Aller au contenu

Messages recommandés

La réponse de SAF est plus que parfaite! Rien à battre de ce que l'autre peut raconter!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité axelou

A ce petit jeu c'est SAF le plus malin donc bon les autres peuvent bien dire ce qu'il veulent ils se feront toujours rabattre le caquet.

 

Je préférais les déclarations de Mourinho moi, ç'était plus intense mais plus rigolo :rolleyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Oh le pauvre petit l'amitié de Fergie lui manque tant que ca ooooh comme c'est mignon !!

Non mais faut que t'arrête Benitez, tu veux gagner le titre ou tu veux te b****** sur Sir Alex??? Allez retourne chez toi en Espagne et arrête de dire des conneries et de nous faire ch*** c'est pas possible ca!!! :kill:

 

Bien dit Fergie !

Modifié par Gua2loup1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Benitez veut vraiment nous voir gagner le titre ! La dernière fois qu'il a eu de telles déclarations, son équipe a enchaîné les nuls, et nous les victoires !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

«Rafael Benitez a dit d'Everton que c'était un petit club ce qui montre à quel point il est arrogant» a déclaré vendredi Sir Alex Ferguson au sujet de l'entraîneur espagnol de Liverpool. Le manager de Manchester United ne s'est pas privé de dire ce qu'il pense avant la demi-finale de la FA Cup dimanche face à Everton. «Son arrogance est une chose mais il y a aussi le mépris dont il a fait preuve auprès de Sam Allardyce le week-end dernier contre Blackburn» a poursuivi Ferguson. «Lorsque Liverpool a marqué son deuxième but, il s'est manifesté pour montrer que le match était bouclé. Sam Allardyce ne mérite pas ça et aucun manager de Liverpool ne s'était comporté comme ça jusqu'alors.»

 

lequipe.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Woouuccch bien dit par fergie ! aucun respect Benitez pour les anciens qui on fait de très grandes choses pour le foot anglais comme Sam Allardyce !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui ca se comprend.

 

Faire dire par tout les journaux que Riley est un pro mu, c'est comme dire que Manudt gagnera par un arbitrage favorable, donc il falait bien que riley prouve le contraire ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Manchester United boss Sir Alex Ferguson says Gary Neville and John O'Shea will miss the "next few weeks" after picking up injuries on Wednesday.

 

Neville and O'Shea limped off during the 2-0 win over Portsmouth that sent United three points clear of Liverpool at the top of the Premier League.

 

Ferguson said: "They are both looking at being out for weeks, because of two pretty bad tackles on them.

 

"We've had a bad time at right-back but Wes Brown is coming back."

 

Ferguson revealed that Brown is likely to play for the club's reserves against Newcastle on Thursday and could play for the first-team's at home against Tottenham on Saturday.

 

"Wes is fine. He is training hard and should be OK for the weekend," United assistant manager Mike Phelan told BBC Radio Manchester.

 

Neville was the first to limp off after only 13 minutes after a clash with Nadir Belhadj, and his replacement O'Shea was taken off after 52 minutes.

 

We're in a better position tonight than we were on Monday, but there's a long way to go

 

Sir Alex Ferguson

Ferguson added: "They were both bad tackles but the referee didn't do anything about either of them and that's disappointing.

 

"You normally expect some firm discipline from Peter Walton - but not tonight."

 

Ferguson watched his team create a plethora of chances against Pompey, but they had to wait until Michael Carrick's 82nd-minute goal to wrap the points up.

 

He admitted they could have been made to pay for their wastefulness in front of goal.

 

"The first half was fantastic, but we missed so many good chances and you only encourage your opponents then," said Ferguson.

 

"We did make it hard for ourselves. They got to the byline and you just think 'we're going to throw this away'.

 

"It only takes a second to score a goal and both Glen Johnson and Jermaine Pennant got into great positions - you're risking the game because you haven't taken your chances."

 

PHIL McNULTY BLOG

United are not at the top of their game but now hold what could be a decisive lead in the title race

 

United moved three points ahead of Liverpool in the Premier League and they still have a game in hand, but Ferguson says the title race is far from over.

 

"We're in a better position tonight than we were on Monday, but there's a long way to go," said the Scot.

 

"Six games seems like a short time but it can be a long time and the players had a little warning today.

 

"If you don't take your chances you do make it hard for yourself, and in first half some of our play was stunning."

 

BBC

 

Fergie qui parle de la course au titre, il revient sur la double blessure O'shea/Neville en precisant le retour de Wes.

Egalement selon lui le titre n'est pas encore joué, 6 match de PL tout peu changer.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un très bon article sur la rivalité Ferguson-Wenger qui a paru aujourd'hui dans le journal le temps (journal suisse)

 

PS: J'étais pas sûre s'il fallait le mettre dans le topic jour de match (celui de ce soir). Mais vu que c'est plus sur la rivalité des deux entraineurs que sur le match, je me suis dit que je le mettais ici, quitte à le changer de place après coup ;)

 

Ferguson - Wenger, duel de géants

 

Le Manchester United de Sir Alex Ferguson et l’Arsenal du Français Arsène Wenger sont opposés mercredi soir en demi-finale aller de la Ligue des champions. Les deux coaches légendaires ont longtemps entretenu une rivalité sévère avant que leur relation s’améliore

 

Derrière la demi-finale de Ligue des champions entre Manchester United et Arsenal, dont le match aller se tient ce soir à Old Trafford, on trouve un vieux couple: Alex et Arsène. Ferguson et Wenger, entraîneurs managers de haut vol, pierres angulaires respectivement des Red Devils et des Gunners. Longtemps ennemis en public, les deux hommes, si semblables et si différents, se tirent la bourre depuis l’arrivée à Londres d’Arsène Wenger, en 1996. Au fil des ans, la hargne a fait place à un respect mutuel. Opposés pour la 38e fois mercredi au «Théâtre des rêves» – Arsenal mène 14 victoires à 13 pour 10 matches nuls –, Sir Alex et Professeur Wenger ne se feront toutefois pas le moindre cadeau.

 

Quand un Ecossais rencontre un Alsacien, que font-ils? D’abord, ils se mangent le nez pendant une dizaine d’années. Entre 1996 et 2004, les deux clubs raflent tous les titres de champion d’Angleterre – six couronnes à trois en faveur de Fergie. De quoi attiser une rivalité farouche, d’autant que les deux patrons disposent d’une tête dure et d’une langue bien aiguisée. De rencontres de Cup en matches décisifs, les piques fusent. Inlassablement, le patron de ManU, en poste depuis novembre 1986, taxe le Français d’arrogance maladive. «Il a exercé au Japon, il ne connaît rien au football anglais et il devrait fermer sa gueule», avait-il très vite décrété, sentant l’ombre d’un rival à l’horizon. Réponse du Frenchie, tout de flegme revêtu: «La seule faiblesse de Ferguson, c’est de penser qu’il n’en a aucune.»

 

Ambiance cotillons. Selon le schéma habituel, l’Ecossais dégaine et l’Alsacien réplique. «Nos duels psychologiques me tiennent en éveil», avoua un jour Arsène Wenger, qui refusera longtemps de prononcer le nom de son contradicteur, sans pourtant rater la moindre opportunité de l’assaisonner. Ces joutes verbales offrent des feuilles et des feuilles de choux gras aux tabloïds, qui exploitent – amplifient? – un conflit qui trouve souvent son prolongement sur le terrain, via des matches très heurtés, voire dans les tribunes. Le point d’orgue de la brouille survient lors du «Pizza Gate» du 24 octobre 2004. Ce jour-là à Old Trafford, dans un climat détestable, Manchester United met fin à la série d’invincibilité record d’Arsenal – 49 matches. Dans le couloir menant aux vestiaires, la bousculade vire à la rixe et une pizza termine sur le faciès cramoisi d’Alex Ferguson. Quelques mois plus tard, craignant de nouveaux débordements, le ministre britannique des Sports Richard Caborn ira jusqu’à intimer aux deux hommes, par presse interposée, de se tenir tranquilles.

Aujourd’hui, Alex et Arsène ont respectivement 67 et 59 ans, et tout va beaucoup mieux. L’avènement du Chelsea de José Mourinho, champion en 2005 et 2006, a d’ailleurs largement contribué à l’assainissement de la situation; tant Ferguson que Wenger ont détourné une bonne partie de leurs colères en direction du Portugais. Avec le temps, les deux hommes en sont même venus à échanger plaisanteries et canapés lors des forums d’entraîneurs. Ils se donnent l’accolade après les matches. Et il y a une semaine, dans les colonnes du Sunday Times, Alex Ferguson est passé aux aveux: «Je pense qu’il y a des similitudes dans nos philosophies respectives. Nous n’hésitons pas à miser sur les jeunes joueurs et nous partageons une certaine idée du jeu.»

 

Alex et Arsène, si différents, si semblables. Meneurs d’hommes remarquables et gestionnaires aguerris, ils ont en commun la haine de la défaite, l’intelligence dans le choix des joueurs, l’amour du beau jeu, le sens du management et le respect de certaines valeurs.

 

 

 

Alex, fils d’un ouvrier des chantiers navals de Govan à Glasgow, et Arsène, fils de restaurateur élevé dans le cadre paysan de Duttlenheim, près de Strasbourg, partagent le goût de la terre et du cambouis; l’humilité et la rigueur qui vont avec. Même lorsqu’il s’agit d’engager Cristiano Ronaldo ou Wayne Rooney, l’Ecossais raisonne origine sociale et tripes. «J’aime rappeler à mes joueurs leurs racines, qu’ils se souviennent de leurs parents, de leurs grands-parents», expliquait-il en mars dans L’Equipe Magazine. «Je veux qu’ils appréhendent l’histoire de leur famille. Qu’ils transmettent à ceux qu’ils sont censés protéger les gènes de leur passé ouvrier. Et qu’ils véhiculent les valeurs de leur classe. Etre ouvrier aujourd’hui, c’est affronter la frustration d’un monde moderne plein de confort et de possibilités que vous ne pouvez pas vous offrir. Les joueurs, eux, peuvent tout s’offrir, mais je fais tout pour qu’ils conservent un comportement éthique. Et qu’ils commencent par travailler dur.»

 

Tout comme Sir Alex, Arsène Wenger est bien plus qu’un entraîneur pour le club qu’il sert. C’est à la fois le chef d’orchestre, le cerveau, le pilier. Au bénéfice de moyens financiers moindres par rapport à son rival, l’Alsacien a certes amassé moins de titres. De là à départager les deux stars du banc… Mikaël Silvestre, passé de Manchester à Arsenal l’été dernier et seul joueur à avoir évolué sous les ordres des deux hommes, opte diplomatiquement pour le match nul.

 

Alex versus Arsène, trente-huitième épisode du feuilleton ce soir à Old Trafford, en demi-finale de la Ligue des champions. Malgré toutes les accalmies du monde, Ferguson et Wenger savent pertinemment qu’il n’y aura qu’un seul qualifié pour la finale du 27 mai à Rome. Et il y a fort à parier qu’aucun des deux n’a très envie de voir l’autre lui piquer «sa» place. Parce que dans le fond, il y a peut-être une petite histoire de suprématie là-derrière…

 

Simon Meier [Le Temps]

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bel article ... bien redigé ;)

 

mais bon on sait tous que SAF est le meilleur :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci a sophia pour cet article sur les deux plus grands coach de le PL ! VIVA UNITED !!!!!!!!!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alex Ferguson (entraîneur de Manchester United, sur l'exclusion de Darren Fletcher qui le prive de finale): "On voit qu'il a touché le ballon, il l'a enlevé de la course de Cesc Fabregas. Il est terriblement malchanceux. Mais il n'y a plus rien à faire... Quand vous voyez sa performance ce soir... Darren est un joueur qui sort toujours de gros matches dans les grandes occasions. En terme de confiance, la performance de l'équipe a été splendide (Sur l'autre demi-finale:) Barcelone a des joueurs fantastiques. J'étais en extase quand je les ai regardés (ndlr: contre le Real Madrid, 6-2). Mais ils pourraient payer d'aller à Chelsea sans défenseur central.

 

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,...309@7-91,0.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'entraîneur de Manchester United Alex Ferguson est convaincu de la capacité de son équipe à conserver sa Ligue des champions. Elle revient en forme au meilleur moment de la saison. C'est ce qu'a déclaré le manager écossais après sa victoire en demi-finale retour sur la pelouse d'Arsenal mardi (3-1).

 

« Alex Ferguson, cette qualification a été facile...

 

Notre bon début de match a fait la différence. Arsenal est entré avec agressivité dans le match, mais on les a maîtrisés et ces deux buts rapides ont tué leur élan. Ils ont une équipe jeune et quel que soit votre niveau, vous ne vous remettez pas de ça.

 

 

Vous restez en lice pour un deuxième sacre consécutif...

 

Ce club aurait dû gagner plus souvent la Coupe d'Europe. On a une autre chance. On a la qualité et la faim pour le faire. Ces joueurs ne me laissent pas tomber dans les moments difficiles.

 

 

Cristiano Ronaldo semble revenir à son meilleur niveau au bon moment...

 

Ils n'ont pas réussi à le maîtriser. Notre milieu était bien, mais il fallait quelqu'un pour faire basculer les choses. C'est un joueur fantastique. Mais c'est le cas de toute l'équipe. On a eu un coup de pompe quand on a perdu contre Liverpool et Fulham. Et puis il y a eu ce retournement de situation contre Aston Villa (victoire 3-2 arrachée en fin de match après avoir été mené 0-2). Depuis, la forme est revenue. Revenir au top à ce moment de la saison, c'est parfait.

 

 

Arsène Wenger a encore échoué en Europe. Faut-il gagner la Coupe d'Europe pour être un grand entraîneur?

 

Pas du tout. Je sais ce qu'il ressent. Mais avant que je la gagne à Barcelone en 1999, tout le monde me critiquait sur ce mode. Dans ce sport, on vous colle des étiquettes, il n'y a pas de zones grises. Si vous ne gagnez pas, vous êtes inutile. Si vous gagnez, vous êtes fantastique. Nous sommes à notre meilleur niveau et Arsenal avait un ou deux blessés. Les saisons prochaines, nous considérerons encore Arsenal comme l'une de nos plus grandes menaces.

 

 

Vous misez sur Chelsea ou Barcelone dans l'autre demi-finale?

 

Le Barça a été fantastique samedi. S'ils s'étaient concentrés, ils auraient pu marquer dix buts. Mais les absences de Puyol et Marquez pourraient leur coûter cher à Chelsea. Quelle équipe j'aimerais jouer en finale? Aucune des deux (rires). Mais nous sommes capables de gagner. Nous savons jouer sous pression. Arsenal nous est rentré dedans mais on les a maîtrisés.»

 

l'equipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pu**** que j'aime ce mec !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :unsure:

 

Comment peut on connaitre aussi bien le football, ça me flingue ........

 

Il est clairement le meilleur entraineur de tous les temps et ça personne ne peut le nier !!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fête gâchée pour Ferguson

 

mercredi 6 mai 2009

 

Même si son équipe a écrasé Arsenal, mardi en demi-finale de la Ligue des Champions, Sir Alex Ferguson avait la tête ailleurs lors de la victoire des Red Devils.

 

Quelques heures plus tôt, sa belle-fille et ses deux petits-fils ont été victimes d’un accident de voiture. Transportés à l’hôpital, les bambins sont hors de danger, mais la mère est dans un état sérieux.

 

Prévenu à quelques heures seulement du choc contre les Gunners, Sir Alex n’a pu se rendre à leur chevet qu’après la rencontre.

 

sofoot.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fête gâchée pour Ferguson

 

mercredi 6 mai 2009

 

Même si son équipe a écrasé Arsenal, mardi en demi-finale de la Ligue des Champions, Sir Alex Ferguson avait la tête ailleurs lors de la victoire des Red Devils.

 

Quelques heures plus tôt, sa belle-fille et ses deux petits-fils ont été victimes d’un accident de voiture. Transportés à l’hôpital, les bambins sont hors de danger, mais la mère est dans un état sérieux.

 

Prévenu à quelques heures seulement du choc contre les Gunners, Sir Alex n’a pu se rendre à leur chevet qu’après la rencontre.

 

sofoot.com

 

 

Espérons que tout ce petit monde s'en sortent bien ................... :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Pareil, j'espère qu'ils s'en sortiront :(

 

Concernant le match d'hier, tout le monde s'attendait à voir Tevez, ben non CR en pointe et Wayne à gauche! C'était vraiment bien jouer en tout cas. Clair que c'est le meilleur entraineur et on l'a à MU que peut on souhaiter de plus.

Modifié par Lylyvan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pareil, j'espère qu'ils s'en sortiront :(

 

Concernant le match d'hier, tout le monde s'attendait à voir Tevez, ben non CR en pointe et Wayne à gauche! C'était vraiment bien jouer en tout cas. Clair que c'est le meilleur entraineur et on l'a à MU que peut on souhaiter de plus.

 

 

Qu'il soit éternel ...................

 

Le plus fort c'est la titularisation de Park ....... bcp aurait pensé à un ROO ----------TEVEZ ----------------CR et bien non et c'est là qu'il est un génie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Depuis le début de la Ligue des Champions, quels sont les deux ou trois joueurs qui vous ont le plus impressionnés ?

 

A l’heure actuelle, Messi est très impressionnant et joue à un très haut niveau. Kaka fait également forte impression. Zinedine Zidane était excellent mais celui qui retiens particulièrement mon attention est sans aucun doute Paolo Maldini. Maldini a été mon joueur adverse favori en Ligue des Champions. Il a une allure magnifique, un esprit de compétition inaltérable, il est athlétique et bien qu’il ne soit pas techniquement le plus grand joueur du monde, il a influencé toutes les équipe du Milan AC durant la période magnifique et couronnée de succès qu’il à passé dans ce club. C’est vraiment un joueur merveilleux.

 

aucun joueur d'united :pendu:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'il a compris la question comme "quels sont les 2 ou 3 joueurs hors du club qui vous ont le plus impressionnés?"

d'ailleur pour Maldini il précise bien joueur adverse favoris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il a l'air de beaucoup aimer Kaka' l'ami Ferguson !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il fait preuve d'humilité surtout. Il n'allait tout de même pas citer l'un de nos joueurs :P

En tout cas, très belle interview. J'ai adoré le passage où il mentionne Lippi avec sa veste en cuir et son cigare, en contraste total avec lui, en survet sous une pluie torrentielle :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...