Aller au contenu
Legend Killer

Formule 1

Messages recommandés

Je viens de voir ça sur le JT de la RTBF ! Après Armstrong en cyclisme, c'est Schumi en F1 ! :D

Modifié par Wazza 10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trop bon le retour de Schumi!!!!!!!! Le pied putin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh putin trop content :yesss: :yesss: j'espère qu'il va gagner une course

 

Y'a certains qui doivent pas être trop content de cette nouvelle hein R.G.S ^_^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le pied si au prochain grand prix il tape la Pole et la victoire B) B)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais :ptdr: pour faire quoi ?? je me trompe p-e sa ressemble plutôt à un recrutement d'urgence qu'autre chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quelle mauvaise nouvelle!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - Saison 2010

 

BMW se retire officiellement

C'est officiel : il n'y aura pas d'écurie BMW en 2010. La firme allemande a annoncé mercredi matin son retrait de la discipline à la fin de la saison.

 

 

Le constructeur allemand BMW a laconiquement déclaré qu'il «ne renouvellera pas son engagement dans la Formule 1 après la fin de la saison 2009». La décision résulte «de la nouvelle direction stratégique de notre entreprise», a affirmé Norbert Reithofer, le patron de BMW, cité dans le communiqué. «L'important est de mettre en avant une politique de gestion durable et favorable à l'environnement», a-t-il ajouté.

 

L'écurie allemande représentée sur les circuits par les pilotes Robert Kubica et Nick Heidfeld effectue une saison décevante avec seulement 8 points inscrits au classement constructeurs. Et pourtant, avec 135 points accumulés l'an passé dont un doublé lors du Grand Prix du Canada, les troupes de Mario Theissen, le directeur de BMW Motorsport, nourrissaient de grandes ambitions pour cette saison. Selon Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1, cette désillusion a été le principal moteur de ce retrait. «Récemment, quand j'ai discuté avec Mario Theissen, il a dit qu'il se donnait trois ans pour remporter le Championnat, a confié Ecclestone à BBC Radio Five Live. C'est ce qu'il voulait réaliser et il pensait vraiment y parvenir. Mais les choses ne se sont pas déroulées ainsi. C'est pourquoi ils ont choisi d'arrêter.»

 

Nick Heidfeld, pilote dans l'écurie depuis 2006, n'a pas caché sa surprise après cette annonce. «Je ne m'attendais pas du tout à cette décision, a confié l'Allemand. Je suis désolé pour tous les membres de l'équipe avec qui j'ai eu le privilège de travailler. Je voudrais tous les remercier pour leur engagement et leur soutien. Je vais continuer à tout donner pour cette écurie jusqu'à la fin de l'année. Je garde toujours l'espoir de rester en F1.»

Quid des employés ?

 

BMW fit ses débuts en F1 en 1982, en tant que motoriste pour Brabham. La première victoire fut célébrée la saison suivante, avec Nelson Piquet au Brésil. Le Brésilien fut même sacré champion du monde cette saison. A la fin de l'ère turbo en F1, en 1987, le constructeur allemand se retira de la discipline, pour revenir en 2000, toujours comme motoriste, de l'écurie Williams. En six années de partenariat, il gagna 10 Grands Prix. BMW racheta Sauber mi-2005 et lança sa propre écurie en 2006. En 2007, l'écurie termina deuxième du Championnat derrière Ferrari, suite à la sanction infligée à McLaren dans une affaire d'espionnage. En 2008, l'équipe remporta son premier succès, grâce à Robert Kubica, au Canada.

 

L'avenir des employés de Sauber en Suisse n'a pas encore été discuté. «Nous avons pris cette décision seulement hier (mardi), a rappelé Klaus Draeger, un membre du board de BMW. Nous ne pouvons donc donner plus d'information à ce sujet. Nous allons réfléchir à plusieurs scénarios afin de trouver la meilleure solution possible pour les employés à Hinwill et ceux de BMW à Munich qui travaillaient sur le projet F1. Nous sommes conscients de nos responsabilités.»

 

L'équipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toujours aussi sympa :rolleyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le dépassement historique sur Raikko c'est pas la monoplace qui le fait c'est bien SCHUMI B)

 

 

ouais, mais le depasse que fait hakkinen sur shumi c'est hakkinen aussi, malrés une ferrari ultra performante :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

grosse surprise au info de voir sa, j'ai cru qu'il était fini :D , on le verra sur la piste, à 40 ans, sa va être dur de retrouver ses marques. En tout cas moi je peu pas le supporter avec sa ferrari, le gars qui gagné tout le temps c'était vraiment lassant -_-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui c'est comme vous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ferrari : Massa au Brésil dimanche

Felipe Massa va quitter l'hôpital de Budapest, dimanche pour rentrer au Brésil, selon le neurologue qui prend en charge le Brésilien.

 

Alors que son médecin personnel avait annoncé que Felipe Massa resterait encore dix jours à Budapest, le pilote brésilien va rentrer au Brésil dès dimanche. « Sa condition physique le permet : il n'a aucun problème neurologique sérieux pour le moment, a affirmé le neurologue de l'hôpital de Budapest. Je pense que la première phase de convalescence peut débuter maintenant. »

 

http://www.sport365.fr/auto-moto/article_3...-dimanche.shtml

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oh putin trop content :yesss: :yesss: j'espère qu'il va gagner une course

 

Y'a certains qui doivent pas être trop content de cette nouvelle hein R.G.S ^_^

Bon maintenant je suis fan à 50 % de Ferrari jusqu'à ce qu'il retourne à la retraite le Schumi!

 

p***** mais qu'est-ce qu'il vient foutre en F1! Ferrari aurait du laisser une chance au jeune car (à la rigueur) si Ferrari jouait le titre constructeur j'aurai compris qu'il l'appelle mais là je trouve ça ridicule...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - Fota

Le nouvel accord Concorde signé

 

Cette fois, cela semble réglé. Pour de bon. Samed, par le biais d'un communiqué, la FIA a annoncé qu'une réunion tard dans la soirée de vendredi avait permis d'aboutir à la signature du nouvel accord Concorde, pour lequel plusieurs conflits persistaient avec la Fota. L'instance mondiale se réjouit d'une «période de stabilité» retrouvée, le nouveau contrat allant jusqu'au 31 décembre 2012.

 

Pour le point sensible de l'accord - la réduction des coûts-, de nouvelles mesures ont été adoptées...en vue du futur. «Comme cela a été approuvé à Paris le 24 juin, les écuries ont intégré un plan de réduction des ressources», précise le communiqué. La FIA a par ailleurs laissé entendre qu'elle avait proposé de l'aide à BMW, qui a annoncé son retrait du championnat à la fin de la saison.

 

l'équipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - Ferrari

Massa «chanceux d'être en vie»

 

Victime d'un accident lors des qualifications du Grand Prix de Hongrie, le week-end précédent, Felipe Massa s'est confié dimanche à News of the World. Le Brésilien, qui va quitter lundi l'hôpital de Budapest, a estimé être «chanceux». «L'accident était malheureux mais je sais que j'ai de la chance d'être en vie», explique-t-il, avant de raconter son réveil lorsqu'il est sorti du coma : «Quand je me suis réveillé, je ne savais pas pourquoi j'étais à l'hôpital. Je n'arrêtais pas de poser la question. Je ne me souviens pas de ce qui s'est passé».

 

Comme l'avaient confié ses proches, Massa ne pense toujours qu'au volant : «Je vais courir à nouveau», affirme le pilote Ferrari, qui a évoqué sa surprise lorsqu'il a su que Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen avaient trusté les premières places en Hongrie : «Cette course était à moi», lâche-t-il, plein d'ambition.

 

L'équipe.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - Renault

Piquet Jr évincé

 

Ce n'est pas vraiment une surprise. Sur la sellette depuis plusieurs semaines, Nelson Piquet Jr a annoncé lundi dans un communiqué qu'il ne piloterait plus pour Renault en 2009.

 

 

«J'ai reçu une lettre de Renault F1 m'indiquant leur intention de mettre fin à notre relation avant la fin de la saison, explique le Brésilien. Je tiens à remercier le petit groupe qui m'a soutenu tout au long de mon aventure avec Renault, même si je suis évidemment déçu d'avoir appris une telle nouvelle.»

 

«Je suis également soulagé de mettre un terme à la pire période de ma carrière, ajoute-t-il. J'ai maintenant la possibilité d'avancer et de progresser ailleurs afin de retrouver ma réputation de pilote rapide et capable de gagner des courses. Je suis un joueur d'équipe et il y a des dizaines de personnes avec qui j'ai travaillé qui loueraient mon caractère et mon talent, excepté malheureusement celui qui a eu le plus d'influence dans ma carrière.»

«Flavio Briatore a été mon bourreau»

 

Incapable de marquer un seul point depuis le début de la saison, alors que son coéquipier, Fernando Alonso, en a inscrit 13, Piquet Jr estime cependant ne pas avoir reçu le même traitement que l'Espagnol : «Briatore m'avait promis que 2009 ne se passerait pas comme 2008, que je recevrais l'attention que je méritais et que je serais traité de manière égale au sein de l'équipe. Il m'a fait signé un contrat basé sur mes performances, m'obligeant à marquer 40% des points de Fernando Alonso à mi-saison. Mais la promesse n'a pas été tenue. J'ai fait 2002 km de tests avec la nouvelle voiture, contre 3839 km pour Fernando. Je pilotais toujours une voiture lourde, avec les pneus durs, la plupart du temps le premier jour des essais (quand la piste est lente et la voiture pas vraiment fiable), ou quand le temps était mauvais. Fernando conduisait une voiture légère avec les pneus tendres et sur le sec. Je n'ai jamais eu l'occasion de me préparer au système de qualifications. Hors, en F1, la différence entre la première et la quinzième position est parfois de moins d'une seconde. Deux ou trois dixièmes peuvent vous faire gagner huit places.»

 

Le Brésilien en veut à Flavio Briatore, le patron de Renault, et ne le cache pas : «Un directeur est censé vous encourager, vous soutenir, vous fournir les meilleures opportunités pour vous révéler. Dans mon cas, ça a été le contraire. Flavio Briatore a été mon bourreau. Mais je crois en mon talent. Je ne suis pas arrivé en F1 sans avoir de résultats probants. Tous ceux qui connaissent ma carrière savent que mes performances en F1 ne correspondent pas à mon potentiel.» Se pose maintenant la question du successeur de Piquet Jr, et à priori, c'est Romain Grosjean, pilote essayeur chez Renault, qui devrait prendre sa place. - F. B.

 

L'équipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais j'avais pas réagit sur BMW (d'ailleurs j'étais à Munich y'a pas logtemps et j'ai pu voir leur musée ^_^), franchement très surpris de leur départ, c'est vraiment dommage car cette team faisait partie des meilleurs du plateau (enfin pas cette année...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Massa : "Piloter, c'est ma vie"

 

 

Felipe Massa a gardé un sentiment "étrange" de son grave accident en Hongrie. Il se souvient avoir suivi Barrichello, et "de rien après". "Je veux rentrer chez moi, constater que ma maison n'a pas changé", confie-t-il, souhaitant revenir au volant de sa F60. "C'est ce que je veux retrouver".

 

Comment vous sentez-vous à présent (entretien réalisé lundi, à Budapest) ?

 

Felipe Massa : C'est quelque chose d'étrange, car beaucoup de choses ont changé, du samedi (du GP de Hongrie) jusqu'à maintenant. Pour moi, c'est difficile… Difficile d'expliquer ce qui s'est passé. Tout le monde sait, a vu ce qui s'est passé. Mais pour moi, c'est plus compliqué. Etrange... Mais maintenant, je suis dans une bonne situation, en mesure de me rétablir progressivement, pour revenir dans la voiture. Je ne sais pas combien de temps ça va prendre. J'espère que ça va arriver le plus rapidement possible.

 

De quoi vous souvenez-vous de l'accident?

 

F.M. : De rien. Je me souviens juste de l'instant où j'ai parlé à Rob (Smedley, son ingénieur de course). Il m'a demandé si je me souvenais de Rubens (Barrichello, dont la voiture a perdu le ressort qui l'a blessé). Je ne me souviens pas de ma Q2. Ce dont je me souviens, à la rigueur, est d'avoir suivi la voiture de Rubens. Après, rien...

 

Qui voudriez-vous remercier avant de quitter Budapest ?

 

F.M. : Tous les docteurs, qui ont fait du très très bon boulot. Et puis Gino (Rosato, médecin brésilien), qui a été le premier sur les lieux de l'accident. Il a fait un travail incroyablement bon. Et puis, tous les gens sur la piste, à l'hôpital, tous les gens qui ont prié pour moi. Ce fut vraiment important. Et Dieu. Je prie régulièrement. Si vous lui demandez une bonne issue pour vous ou quelqu'un d'autre, il fait toujours de bonnes choses.

 

Les messages ont afflué sur votre site, sur le site de Ferrari...

 

F.M. : J'ai reçu tellement de messages, du monde entier, de gens qui regardent la Formule 1 ou non. Les gens ont vu ce qui m'est arrivé dans ce tour et ont ensuite prié. Je leur dis "Merci", tout simplement. Quelque chose m'est arrivé, et ils l'ont fait pour moi. Je ferais la même chose pour eux. Je leur en suis très reconnaissant.

 

Michael Schumacher vous a rendu visite il y a deux jours, et pilotera un temps votre voiture. Auriez-vous un conseil pour lui ?

 

F.M. : Ah, Michael m'a donné tellement de bons conseils de pilotage ! Il sait déjà tout ce qu'il y a à faire. Il va faire du très bon boulot dans ma voiture. Je ne suis pas actuellement dans une bonne position pour lui conseiller quoi que ce soit. Peut-être que si je le voyais en bord de piste, je pourrais aller directement lui dire ceci ou cela, mais Michael sait ce qu'il faut faire.

 

A votre arrivée au Brésil, quel sera votre premier désir ?

 

F.M. : Je veux rentrer chez moi, constater que ma maison n'a pas changé, que les choses sont restées les mêmes. Je veux retrouver la forme, revenir dans la voiture, piloter. C'est ma vie. C'est ce que je veux retrouver dans ma vie.

 

A quel point le soutien de votre famille a-t-il compté ?

 

F.M. : Le samedi, mon frère était sur le circuit, ainsi que deux amis. Quand c'est arrivé, ma femme, ma s&oeligur, ma famille ont très vite pris un avion. Je dois remercier Ferrari pour son fantastique soutien, pour avoir tout fait au Brésil, partout, pour que mes proches se rendent à mon chevet.

 

Eurosport

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une amende plutôt qu’une exclusion pour Renault ?

 

Exclue à l’issue du Grand Prix de Hongrie, suite à un incident de course, l’ING Renault F1 Team avait fait appel de cette décision.

 

En effet, une semaine après l’accident mortel d’Henry Surtees, et le lendemain du grave accident de Felipe Massa, Fernando Alonso a perdu une roue durant la course. La F1 avait estimé que Renault avait enfreint le règlement et avait laissé son pilote sortir volontairement des stands avec ce problème de roue.

 

Aussi, l’écurie française s’était vue exclue du prochain Grand Prix, qui se déroulera à Valence, en Espagne. Le lendemain du Grand Prix de Hongrie, les organisateurs du Grand Prix d’Europe faisait savoir qu’ils espéraient que la FIA se montrerait clémente, car le public venu assister en masse à la course n’était là que pour Fernando Alonso.

 

Par la suite, Bernie Ecclestone, patron du FOM, expliquait à son tour que l’exclusion de Renault, et donc de Fernando Alonso, n’était pas bonne pour l’affluence du prochain Grand Prix d’Europe, bien que Michael Schumacher fasse son grand retour à la compétition.

 

Ces pressions devraient suffir à persuader la Cour d’Appel de la FIA de ne pas exclure Renault F1 pour le prochain Grand Prix. On parle d’une amende conséquente à la place de l’initiale exclusion. Verdict le 18 août prochain.

 

Toile F1

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - Ferrari

Schumacher renonce à son retour

 

Coup de tonnerre mardi sur le monde de la F1. Alors que Michael Schumacher avait débuté depuis deux semaines un entraînement intensif, sur et en dehors de la piste, pour faire son retour à Valence, l'Allemand a annoncé qu'il renonçait à remplacer Felipe Massa.

 

 

C'est dans un communiqué publié sur son site personnel que Michael Schumacher a fait cette annonce. Le pilote allemand précise que ce sont ses douleurs à la nuque, consécutives à une chute en moto en février dernier, qui le contraignent à prendre cette décision.

 

«Hier (lundi), j'ai dû informer le président de Ferrari Luca di Montezemolo et le directeur de l'écurie Stefano Domenicali que je ne pouvais malheureusement pas remplacer Felipe, explique le septuple champion du monde. J'ai vraiment tout essayé pour rendre ce come-back temporaire possible mais cela n'a pas marché. Nous n'avons pas réussi à mettre un terme à cette douleur dans la nuque après les essais privés à Mugello, même si nous avons tout essayé médicalement parlant.»

«Extrêmement déçu et désolé pour l'équipe»

 

«Les conséquences de ma blessure en moto en février ont laissé des traces toujours présentes, ajoute-t-il. C'est pourquoi mon cou ne peut pas encore supporter la tension causée par le pilotage d'une F1. C'est le résultat des nombreux examens que nous avons passés ces dernières semaines, et hier encore à Mugello. Je suis extrêmement déçu et désolé pour les membres de l'équipe et tous ceux qui attendaient ce retour et m'avaient encouragé. Je peux juste dire que j'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir. Désormais, je croise les doigts pour l'équipe et les prochaines course à venir.»

 

Se pose donc à nouveau la question du remplaçant de Felipe Massa pour le Grand Prix d'Europe à Valence le 23 août, voire les suivants, car le Brésilien, qui a débuté sa convalescence chez lui, pourrait ne pas reprendre la compétition cette année.

 

L'équipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

F1 - Ferrari

Badoer remplace Massa

 

Ferrari a annoncé mardi que Luca Badoer, pilote essayeur de la Scuderia, remplacerait Felipe Massa pour le prochain Grand Prix, à Valence le 23 août. Un peu plus tôt, Michael Schumacher avait expliqué qu'il devait renoncer à faire son retour à cause de douleurs à la nuque.

 

L'équipe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Putin c'est quoi cette news trop deçu :cry: :cry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
:yesss:

 

 

Ca m'aurait étonné de toi ,si tu n'avais pas réagis de la sorte !! Petit chenapan va :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...