Aller au contenu

Major League Soccer


Jiminy
 Partager

Messages recommandés

Voilà le sujet pour parler de la MLS

 

La Major League Soccer (MLS), littéralement la Ligue majeure de soccer, est la principale ligue professionnelle de soccer (football association) en Amérique du nord. Elle a été créée en 1993. La première saison de cette ligue a eu lieu en 1996 avec 10 franchises. Elle comprend 19 franchises réparties aux États-Unis et au Canada (depuis 2007). La MLS est le plus haut niveau des compétitions de soccer de ces deux pays.

Comme pour la plupart des ligues sportives professionnelles nord-américaines la ligue professionnelle est fermée: elle ne se joue que par des franchises qui payent pour entrer dans la ligue. Il n'y a pas de système de relégation-promotion et les dix-neuf franchises nord-américaines (seize américaines, trois canadiennes) sont réparties en conférences (Est et Ouest). La saison se termine par des séries éliminatoires par la finale MLS disputée sur un match.

La grande majorité des joueurs viennent des États-Unis, mais aussi de Jamaïque, du Canada et de Trinité-et-Tobago.

 

 

Règles du championnat

 

Le championnat se déroule de mars à novembre. Il est divisé en deux parties : une saison régulière, qui qualifie pour des séries éliminatoires, à l'issue desquelles se dispute la finale (la MLS Cup).

Les équipes sont réparties en deux conférences, Est et Ouest, aussi égales en nombre que possible.

Durant la saison régulière, jusqu'en octobre, toutes les équipes se rencontrent en matchs aller-retour. En fonction du nombre d'équipes dans chaque conférence, la MLS peut tenter d'équilibrer le nombre de rencontres. En 2011, avec neuf équipes par conférence, toutes les équipes s'affrontent à domicile et à l'extérieur une fois. Au terme de ces 34 matchs, un classement est établi, la victoire valant trois points, le match nul un point et une défaite aucun.

  • les trois meilleurs de chaque conférence se qualifient en demi-finales de conférence ;
  • les quatre suivants au classement général disputent un barrage pour accéder à ces demi-finales ;
  • l'équipe première au classement général, remporte le MLS Supporters' Shield (le « bouclier des supporters »), et, si la franchise est américaine (et non canadienne), représente les États-Unis à la Ligue des champions de la CONCACAF suivante.

Les séries éliminatoires sont constituées de barrages d'accession aux demi-finales de conférences (match unique), de demi-finales de conférences (aller-retour), de finales de conférences (match unique), et de la MLS Cup (match unique). En demi-finales de conférences, les deux meilleurs de chaque conférence possèdent le statut de tête de série. Les finales de conférences se jouent sur le terrain du mieux classé lors de la saison régulière. Les vainqueurs de ces deux finales s'affrontent lors de la Finale, ou MLS Cup. Le vainqueur de ce match remporte le championnat de la MLS et se qualifie aussi (s'il s'agit d'un club américain) pour la Ligue des champions de la CONCACAF; au cas où il serait déjà qualifié, c'est le finaliste perdant qui y participe.

 

 

Limitation des salaires et des effectifs

 

Contrairement aux championnats professionnels européens, ce ne sont pas les clubs qui sont propriétaires des contrats de leurs joueurs mais la ligue. Ainsi, chaque club de la ligue se voit attribuer une masse salariale équivalente à partager entre les contrats de ses différents joueurs. Cette somme appelée plafond salarial ou salary cap s'éleve à 2.810.000 US$ en 2012. Les équipes ne peuvent compter plus de 30 joueurs sous contrat MLS. Chaque année, la ligue édite ses Roster Rules qui détaillent toutes les restrictions qui s'appliquent aux équipes dans leur recrutement.

 

Un salaire minimum est fixé par la ligue à 44.000 US$/an et un salaire maximum à 350.000 US$/an. Néanmoins, depuis 2007, il existe une règle d'exception appelée règle du joueur désigné (designated player rule en anglais), également connue sous le nom de règle Beckham. Cette règle permet à chaque club de rémunérer jusqu'à 3 "joueurs désignés" à une somme libre en ne déduisant que 350.000 US$ par joueur désigné sur leur masse salariale globale.

Ce mode de fonctionnement de la MLS implique que les joueurs moyens de ce championnat sont beaucoup moins bien rémunérés que les joueurs moyens des championnats professionnels européens. La règle du joueur désigné permet d'attirer quelques grandes stars internationales dans la ligue en affectant d'avantage encore le salaire des autres joueurs des équipes qui font le choix de telles recrues.

La MLS édite chaque année un règlement complet encadrant le recrutement et la gestion des contrats des joueurs par les équipes sous le nom de Roster rule.

 

 

500px-Major_League_Soccer_club_locations_2012.png

 

Collin : « La MLS, c'est l’antichambre de la Premier League »

 

 

Avec la star Thierry Henry, Aurélien Collin est l’autre joueur français qui affrontera Chelsea lors du All-Star Game de MLS le 25 juillet. Très populaire à Kansas City depuis son arrivée il y a un peu plus d’un an en provenance du Portugal, le rugueux défenseur ne tarit pas d’éloges sur le football à la mode soccer. Et il ne cache pas non plus ses ambitions. Entretien.

 

 

img-aurelien-collin-kansas-city-1341934129_620_400_crop_articles-159260.jpg

 

Tu as été retenu dans le onze de départ du All-Star Game de MLS 2012 pour affronter Chelsea le 25 juillet à Philadelphie. Alors, heureux ?

Je suis super, super content. C’est une grosse reconnaissance que d’avoir été retenu, ça récompense mes performances individuelles, mais c’est aussi hyper satisfaisant de voir que mon équipe de Kansas City est la plus représentée, puisqu’on est trois nommés au total (le gardien Jimmy Nielsen, le milieu Graham Zusi et lui, NDLR). Après tout ce n’est pas étonnant, on est vraiment en pleine bourre actuellement, puisqu’on est premiers de la Conférence Est et qu'on est qualifiés pour les demi-finales de la Coupe des États-Unis.

 

Est-ce une surprise d’avoir été sélectionné ?

Je savais que je faisais partie des prétendants, mais de là à figurer dans le onze… Oui quand même, ça m’a étonné. Ce qu’il faut savoir, c’est que ce sont les fans qui votent, par texto, sur Twitter, via le site de la MLS. Étant trois de Kansas City retenus, on se dit que nos fans ont dû voter comme des malades ! Mais c’est bien, ça ne m’étonne pas, ils sont fantastiques.

 

Tu vas donc affronter le dernier vainqueur de la Ligue des champions avec de prestigieux coéquipiers : Thierry Henry, David Beckham, Landon Donovan… Sacré challenge !

Oui, c’est chouette, et en même temps, je ne compte pas prendre ça à la légère. C’est aussi un bon test pour montrer ce que je vaux. Je suis un compétiteur avant tout. On a quelques entraînements avant le match pour mettre en place les automatismes, ça va être intéressant, je compte en profiter pour apprendre.

 

Le Sporting Kansas City n’est certainement pas la plus connue des franchises, mais ses performances sont remarquables. Peux-tu nous la présenter ?

Depuis mon arrivée sur place il y a un peu plus d’un an, on est clairement une équipe qui monte en puissance et qui s’affiche comme une des grosses équipes de la Ligue. Déjà la saison dernière, on avait terminé en tête de la Conférence Est, avant de se faire sortir en finale (0-2 contre Houston). Notre force première, c’est la défense, la plus solide de MLS. On mise beaucoup sur le physique et nos adversaires le savent, on commence à être vraiment craint.

 

Comment es-tu arrivé à Kansas City ?

J’ai débarqué ici en mars 2011 en provenance de Setubal, au Portugal. Je jouais là-bas depuis un an et demi. Sportivement, ça se passait bien, j’ai joué tous les matchs, mais il y avait un gros problème d’argent. On avait des retards dans les salaires et les primes. Via l’ami d’un coéquipier qui connaissait le coach de Kansas City Peter Vermes, je lui ai envoyé un DVD. Il est venu me voir jouer contre Nacional Funchal et Porto et m’a bien fait comprendre que je l’intéressais. Il me fallait juste me libérer de mon contrat, ce qui a été fait parce que je n’étais plus payé.

 

T’as pas un peu hésité avant de te lancer en MLS ?

Le truc qu’il faut savoir, c’est que jusqu’à présent, je n’avais jamais eu de chance. Ou dans certains cas, on ne m’a jamais donné ma chance. À Amiens (2005-2007), le coach préférait aligner un gars moins bon que moi, en Écosse (Gretna, 2007-2008), c’était le début de la crise du foot là-bas, en Angleterre (Wrexham, 2009), il n’y avait pas d’argent… Et à Setubal, alors que je progressais clairement, il y avait encore ces problèmes d’argent. La galère. Or, depuis tout petit, je voulais me faire ce rêve américain, alors je n’ai pas hésité, non. En plus, j’en avais parlé avec un ami joueur, Florent Raimy, qui a connu l’expérience américaine en USL, un championnat en-dessous de la MLS. Il m’avait dit combien c’était pro et cool. J’ai pu le vérifier dès mon arrivée à Kansas City : un stade ultra moderne était en fin de construction et la franchise était déjà dotée de superbes installations. On est mis dans des conditions extraordinaires.

 

Niveau football pratiqué, ça donne quoi ?

C’est physique et très intense. Personnellement, j’ai jamais autant couru ! Depuis deux mois, on est sur une moyenne de deux matchs par semaine et on va garder ce rythme encore un mois et demi. Il n’y a pas de trêve et on voyage beaucoup. Encore, nous, ça va. Kansas City étant au centre du pays, c’est moins éprouvant, on est à 2h de LA, 2h30 de New York. En fait, niveau football, je dirais que c’est l’antichambre de la Premier League anglaise, avec beaucoup d’engagement et peu de temps de récupération.

 

En parlant d’Angleterre, as-tu encore envie de revenir t’imposer en Europe ou comptes-tu rester aux États-Unis ?

Pour l’instant, je suis très heureux en MLS, mais bien sûr, l’objectif serait de revenir au plus haut niveau en Europe. Attention, j’ai bien dit au plus haut niveau. Pour quitter ma belle vie ici, à Kansas City, il faut que ce soit pour quelque chose de grand.

 

La MLS peut-elle faire office de tremplin dans une carrière ?

C’est un championnat encore super jeune, mais il est clair que les Américains savent faire les choses bien. C’est déjà hyper pro, tous les stades sont magnifiques, le marketing est au top, le niveau de jeu monte… À ce rythme, la MLS peut sans problème faire partie des grandes ligues mondiales d’ici une dizaine d’années.

 

Kansas City affronte Montpellier en amical le 24 juillet. Le All-Star Game étant le lendemain, tu n’en seras pas ?

Hé non ! C’est un peu dommage d’ailleurs, car j’aurais bien aimé voir ce que je vaux contre le champion de France, ça fait super longtemps que je n’ai pas joué contre une équipe française. Jamais en match officiel, en fait. Mais bon, jouer Chelsea à la place, il n’y a pas à hésiter ! Dans tous les cas, ces matchs contre des équipes européennes sont des occasions de se montrer, de voir si j’ai progressé.

 

Tu continues à suivre le championnat de France ?

Bien sûr. Je suis originaire de la région parisienne, alors évidemment, je suis attentif à ce qui est en train de se faire actuellement avec le PSG. Ça laisse rêveur…

 

 

Propos recueillis par So Foot

 

Modifié par Jiminy

ENVIE DE PARTICIPER À L'ASSOCIATION OU AU PODCAST DE MANCHESTER DEVILS ?

L'association sur notre SITE et son SUJET DÉDIÉ sur le forum !!!

Le Podcat est sur YOUTUBE et son SUJET DÉDIÉ sur le forum !!!

Manchester Devils, le forum

REJOIGNEZ-NOUS !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne me suis jamais penché sur ce championnat malgré qu'à une époque Adu était annoncé comme un futur grand. Malheureusement son passage à Monaco a plombé mon engouement pour lui et si je ne m'abuse il a joué au Benfica où ça n'a pas été bien plus glorieux. Maintenant, je me demande si il joue encore au football !!!

 

Le seul championnat qui arrive encore à attirer les stars en fin de carrière malgré l'appel de la maille des clubs du Qatar ou de Chine !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Adu il est retourné en MLS justement, il est à Philadelphia maintenant !

 

Sinon perso je suis un peu les Galaxy (forcement depuis que Robbie Keane a signé hein...), j'ai même le maillot de cette saison, floqué Beckham.

 

Voila on peut fermer le topic maintenant, rien de plus intéressant ne sera posté je pense...

Modifié par RVN10
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

OU pas d'autres joueurs sont en train d'arriver.

Ce championnat monte peu à peu et ça fait bien plaisir. Nesta arrive et vu l'évolution rapide, j'espère bien qu'on en aura de plus en plus de chose à dire.

 

Tu as vu le match contre Portland des Galaxy ? 5-3 avec des buts vraiment sympa ...

Alors oui il y a encore du boulot tactiquement, mais physiquement ils y sont déjà, et je doit dire que c'est plus "rafraichissant" et fluide que la majorité des championnats européens ...

  • J'aime 1

ENVIE DE PARTICIPER À L'ASSOCIATION OU AU PODCAST DE MANCHESTER DEVILS ?

L'association sur notre SITE et son SUJET DÉDIÉ sur le forum !!!

Le Podcat est sur YOUTUBE et son SUJET DÉDIÉ sur le forum !!!

Manchester Devils, le forum

REJOIGNEZ-NOUS !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De toutes façons s'ils le veulent vraiment, le soccer américain peut devenir une référence mondiale. Les universités sont les plus riches, les mieux armées, le pays attire plus que n'importe quel pays d'europe, les etats unis sont tellement riches en terme de potentiel qu'avec un peu de volonté ils ne feront que progresser encore et encore.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

OU pas d'autres joueurs sont en train d'arriver.

Ce championnat monte peu à peu et ça fait bien plaisir.

 

Aïe l'ironie c'est pas ton fort hein :P Bien sur que c'est un championnat qui évolue, j'adore son ambiance même si bon je me contente de resumés généralement, sauf quand c'est LA qui joue :)

Modifié par RVN10
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...

Et en 2013 le retour des NY Cosmos en NASL( D2 nord américaine )

  • J'aime 2

" Il n'y a jamais de fin, tant que la vie ne t'a pas imposé la mort " Florian Gance

 

tumblr_m9u9kbtwvB1rf9vcuo2_r1_250.giftumblr_mlouf44gci1qcs3bmo2_250.gif

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 mois après...

Juninho, qui est selon moi le meilleur tireur de coup franc de tous les temps quasiment, a rejoint les New York Red Bulls.

 

A-VvylYCEAEngSL.jpg

ruud_van_nistelrooy_131-150x150.jpgDankje Ruud ! Van PERSIEEEEEEEEEEE! rvp10.jpg

 

http://www.your-voc.com, utiliser Your-Voc pour réviser votre vocabulaire d'anglais, d'allemand, etc. facilement, gratuitement et sans aucun soucis. Testé et approuvé!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Juninho, qui est selon moi le meilleur tireur de coup franc de tous les temps quasiment, a rejoint les New York Red Bulls.

 

A-VvylYCEAEngSL.jpg

 

Ouais lui et Mihajlovic(Recordman de buts marqués sur coup franc en Serie A avec 45 réalisations toutes compétitions confondues en Italie).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 3 invités (Afficher la liste complète)

    • Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne
  • Récemment sur cette page   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.
×
×
  • Créer...