Aller au contenu
ericantona

Actualités des clubs Français


Messages recommandés

moi j'ai mes deux places depuis longtemps

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Moi je suis abonné virage est porte 7 peut-être qu'on se croisera ?

Modifié par Alruud

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bah oui puisque je suis porte 6

mais on devrait se croiser avant (mercredi soir) non ? :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Toulouse a fait une bonne saison avec le meilleur buteur en prime, l'an prochain la confirmation

Modifié par ole.gunnar.solskjaer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gerets envisage déjà un retour

 

Alors qu'il n'a pas encore quitté le club phocéen, Eric Gerets a déjà évoqué la possibilité d'un retour à l'Olympique de Marseille à l'avenir, une fois son périple saoudien terminé. «A coup sûr, j'écouterai les propositions pour revenir en France. Si je ne reviens pas en France pour l'OM, ce sera comme touriste», a précisé le technicien belge, en indiquant qu'il ne pourrait pas entraîner un autre club français. Arrivé au club en 2007 en remplacement d'Albert Emon, Gerets avait sorti l'OM de la lutte pour le maintien pour finalement décrocher la 3e place, synonyme de qualification pour la Ligue des champions. Cette saison, Marseille peut encore être sacré à l'issue de la dernière journée, le tout en grande partie grâce au coaching de son entraîneur. Ces deux saisons, marquées par de nombreux hauts et quelques bas, auront tissé des liens solides entre Gerets et l'OM, une relation privilégiée que le Belge n'est pas prêt d'oublier.

«Mon passage à Marseille a été trop perturbant dans ma tête et dans mon coeur pour pouvoir dire adieu définitivement, ce n'est pas possible. Ce parcours m'a trop impressionné pour dire "je m'en vais, je vais trouver un autre endroit où je vais me trouver bien"», révèle Gerets, avant de faire preuve comme à son habitude d'un peu d'humour. «De toutes façons, je vais revenir dans quelques années pour acheter une petite maison, c'est sûr et certain. Si on ne me veut plus comme entraîneur, il faudra alors me supporter comme supporteur !».

 

Source:L'equipe.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'était prévisible, il a fait un choix qu'il regrette déjà, car sportivement il ne trouvera pas son pareil là où il va. A l'OM c'est toujours un challenge de retrouver son passé glorieux, il l'a presque accompli dommage qu'il s'en aille, il a fait de belles choses à Marseille!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les fans du psg et les nombreux fans de Pedro Miguel Pauleta, son jubilé sera diffusé sur Direct 8 (dispo également sur le net). Cr7 participera d'ailleurs à ce match de gala.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas de Cristiano Ronaldo lui qui avait promis d'être la , ca la fout un peu mal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Visiblement Cristiano s'est "décommandé" à cause de la sélection nationale

la sélection se réunissant demain

d'ailleurs aucun joueur appelé pour la sélection ne joue se match alors que plusieurs avaient été sollicités

 

en tout cas ça fait plaisir de revoir Pauleta sur un terrain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C sûr qu'il y en pleins qui sont au Parc qui vont être très très très déçu de sa non présence

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Foot - L1 - Nantes

Baup, prêt à rester

 

 

Invité dimanche du jubilé Pauleta, Elie Baup s'est changé les idées. «C'était formidable, j'ai passé un très bon moment», a déclaré en fin d'après-midi l'ancien entraîneur bordelais, qui a gardé «une relation forte, privilégiée» avec l'ancien buteur portugais, qu'il a entraîné à Bordeaux durant trois ans.

 

Après avoir donné son sentiment sur le titre des Girondins - «c'est formidable. C'est une belle équipe, avec un bel entraîneur. Moi, je les vois bien enchaîner notamment avec la Ligue des Champions. C'est tout à fait possible qu'ils aillent loin» -, le coach nantais a ensuite accepté d'aborder un sujet plus délicat, son avenir. «Pour le moment, il y a une réflexion. Il faut voir quels sont les projets, a-t-il annoncé. Il me reste une saison et j'ai dit aux dirigeants que je leur laisserai cette année, mais que si je rentrais dans leurs projets, alors oui je resterais.»

 

L'homme à la casquette est également revenu sur les raisons du désastre, la relégation du FC Nantes en Ligue 2. Selon lui, le club s'est sabordé lui-même. «On a échoué à quelques points, on aurait pu garder le résultat sur certains matches, a-t-il estimé. On a perdu 3-4 points et on et on est allés tout droit dans cette descente.» Un résultat qui ne mérite toutefois pas autant de débordements de la part des supporters. «On a encore fait un match correct hier soir (samedi) malgré un climat difficile. On ne peut pas cautionner la violence mais on peut comprendre le mécontentement. Dans un climat difficile il faut tenir bon, mais partout ce sera comme ça

 

L'équipe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les supporters n'ont pas été à la hauteur en sifflant l'équipe du PSG lors du jubilé Pauleta, je trouve ça moyen, ils auraient pu faire abbstraction pour le jubilé d'un des meilleurs joueurs de l'histoire du PSG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est toujours marrant quand Rothen ouvre la bouche :lol:

 

Rothen : «Mon départ est inéluctable» 01/06/2009 08:44

 

Dur week-end pour Jérôme Rothen : le nul concédé au Parc contre Monaco (0-0), ne permet pas au PSG de se qualifier pour l'Europa Ligue, et le milieu de terrain a du essuyer les sifflets du public samedi et dimanche, lors du jubilé de son ancien coéquipier Pedro Pauleta. Dans une interview donnée à l'Equipe, Jérôme Rothen avance une explication et se livre sans concession sur ses relations avec les dirigeants parisiens : «Le public a réagi à ce qu'il y a dans les médias. On répète que je veux partir, mais moi, je n'ai jamais rien déclaré.» Qui pourrait ainsi le pousser vers la sortie ? «Je pense à Alain Roche, en charge de la cellule recrutement, ou à Sébastien Bazin, le président. Le seul qui m'a toujours soutenu, c'est Paul Le Guen. Et aujourd'hui, il n'est plus là.»

« Roche a passé son temps à me fracasser »

 

Pourquoi donc une telle défiance envers ses dirigeants ? «Alain Roche, il a passé son temps à me fracasser. Il m'a critiqué auprès de l'entraîneur, puis auprès des dirigeants et des actionnaires, et même dans les loges du Parc». Quant à Bazin : «J'ai senti un changement de comportement. Aujourd'hui, c'est à peine s'il me dit bonjour.» Rothen profite donc de cette fin de saison pour régler ses comptes et dénoncer le traitement dont il a été l'objet, tandis que Roche, comme Bazin, lui auraient par ailleurs affirmé qu'ils souhaitaient le conserver la saison prochaine, en tant que «cadre» de cette équipe: «des paroles en l'air » selon le joueur. A 31 ans, iladmet qu'il n'était pas au mieux cette saison, mais s'emporte quand on met sa motivation en cause, comme l'auraient fait les dirigeants auprès des supporters : «O.K., j'ai fait une saison moyenne, irrégulière. Mais je suis le co-meilleur passeur du club et les gens savent que je ne triche jamais sur un terrain. En cinq ans au PSG, j'ai toujours tout donné.»

«On m'oblige à partir»

 

Cette situation n'est plus supportable pour Jérôme Rothen, pourtant sous contrat avec le club parisien jusqu'en juin 2011. «Mon départ est inéluctable. On m'oblige à partir. Moi, je pensais vraiment terminer ma carrière à Paris. J'ai refusé une offre de Lyon pour prolonger ici. J'aime ce club, je l'ai dans la peau. Mais avec de tels dirigeants, je ne peux pas rester.» Son discours se durcit encore pour évoquer la gestion du club de son coeur et l'incompétence, selon lui, de l'équipe dirigeante : «Un président qui admet ne rien connaître au foot, un directeur général (Philippe Boindrieux), qui se vante de ne rien y connaître, et un futur directeur sportif (Alain Roche) qui passe entre les gouttes depuis six ans alors qu'il est loin de n'avoir fait que du bon boulot.» Après de telles déclarations, il lui sera en effet difficile de rester au PSG. Son seul souci désormais : pouvoir partir libre du club, alors qu'il avoue avoir des contacts, sans en préciser la nature. Mais il a tout intérêt à rompre son contrat auparavant : «Pas question que le club demande une indemnité de transfert. Pour un joueur dont on ne veut plus, il ne manquerait plus que ça !». Mais pour un club qui a besoin d'argent, ce n'est peut-être pas si évident.

 

francefootball.fr

 

 

Rothen plaque Roche

Ligue 1 Paris Saint-Germain

1er juin 2009

 

Après Paul le Guen qui, avant de partir, s’est laissé aller à quelques méchancetés sur Alain Roche, c’est au tour de Jérôme Rothen de solder ses comptes avec les dirigeants parisiens.

 

Proche de l’entraîneur breton, le gaucher ne voit plus de raison de rester après son départ. « Le seul qui m’a toujours soutenu, c’est Paul Le Guen. Et aujourd’hui, il n’est plus là. Alain Roche, il a passé son temps à me fracasser » a-t-il confié avant de déglinguer le reste de la direction du club de la capitale.

 

« J’aime ce club, je l’ai dans la peau. Mais avec de tels dirigeants, je ne peux pas rester. Un président qui admet ne rien connaître au foot, un directeur général, qui se vante de ne rien y connaître, et un futur directeur sportif qui passe entre les gouttes depuis six ans alors qu’il est loin de n’avoir fait que du bon boulot » conclut-il.

 

Ça balance pas mal à Paris.

YA

So Foot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela prouve que les dirigeants sont des enf*****

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Kita a dit que si il partait le FC Nantes se casse la gueule, sympa le Président qui se donne une importance exhacerbée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

on le savait bien avant que Rothen vienne le dire. Villeneuve avait tout révélé lors de son éviction

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il aurait pas les chevilles qui enflent un peu lui?? Sans déconner , il a apporté quoi au club a part la descente en ligue 2 et le mécontentement des supporters !! Kita casse toi !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après Villeneuve, après Le Guen, merci Rothen de nous éclairer une fois de plus sur la direction du club. On est pas près de voir Paris se battre pour le titre ou jouer l'Europe avec des merdes pareilles à la direction. Les deux seuls mecs qui avaient de l'ambition pour le club (Villeneuve et PLG) se sont fait virer pour engager un entraineur (Kombouaré) qui sera sans doute plus docile et réclamera moins de moyens pour monter une vraie équipe...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Dans les colonnes de La Dépêche, le gardien toulousain Cédric Carrasso a annoncé qu'il envisageait de quitter le Téfécé cet été afin d’intégrer un club qui dispute la Ligue des Champions.

Malgré un contrat courant jusqu’en 2012, Cédric Carrasso ne ferme pas la porte à un départ cet été en cas de proposition sportive intéressante.

« Ma troisième convocation consécutive chez les Bleus me fait réfléchir, a déclaré le gardien toulousain dans les colonnes de La Dépêche. J'y suis obligé. Ils jouent tous la Ligue des champions, notamment Mandanda et Lloris, ils sont champions une fois sur deux. Je réfléchis à mon avenir. Je préfère le dire. Je ne peux pas dire aujourd'hui, à 100 %, que je serai là la saison prochaine. J'ai 27 ans, un challenge m'attend si je veux être de la prochaine Coupe du monde, parce que la suivante… En même temps, j'adore Toulouse, et j'adore le groupe du TFC. Mais je ne veux rien regretter, je veux être honnête avec moi-même. »

 

XS (Rédaction football365.fr)

 

pu**** je suis blazé,très deçu de son comportement un minimum de respect au club qu'il l'a relancé,un an c'est pas la mort !!!

Modifié par Alruud

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Après Villeneuve, après Le Guen, merci Rothen de nous éclairer une fois de plus sur la direction du club. On est pas près de voir Paris se battre pour le titre ou jouer l'Europe avec des merdes pareilles à la direction. Les deux seuls mecs qui avaient de l'ambition pour le club (Villeneuve et PLG) se sont fait virer pour engager un entraineur (Kombouaré) qui sera sans doute plus docile et réclamera moins de moyens pour monter une vraie équipe...

Il va vendre sa tete, car depuis un match contre le real madrid, il était surnommé tête d'or, cela doit valoir quelque chose lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Casque d'or...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

non mais ça va, il peut attendre un an, il voit bien qu'il est maintenant n°3 et que s'il continue à ce niveau, il sera dans le groupe pour la Coupe du Monde. il pourra partir dans un plus grand club l'été prochain, mais là il peut rester au moins par respect pour le club qui lui a fait confiance après sa blessure et l'a aidé à se relancer !

 

sur l'Equipe.fr, Gignac dit que Carrasso est prêt à rester et que de toute façon Sadran ne laissera partir personne à part Mathieu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Foot - L1

Elie Baup quitte Nantes (officiel)

 

 

Elie Baup, l'entraîneur de Nantes quitte le FCN, relégué en Ligue 2, a indiqué le club lundi dans un très court communiqué diffusé sur son site internet. «Le FC Nantes et monsieur Elie Baup ont décidé de ne pas poursuivre leur collaboration à l'issue de la saison 2008-2009», indique le texte. Elie Baup avait été nommé le 4 septembre 2008 en remplacement de Michel Der Zakarian. Coïncidence : ce dernier a retrouvé une équipe (Clermont Foot) le jour même où son successeur a perdu la sienne.

 

Présent dimanche au jubilé de Pauleta au Parc des princes, Elie Baup avait évoqué son avenir en ces termes : «Pour le moment , il y a une réflexion. Il faut savoir quels sont les projets, expliquait-il. Il me reste une saison et j'ai dit aux dirigeants que je leur laisserai cette année, mais que, si je rentrais dans leurs projets, alors oui je resterais.» Interrogé lundi sur cette prise de position, Valdemar Kita, le président du club a répondu à L'Equipe : «C'est trop facile. M. Elie Baup, il connaît le projet. Il a tous les éléments en main. Il sais ce que je veux faire. Moi, je lui ai dit : il faut rester. Si c'est le cas, il aura la motivation pour remonter immédiatement.»

 

Sans que l'on sache encore comment s'est noué le divorce entre les deux hommes, il apparaît que le "projet" proposé par Valdemar Kita n'a pas convaincu Elie Baup d'entraîner pour la première fois en Ligue 2. Un peu plus tôt lundi, c'est Laurent Guyot, le responsable du centre de formation, qui avait rendu son tablier.

 

L'équipe.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo aussi à Elie Baup, qui 10 ans après avoir été champions, se retrouve en Ligue 2, enfin il a raison de se sauver de Nantes. Avec Luis Fernandez et Alain Perrin ils auraient pu reprendre le PSG ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Félicitations pour le maintien en ligue 2, on me l'aurait dit en décembre j'aurait rigoler très belle seconde partie de saison des nimois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...