Aller au contenu

WTCC


Bibu
 Partager

Messages recommandés

Auto - WTCC - Valencia

Et de trois pour Muller

 

Yvan Muller a remporté, ce dimanche à Valence (Espagne), sa troisième victoire de la saison dans le Championnat WTCC. Dans la première course, le Français a devancé les deux autres Seat du Portugais Tiago Monteiro et de l'Italien Gabriele Tarquini. Auteur de la pole position, ce dernier a mené une grande partie de la course avant de céder sur la fin. Le Brésilien Augusto Farfus (BMW) s'est classé quatrième, juste devant ses coéquipiers, le Britannique Andy Priaulx et l'Allemang Jorg Muller. La deuxième manche est prévue dans l'après-midi.

 

Résultats de la première course

 

1. Yvan Muller (FRA, Seat) 23'13''675

2. Tiago Monteiro (POR, Seat) à 1''884

3. Gabriele Taquini (ITA, Seat) à 4''157

4. Augusto Farfus (BRE, BMW) à 5''364

5. Andy Priaulx (GBR, BMW) à 5''855

6. Jorg Muller (GBR, BMW) à 5''943

7. Tom Coronel (PBS, Seat) à 8''096

8. Sergio Hernandez (ESP, Seat) à 12''106.

 

 

 

Au classement général pilotes :

1 Y.Muller 45

2 A.Farfus Jr 39

3 G.Tarquini 34

4 R.Huff 32

5 R.Rydell 30

6 A.Priaulx 26

7 J.Gené 24

8 J.Müller 20

9 N.Larini 14

10 A.Menu 14

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Auto - WTCC - Valencia

La revanche de Farfus

 

Augusto Farfus a remporté, dimanche après-midi, la deuxième course de la manche de WTCC disputée à Valence (Espagne). Quatrième de la première course, le Brésilien, au volant de sa BMW, a devancé son coéquipier, l'Allemand Jorg Muller, et l'Italien Gabriele Tarquini. Quant au Français Yvan Muller, victorieux de la première course, il n'a fini que septième de la seconde.

 

Résultats de la deuxième course

 

1. Augusto Farfus (BRE, BMW) 23'16''075

2. Jorg Muller (ALL, BMW) à 0''540

3. Gabriele Tarquini (ITA, Seat) à 5''426

4. Andy Priaulx (GBR, BMW) à 5''884

5. Alessandro Zanardi (ITA, BMW) à 6''676

6. Sergio Hernandez (ESP, BMW) à 7''7178

7. Yvan Muller (FRA, Seat) à 11''169

8. Tiago Monteiro (POR, Seat) à 11''569

 

L'équipe

 

Au classement pilotes :

 

1 Y.Muller 57

2 A.Farfus Jr 54

3 G.Tarquini 46

4 A.Priaulx 35

5 R.Huff 32

6 J.Müller 31

7 R.Rydell 30

8 J.Gené 24

9 S.Hernández 15

10 N.Larini 14

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines après...

Fia wtcc - Brno

16/06/2009 - 10:00

Au bon souvenir de Zanardi

 

Les 11e et 12e manches du championnat WTCC se déroulent ce week-end à Brno en République tchèque, bastion des BMW depuis des années. L'an passé, l'Italien Alessandro Zanardi avait été irrésistible et seul Gabriele Tarquini l'avait privé du doublé. Cette année encore, Zanardi sera l'un des favoris.

 

L'année dernière, Brno avait été le théâtre de l'un des plus beaux duels de la saison, lors de la course 2, entre Alessandro Zanardi et Gabriele Tarquini. Le pilote Seat avait réussi héroïquement à résister aux assauts de son compatriote de BMW. Alors qu'Augusto Farfus a relancé la saison de BMW en s'imposant dans la course 2 à Valence, l'écurie allemande arrive en terrain conquis, en République tchèque. Depuis la venue du WTCC à Brno en 2006, seuls Robert Huff (Chevrolet, 2006 course 2) et Gabriele Tarquini (Seat Leon, 2008 course 2) ont réussi à surpasser les BMW.

 

Parmi les favoris, Alessandro Zanardi aura une belle carte à jouer puisqu'il est le seul parmi les ténors dont la voiture ne sera pas lestée au départ, A l'inverse, toutes les autres BMW 320si, les Chevrolet Cruze LT et les Seat Leon TDI embarqueront un surpoids de 40 kilogrammes. Fort de sa victoire lors de la course 1 à Valence, Yvan Muller (Seat) aura fort à faire pour conserver sa place de leader au général. Le champion du monde en titre ne compte que trois points d'avance sur Augusto Farfus avant le rendez-vous tchèque. Chez les constructeurs, BMW est revenu à 16 points de l'écurie espagnole.

 

Mais les pilotes Seat n'ont pas eu le temps de se refroidir depuis Valence. Tiago Monteiro et Tom Coronel ont participé aux 24 Heures du Mans, le premier au volant dune Oreca, le second sur une Spyker. De son côté, Jordi Gené a rejoint Jacques Villeneuve et Pierre-Yves Corthals pour participer aux 12 Heures de Spa dans le championnat belge des voitures de tourisme. A Brno, vous risquez de voir double à un moment, en regardant les Coronel. Rassurez-vous, c'est normal ! Tim Coronel, le frère jumeau de Tom, effectuera à Brno ses débuts en WTCC au volant d'une Seat Leon essence, pour le récompenser de ses résultats en Seat Leon Eurocup.

 

Eurosport.fr

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le strike de Farfus

 

Poleman de la course 1 à Brno, Augusto Farfus (BMW) a provoqué un carnage au premier virage en se mettant tout seul en travers en plein milieu de la piste. Le Brésilien a également provoqué l'abandon de son coéquipier Andy Priaulx. Yavan Muller (Seat Leon TDI) est remonté de la 13e à la 3e place.

 

Eurosport.fr

 

Oui on peut vraiment tirer un grand coup de chapeau à zanardi et avoir beaucoup d'admiration pour se qu'il fait et pour le courage qu'il démontre!!

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Course 1 Brno: Zanardi s'impose

 

Alessandro Zanardi (BMW) s'est imposé lors de la course 1 du meeting de Brno. L'Italien a devancé son coéquipier Jörg Müller et son compatriote Gabriele Tarquini (Seat Leon TDI). Huitième de cette course, le Français Yvan Muller partira en pole position lors de la course 2.

 

Eurosport

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Brno

21/06/2009 - 15:28

La course 2 pour Hernandez

 

L'Espagnol Sergio Hernandez (BMW) a remporté la première course de sa carrière, lors de la course 2, à Brno. Il a devancé les Seat Leon TDI d'Yvan Muller et de Tiago Monteiro. Vainqueur de la course 1, Alessandro Zanardi (BMW) a abandonné.

 

Eurosport

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas d'épreuve en France en 2010

 

Le calendrier WTCC pour la saison 2010 a été dévoilé mercredi à l'issue du Conseil mondial de la FIA. S'il est enrichit par l'arrivée de deux nouvelles épreuves, à Zloder (Belgique) et l'Algarve (Portugal), le programme de l'an prochaine est amputé de sa seule course française, dans les rues de Pau.

 

C'est une première dans l'histoire du WTCC. Il n'y aura pas d'épreuve en France la saison prochaine. Présent au calendrier avec Magny-Cours (2005, 2006) puis Pau (2007, 2008), l'Hexagone va céder sa place à son voisin belge qui signe son grand retour dans le championnat. La dernière et seule apparition de la Belgique remontait à 2005 à Spa-Francorchamps. En 2010, c'est un autre circuit mythique, Zolder, qui accueillera la caravane du WTCC.

 

Il semblerait donc que les organisateurs du meeting de Pau n'aient pas trouvé d'accord avec la FIA pour prolonger le bail de l'épreuve béarnaise qui arrivait à son terme cette saison. Le deuxième changement au calendrier concerne le Portugal qui perd un rendez-vous au profit d'un autre. Portimao fera son apparition à la place de Porto. Les deux courses devraient ensuite alterner une année sur deux. Enfin, un temps évoqué, le meeting de Russie n'a pas été retenu pour la saison 2010.

 

Le calendrier 2010 :

 

7 mars : Curitiba (Brésil)

11 avril : Puebla (Mexique)

16 mai : Marrakech (Maroc)

30 mai : Pas encore annoncé (Italie)

20 juin : Zolder (Belgique)

4 juillet : Portimao (Portugal)

18 juillet : Brands Hatch (Grande-Bretagne)

1er août : Brno (République tchèque)

5 septembre : Oscherleben (Allemagne)

19 septembre : Valence (Espagne)

31 octobre : Okayama (Japon)

21 novembre : Macao (Macao)

 

Eurosport

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fia wtcc - Porto

Porto, à feu et à cent

 

Le circuit portugais promet encore une âpre bataille dimanche, pour la centième course du championnat du monde de Tourisme.

 

Le WTCC est un centenaire en pleine forme ! Dimanche, à Porto, le "Circuito da Boavista"abritera les 99e et 100e courses du championnat du monde Tourisme, rénové en 2005. SEAT, BMW et Chevrolet s'y disputeront la victoire, toujours dans la même ambiance de suspense qui a fait le succès de la série labélisée FIA.

 

Les règles de handicaps de poids mises en place cette saison et les ajustements de puissance régulièrement révisés ont redistribué les cartes d'un meeting à l'autre. Ainsi, la SEAT León Tdi, la BMW 320si et la Chevrolet Cruze LT ont tour à tour été identifiées comme les meilleures voitures en compétition, selon les critères de la FIA, qui veille à l'équilibre des forces : la León a dominé à Curitiba, la BMW à Puebla, la Chevrolet à Marrakech, la BMW à Pau, la SEAT à Valence et la BMW à Brno. Et c'est à Pau que l'écart de performance a été le plus grand : 0.57 sec en moyenne entre la BMW et la Chevrolet. Pas étonnant donc de voir SEAT et BMW se tenir en huit points au Mondial Constructeurs, avec respectivement 161 et 153 unités.

 

Troisième avec 103 points, Chevrolet a eu un passage à vide lors des deux derniers meetings, à Valence et Brno (21 points marqués) et compte sur l'allègement de ses bolides au Portugal pour revenir dans la partie. Une confiance renforcée par le premier triplé de son histoire lors du précédent passage du WTCC à Porto, en 2007. Pour marquer le coup, Chevrolet fera courir la voiture d'Alain Menu dans une livrée spéciale créée par Britt Raes, étudiante à la Royale académie des Beaux arts de Gand.

 

"Je suis vraiment très content d'avoir encore la voiture avec &lsquoJeune ? Créatif ? Chevrolet !' J'aime ce projet et j'espère que cette livrée spéciale me portera chance !", déclare Alain Menu. "Je pense que nous avons de bonnes chances de bien faire à Porto, même si ce sera un nouveau circuit pour la Cruze. J'espère juste qu'il conviendra aussi bien à la Cruze qu'à la Lacetti en 2007. La piste de Porto est un condensé : des virages rapides en aveugle, de longues lignes droites et des chicanes. J'aime vraiment!", ajoute le Suisse, qui a gagné dans les rues de Pau 2 cette année.

 

Par ailleurs, LADA, quatrième constructeur officiel du WTCC 2009, a choisi le week-end historique portugais pour aligner sa nouvelle Priora. Elle sera confiée aux mains expertes du revenant Britannique James Thompson, ex-pilote d'usine Alfa Romeo et SEAT. En fait, le multiple champion BTCC remplacera Viktor Shapovalov, patron et pilote de l'équipe russe, lors de quatre des six derniers rendez-vous 2009, à Porto donc, puis Brands Hatch, Okayama et Macao. Il ne pourra courir à Oschersleben et à Imola en raison d'engagements autres pris ultérieurement. En revanche, le Néerlandais Jaap van Lagen et le Russe Kirill Ladygin piloteront encore la LADA 110. Ils n'auront la Priora qu'à partir du rendez-vous d'Oschersleben, le 6 septembre.

 

Handicaps de poids à Porto

 

+40 kg : BMW 320si, LADA Priora, aucun lest : SEAT León TDI, -10 kg : BMW 320si Zanardi, Chevrolet Cruze LT, -20 kg LADA 110, SEAT León TFSI

 

Eurosport

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fia wtcc

Qualification : déclarations

 

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'issue de la qualification, samedi à Porto.

 

Gabriele Tarquini (SEAT, pole position) : "C'est une pole fantastique, surtout parce qu'après les essais libres, nous n'étions pas très bien. Mais là, la piste était plus rapide. Il y avait de la gomme et j'ai fait un super tour. Dans le dernier virage avant la ligne droite, dans mon dernier tour chrono, j'ai attaqué un peu trop fort. Mais il fallait essayer. Les statistiques montrent que lorsque je suis en pole, je ne gagne pas. Je dois les faire mentir”.

 

Robert Huff (Chevrolet, 2e) : "Ce serait sympa de poursuivre la série victorieuse de Chevrolet sur les circuits urbains. Je suis un peu déçu car j'ai du éviter deux SEAT dans mon dernier tour chrono, et je pense que j'aurais pu être en pole. Dimanche, je n'aurai rien à perdre et j'ai attaqué dur. C'est difficile de doubler ici mais je vais faire le maximum pour prendre de gros points”.

 

Yvan Muller (SEAT, 3e) : "En essais libres, j'étais nulle part. Nous avons changé le set-up en Q1 et j'ai fait un bon tour, ce qui m'a surpris. C'est bon d'être sur le haut de grille. Ce sera important de marquer des points Constructeurs dimanche, et si je peux en marquer aussi au championnat Pilotes, ce sera génial”.

 

Tom Coronel (SEAT, 13e - 1er Indépendants) : "J'ai toujours aimé les tracés en ville mais je suis d'ordinaire plus près de la tête de grille. En fait, je n'ai pas eu un tour clair. Au moins suis-je sur la partie propre de la piste pour le premier virage, ce qui est important ici".

 

Eurosport

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fia wtcc - Porto

Tarquini vainc le sort

 

 

Pour la première fois de sa carrière en WTCC, Gabriele Tarquini (Seat Leon TDI) s'est imposé en partant de la pole, lors de la course 1 à Porto. L'Italien devance le Britannique Robert Huff (Chevrolet) et le Français Yvan Muller. Derrière, BMW a sacrifié ses pilotes pour Augusto Farfus (8e).

 

La 99e course de l'histoire du WTCC a connu un début et un épilogue bien mouvementé ! Dans les rues étroites de Porto, le départ lancé à trois voitures de front a coûté cher à Sergio Hernandez (BMW). Côte à côte avec Jaap van Lagen dans la ligne droite des stands, l'Espagnol a été projeté à pleine vitesse dans le mur de béton opposé. Conduit à l'hôpital, il pourrait souffrir d'une fracture du pied gauche. Le choc a été si violent que les blocs de béton se sont déplacés de plusieurs dizaines de centimètres.

 

Quelques virages plus loin, c'est un autre pilote BMW qui va semer la zizanie. Trop optimiste lors d'un dépassement sur Tiago Monteiro (Seat Leon TDI), Augusto Farfus manque son freinage et touche l'arrière de la Chevrolet d'Alain Menu qui part en tête à queue. Monteiro qui freinait pour éviter Menu est lui-même percuté par Nicola Larini (Chevrolet). Derrière, pas moins de sept voitures viennent s'encastrer dans le carambolage. La piste est obstruée et la course suspendue pendant une demi-heure.

 

Priaulx se sacrifie pour Farfus

 

Après une demi-heure nécessaire pour remplacer les murs de béton, la course reprend enfin ses droits. En dehors d'une chicane court-circuitée au quatrième des douze tours, Gabriele Tarquini ne commet pas la moindre erreur et mène de bout en bout pour s'adjuger son deuxième succès de l'année, le premier de sa carrière en WTCC en s'élançant de la pole. L'Italien revient ainsi à six points d'Yvan Muller au classement du championnat du monde. L'Alsacien s'est contenté de la troisième place derrière le Britannique Rob Huff (Chevrolet).

 

Le dernier tour a surtout été marqué par le sacrifice d'Andy Priaulx au profit de son coéquipier Augusto Farfus, troisième au championnat du monde et dernier espoir de BMW pour le titre. Alors qu'il talonnait Yvan Muller pour une place sur le podium, le triple champion du monde s'est vu ordonner par son écurie de laisser passer cinq voitures pour permettre à Farfus de terminer 8e et de s'élancer de la pole lors de la 100e course de l'histoire du WTCC. Au préalable, le Brésilien s'était vu infligé un drive-through pour sa manoeuvre litigieuse sur Tiago Monteiro dans le premier tour. La FIA interdit pourtant ce type de consignes. Affaire à suivre...

 

Eurosport

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Porto

05/07/2009 - 12:46

Hernandez hospitalisé

 

Victime d'un violent accident au départ de la course 1 du meeting de Porto, l'Espagnol Sergio Hernandez (BMW) a été hospitalisé. On craint une fracture du pied gauche.

 

...........................

 

Porto

05/07/2009 - 18:15

La course 2 suspendue

 

Tout comme la première course, la course 2 du meeting de Porto a suspendue en raison de l'accident du pilote suisse Alain Menu (Chevrolet). Il restait encore deux tours à boucler avant l'arrivée.

 

eurosport

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fia wtcc - Porto

05/07/2009 - 18:41

La 100e pour Farfus

 

La 100e pour Farfus

Eurosport

 

* Infos liées :

* Tarquini vainc le sort

 

Le Brésilien Augusto Farfus (BMW) a mené la course 2 du meeting de Porto de bout en bout et s'est imposé devant Yvan Muller (Seat Leon TDI) et Rickard Rydell (Seat Leon TDI). Au classement du Mondial, Yvan Muller réalise une excellente opération et consolide son fauteuil de leader.

 

Programmé pour gagner. Le scénario de la victoire d'Augusto Farfus était écrit dès la fin de la première course du week-end de Porto. Avec une huitième place offerte sur un plateau par ses coéquipiers de BMW, le Brésilien était assuré de s'élancer en pole position lors de la deuxième manche. Et Augusto Farfus n'a pas manqué l'occasion d'inscrire son nom au palmarès de l'épreuve pour la centième course de l'histoire du championnat WTCC.

 

Auteur d'un excellent départ, Farfus n'a plus quitté sa place de leader jusqu'au drapeau à damiers, malgré une nouvelle suspension de course à deux tours de l'arrivée, suite à l'accident d'Alain Menu (Chevrolet), poussé dans le décor par Franck Engstler (BMW), et décidément maudit ce week-end. Le grand animateur de cette course a été le champion du monde en titre en personne, Yvan Muller, remonté de la 6e place sur la grille à la seconde, lui aussi bien aidé par ses coéquipiers.

 

Autoritaire au départ avec Nicola Larini, l'Alsacien a successivement dépassé ses coéquipiers chez Seat Tiago Monteiro, Jordi Gene et Rickard Rydell qui ne lui ont pas opposé de résistance. Yvan Muller réalise une excellente opération au championnat d'autant que son dauphin, Gabriele Tarquini, vainqueur de la course 1, a été contraint à l'abandon à cause d'un accrochage avec Nicola Larini. Au championnat, le Français compte respectivement 14 et 15 points d'avance sur Tarquini et Farfus. Le titre se jouera vraisemblablement entre ces trois-là. Verdict dans dix courses !

 

eurosport

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...

Wtcc - Brands Hatch

 

Huff : "Une bonne chance de gagner"

 

Cinquième au championnat du monde pilotes, Robert Huff (Chevrolet) espère briller devant son public, sur le circuit de Brands Hatch. Le Britannique affirme que les Cruze ont "une bonne chance de gagner" même s'il est difficile de rivaliser avec la "stratégie d'équipe" des SEAT.

 

Quels sont vos objectifs pour ce week-end ?

 

La course à domicile est toujours celle que vous voulez le plus gagner. Ça risque quand même d'être compliqué car les SEAT jouent la course d'équipe. Yvan (Muller) a terminé troisième lors de la course 1 à Porto et après, j'étais juste derrière lui en sixième position lors de la course 2 et deux de ses coéquipiers l'ont laissé passer pour qu'il termine deuxième.

 

Vous partez quand même avec la voiture la plus légère...

 

Nous avons quasiment une nouvelle voiture avec la Cruze, nous n'avons aucune donnée et nous n'avons fait aucun test ici. La voiture marche très bien cette année, elle est un peu inconstante mais d'un autre côté on a 40 kilos en moins pour ce week-end donc ça va aider et nous avons une bonne chance de gagner. Si je repars d'ici avec dix points ou plus, je serai très heureux.

 

Brands est un circuit qui vous réussi plutôt bien...

 

En terminant troisième à Brands l'année dernière, je pense avoir montré que je fais partie des meilleurs pilotes du championnat. Avec les voitures de tourisme, il devient évident que la qualification revêt une importance vitale. Nous allons consacrer nos deux séances d'essais libres à préparer les réglages pour la qualification.

 

Comment jugez-vous la bataille entre les principaux Top team du championnat ?

 

Quand SEAT a cinq voitures et BMW six, alors qu'on en a que trois, ça n'aide pas. Mais nous sommes une équipe forte et capable d'entrer sur la piste et de nous battre. Il n'y a aucun moyen sur terre d'homogénéiser les performances d'un moteur essence par rapport à un diesel. C'est physiquement impossible. Vous pouvez rajouter du poids sur les diesels mais ça ne suffit. D'ailleurs, c'est pour ça que les camions sont tous des diesels. Ils supportent le poids bien mieux que les essences.

 

Eurosport

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Wtcc - Brands Hatch

 

Menu dans son jardin

 

Comme en 2007, Alain Menu (Chevrolet) a profité d'une voiture légère pour signer la pole position à Brands Hatch. Il a devancé son coéquipier Rob Huff et le Britannique Andy Priaulx (BMW). Dimanche, le Suisse visera une 11e victoire à Brands Hatch. Yvan Muller (Seat Leon TDI) n'a pas passé la Q1.

 

La logique a été respectée, samedi, lors des qualifications du meeting de Brands Hatch. Sur le circuit vallonné londonien, Chevrolet a profité de son avantage de poids pour hisser deux de ses trois monoplaces en première ligne. Dans leur dernier tour chronométré, Alain Menu et Robert Huff ont soufflé la pole aux BMW d'Andy Priaulx et d'Augusto Farfus. En 1:33.521, Menu a récidivé après avoir signé la pole en 2007. "C'est un très bon endroit pour partir en pole position. La voiture était bonne et j'ai fait un très bon tour", a simplement le poleman à l'issue de la qualification.

 

Dans son jardin de Brands Hatch, Menu visera un onzième succès dans sa carrière, après sept victoires dans le championnat britannique de voitures de tourisme, plus trois victoires en WTCC au cours des trois dernières années. Mais le pilote helvète aura fort à faire pour contenir les deux Britanniques derrière lui. Rob Huff et Andy Priaulx ont tous deux échoué à moins de deux dixièmes de la pole et auront à coeur de dépasser Menu pour s'offrir une victoire à domicile.

 

La sensation Michelisz, la déception Muller

 

Respectivement quatrième et cinquième sur la grille de départ, Augusto Farfus (BMW) et Gabriele Tarquini (Seat Leon TDI) réalisent la bonne opération au championnat du monde puisque Yvan Muller (Seat Leon TDI) n'a pas passé la Q1. L'Alsacien n'a été devancé par son coéquipier Gabriele Tarquini que de 72 centièmes. "Ça va nous apporter de l'émotion pour la course", a commenté Jaume Puig, directeur de Seat Sport. "Brands Hatch est un des circuits qui ne favorisent pas les TDI. En plus, les Chevrolet sont plus légères donc il sera dur d'aller les chercher" .

 

Cette séance de qualification a toutefois réservé quelques très belles surprises. A commencer par Norbert Michelisz (Seat). Vainqueur de la Seat Eurocup à Porto, le Hongrois s'est vu offrir de piloter dans la catégorie WTCC ce week-end et a crée l'exploit de se hisser en Q2. Dimanche, il s'élancera en 10e position, juste devant son illustre aîné, Yvan Muller. Robert Dahlgren (Volvo) n'est pas non plus passé loin de l'exploit pour sa première course de l'année. Longtemps troisième de la Q1 malgré une voiture lestée de 40 kilos, le Suédois s'est finalement classé 13e sur la grille de départ.

 

Eurosport

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Wtcc - Brands Hatch

 

Alain Menu (Chevrolet) a remporté la course 1 à Brands Hatch grâce au travail fantastique de son coéquipier britannique Rob Huff, 2e à l'arrivée. Ce dernier a bloqué Andy Priaulx (BMW) à la 3e place toute la course. Yvan Muller (Seat Leon TDI) a abandonné. 8e, Augusto Farfus (BMW) partira en pole.

 

"Brands Hatch est décidément ma course à domicile" , s'est réjoui Alain Menu à sa descente de voiture. En s'imposant lors de la course 1, le Suisse affole les statistiques sur le circuit londonien. Quatrième victoire en quatre ans en WTCC, ajoutées au sept succès acquis par le passé dans le championnat britannique des voitures de tourisme. Mais celle-là, Menu la doit essentiellement à son coéquipier Rob Huff. Parti en deuxième position, le Britannique était parvenu à prendre la tête dès le premier virage, avant de constater qu'il était plus lent que tous ses rivaux. Au lieu de bouchonner son coéquipier, Huff l'a laissé passer au 5e des 13 tours, avant de résister héroïquement aux assauts acharnés d'Andy Priaulx (BMW) pendant huit tours.

 

"Rob a vraiment très bien défendu. C'était une belle course et je suis impatient de courir la deuxième", a d'ailleurs reconnu Priaulx à l'arrivée. Au contraire du pilote BMW, Alain Menu n'a pas eu le moindre mot à l'attention de celui qui lui a offert la victoire sur un plateau. "Aujourd'hui, j'ai envie d'être égoïste. Les trois dernières courses, je me suis fait percuté par d'autres pilotes dès le premier virage ou dans le premier tour et à chaque fois, j'ai abandonné", a commenté le Suisse. Pas très sport. De son côté, Rob Huff a déploré des problèmes de pneus pour expliquer son faible rythme de course : "Il y a de très longs virages à Brands Hatch. J'ai eu une très belle bagarre avec Andy (Priaulx)."

 

Farfus fautif mais gagnant

 

Si Alain Menu a enfin goûté à une course sans embûche, le grand perdant du premier virage a été Yvan Muller (Seat Leon TDI). Parti depuis la 11e place, l'Alsacien a été la victime collatérale d'une nouvelle fantaisie d'Augusto Farfus (BMW). Comme à Brno, le Brésilien a terminé en travers au milieu de la piste à l'entrée du virage 1. Surpris par les freinages brutaux devant lui, Félix Porteiro (BMW) s'est envolé sur la Seat d'Yvan Muller, bien malheureux sur ce coup et contraint à l'abandon, tout comme la révélation des qualifications, Norbert Michelisz (Seat). La voiture de sécurité a fait la première de ses deux apparitions sur la piste.

 

La deuxième neutralisation de course a eu lieu au 7e tour après un accrochage entre les BMW d'Oscar Hernandez et de Franz Engstler, impliquant aussi la Volvo de Tommy Rustad. En dehors de la bataille acharnée entre Huff et Priaulx, l'intérêt de la fin de course s'est porté sur la remontée d'Augusto Farfus, 9e à deux tours du terme, et le dilemme de BMW. Fallait-il demander à Jorg Müller de céder sa 6e place pour dégringoler à la neuvième, Priaulx l'avait fait à Porto ?

 

L'écurie allemande n'aura pas eu à réfléchir trop longtemps grâce à l'abandon de Nicola Larini (Chevrolet), alors 8e, à l'entrée du dernier tour. A l'instar de Porto, il y a deux semaines, le point de la 8e place permettra à Farfus de s'élancer de la pole lors de la course 2. Au championnat du monde, Yvan Muller est vraiment le grand perdant de cette course. N'étant même pas sûr de pouvoir y prendre part, l'Alsacien ne compte plus que 9 points d'avance sur son coéquipier Gabriele Tarquini et 14 sur Augusto Farfus. Grâce à sa 11e victoire à Brands Hatch, Alain Menu remonte à la 11e place au général avec 24 points.

 

Eurosport

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Auto - WTCC - Brands Hatch 2

Succès de Farfus

 

Parti en pole position Augusto Farfus a mené la course 2 de Brands hatch, e bout en bout. Les Seat Leon TDi, moins rapides sur ce tracé, n'ont pu que suivre et d'un peu loin, le pilote brésilien au volant de sa BMW. Le Brésilien glane les dix points de la victoire devant la BMW de Jürg Müller. Parti en 24e position, Yvan Muller a remonté le peloton tout au long de la course et termine à la 7e place, devant Tiago Monteiro. La bonne opération, outre celle d'Augusto Farfus, revient à Gabriele Tarquini, troisième. Yvan Muller reste leader du championnat.

 

L'équipe

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 mois après...

Auto - WTCC - Imola

Tarquini prend le large

 

Gabriele Tarquini, vainqueur de la première course à Imola dimanche, a accru son avance en tête du Championnat avant la deuxième course, qui aura lieu à 15h05. L'Italien de Seat compte désormais neuf points d'avance sur son coéquipier et champion en titre, Yvan Muller, qui a pris la deuxième place. Tarquini a dominé la course de bout en bout, résistant à Muller malgré les deux sorties de la voiture de sécurité.

Le classement de la course :

 

1. Gabriele Tarquini (SEAT) 29'31"701

2. Yvan Muller (SEAT) + 0"409

3. Robert Huff (Chevrolet) + 0"842

4. Alex Zanardi (BMW) + 1"457

5. Tom Coronel (SEAT) + 3"501

6. James Thompson (Lada) + 5"620

7. Sergio Hernandez (BMW) + 6"002

8. Alain Menu (Chevrolet) + 6"390

9. Felix Porteiro (BMW) + 10"004

10. Tom Boardman (SEAT) + 10346

 

L'équipe

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Auto - WTCC - Imola

Muller s'accroche

 

 

Yvan Muller reste dans la course au titre mondial après sa victoire dans la deuxième course à Imola dimanche. Le Français a devancé sur la ligne son coéquipier chez Seat, Gabriele Tarquini, vainqueur de la première course, et compte sept points de retard (109 points contre 102), alors qu'ils reste deux épreuves à disputer.

 

Parti à la huitième place juste derrière Muller, Tarquini parvenait néanmoins à le doubler dès les premiers mètres. L'Italien, très agressif devant son public, remontait quelques places avec le Français dans son sillage, mais, en tentant de doubler la Chevrolet de Robert Huff, touchait légèrement le Britannique et perdait quelques secondes, ce qui permettait à Muller de repasser devant.

 

Les Seat étant les plus rapides sur le circuit italien, le champion du monde en titre doublait encore quelques pilotes, dont Alain Menu, et prenait les commandes de la course. Avec autorité, il résistait au retour de son coéquipier et adversaire pour le titre, qui tentait bien une manoeuvre à la limite malgré le pacte de non-agression entre les deux pilotes, pour s'adjuger son première succès depuis Valence fin mai. Il met aussi fin à une période creuse car il n'avait marqué que quatre points lors des deux derniers week-ends.

 

Il reste désormais 40 points à distribuer, à Okayama le 1er novembre et à Macao le 22 novembre. Et le titre devrait se jouer entre les deux pilotes Seat car Augusto Farfus (BMW), qui n'a marqué qu'un point en Italie, est décroché avec 17 points de retard sur Tarquini.

Le classement de la course :

 

1. Yvan Muller (SEAT) 21'51"680

2. Gabriele Tarquini (SEAT) + 0"312

3. Alain Menu (Chevrolet) + 4"008

4. Alex Zanardi (BMW) + 4"467

5. Jordi Gene (SEAT) + 5"632

6. James Thompson (Lada) + 7"190

7. Rickard Rydell (SEAT) + 7"612

8. Augusto Farfus (BMW) + 8"327

9. Andy Priaulx (BMW) + 8"827

10. Stefano D'Aste (BMW) + 9"499

 

Le classement des pilotes :

 

1. Gabriele Tarquini 109 pts

2. Yvan Muller 102

3. Augusto Farfus 91

4. Andy Priaulx 66

5. Rickard Rydell 63

6. Robert Huff 60

7. Jörg Müller 58

8. Sergio Hernndez 36

9. Jordi Gené Guerrero 36

10. Tiago Monteiro 34

 

L'équipe

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois après...

Wtcc - Okayama

 

Farfus s'impose, Muller savoure

 

Le Brésilien Augusto Farfus (BMW) a remporté la course 2 à Okayama devant son coéquipier Andy Priaulx et Yvan Muller (Seat Leon TDI). Parti à la faute au premier virage, Gabriele Tarquini (Seat Leon TDI) termine 7e et conserve la tête au classement général pour deux points sur l'Alsacien.

 

Comme dit le proverbe, jamais deux sans trois ! Après Brands Hatch et Oschersleben, Augusto Farfus (BMW) a de nouveau profité de sa huitième place lors de la course 1 - synonyme de pole position lors de la suivante - pour s'imposer dans la course 2, dimanche à Okoyama. Auteur d'un départ irréprochable, le Brésilien a viré en tête au premier virage avant de connaître une course sans embûche. "J'avais une voiture et un rythme de course fantastique", s'est réjoui Farfus à l'arrivée. Grâce à ce nouveau succès, le natif de Curitiba revient à 13 longueurs de Gabriele Tarquini (Seat Leon TDI) et conserve une infime chance de titre lors du dernier rendez-vous de l'année à Macau.

 

Farfus a également profité de la conférence de presse pour revenir sur son incident avec Alain Menu dans le dernier tour de la course 1. Le pilote BMW avait attaqué (trop?) virilement le Suisse pour le gain de la 8e place et de la pole position qui va avec lors de la course 2. "J'étais beaucoup plus rapide que lui. Dans le virage 12, j'ai eu la place de mettre mon nez. S'il avait fait sec, il ne serait rien passé. Mais comme la piste était humide, Alain (Menu) a perdu l'arrière et est sorti. J'ai été très fair-play. Nous en avons parlé après la course. Mais cela reste un fait de course et nous nous battions tout de même pour la 8e place et pour la pole", s'est justifié le Brésilien.

 

Seat favorise Tarquini

 

Au départ de la course 2, c'est un autre pilote BMW qui s'est chargé d'animer le peloton. Encore déçu de ne pas avoir remporté la course 1, Jörg Müller (BMW) a pris un excellent envol à l'extinction des feux, avant d'exagérer son attaque sur Tiago Monteiro (Seat Leon TDI) et de mettre ce dernier en tête à queue. Victime collatérale de cette manoeuvre, Gabriele Tarquini a atterri dans le gravier. Comme lors de la première manche, le Transalpin a ruiné sa course dès les premiers instants.

 

L'Italien, leader au classement général, peut néanmoins repartir en 18e position et la chance lui sourira. Remontant les concurrents les uns après les autres, Tarquini aurait pu voir ses efforts anéantis lorsque Kristian Poulsen (BMW) part en tête à queue - puis en 360 degrés - à pleine vitesse juste devant lui. Le pilote Seat l'évite de justesse et poursuit sa remontée. Les multiples abandons lui permettent de grapiller encore quelques places, jusqu'à se retrouver 9e à deux tours de l'arrivée.

 

Muller pas rancunier

 

Les consignes d'équipe feront le reste. Jaime Puig, le directeur de Seat Sport ordonne à Jordi Gené et à Ryckard Rydell de laisser passer le leader du championnat qui récupère deux points précieux alors qu'Yvan Muller coupait la ligne d'arrivée en troisième position. Ces deux points, ce sont eux qui séparent désormais l'Italien et le Français au général. Si les deux hommes s'évitent en sortant de leur voiture, Yvan Muller comprend la décision de son équipe.

 

"Il n'aurait pas été normal de ne pas le faire. J'ai aussi bénéficié de ces avantages. Parfois c'est moi qui en profite, parfois c'est lui (Tarquini)", a commenté l'Alsacien. Reste que le constructeur espagnol sacrifie des points au classement des Constructeurs. Si le suspense pour le titre pilotes est à son paroxysme, celui des Constructeurs l'est aussi. A l'issue du week-end nippon et grâce à deux doublés (Priaulx-Müller / Farfus-Priaulx), BMW est revenu à trois longueurs de Seat. L'ambiance promet d'être électrique dans trois semaines à Macau.

 

Eurosport

 

Plus qu'une course afin de connaître apogée de ce championnat qui est d'ailleurs très serré, que ce soit du côté pilotes et constructeurs.

 

Classement pilotes :

 

1 G.Tarquini 115

2 Y.Muller 113

3 A.Farfus Jr 102

4 A.Priaulx 84

5 R.Huff 69

6 J.Müller 66

7 R.Rydell 64

8 J.Gené 39

9 A.Menu 36

10 S.Hernández 36

11 T.Monteiro 36

12 A.Zanardi 31

13 N.Larini 25

14 T.Coronel 15

15 F.Porteiro 10

16 F.Engstler 7

17 J.Thompson 6

18 S.D'Aste* 3

19 E.Cayrolle 1

 

Classement constructeurs :

 

1 SEAT Sport 289

2 BMW 286

3 Chevrolet 193

4 LADA 81

 

Vivement le weekend du 19 au 22/11, pour assister à cette dernière course dans la fournaise de Macau :rolleyes:

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Auto - WTCC

Seat : Stop ou encore ?

 

 

Alors que le constructeur espagnol champion du monde en titre de la discipline est toujours en course, face à BMW, pour décrocher le titre 2009 rien ne dit que les Seat seront encore en piste pour le Championnat 2010. Mardi matin, la direction de Seat France qui fait rouler Yvan Muller , champion du monde en titre, a fait savoir qu'elle prendrait une décision, dans les jours qui suivront la dernière manche du Championnat 2009. Le titre mondial, détenu par Yvan Muller, reste en jeu avant la dernière manche du Championnat, à Macao le 22 novembre prochain. Gabriele Tarquini (Seat) est leader avec deux points d'avance sur Yvan Muller (Seat) et Augusto Farfus (BMW) accuse lui 13 points de retard sur le leader. Le titre se jouera entre ces trois hommes, tandis que la couronne des constructeurs se disputera entre Seat (tenant) et BMW.

 

L'équipe.

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...

2OLEGEND :The Baby Face Assasin

 

You are my solskjaer, my Ole Solskjaer ; You make me happy when skies are grey

Oh Alan Shearer! was fucking dearer ; So please don't take my Sooooolskjaer away

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
 Partager

×
×
  • Créer...