maintenant que ce constat a été posé, j'aimerais le transposer au foot, et plus particulièrement à deux équipes, qui utilisent ce schéma de jeu de manière ostensible, à savoir le Barça et bien sur MU ...

 

A tout seigneur, tout honneur :P je commence par MU ...

 

Nous savons tous qu'en phase défensive, nous appliquons une sorte de tactique hybride, entre le pressing haut et étouffant à la Sacchi, et l'aspiration de l'adversaire, coupant peu à peu ses lignes de passes jusqu'à réduire ses possibilités offensives à néant ...

 

Ce qui m'intéresse ici, c'est ce que nous faisons de la balle une fois dans nos pieds ... on a souvent trois joueurs qui se mettent en diagonale, décalés sur une partie spécifique du terrain, formant une sorte d'escalier histoire de permettre une circulation rapide la balle, tout en la faisant tourner prudemment ... Je suis nulle en schéma mais ça donnerait ça :

 

Giggs

-----------Anderson

-------------------------Carrick

 

Admettons que la balle soit dans les pieds d'Anderson, Giggs est à sa gauche, Carrick à sa droite, la formation dite de l'escalier permet de faire circuler la balle sans prendre trop de risques, néanmoins au moment où on décide d'attaquer, c'est à dire accélérer et créer un décalage (ou percuter, tout simplement), une modification s'effectue immédiatement avec une rotation permanente entre les trois joueurs qui continuent à faire tourner la balle, mais tout en progressant cette fois-ci, ce qui donnerait :

 

Giggs----------------Carrick

 

-----------Anderson

 

Giggs la donne à Anderson puis va immédiatement faire une course opposée, Anderson la transmet à Carrick tout en assurant la couverture (donc se replacer plus bas), quant à Anderson il la remettra à Giggsy qui aura créer un décalage ou percutera, toujours dans cette optique de garder la balle dans la zone d'influence du triangle formé au préalable :

 

Anderson

 

---------------------------Giggs

 

 

-----------Carrick

 

J'ignore si c'est assez clair, mais si vous avez de petits objets chez vous essayez de reproduire ce schéma de jeu ^^ Dites-vous que ce serait l'équivalent d'un triangle en 3 dimensions qui serait en constant mouvement et qui donc changerait de forme tout le temps, tout en conservant ses trois points de départ ...

 

Une autre situation, imaginons que nous souhaitons créer un décalage pour Nani, afin qu'il puisse déborder et centrer :

 

 

 

Rooney-------------Nani

 

----------Scholes

 

Le triangle est en place, le ballon est dans les pieds de Scholesy, Rooney va décrocher et lui offrir une possibilité de passe, pendant ce temps Nani effectue une course côté droit :

 

---------------------Nani

 

Rooney

 

 

------------Scholes

 

Nani reçoit la balle en profondeur et s'apprête à centrer, Rooney va percer dans l'axe et se situer au milieu de la surface de réparation, quant à Scholesy il va se placer aux abords de la surface dans le cas où Nani effectuerait une passe en retrait, ce qui donnerait ça :

 

-------------------Rooney

-------------------------------------------------Nani

 

------------------Scholes

 

Reliez les trois noms entre eux à l'aide d'une ligne imaginaire, vous obtiendrez toujours un triangle ^^

 

Donc voilà, pour moi, Sir Alex, toujours en constante recherche d'évolution et d'innovation, s'est inspiré de ce système né au basket et l'a transposé chez nous pour en faire notre marque de fabrique, notamment ces dernières années, avec des joueur rapides et explosifs, doublés d'une capacité de passe supérieure à la moyenne et tactiquement réceptifs ^^

 

Le Barça utilise énormément ce schéma de jeu aussi, toutefois, dans la mesure où leur approche est plus attentiste, leur progression se fait de manière plus lente, et au final les trois pointes qui composent leur triangle sont - contrairement aux idées reçues - moins mobiles que les nôtres ^^

 

Voilà, en espérant avoir été claire et que ça ait donné des idées à certains pour décortiquer le jeu de MU, moi en tout cas je me régale :united:

Pour avoir jouer au foot c'est ce qu'on nous apprend depuis petit (le jeu en triangle mais c'est plus dans des espaces réduits (faire une sorte de taureaux) ça permet d'épuiser et de rendre fou l'adverse et de ne pas perdre la balle,le possesseur ayant 2 solutions, moins sur des longues phases comme tu l'as transcrite) mais ensuite pour ce qui est du mouvement,se démarquer, il faut toujours minimum 2 solutions, une dans le sens du jeu et forcément le "fameux soutien" :lol: Quand tu as 3 joueurs ça forme 9 fois sur 10 un triangle si tu remarques dans une formation de départ tu n'as jamais 3 joueurs alignés sauf avec le défenseur central milieu attaquant mais les centraux c'est rare quand ils bougent. Et les milieux sont rarements "à plat". Ensuite chaque joueur doit rester sur une certaine partie du terrain sinon c'est le bordel total. C'est pour cette raison que ça forme toujours un triangle. Mais c'est pas forcément une obsession ce qu'on te met en tête c'est 1) solution vers l'avant 2) le soutien pour ne pas finir bloquer et permettre d'étirer la défense (surtout quand c'est du marquage individuel, mais dans un marquage de zone ça te permet d'avoir de l'espace, qui dit espace dit possibilité de prendre de la vitesse donc de dribbler ou même décocher une frappe ou tout simplement faire une meilleure passe que tu n'aurais pas pu faire en étant suivant à la trace par un adversaire). Donc dans tous les cas t'es gagnant."Sans mouvement le foot meurt" "25% dans l'anticipation,25% dans l'appel,25% dans le contrôle, 25% dans la passe" (pour ceux à qui on la répété 1000 fois aussi) :P (d'où le mouvement constant et le triangle qui "bouge"). Une règle également très importante (ne le prend pas mal je sais pas si on te l'a déjà appris) c'est qu'avant d'avoir le ballon qui arrive vers toi tu dois déjà savoir à peu près quoi en faire . En fait au final ce n'est pas le "triangle" qui est forcément recherché mais ce sont des règles basiques de foot.Le triangle ne doit pas être une obsession car justement tu dois créer l'effet de surprise. Tu dois connaître ces bases de football ensuite c'est toi et ta vision du jeu qui font le reste et la différence. Pour ce que t'as montré sur Scholes aux 20m, outre le fameux encore "le retrait c'est la clé" mdr, c'est exactement pareil sur les corners (qui la sont une phase arrêtées ou on ne peut parler de triangle) c'est juste histoire de "fermer" comme on dit tu dois toujours avoir au moins un gars au deuxième poteau et un autre aux 20m. Voilà j'espère que je t'ai éclairé. :bj:

Modifié par busbybabe

Rodrigo-Y-Gabriela.jpg

Le parti politique est l'opium du peuple

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Au niveau Tactique Fergie sait s’adapter au adversaires contre lesquelles ils jouent, contre certaine grosse équipe il n'aura pas peur d'aligné une 4.4.2 offensive car il sait très bien que leur point fort n'est pas la circulation rapide au milieu mais lorsqu'il voit qu'on va jouer contre une équipe qui touche souvent le ballon et qui fait beaucoup de passe il aligne des joueurs capable de durcir le jeu et d'intercepter beaucoup de ballon.

 

Mais ou l’écossais excelle sait c'est dans la rigueur qu'il arrive a inculquer a ses joueurs, ainsi depuis quelque temps on s’appuie sur une ligne de 4 défenseur qui savent ressortir le ballon proprement et sur des milieu qui donnent beaucoup de leur corps pendant un match pour grappiller des ballons et sur des ailier qui aide sans cesse leur latéraux et qui reviennent récupérer les ballons très bas, de plus nous avons une capacité a se projeté rapidement vers l'avant et donc tué nos adversaire en contre.

 

Effectivement comme le dit OLH depuis 2006 nous avons une tactique bien précise et elle marche car Saf a su choisir les bon joueur pour pouvoir la mettre en œuvre.

man-u-bar.gif

"El tipo puede cambiar de todo. De cara, de casa, de familia, de novia, de religión, de dios. Pero hay una cosa que no puede cambiar Benjamín. No puede cambiar de pasión" - Sandoval

"Football is a whole skill to itself. A whole world. A whole universe to itself. Me love it because you have to be skillful to play it! Freedom! Football is freedom.” – Bob Marley

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais encore ? Nous avons fait 3 1/2 et une victoire en ldc en peu de temps dans les 90's avec une approche tactique médiocre.

 

Sérieusement, j'ai fait ce topic le plus large possible, pour que chacun puisse réfléchir sur l'aspect tactique de notre club. Que ce soit ici ou sur d'autres topics demandant un minimum de réflexion, pensez à argumenter, à justifier un choix. ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est une question hyperintéressante mais surtout très compliquée.

 

Je vais tenter de donner mon avis en quelques points qui se rejoignent, dont certains sont des suppositions sur des choses que je ne maîtrise moi-même que peu, comme la symbiose entre les différents types de joueurs (avec quel joueur à ses côtés un Carrick excelle par exemple, et avec quel type il n'arrivera jamais à donner son meilleur).

 

Je vais commencer par l'aspect le plus simple et sur lequel on tombe tous d'accord: la personnalité de Ferguson. Depuis plus de deux décennies, cet homme gère absolument tout dans notre club. Du recrutement au jeu, en passant par l'"éducation" des joueurs, il ne doit rendre de comptes à personne et fait ce qu'il veut.

 

Il a inculqué à chacun de ses groupes un esprit de vainqueur, de battant, et surtout un super état d'esprit collectif, qui fait que chaque joueur se bat pour le club. Il a su donner une soif de victoire même à ceux qui ont déjà tout gagné comme des Giggs ou des Scholes. Il leur a aussi inculqué la haine de la défaite, et le désir de l'excellence.

Ce premier point est intimement lié au deuxième - le choix des nouvelles recrues -, parce que Ferguson n'engagera jamais un joueur qu'il ne pourra pas "modeler" ou en tout cas le faire jouer comme il le veut, et n'engagera non plus jamais un joueur suffisant, qui ne veut pas tout donner pour gagner. On le voit, il étudie chaque future recrue avant de l'engager: son passé, son caractère, ses origines, etc. Il a une préférence marquée pour les fils d'ouvriers, ceux qui ont connu la misère, la pauvreté. Parce qu'on le sait bien, dans notre société, trop de choses nous sont données sans avoir besoin de travailler pour l'avoir, ce qui rend suffisant et "mou". Lui va chercher des Rooney, des Evra, des Ronaldo et des Nani, ceux qui savent qu'il faut travailler pour arriver à quelque chose. Bien sûr des joueurs de classes aisées peuvent aussi avoir cette envie de bien faire, je ne dis pas que tous ceux qui naissent dans de bonnes conditions sont des fainéants.

 

Grâce à ce recrutement ciblé de caractères prêts à se sacrifier (Valencia, Park, Vidic, que d'exemples qui travaillent à fond chaque jour pour l'équipe et pas du tout pour eux), il arrive à instaurer dans l'équipe un esprit de compétition qui se reflette sur le terrain, notamment lors du Fergie Time. On ne verra jamais des starletes comme à City se battre jusqu'au bout même dans des situations désespérées.

 

Ce recrutement de caractères facilement modulables et combattifs est doublé d'un recrutement toujours intelligent de joueurs qui ont les caractéristiques pour faire briller les joueurs déjà présents. Je ne maîtrise pas le sujet mais je pense que Ferguson, au contraire d'Abramovic ou de ceux de City, recrute les futurs joueurs en pensant: "Peut-il s'inscrire dans mon collectif, et peut-il faire briller les joueurs qui vont l'entourer". Alors que des autres pensent simplement: "Celui-là a une technique de fou et un physique monstrueux, ça devrait le faire". Ferguson réfléchit à quel type de joueur pourra faire briller un Rooney, et il semble que Valencia par exemple soit le profil idéal pour Rooney. Chicharito aussi. Carrick est brillant devant cette défense de fer, mais il faut qu'il soit bien accompagné. On voit en équipe d'Angleterre qu'il ne joue pas autant bien. Les joueurs de MU brillent dans le collectif, pas individuellement. Il y a bien entendu des exceptions.

 

Enfin, la tactique de Ferguson, je pense que ces dernières années elle était basée sur une assise défensive bien rodée et un collectif huilé. Il a compris que vendre CR7 était une bonne chose, et encore une fois il avait raison, alors que la majorité des gens pensaient que ce serait une perte irremplaçable. C'est exactement le contraire. Des ailes fortes qui défendent beaucoup et qui apporte le danger pour Rooney/Chicha, un milieu qui travaille beaucoup, qui peut passer par les ailes mais aussi par le centre, voilà la recette.

 

Pour résumer je pense que ce qui fait la force de MU, c'est le type de joueurs intégrés à l'effectif. Fergie fait toujours de bons choix, et c'est de là que naît le collectif huilée et efficace que l'on connaît!

f2lg8x2.jpg
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est une question hyperintéressante mais surtout très compliquée.

 

Je vais tenter de donner mon avis en quelques points qui se rejoignent, dont certains sont des suppositions sur des choses que je ne maîtrise moi-même que peu, comme la symbiose entre les différents types de joueurs (avec quel joueur à ses côtés un Carrick excelle par exemple, et avec quel type il n'arrivera jamais à donner son meilleur).

 

Je vais commencer par l'aspect le plus simple et sur lequel on tombe tous d'accord: la personnalité de Ferguson. Depuis plus de deux décennies, cet homme gère absolument tout dans notre club. Du recrutement au jeu, en passant par l'"éducation" des joueurs, il ne doit rendre de comptes à personne et fait ce qu'il veut.

 

Il a inculqué à chacun de ses groupes un esprit de vainqueur, de battant, et surtout un super état d'esprit collectif, qui fait que chaque joueur se bat pour le club. Il a su donner une soif de victoire même à ceux qui ont déjà tout gagné comme des Giggs ou des Scholes. Il leur a aussi inculqué la haine de la défaite, et le désir de l'excellence.

Ce premier point est intimement lié au deuxième - le choix des nouvelles recrues -, parce que Ferguson n'engagera jamais un joueur qu'il ne pourra pas "modeler" ou en tout cas le faire jouer comme il le veut, et n'engagera non plus jamais un joueur suffisant, qui ne veut pas tout donner pour gagner. On le voit, il étudie chaque future recrue avant de l'engager: son passé, son caractère, ses origines, etc. Il a une préférence marquée pour les fils d'ouvriers, ceux qui ont connu la misère, la pauvreté. Parce qu'on le sait bien, dans notre société, trop de choses nous sont données sans avoir besoin de travailler pour l'avoir, ce qui rend suffisant et "mou". Lui va chercher des Rooney, des Evra, des Ronaldo et des Nani, ceux qui savent qu'il faut travailler pour arriver à quelque chose. Bien sûr des joueurs de classes aisées peuvent aussi avoir cette envie de bien faire, je ne dis pas que tous ceux qui naissent dans de bonnes conditions sont des fainéants.

 

Grâce à ce recrutement ciblé de caractères prêts à se sacrifier (Valencia, Park, Vidic, que d'exemples qui travaillent à fond chaque jour pour l'équipe et pas du tout pour eux), il arrive à instaurer dans l'équipe un esprit de compétition qui se reflette sur le terrain, notamment lors du Fergie Time. On ne verra jamais des starletes comme à City se battre jusqu'au bout même dans des situations désespérées.

 

Ce recrutement de caractères facilement modulables et combattifs est doublé d'un recrutement toujours intelligent de joueurs qui ont les caractéristiques pour faire briller les joueurs déjà présents. Je ne maîtrise pas le sujet mais je pense que Ferguson, au contraire d'Abramovic ou de ceux de City, recrute les futurs joueurs en pensant: "Peut-il s'inscrire dans mon collectif, et peut-il faire briller les joueurs qui vont l'entourer". Alors que des autres pensent simplement: "Celui-là a une technique de fou et un physique monstrueux, ça devrait le faire". Ferguson réfléchit à quel type de joueur pourra faire briller un Rooney, et il semble que Valencia par exemple soit le profil idéal pour Rooney. Chicharito aussi. Carrick est brillant devant cette défense de fer, mais il faut qu'il soit bien accompagné. On voit en équipe d'Angleterre qu'il ne joue pas autant bien. Les joueurs de MU brillent dans le collectif, pas individuellement. Il y a bien entendu des exceptions.

 

Enfin, la tactique de Ferguson, je pense que ces dernières années elle était basée sur une assise défensive bien rodée et un collectif huilé. Il a compris que vendre CR7 était une bonne chose, et encore une fois il avait raison, alors que la majorité des gens pensaient que ce serait une perte irremplaçable. C'est exactement le contraire. Des ailes fortes qui défendent beaucoup et qui apporte le danger pour Rooney/Chicha, un milieu qui travaille beaucoup, qui peut passer par les ailes mais aussi par le centre, voilà la recette.

 

Pour résumer je pense que ce qui fait la force de MU, c'est le type de joueurs intégrés à l'effectif. Fergie fait toujours de bons choix, et c'est de là que naît le collectif huilée et efficace que l'on connaît!

exactement !!! c'est ça le foot. Il ne faut pas oublier que c'est un sport collectif. Même pour une simple passe il faut que mon coéquipier soit bien placé pour que je puisse lui faire la meilleure passe possible avec le moins de difficulté possible. Qu'il puisse me couvrir si je monte aux avants postes (Carrick)... etc (tout ce que j'ai cité plus haut). Ensuite le talent fait la différence (la vitesse par exemple qui est naturelle comme la vision du jeu et ensuite la technique même si on peut un peu plus travailler cette technique que les 2 autres) (l'appel au bon moment (Berba' contre Schalke, bien se placer (Anderson contre Schalke, à l'inverse de Roo' contre Chelsea),des contrôles qui me permettent d'enchaîner ou même éliminer un joueur pour me dégager mon chemin (Giggs contre Chelsea), la passe qui mettra mon partenaire dans les meilleurs conditions (Roo',Giggs,Gibson contre Schalke ) etc...) J'ai pris les plus gros derniers matchs avec les premières actions qui me viennent à l'esprit. Le dribble est souvent un aveu d'impuissance et de carence dans ce "carré" qui fait la différence entre les meilleures équipes du monde et la ligue 1 par exemple. Comme souvent le défi physique, si t'es en défi physique contre un défenseur c'est parce que soit ton appel n'était pas assez bon pour t'en débarrassé, soit parce que tu ne peux pas combiner en une touche avec un de tes partenaires que tu dois conserver la balle en attente du soutien etc etc .... Le tout est d'avoir un mélange de joueurs qui excellent dans ces 4 caractéristiques. (anticipation,appel,contrôle,passe) Giggs,Rooney,Chicharito ==> attaque diabolique

Modifié par busbybabe

Rodrigo-Y-Gabriela.jpg

Le parti politique est l'opium du peuple

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

exactement !!! c'est ça le foot. Il ne faut pas oublier que c'est un sport collectif. Même pour une simple passe il faut que mon coéquipier soit bien placé pour que je puisse lui faire la meilleure passe possible avec le moins de difficulté possible. Qu'il puisse me couvrir si je monte aux avants postes (Carrick)... etc (tout ce que j'ai cité plus haut). Ensuite le talent fait la différence (la vitesse par exemple qui est naturelle comme la vision du jeu et ensuite la technique même si on peut un peu plus travailler cette technique que les 2 autres) (l'appel au bon moment (Berba' contre Schalke, bien se placer (Anderson contre Schalke, à l'inverse de Roo' contre Chelsea),des contrôles qui me permettent d'enchaîner ou même éliminer un joueur pour me dégager mon chemin (Giggs contre Chelsea), la passe qui mettra mon partenaire dans les meilleurs conditions (Roo',Giggs,Gibson contre Schalke ) etc...) J'ai pris les plus gros derniers matchs avec les premières actions qui me viennent à l'esprit. Le dribble est souvent un aveu d'impuissance et de carence dans ce "carré" qui fait la différence entre les meilleures équipes du monde et la ligue 1 par exemple. Comme souvent le défi physique, si t'es en défi physique contre un défenseur c'est parce que soit ton appel n'était pas assez bon pour t'en débarrassé, soit parce que tu ne peux pas combiner en une touche avec un de tes partenaires que tu dois conserver la balle en attente du soutien etc etc .... Le tout est d'avoir un mélange de joueurs qui excellent dans ces 4 caractéristiques. (anticipation,appel,contrôle,passe) Giggs,Rooney,Chicharito ==> attaque diabolique

 

Je trouve que tu as fais le tour du sujet. Et comme Iwn l'a dit SAF recherche les profils qui peuvent se complémenter, pour créer la machine MU, qui, à première vue en cette fin de saison ressemble à un ascenseur entre les relances de très bas avec Ferdinand ou Carrick, puis Giggs et les ailiers et Rooney qui anticipe le mouvement de toute l'équipe en général et défensivement ça se ressemble même si c'est plus classique avec un premier pressing de Chicharito, Rooney, les ailiers, les centraux, ce qui fait que tout le monde se complémentent. Et d'ailleurs, dès qu'il n y a plus de complémentarité, c'est là qu'on est le plus en danger (cf le but de Ramsey le 01 mai, où il était exempt de marquage et qu'aucun joueur ne se sentait concerné) mais sinon, une fois en place sauf manque de concentration ou éclair de l'autre côté c'est presque infaillible. C'est pour ça qu'on est si fort en contre, une des tactiques mises en avant par SAF doit surement être l'anticipation, on ne remonte pas le ballon aussi vite sans des joueurs intelligent pour se trouver là ou il faut.

 

Donc Ferguson un grand tacticien je ne pense pas, mais plutôt un entraîneur au flair extraordinaire et capable d'inscrire les joueurs dans le rôle qu'il souhaite. Il a plus le profil meneur d'homme capable de trouver et de tirer le meilleur d'eux-même à la différence de Mourinho avec le Real Madrid qui fait jouer ses joueurs dans un système qui leur correspond pas.

Merci à Van der Sar.

MERCI à Scholes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je trouve que tu as fais le tour du sujet. Et comme Iwn l'a dit SAF recherche les profils qui peuvent se complémenter, pour créer la machine MU, qui, à première vue en cette fin de saison ressemble à un ascenseur entre les relances de très bas avec Ferdinand ou Carrick, puis Giggs et les ailiers et Rooney qui anticipe le mouvement de toute l'équipe en général et défensivement ça se ressemble même si c'est plus classique avec un premier pressing de Chicharito, Rooney, les ailiers, les centraux, ce qui fait que tout le monde se complémentent. Et d'ailleurs, dès qu'il n y a plus de complémentarité, c'est là qu'on est le plus en danger (cf le but de Ramsey le 01 mai, où il était exempt de marquage et qu'aucun joueur ne se sentait concerné) mais sinon, une fois en place sauf manque de concentration ou éclair de l'autre côté c'est presque infaillible. C'est pour ça qu'on est si fort en contre, une des tactiques mises en avant par SAF doit surement être l'anticipation, on ne remonte pas le ballon aussi vite sans des joueurs intelligent pour se trouver là ou il faut.

 

Donc Ferguson un grand tacticien je ne pense pas, mais plutôt un entraîneur au flair extraordinaire et capable d'inscrire les joueurs dans le rôle qu'il souhaite. Il a plus le profil meneur d'homme capable de trouver et de tirer le meilleur d'eux-même à la différence de Mourinho avec le Real Madrid qui fait jouer ses joueurs dans un système qui leur correspond pas.

J'attendais qu'on me réponde à ça justement comment faire alors avec le jeu en contre (ce que je préconise quelque fois),pour pouvoir répondre mais tu viens de le faire. Il n'y a plus rien à ajouter. Je vois qu'on est sur la même longueur d'onde. :united:

 

Chaque match est différent donc les compositions sont différentes et les joueurs (avec leur capacités respectives) aussi. Je vais prendre un exemple même si il est poussé à l'extrême. Si on mettait chicharito en défense centrale on serait mal barré. Je ne pense pas que faire jouer des joueurs contre leur talent naturel est une bonne chose, il faut savoir exploiter un joueur au maximum. Pour ça il y a 3 facteurs les qualités du joueur lui même, la complémentarité avec ces adversaires et prendre en compte l'adversaire et tu fais ta formation en fonction de ça. C'est ce que Fergie fait d'ailleurs très bien et c'est tant mieux !!!Même si il doit gérer les désirs des uns et des autres en général il les fait jouer à des postes ou ils excellent. Je voulais dire autre chose mais ça me revient plus mdr Alzheimer à 20ans bordel !!!

Modifié par busbybabe

Rodrigo-Y-Gabriela.jpg

Le parti politique est l'opium du peuple

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'attendais qu'on me réponde à ça justement comment faire alors avec le jeu en contre (ce que je préconise quelque fois),pour pouvoir répondre mais tu viens de le faire. Il n'y a plus rien à ajouter. Je vois qu'on est sur la même longueur d'onde. :united:

 

Chaque match est différent donc les compositions sont différentes et les joueurs (avec leur capacités respectives) aussi. Je vais prendre un exemple même si il est poussé à l'extrême. Si on mettait chicharito en défense centrale on serait mal barré. Je ne pense pas que faire jouer des joueurs contre leur talent naturel est une bonne chose, il faut savoir exploiter un joueur au maximum. Pour ça il y a 3 facteurs les qualités du joueur lui même, la complémentarité avec ces adversaires et prendre en compte l'adversaire et tu fais ta formation en fonction de ça. C'est ce que Fergie fait d'ailleurs très bien et c'est tant mieux !!!Même si il doit gérer les désirs des uns et des autres en général il les fait jouer à des postes ou ils excellent. Je voulais dire autre chose mais ça me revient plus mdr Alzheimer à 20ans bordel !!!

 

Effectivement, on se comprend :) .

Et j'aimerais aussi rajouter, puisque le sujet et la tactique de MU, je pense que Ferguson se fie à une tactique de base. Ensuite il recrute des joueurs qui peuvent s'inscrire dedans et en même temps dans les traditions du club pour que la valeur de l'équipe ne soit jamais remise en cause ou discréditer. Et ça permet de ne pas les faire jouer contre nature dans l'ensemble !

Merci à Van der Sar.

MERCI à Scholes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Wahou c'est en lisant tout ca entre autre qu'on peut se dire : "Je supporte la bonne équipe", vraiment c'est un plaisir de voir toute l'envergure de ce club sur et en dehors du terrain. SAF c'est l'homme de la situation depuis longtemps et j'espère que ca santé lui permettra de le faire encore longtemps, et je voudrais rebondir sur un aspect évoqué juste avant et que je n'arrive pas à définir dans son ensemble, ainsi je voudrais que quelqu'un puisse expliquer correctement ce qu'est le "FERGIE TIME".

 

Merci d'avance et je pense que ce topic est le bon depuis le temps que je voulais caler cette question ^^

Modifié par delight91

La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Wahou c'est en lisant tout ca entre autre qu'on peut se dire : "Je supporte la bonne équipe", vraiment c'est un plaisir de voir toute l'envergure de ce club sur et en dehors du terrain. SAF c'est l'homme de la situation depuis longtemps et j'espère que ca santé lui permettra de le faire encore longtemps, et je voudrais rebondir sur un aspect évoqué juste avant et que je n'arrive pas à définir dans son ensemble, ainsi je voudrais que quelqu'un puisse expliquer correctement ce qu'est le "FERGIE TIME".

 

Merci d'avance et je pense que ce topic est le bon depuis le temps que je voulais caler cette question ^^

En grs, le Fergie Time correspond aux dernier instant de la rencontre (80min et plus), on lui a approprié cette partie de la rencontre car c'est souvent pendant ce temps que, par ses changements tactiques et ses engueulades imposantes (:D) qu'il empoche les 3 points ou du moins qu'il fait basculer la rencontre.

J'ai peur de me tromper mais je pense que les stats disent que cette année United a empoché 12 points à la dans le temps additionnel. A vérifier.

dexter-saison4-5.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

  • Qui est en ligne   1 membre, 0 anonyme, 4 invités (Afficher la liste complète)

  • Récemment sur cette page   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.
×
×
  • Créer...