Aller au contenu
Legend Killer

Formule 1

Messages recommandés

yesss c'est tout bon ça !!!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yesss c'est tout bon ça !!!!!!!!!!

Pour une fois que l'on est d'accord :P^_^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

comme quoi tout arrive

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
F1 - Ferrari

Schumacher renonce à son retour

 

Coup de tonnerre mardi sur le monde de la F1. Alors que Michael Schumacher avait débuté depuis deux semaines un entraînement intensif, sur et en dehors de la piste, pour faire son retour à Valence, l'Allemand a annoncé qu'il renonçait à remplacer Felipe Massa.

 

 

C'est dans un communiqué publié sur son site personnel que Michael Schumacher a fait cette annonce. Le pilote allemand précise que ce sont ses douleurs à la nuque, consécutives à une chute en moto en février dernier, qui le contraignent à prendre cette décision.

 

«Hier (lundi), j'ai dû informer le président de Ferrari Luca di Montezemolo et le directeur de l'écurie Stefano Domenicali que je ne pouvais malheureusement pas remplacer Felipe, explique le septuple champion du monde. J'ai vraiment tout essayé pour rendre ce come-back temporaire possible mais cela n'a pas marché. Nous n'avons pas réussi à mettre un terme à cette douleur dans la nuque après les essais privés à Mugello, même si nous avons tout essayé médicalement parlant.»

«Extrêmement déçu et désolé pour l'équipe»

 

«Les conséquences de ma blessure en moto en février ont laissé des traces toujours présentes, ajoute-t-il. C'est pourquoi mon cou ne peut pas encore supporter la tension causée par le pilotage d'une F1. C'est le résultat des nombreux examens que nous avons passés ces dernières semaines, et hier encore à Mugello. Je suis extrêmement déçu et désolé pour les membres de l'équipe et tous ceux qui attendaient ce retour et m'avaient encouragé. Je peux juste dire que j'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir. Désormais, je croise les doigts pour l'équipe et les prochaines course à venir.»

 

Se pose donc à nouveau la question du remplaçant de Felipe Massa pour le Grand Prix d'Europe à Valence le 23 août, voire les suivants, car le Brésilien, qui a débuté sa convalescence chez lui, pourrait ne pas reprendre la compétition cette année.

 

L'équipe

 

Cette chose est normale, il y a assez de parasites en F1 et le retour des cadeaux des commissaires de course non merci

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jean Todt dévoile sa campagne

 

Le candidat à la présidence de la FIA, Jean Todt, ancien directeur de la Scuderia Ferrari et concurrent de l’ancien pilote de Rallye Ari Vatanen, a dévoilé sa campagne.

 

"Tout au long de ma carrière, en tant que compétiteur, manager et directeur d’écurie, j’ai pu jouir de nombreuses victoires et d’un environnement extrêmement compétitif."

 

"J’ai eu la chance de pouvoir travailler avec des personnes incroyablement talentueuses, dévouées et fières du travail accompli. Et maintenant, je compte bien faire profiter de toute l’expérience que j’ai pu acquérir durant ces nombreuses années, à mon équipe comme à la FIA et ses membres."

 

"Ces dernières semaines, mon équipe, composée de Nick Craw, vice-président de la FIA dans la branche sportive, Brian Gibbons, chef exécutif de l’association automobile de Nouvelle-Zélande et Graham Stoker, Président de l’association anglaise du sport automobile, avons beaucoup progressé."

 

Le Français précise également que malgré les nombreuses années passées chez la Scuderia Ferrari, il tient à ce que l’équipe se montre "aussi neutre qu’il le sera lui-même, s’il est élu".

 

"Même si Max Mosley a fait des choses fantastiques, si je suis élu, j’apporterai aussi des changements radicaux au sein de la FIA. La FIA reste une organisation complexe, et je pense que mon expérience dans le domaine du management va apporter un souffle nouveau et unique aux membre de la FIA."

 

"Dans notre plan d’action, mon équipe a fait d’importantes offres en ce qui concerne la direction sportive, notamment l’arrivée de nouveaux commissaires ainsi qu’une révision du pouvoir d’intervention de ceux-ci."

 

"Certaines de ces propositions requièrent un amendement des règles de la FIA et du Code Sportif International. Nous devons donc saisir cette opportunité pour changer certaines choses dans la règlementation."

 

En ce qui concerne le programme de son concurrent, Ari Vatanen, Jean Todt commente : "Je ne suis absolument pas d’accord avec ce qu’il propose. Cela réduirait le pouvoir de la FIA à quelques clubs automobiles qui comptent beaucoup de membres uniquement parce qu’ils existent dans des pays dans lesquels la population est élevée. Ce serait injuste et anti-démocratique."

 

"La FIA est l’équivalent de l’ONU mais dans le domaine du sport automobile. Comme à l’ONU, chaque membre de la FIA a le droit de vote de manière équitable. Je suis très attaché à ceci car cela assure la démocratie, peu importe la taille et l’importance des clubs, ils sont tous égaux."

 

Todt souligne également l’intérêt qu’il porte à la sécurité ainsi qu’à la pérennité du sport automobile.

 

"Nous savons tous à quel point le sport automobile peut être dangereux. Tout comme des millions de fans de Formule 1, j’ai regardé l’accident de Felipe (Massa) à la télévision, à la maison, et c’est une réaction tout à fait humaine de s’imaginer le pire dans de telles circonstances."

 

"Le système de sécurité ainsi que les équipes médicales ont fait un travail fantastique, et je suis sûr que le design du casque développé par la FIA et les experts de l’institut de la FIA ont sauvé la vie de Felipe.”

 

"Son accident est survenu uniquement quelques jours après le tragique accident de Henry Surtees, et je ne peux que réitérer les propos de John Surtees après la mort de son fils, à savoir que nous devons constamment améliorer la sécurité, apprendre de chaque accident et faire en sorte que cela ne se reproduise pas."

 

Toile F1.com

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - Ferrari

Massa vise le Grand Prix du Brésil

 

 

Deux semaines après avoir quitté l'hôpital de Budapest, où il a été opéré d'une fracture du crâne après sa violente sortie de route lors du Grand Prix de Hongrie, Felipe Massa a envisagé lundi pour la première fois la date de son retour à la compétition. Pour le pilote brésilien, l'idéal serait de revenir à l'occasion de son Grand Prix national, le 18 octobre à Sao Paulo sur le circuit d'Interlagos.

 

«Je n'ai pas peur de reprendre le volant.»

 

«Ce n'est pas à moi de décider, mais aux médecins, a-t-il d'emblée prévenu à la télévision brésilienne O Globo, avant d'en dire un peu plus. J'espère quand même être présent au Grand Prix du Brésil. Début septembre, nous aurons une idée plus précise de mon retour. Je sens que je m'en rapproche vraiment, mais je ne suis pas encore aujourd'hui à 100% de mes moyens.» Le pilote de la Scuderia Ferrari a néanmoins précisé qu'il recommencerait «déjà à courir». Mais pour lui, pas question d'aller trop vite, «ce seront les examens médicaux qui conditionneront (son) retour.» Après avoir enfin rappelé que «l'accident n'existe pas dans (sa) tête», il a révélé qu'il n'avait «pas peur de reprendre le volant.» Dans sa tête, il est déjà prêt. Reste à savoir quand son corps le sera.

 

L'équipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - GP d'Europe - FIA

Renault roulera à Valence

 

 

L'écurie Renault, qui avait été punie par la Fédération internationale (FIA) d' une suspension d'une course (GP Europe), a finalement vu sa sanction levée par le tribunal d'appel de la FIA, lundi soir à Paris. Les deux pilotes de l'écurie, Fernando Alonso et Romain Grosjean (?), pourront donc disputer la course, dimanche prochain, dans les rues de Valence en Espagne. Néanmoins l'équipe française devra s'acquitter d'une amende 50 000 dollars pour avoir enfreint le règlement.

« Un acte de justice sportive »

 

Dès l'annonce de la nouvelle, les premiers à réagir, avant même les principaux concernés, ont été les organisateurs du Grand Prix d'Europe. Et autant dire que leur satisfaction était immense. «La présence d'Alonso est une excellente nouvelle pour la course, a déclaré Jorge Martinez, vice-président de Valmort Sports, la société organisatrice. C'est surtout un plus pour les supporteurs espagnols. Cela n'aurait pas eu de sens de fêter une course en Espagne sans le porte-drapeau du sport automobile espagnol.» Selon lui, la décision rendue est «un acte de justice sportive.»

 

C'est à peu de choses près aussi la réaction de l'écurie française, qui a cette fois estimé la sanction financière «juste et équilibrée.» «L'ING Renault F1 Team se réjouit maintenant de se concentrer sur les préparatifs pour la course de ce week-end à Valence», a-t-elle ajouté dans un communiqué. Finalement, tout est bien qui finit bien. (Avec AFP)

 

..............................

F1 - Renault

Grosjean remplace Piquet

 

 

Ce week-end à Valence, à l'occasion du Grand Prix d'Europe, Romain Grosjean sera au volant d'une Renault en remplacement de Nelson Piquet jr. L'annonce a été faite ce mardi matin par l'écurie française.

 

L'équipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dommage <_<:P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

McLaren met la pression sur Kovalainen

 

Heikki Kovalainen va devoir rapidement hisser son niveau s’il veut conserver son baquet au sein de l’écurie McLaren. Surtout que le discours de Martin Whitmarsh est très clair : le Finlandais doit améliorer ses résultats.

 

Par ailleurs, le site spécialisé autosport.com révèle que l’option que possédait McLaren sur Kovalainen pour l’année prochaine a expiré, même si l’équipe de Woking n’exclut pas encore totalement de le conserver dans ses rangs.

 

"En tant que membre de l’écurie, Heikki fait un travail fantastique dans son équipe. Selon sa propre évaluation, il n’a pas aussi bien couru qu’il ne l’aurait voulu et que nous l’aurions souhaité cette année," a confié Martin Whitmarsh lors d’une interview réalisée par téléphone.

 

"Je lui parlais franchement de ce sujet quelques minutes avant cet appel. Il travaille dur. Beaucoup d’entre nous voulons voir Heikki obtenir de bons résultats cette saison, et cela garantira qu’il restera avec nous. C’est vraiment notre souhait. Son objectif pour ce week-end à Valence est de gagner, et il est capable de remporter la course ce week-end."

 

"Il a été performant en qualifications, il a su faire de bons temps de qualifications et il est capable de bien se qualifier et de remporter la course. Donc il doit se concentrer là-dessus, j’en ai discuté avec lui. Puis dimanche soir il commencera à penser à Spa. Et c’est sur ce sujet que nous voulons qu’il se concentre, pas sur les spéculations."

 

ToileF1.com

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - Transferts

Vettel a prolongé avec Red Bull

 

Le pilote allemand Sebastian Vettel (Red Bull), actuel troisième du Championnat du monde des pilotes, a prolongé son engagement avec l'écurie autrichienne jusqu'en 2011. Selon le communiqué de l'écurie, le contrat comporte une année supplémentaire en option. La paire de pilotes Red Bull devrait être inchangée l'an prochain, le contrat de Mark Webber devant être renouvelé fin 2010.

 

L'équipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - Transferts

Whitmarsh n'est pas pressé

Martin Whitmarsh a confié jeudi qu'il restait dans l'expectative à propos des pilotes qu'il alignera en 2010. Selon lui, le marché des transferts va exploser dès lors que l'arrivée de Fernando Alonso chez Ferrari sera officialisée. Kovalainen est sur la sellette.

 

Martin Whitmarsh ne semble pas avoir hâte de bouger ses pions. «Pour le moment, nous n'avons aucune conversation avec les autres pilotes. Nous verrons plus, tard, a-t-il confié à la BBC en marge du Grand prix d'Europe. Je pense qu'il y aura des changements un peu partout quand Alonso sera chez Ferrari : ce déclencheur provoquera du mouvement chez les autres écuries tout comme le retrait de BMW. Rien ne sert pour l'heure de se ruer là-dedans, mieux vaut se concentrer sur le développement de la monoplace et s'assurer de l'accroissement de notre compétitivité, ce que j'espère pour ce week-end.»

Kovalainen doit «être plus constant»

 

Si le champion du monde Lewis Hamilton ne risque pas de quitter Woking, le futur de son coéquipier Finlandais Heikki Kovalainen et plus incertain... à moins que celui qui a signé le 2e chrono de la première séance d'essais vendredi matin à Valence ne multiplie les bons résultats d'ici la fin de saison. Selon Whitmarsh, le Finlandais doit se concentrer sur le rythme et la régularité en course, plus que sur la vitesse en qualifications. «Je pense que Heikki fait du bon boulot en tant que coéquipier et membre de l'écurie. Il est très populaire ici et il a réalisé de grandes qualifications, a d'abord avancé Whitmarsh. Mais, il le sait autant que nous, il doit faire du meilleur boulot en course, être plus constant. Il y travaille dur. C'est pour cela aussi que nous ne parlons à personne maintenant. On veut voir Heikki réussir avec nous mais dans le même temps on se doit de réunir les meilleurs pilotes que l'on puisse avoir. On espère qu'il fera quelque chose de grand ce week-end.» Si cela ne s'appelle «mettre la pression»....

Courir avec Hamilton ? «Pas un problème» pour Rosberg

 

Et au cas où cela ne se passerait pas pour le mieux pour Kovalainen, un pilote a déjà, plus ou moins, proposé sa candidature. En tout cas, Nico Rosberg (Williams) s'est exprimé à propos des rumeurs qui l'envoient chez McLaren l'an prochain. L'Allemand a dit vendredi à Valence qu'il était prêt à relever le défi de piloter au côté de Lewis Hamilton (McLaren) au cas où McLaren éjecterait son coéquipier de son baquet. «J'ai été le coéquipier de Lewis (Hamilton) avant, donc ce ne serait pas un problème pour moi. Ce serait amusant et aussi très dur. Aigre-doux, quoi ! J'aimerais avoir un bon coéquipier, c'est un facteur essentiel, mais j'aimerais aussi voir quelles sont les personnes importantes dans l'équipe ainsi que le potentiel de développement pour le futur, le budget, le salaire... Je suis prêt à mettre mon salaire en dernière position sur la liste car je veux vraiment pouvoir signer de bons résultats (...) J'ai plusieurs options qui s'offrent à moi pour l'instant et je suis encore en train de réfléchir à ce qui pourrait être le plus intéressant pour moi... J'ai discuté avec Williams la semaine dernière pour clarifier tout cela et je pense que tôt ou tard.»

 

L'équipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hamilton veut aider Button à se couronner

Entre Britanniques, on s'entraide de manière... tordue. Lewis Hamilton a confié vendredi qu'il allait aider son compatriote Jenson Button (Brawn GP), actuel leader du Championnat du monde, à décrocher le titre. Comment ? En le battant régulièrement et en s'imposant si possible. Machiavélique !

 

 

Car même si, à sept courses de la fin de la saison, le champion du monde Lewis Hamilton (à 51 points de Button) a fait une croix sur ses chances de conserver sa couronne, il compte bien rester sur la lancée de sa victoire en Hongrie. Dans le même temps, il espère empêcher les Red Bull de Mark Webber et Sebastian Vettel, dauphins de Button, de s'approcher du titre en les écartant le plus possible des podiums à venir. Tout un programme. «Je cherche à remporter des courses afin que nous puissions briller autant que possible, a confié le Britannique de 24 ans. Et si cela permet à Jenson de gagner le Championnat, ce serait fantastique. Pour moi et tous les fans britanniques. J'espère vraiment qu'il puisse l'être (titré) mais nous ne sommes pas coéquipiers et je ne suis pas supposé être là pour l'aider. Nous sommes là pour gagner des courses par nous-mêmes.»

«Je préférerais pouvoir remporter le Championnat»

 

Cette saison, Hamilton n'a inscrit que 9 points lors des neuf premiers Grands prix, avant de remporter le dixième. En Hongrie, sa monoplace a affiché des progrès effarants et a montré que le maintien du KERS, surtout au démarrage, était efficace. «(J'imagine que) c'est super pour les gens de voir que nous l'avons toujours et que je reste un pilote valable. Si j'avais évolué dans ces conditions il y a quelque temps, les bénéfices (pour notre écurie) auraient été un peu différents, a ajouté Hamilton qui espère finir la saison en boulet de canon. Je préférerais être en position de remporter le Championnat mais je viens à chaque fois avec la volonté de gagner les courses dans l'espoir que quelque chose d'extrême survienne, comme pouvoir gagner toutes les courses et faire un bond énorme devant tous les autres pilotes. Ce désir sommeille en chacun de nous mais en réalité, c'est impossible.»

 

L'équipe.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - GP d'Europe

Badoer content, pas Ferrari

 

«Je suis content. L'objectif est atteint car j'ai fini la course. Tout est positif. J'ai pris confiance dans la voiture. J'ai pris un bon départ». C'est ainsi que Luca Badoer (Ferrari), dernier du Grand Prix d'Europe, dimanche à Valence, a analysé son retour à la compétition. Dix ans après sa précédente course, le remplaçant de Felipe Massa voit donc les choses de manière positive, même s'il reconnaît ne pas avoir «le niveau de Räikkönen». «Mais je ne suis plus non plus au niveau de vendredi matin», estime l'Italien, qui constate donc des progrès.

 

«Nous verrons après Spa» (Stefano Domenicali, patron de Ferrari)

 

Des progrès, justement, Badoer va devoir en faire s'il veut conserver le baquet. Stefano Domenicali a en effet laissé entendre que le pilote de 38 ans pourrait rapidement être remplacé. Alors que, dans un premier temps, le patron de la Scuderia s'était montré rassurant quant à l'avenir de l'ex-pilote d'essai, il a changé de discours en fin de journée, dimanche. «Le week-end prochain (à Spa), ce sera une course importante pour Luca, annonce Domenicali. Nous attendons un grand bon de sa part (au classement) et après nous verrons». Badoer a quand même des circonstances atténuantes, selon son patron. «(Ce résultat), c'est aussi le manque de compétition». Le "baptême de feu" désormais effectué, Badoer doit ramener des points, chose qu'il n'a jamais réussie dans sa carrière, en désormais 50 courses... Car la conclusion de ce week-end retenue par Domenicali, est que «Ferrari ne peut pas se satisfaire d'une voiture à la dernière place. C'est clair».

 

L'équipe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon dernier <_< je vois pas de quoi on peut être content de ça..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dernier, un tête à queu, et un franchissement de ligne blanche en sortant des stands !!! WAAAW il a de quoi être content :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - Ferrari

Nouveaux tests pour Massa

 

Felipe Massa a averti son écurie Ferrari qu'il allait se rendre vendredi à Miami pour effectuer différents tests dans le cadre de sa convalescence, après son accident subi fin juillet durant les qualifications du Grand Prix de Hongrie. Le pilote brésilien va être examiné par le médecin de l'ancienne série Cart, Steve Olvey, selon le site officiel de la Formule 1.

 

Le Brésilien a suivi le Grand Prix d'Europe dimanche à la télévision chez lui en compagnie de sa femme. Il a raconté avoir été très ému en voyant le casque de son coéquipier finlandais Kimi Raikkonen qui présentait des voeux de prompt rétablissement. Même si Massa espère être de retour au volant en octobre, pour le Grand Prix du Brésil chez lui à Interlagos, la Scuderia n'a donné aucune précision sur une date éventuelle de retour à la compétition. Son remplaçant, Luca Badoer, n'a pas été très en vue lors du GP d'Europe le week-end dernier. Loin de là, puisque l'Italien a terminé dix-septième et dernier de la course.

 

L'équipe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - 2010

Le GP de Bahreïn en apéritif ?

 

Le Grand Prix de Bahreïn pourrait apparaître la saison prochaine en ouverture du Championnat. Selon le site autosport.com, Bernie Ecclestone cherche à rebattre les cartes du calendrier pour 2010. En conséquence, Melbourne, qui ouvrait les débats depuis 1996 (sauf en 2006), deviendrait la deuxième manche du Championnat ... mais le Grand Prix d'Australie resterait programmé à la même date, le 28 mars. Le grand argentier de la Formule 1, qui trouve longue l'intersaison, discute de la possibilité de faire concourir les monoplaces à Sakhir le 14 mars.

 

L'équipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - 2010

Santander épaulera aussi Ferrari

 

Le géant bancaire espagnol va parrainer une autre écurie de Formule 1 en 2010 : Ferrari. C'est ce qu'a révélé vendredi le quotidien économique espagnol Cinco Dias, alors que la banque est actuellement sponsor de l'écurie McLaren-Mercedes. Le journal n'identifie pas ses sources, mais affirme que la décision sera officialisée lors du Grand Prix d'Italie à Monza le 13 septembre.

 

Le montant du parrainage serait d'environ 40 millions d'euros, soit le double de ce que Santander débourse par an pour McLaren-Mercedes, selon le quotidien. L'accord ne contient pas de clause pour faire venir le pilote espagnol Fernando Alonso, a précisé le journal, qui a ajouté toutefois que la venue du pilote de Renault chez Ferrari semble ne pas faire de doute. Selon Cinco Dias, Santander sera le premier parraineur de l'écurie rouge, et devrait occuper une place de choix sur le châssis des monoplaces de la Scuderia.

 

L'équipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - GP de Belgique

Septième moteur pour Webber

Les problèmes de fiabilité se multiplient pour l'écurie Red Bull. Mark Webber, qui a peu roulé samedi matin, fera les qualifications avec un septième moteur Renault.

 

On sait maintenant pourquoi Mark Webber n'a effectué que trois tours de piste samedi matin sur le circuit de Spa-Francorchamps lors de la troisième séance d'essais libres. Le moteur Renault flambant neuf fixé samedi matin sur la monoplace de l'Australien a connu un problème indéterminé. L'écurie autrichienne a immédiatement pris la décision de le remplacer pour terminer le week-end (qualifications et course).

 

Le patron de l'écurie Christian Horner a expliqué qu'il était trop tôt pour dire si le moteur défectueux, le sixième, était bon pour la casse ou s'il pouvait être réparé afin d'être utilisé à nouveau cette saison. Quoi qu'il en soit, la fiabilité de ce moteur semble être mise en cause une semaine après que l'autre pilote Red Bull, Sebastian Vettel, a connu deux casses moteur successives à Valence. L'allemand a peu roulé durant les essais libres pour économiser son V8. Les pilotes de Formule 1 ont droit à huit moteurs pour effectuer une saison. S'ils en utilisent un neuvième, ils subissent des pénalités sur la grille de départ.

 

L'équipe.

 

Et bien ça va mal chez les Red Bull , les moteurs de Renault chie dans la colle depuis quelques courses ça sent pas bon pour l'écurie autrichienne qui va avoir du mal à finir la saison en n'utilisant seulement les 8 moteurs autorisés. :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Renault dans le viseur

 

De nombreux observateurs - et notamment britanniques - s'étaient interrogés au lendemain du GP de Singapour en 2008 sur les circonstances de l'accident de Nelson Piquet (Renault) pendant la course. Le Brésilien était sorti de la piste, provoquant l'entrée de la voiture de sécurité. Quelques secondes plus tôt Alonso avait ravitaillé. A son retour en piste le champion espagnol se retrouvait alors en tête du GP, une position qu'il n'allait plus quitter.

 

Dès lors et sous le manteau, quelques spécialistes avaient alors émis l'hypothèse d'un «coup monté» de Flavio Briatore pour favoriser la victoire de Fernando Alonso. Pures allégations pour les uns, foutaises pour les autres. Et pourtant voilà que ce fait de course revient sur le devant de la scène, après qu'un commentateur de la télé brésilienne a annoncé, hier en direct, que l'accident de Nelsinho Piquet avait été prémédité. Reginaldo Leme expliquait «qu'il avait bavardé très récemment avec Felipe Massa et qu'à la lumière de cette conversation les interrogations se faisaient plus fortes sur les circonstances de cet incident à Singapour». Et de préciser encore, «la FIA a diligenté une enquête car elle dispose aujourd'hui d'éléments nouveaux qui mettraient en cause Flavio Briatore».

Renault reste silencieux

 

La FIA va devoir maintenant s'attacher à vérifier si l'ordre de sortir volontairement de la piste a été donné au jeune Brésilien. Une procédure d'enquête a été ouverte, dont les conclusions pourraient amener les instances dirigeantes à demander des sanctions. Evidemment, aucune réaction n'est venue de l'équipe Renault qui, dimanche, en raison de l'abandon précoce des voitures de Grosjean et d'Alonso, a vite remballé le matériel dans les camions. Mais l'histoire n'est sans doute pas terminée. Et par sûr cette fois que le facétieux Briatore s'en tire avec un bon mot.

 

L'équipe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - Ferrari

La Scuderia a de l'humour...

 

Les rumeurs allaient bon train quand on spéculait sur le remplacement de Felipe Massa, après son accident en Hongrie. Il en est de même pour celui, toujours officieux, de l'intérimaire Luca Badoer, fantomatique, et surtout dernier, à Valence et à Spa. Et Ferrari semble, en apparence, s'en amuser si l'on en croit ce qu'elle publie sur son site Internet : une liste, plus ou moins sérieuse, des noms évoqués par la presse pour piloter la F60 n°3 du Brésilien vice champion du monde.

 

De Fernando Alonso à Jos Verstappen en passant par Takuma Sato, vingt-et-un noms sont recensés. Bonne lecture !

 

A comme Fernando Alonso

B comme Jules Bianchi, Mirko Bortolotti et Sébastien Bourdais

C comme David Coulthard

D comme Anthony Davidson

F comme Giancarlo Fisichella et Luca Filippi

G comme Marc Gené

H comme Nico Hülkenberg

K comme Robert Kubica

L comme André Lotterer et Vitantonio Liuzzi

P comme Nelson Piquet (Jr) et Giorgio Pantano

R comme Valentino Rossi et Davide Rigon

S comme Takuma Sato et Bruno Senna

T comme Jarno Trulli

V comme Jos Verstappen

 

Et le service de presse et de communication de Ferrari de préciser non sans humour : «Avant que quiconque ne se sente offensé nous tenons à souligner que nous avons le plus haut respect pour tous ces pilotes. Nous nous excusons au nom de ceux (les journaux) qui ont mentionné leurs noms mais aussi auprès des pilotes dont le nom n'a pas été mentionné comme Lewis Hamilton ou Jenson Button. Mais il y a toujours du temps pour trouver de nouvelles idées.»

 

L'équipe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Massa ne reviendra pas avant 2010

 

Comme nous vous l’annoncions hier, Felipe Massa a passé aujourd’hui un examen médical approfondi à l’hôpital Jackson Memorial de Miami afin de donner une idée plus précise de la durée de sa convalescence.

 

Les résultats de l’examen sont positifs, puisque le Brésilien va bientôt pouvoir reprendre un entraînement physique.

 

Mais Ferrari a déclaré dans un communiqué de presse que compte tenu de l’opération chirurgicale que va subir Massa dans les prochains jours, il était peu probable qu’il soit de retour en course en 2009.

 

"Évidemment, les résultats de l’examen ont été accueillis chaleureusement à Maranello, en ce sens que l’équipe pourra compter sur Felipe à 100% pour le début de la saison prochaine."

 

Dans les jours à venir, les chirurgiens devraient placer une petite plaque dans son crâne, à l’endroit où celui-ci a été endommagé lors de son accident au Grand Prix de Hongrie.

 

Une fois que l’opération sera effectuée et que le pilote Ferrari aura complètement récupéré, il pourra reprendre un entraînement physique et même boucler quelques tours de circuits en kart.

 

"Je suis très heureux du résultat des examens. Après la petite opération que je vais subir dans les prochains jours, je pourrai enfin commencer à faire des exercices pour revenir en forme et ensuite, je pourrai commencer à faire quelques essais sur des karts," se réjouit Massa.

 

"Sur la piste dans une F1 ? Chaque chose en son temps. Pour l’heure, je ne me concentre que sur la reprise d’une activité physique, ce qui est déjà un bon pas en avant."

 

Maintenant que le verdict de l’examen médical passé par Massa est connu, Ferrari va devoir prendre une décision en ce qui concerne celui qui remplacera le pauliste pour le reste de la saison.

 

ToileF1.com

 

Bon bah bon rétablissement à lui qu'il revienne en forme la saison prochaine.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exact! Bon rétablissement Massa et reviens-nous en super forme!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon rétablissement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...